PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Aux pilleurs de récits qui n’ont pas assez d’imagination, mes textes, depuis Soumission 5 ont tous été déposé chez « Copyright France » afin de prouver l’antériorité de ma propriété par rapport à vos publications plagiaires sur AMAZONE KINDLE !!

Soumission & Domination -522

Denis première prestation-1

Quand je reçois l’appel du client qui m’avait embarqué mes « petits frères » aux Canaries, je suis un peu embêté. Ces derniers ne sont pas libres du moins pas tous ensemble et les deux qui pourraient n’ont pas vraiment envie sans leurs comparses.
Il me faut donc un nouveau quatuor. Pour le WE voulu je n’ai dispo qu’Ewen, Milo, Denis et je n’ai pas de 4ème. C’est Ewen qui me propose Brice. Son copain qui profite bien de mes installations (et dont j’ai déjà bien profité aussi) l’a déjà plusieurs fois interrogé sur mes escorts et a même discuté avec certains pour connaitre leurs ressentis. Quand je lui propose le plan, il est tout content. Pas tant qu’il ait besoin d’argent, mais pour l’expérience. Il aura quand même sa part. là-dessus je ne transige pas.
Le client souhaite emmener mes escorts aux Canaries pour le même plan qu’avec mes petits frères : mêmes amis, mêmes besoins et même villa (c’est la sienne, cf. J_SD415).
Sauf que mon groupe est plus artificiel, que pour deux d’entre eux ce sera une première et que les deux autres sont guère plus aguerris.
On arrive à un accord où il prend en compte la spécificité du groupe et le fait que je les accompagnerai.
Vol en jet privé. Ma présence calme les jeunes qui, comme mes petits frères, auraient bien testé leur pouvoir de séduction sur l’équipage.
A l’arrivée nous avons la surprise de voir que mon client nous attendait en personne. On s’entasse dans une grosse limousine qu’il conduit lui-même. Une seconde voiture suit avec les bagages.
La villa est sur les hauteurs, grande, plutôt très grande, belle piscine et jardin paradisiaque. Quand nous débarquons, les portes nous sont ouvertes par du personnel local en nombre.
Durant le trajet, alors que mes jeunes regardaient le paysage, j’ai discuté avec mon client. Ce dernier m’assure qu’il a prévu pour moi une suite de sa villa avec personnel et chauffeur afin que je puisse être indépendant durant ces deux jours.
Je prends possession de ma villégiature. Trois personnes se présentent comme une femme de chambre, un majordome et le dernier le chauffeur. Les deux mecs sont jeunes et tout à fait baisables. Va falloir que je me renseigne !!

Je retrouve mes jeunes qui sont déjà en maillots de bain à sauter dans la grande piscine. Je suis fier d’eux. Ils sont plutôt canon !! Entre les vendeurs de chez Abercrombie et les petits mecs de BelAmi.
Mon client bronze sur un transat. Pas mal conservé pour la cinquantaine dépassée. Je lui demande s’il aurait une salle de muscu parmi toutes les pièces de sa villa. Il sourit et me demande pourquoi. Je me déplace alors que j’étais dans son soleil et il peut voir pourquoi. J’ajoute que j’aime bien quand mes escorts peuvent se montrer sous leurs meilleurs physiques.
Il me matte et alors qu’il nous précède me propose de rester avec eux tous pour la soirée. Je vais pour refuser quand j’ai le souvenir qu’Enguerrand s’était fait le
trav plutôt canon. Je me fais quand même un peu prier et le client insiste et n’hésite pas à doubler le contrat pour que je sois présent à sa petite « sauterie ». Quand on me prend par les sentiments…

