NEWS :

17 Fév.

51 Histoires

24 Fév.

134 histoires
en accès
avant-première.

C’est quoi cet accès ?


Valable pour 2020,
Simple,
En CB ou Paypal,
Discret.

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Le vendeur de tableaux

J’ai 42 ans sportif, célibataire, photographe d’art, bisexuel, et j’aime les imberbes. Fin aout, je parcourais le centre-ville à pied. Je m’arrêtais devant une galerie de tableaux dont l’un attirait mon regard. C’était une inspiration du tableau des baigneurs. Mais chose curieuse les personnages nus : 3 jeunes filles et 3 jeunes hommes, étaient de dos au milieu d’une nature luxuriante à proximité d’un étang.

Je restais un moment à détailler la scène troublante. En levant la tête, je vis dans la galerie un jeune homme, immobile, longiligne, vêtu d’un pantalon noir impeccable et d’une chemise noire cintrée moulant son corps d’éphèbe. Son visage lisse énigmatique avec des cheveux noirs, courts, plaqués sur le crâne, avec du gel, étaient peignés soigneusement avec une raie sur le côté. Il avait les mains derrière le dos telle une statue. Tout en regardant le tableau en vitrine, de temps en temps, je jetais un coup d’œil sur ce superbe beau gosse imperturbable.

Au bout de 10 min, de peur de me faire repérer, je quittai les lieux. Mais troublé par cette beauté, je repassais 2 fois dans le matin devant la galerie et chaque fois dans l’espoir de voir ce minet. Il se déplaçait dans le magasin avec une démarche aérienne, ses mains étaient fines et blanches, tranchant sur ses vêtements noirs. Rentré chez moi, je fantasmais sur cette icône. Dans la semaine, chaque jour, je stationnais devant la vitrine pour contempler les tableaux et apercevoir, par la même occasion, ce bellâtre toujours vêtu de noir. Il était toujours seul. Mon manège dura plusieurs semaines. Lorsqu’un jour j’arrivais devant la vitrine et vis que le beau gosse déplaçait des tableaux, nous n’étions séparés que par la vitre et je scrutais ses gestes gracieux. À un moment, il levait la tête et me fixa dans les yeux. Il avait un regard noir profond, des lèvres fines, un nez droit, un visage sans aucun poil. Il me fit un léger sourire qui me troubla. Je pris mon courage à deux mains et rentrai dans le magasin. « Bonjour monsieur “ me dit-il d’une voix grave et profonde qui ne correspondait pas au corps de ce minet. ‘ Je peux vous aider ? ’ je balbutiais que non et que je regardais seulement. Je me déplaçais doucement d’un tableau à l’autre tout en matant de temps en temps mon éphèbe. Il avait autour d’une vingtaine d’années, la pomme d’Adam proéminente, une dentition parfaite. Je m’attardais sur le tableau des baigneurs. Au bout d’un moment, je sentais sa présence derrière moi, très proche, et l’odeur de son parfum qui m’enivrait. Je tentais le tout pour le tout ‘ bleu de Chanel, je pense ’ ‘ pardon ? ’ ‘ votre parfum ! ’ il éclatât d’un rire charmant ‘ c’est la première fois qu’on me le fait ! mais oui, vous avez raison ! Vous êtes intéressé par le tableau ? Ça fait plusieurs semaines que vous le détaillez en vitrine ! ’ ‘ c’est pour ça que vous l’avez rentré ? ’ ‘ allez savoir ! Je ne suis que vendeur, mais pas peintre et la mise en valeur des pièces est une technique ! La preuve, vous avez passé la porte ’

Mon petit vendeur était superbe ‘ moi, je ne suis pas peintre, je suis photographe et les modèles du tableau sont impressionnants de beauté ’ ‘ merci » me répondit-il ’ ” comment merci ? Vous y êtes pour quelque chose ? » oui les 3 jeunes hommes en réalité, ce n’est que moi, dans des positions différentes, mais peint 3 fois » « j’avoue que c’est ce qui me troublait dans la composition. Vous êtes modèle ? » « exceptionnellement pour l’artiste peintre que je connais depuis des années » « et pour un photographe vous accepteriez ? » le silence s’installait puis le minet repris « Pour vous ? Pourquoi pas ? Quel style de photo ? » « Du nu masculin » à nouveau il rit et cela me laissa perplexe. « Je m’en doutais, a la façon que vous avez de m’observer parfois, j’avais l’impression que vous me déshabillez du regard » « vous m’aviez remarqué ? » de fil en aiguille, le dialogue s’établit et après 1 heure de discussion il acceptait un rendez-vous dans un bar après son boulot pour que je lui montre mon book de photo.

2 jours plus tard, nous nous installions côte à côte sur la banquette du bar. Pour consulter mon ordi ou j’avais mes photos, Bastien (c’était son prénom) se plaça à côté de moi. Sa cuisse était appuyée sur la mienne, de temps en temps ses mains effleuraient les miennes pour me montrer un détail sur l’écran. Je ne pouvais plus bouger, ma queue était tendue à mort. Tout à coup, il posait sa main sur ma cuisse. J’étais tétanisé ! « Belles photos, bel artiste, je suis ok pour poser pour vous, d’autant que je crois que nous avons des points communs » et doucement il glissait sa main en direction de ma bitte qu’il caressait discrètement « bel engin ! Je ne suis pas monté comme vous » j’étais estomaqué par le naturel de son attitude. Le soir même il se déshabillait devant mon objectif. Un corps longiligne sans aucun poil, une petite bitte de 17/18 entièrement rasée. Dès la fin des photos, je me précipitais sur ce morceau tendu pour lui bouffer la queue et le cul, pour déguster son sperme sucré. Ma main cherchait la rosette que je trouvais rasée aussi et qui laissa pénétrer mon index puis deux autres doigts. Son corps souple se déployait pour faire entrer mes doigts de plus en plus loin. Ma bitte de 19 trouva bientôt cette chaude et tendre gaine de chaire qui reçut ma décharge de sperme au plus profond.

Depuis, chaque mercredi vers 18 heures, nous nous retrouvons, partageons un restaurant ensemble puis la nuit dans mon lit. Câlins, tendresse, baisés, et avaleurs de sperme réciproque. Mon petit passif devint rapidement ma passion et je pense que nous allons rester ensemble plus longtemps que prévu.

Yannick

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Le vendeur de tableaux | L'éphèbe webmaster

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

News | 17 Fév.
51 histoires
28 Nouvelles | 23 suites

Les nouvelles | 28

Jogger LE7
Le bel homme LE7
Foot au soleil LE7
Pompier LE7
Mon cousin LE7
Mon cousin | 2 LE7
Les jumeaux LE7
Des Mâles, des mâles… LE7
La soupe à l’oignon Romain TOP AUTEUR 2020 ROMAIN
Fantasmes avec un collègue | 1 Jay
Fantasmes avec un collègue | 2 Jay
Courant | 1 Stéphane
Courant | 2 Stéphane
Courant | 3 Stéphane
Courant | 4 Stéphane
Le jus de Norbert Yanno
Mika y a prit gout Yanno
Stephane, David, Romuald, Mika, et moi Yanno
Mon livreur de surgelé Yanno
Plan Hardos Yanno
Le fantasme de Marc Yanno
Damien aime aussi la bite Yanno
La terrible grand-mère Yanno
La vidéo Yanno
José et son prof Yanno
Ça nique Yanno
Le gars du colissimo Yanno
Dominic F Yanno

Les suites | 23

Livreur rebeu | 4 LE7
Volleyeur et Rugbyman | 3 Dolto
Volleyeur et Rugbyman | 4 Dolto
Cul jouissif | 3 Le Cul jouissif
Cul jouissif | 4 Le Cul jouissif
Fratrie | 2 Calinchaud
Fratrie | 3 Calinchaud
Fratrie| 4 Calinchaud
La maison | 3 MJnavyman
Éveilleur | 11 Alex
Éveilleur | 12 Alex
Ascenseur | 5 YvesChalons51
Ascenseur | 6 YvesChalons51
Le mec de mon enemi | 2 Kyyrx
Un amour inaccessible | 9 MiangeMidemon
L’Algérie | 2 Calin chaud
L’Algérie | 3 Calin chaud
L’Algérie | 4 Calin chaud
Flash | 5 Zack
Flash | 6 Zack
Soumission & Domination -547 Jardinier
Soumission & Domination -548 Jardinier
Caïd de la classe | 2 Hugo

Février 2020

Nouvelles

Ma première rencontre avec les Beyhives 237biwriter
L’installation de la fibre Nicolas92c
La vie au Rainbow Houne66
Concert de M LE7
Triominos chaud LE7
BDSM Lope75
Coco LE7
Beur du bar Salopeabeur
Les bûcherons LE7
Nu chez les gitans An80

Publie ton histoire

RETOUR AUX HISTOIRES

2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Chercher sur le site

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.

Inscris-toi


| Mise à jour : samedi 11 janvier 2020 à 12:21 |
©2000 Cyrillo.biz.
Retourner en haut