Nous passons 1h à « gonfler » nos musculatures. Quand nous le retrouvons sur la terrasse, il est d’accord sur le plus obtenu.
Bien que nous soyons dans les iles, il a tenu à ce que nous commencions la soirée en grande tenue. Chez moi cela se traduit par Spencer sur pantalon fuseau.
Ses invités arrivent. Effectivement le trav black est de toute beauté. En talon elle est aussi grande que moi, mais plus fine d’épaules même si elles sont bien rondes. L’ovale du visage est parfait et ne me semble pas outrageusement maquillé. La taille fine est soulignée par le cintré de sa combinaison moulante. Je mate l’entrejambe, mais ne devine rien de son 26x6 annoncé par Enguerrand.
Même si j’ai été rapide, elle s’est aperçue de mon coup d’œil. Alors qu’elle arrive à ma hauteur, après l’énoncé de nos prénoms par notre hôte, elle se colle à moi et me roule une pelle. Ça, si c’est pas direct !
Elle se fait gentiment bousculer par un des autres invités que l’on me présente. Je dois faire répéter son nom, le cerveau encore à l’étape précédente.
Pendant la soirée, apéritif dinatoire, les choix se font. Mes escorts sont parfaits, ils se laissent draguer et, après que les 4 aient échangé avec les invités, les décisions sont prises. Denis va se faire notre hôte, Ewen et Milo, chacun un des mecs et Brice se retrouve collé au trav.
Ce dernier choix me plait, car Bi, il devrait apprécier l’expérience.
Alors que la soirée s’étire et que je sens mon client et ses invités plutôt pressé de rejoindre chacun leur suite, Le trav et Brice s’approchent de moi. De sa voix sensuelle, elle me propose de partager Brice pour la nuit. Je n’attendais que ça ! Je m’efface quand même prétextant mon âge avancé par rapport à mes escorts plus « frais », mais la black insiste.
Nous voilà donc dans sa suite.
La porte fermée, elle attrape Brice, se colle à lui et lui roule un patin. Je me colle à son dos mes pecs m’envoient l’info que sous le tissu tendu se cache une musculature plutôt dessinée. Ma queue qui s’est mise à la verticale trouve sa place dans le sillon de ses fesses. Elle tourne la tête et m’offre ses lèvres. Pulpeuses, rouge vif, elle entrouvre la bouche et laisse pointer sa langue. Quelle salope !! Je viens écraser mes lèvres sur les siennes et envahir sa bouche de ma langue. Elle gémit de ma prise de pouvoir.
Brice s’est écarté et commence à descendre le Zip central de la combinaison. Ses seins se découvrent, nus, d’une tenue artificielle mais sans cicatrices visibles couronnés de tétons violacés déjà gonflés par l’excitation. Bien présent, mais sans outrance de taille.
Je me décolle le temps de faire glisser le tissu de ses épaules.
Brice continue de descendre le Zip et la combinaison tombe sur ses chevilles dévoilant au-dessus d’un minislip en dentelle un piercing de nombril. Impressionnant, toujours pas de trace de son sexe !!

Les glaces qui alternent avec le revêtement mural ne nous dévoilent rien.
Elle s’aperçoit de notre interrogation, ça la fait sourire !
Ce n’est qu’avec le retrait de la dernière barrière de dentelle que sa partie Mâle se dévoile. Sous le poids de son équipement et le fait qu’elle commence à bander, sa queue dissimulée jusque-là sous son périnée se déploie. Quelques minutes plus tard, une belle queue de 25x6 se dresse devant nous. Là aussi le piercing a sévi et un bel anneau de deux/trois mm d’épaisseur traverse son gland en Prince Albert. L’absence de couilles m’intrigue encore, jusqu’à ce que de la main je les devine rangées derrière son anus.
Une pensée me traverse, quelle sensation on doit ressentir si elle se laisse enculer dans cette configuration !!
Elle apprécie quand Brice s’agenouille devant elle et qu’il arrive assez facilement à lui manger la queue tout entière. Elle tourne son visage vers moi et avant que je ne l’empêche de parler par une pelle, elle me demande s’il a reçu la même formation qu’Enguerrand.
OK mon client a informé de qui j’étais.
Je lui confie qu’un de mes escorts à des caractéristiques semblables aux siennes et précise qu’Issa est Sud-Africain et qu’il participe aux formations internes.
Mais les détails importent peu ce sont les résultats qui importent.
Je suis bientôt nu contre son dos. Ma queue, moins longue que la sienne, arrive quand même à pointer son gland sous la sienne. Quand Brice s’enfonce sa bite dans la gorge, sa lèvre inférieure laisse échapper un peu de salive dessus, lubrifiant mes va-et-vient contre son scrotum.
Je ne tiens plus, je me couvre d’une kpote et me propose pour la sodomiser. (plus trivialement : je pose mon gland contre sa rondelle).
Même si nous ne faisons que commencer notre soirée, elle est partante et c’est elle qui par un lent balancement de ses hanches fait entrer ma queue en elle.
Mon gland glisse entre la peau de ses couilles et son anneau. Dès qu’il est entièrement entré, il bute contre ses deux couilles. Elle cambre ses reins, recule sèchement et je m’enfonce en elle au-delà. Putain que ma queue est compressée !
Ça ressemble un peu à une double sodo mais limite, meilleur encore. Ma queue serrée par sa rondelle glisse ensuite entre ses boules pour être à nouveau collée dans la suite de son boyau. Brice va être fou de cette sensation !
Je l’encule lentement, car si je prends trop de vitesse, je vais juter. Elle halète de plaisir entre mes mains qui stimulent ses tétons, ma sodo et la pipe que lui fait Brice.
Je me retire avant de jouir. Ses couilles restent dans son cul. Vu comme elle a serré son anneau, il n’y avait pas de risque qu’elles tombent.
Je kpote Brice qui me remplace. S’il est un peu plus court, son diamètre de 6 (moi 5) se fait sentir auprès de notre partenaire. De mon côté je fais en sorte qu’elle ne soit pas perdante. Il me faut quand même me reprendre à 2 fois pour caller son gland derrière mon larynx. Après son trou, sa queue me fait envie. Je me prépare la rondelle tout en continuant à lubrifier sa bite. Quand j’y fais coulisser trois doigts facilement je me redresse, la kpote et me retourne et positionne son gland contre mon oignon. Comme elle n’y va pas, je fais comme elle. Son gland passe mon anneau qui se referme après son passage. Je savoure cette première pénétration avant de persévérer. Je ne m’arrête que quand mes fesses s’écrasent contre ses cuisses. De nouveau je stoppe mes mouvements à part un petit roulement de hanches qui assure le confort de la sodo. Ses grandes mains aux ongles vernis serrent ma taille. Sans m’obliger, elles me font sentir son envie de me limer.je décrispe ma rondelle. Elle comprend et je me laisse labourer l’anus. Quand le rythme est pris, j’accuse les pénétrations par un petit coup de cul.

Alors qu’on était restés debout, on s’affale sur le lit. Sur le dos, je prends mes jambes sous les genoux pour les écarter et relever mon cul. Elle vient me couvrir et réenfonce son pieu dans ma rondelle. Ses seins s’écrasent sur mes pecs et on se roule un patin qui dure malgré le retour de Brice dans la partie. Le gros piercing en inox accentue la pression contre ma prostate et chacun de ses passages m’électrise.
Un bref passage en levrette pour moi, histoire de vérifier si les sensations sont meilleures et nous échangeons de place Brice et moi.
Nouvelle kpote sur ma queue et je m’enfonce à la rencontre de ses couilles. Brice, lui se fait préparer la rondelle à grands coups de langue. Notre partenaire est sérieuse, car ce n’est que quand elle s’entrouvre sous la poussée de sa langue en pointe qu’elle s’autorise à tenter la sodo.
Brice adopte la position à 4 pattes et recule jusqu’au contact rondelle rose/gland violacé. Elle ajoute un filet de gel et pénètre mon escort occasionnel. Il me fait honneur, car je sais qu’il n’est pas un accro des sexes XXL qui passent au Blockhaus même s’il les a tous testés.
Tout le temps de la pénétration, elle lui a flatté les flans, caressant sa taille, passant ses mains sous son torse pour aller le branler ou pincer ses tétons. Je l’ai même vu mordre son trapèze droit comme elle donnait le coup de rein final.
Le cri que Brice a laissé échapper n’était sûrement pas de douleur !!
Puis il a pris ma première position pour profiter du visuel de notre trav en train de se faire défoncer la rondelle. Et aussi de ses seins dont il a longuement travaillé les tétons avec sa langue et ses dents.

C’est dans cette configuration que nous avons pris notre premier plaisir à trois.
Elle a explosé au fond du cul de Brice (sous kpote) entrainant ma propre délivrance saccadée par ses contractions de rondelle. Alors Brice s’est mis à envoyer ses giclées de sperme en grandes lignes blanches de son nombril jusqu’à ses cheveux.
Quand je me retire ses couilles viennent avec moi. Lisses bien sûr, je ne les avais pas estimées à leur juste volume^^ Deux beaux œufs suspendus dans une poche qui descend à mi longueur de sa queue. Douche commune, avant que le sommeil ne nous emporte, elle nous explique qu’elle porte ses couilles la plupart du temps là où nous les avons trouvées et sa queue bien plaquée entre ses jambes quand elle ne glisse pas le gland auprès de ses couilles, car elle est rarement en configuration homme.
Je la félicite sur sa transformation. Ses seins sont d’un naturel confondant tout comme l’état de sa peau d’imberbe.
Il est 5h quand nous nous endormons.

Je me réveille ma queue tendue dans une bouche. Je savoure un moment sans chercher à savoir qui me suce. Les mains qui se posent sur moi dissipent le doute. C’est elle ! Une experte de la pipe. Même si mes 20x5 sont plus facile à gérer que ses 26x6, elle sait y faire et m’amène plusieurs fois à la limite de lui tapisser les amygdales.
J’ouvre les yeux. Penchée sur moi je ne vois d’elle que ses longs cheveux alors qu’elle est à genoux entre mes cuisses. Je dégage son visage et lui propose un 69.
Aussitôt dit aussitôt adopté. J’aime bien quand c’est réciproque. Il ne faut pas attendre longtemps avant que Brice revienne dans le jeu. La vue est bien dégagée par la dissimulation de ses couilles dans son trou, j’ai toute latitude pour voir venir celle de Brice les remplacer. Je vois qu’il s’est couvert et lubrifié. Il s’enfile d’une seule poussée jusqu’à ce qu’il pousse ma partenaire et que je manque de m’étouffer avec son gland qui pousse encore plus loin dans ma gorge. Manque d’attention, je regardais faire mon escort occasionnel !

Sans qu’elle ne cesse de me sucer, elle arrive à nous faire comprendre qu’elle apprécie le traitement.
Pas besoin de changer de configuration pour prendre notre plaisir matinal. C’est plus rapide que la veille, mais sympathique quand même.
Quand nous retournons dans le monde, c’est pour trouver nos « collègues » dans la piscine.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)