PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Le patient -05

Les jours passèrent à une allure folle, me rapprochant rapidement du lundi suivant, du lundi tant attendu, du lundi tant redouté… Le matin du jour J, les heures défilèrent à une vitesse identique, m’amenant sans même m’en apercevoir à l’heure fatidique. Même rituel, le son de l’interphone, qui ne raisonne toutefois pas de la même manière que les dizaines de fois précédentes. J’ouvre la porte et le découvre, aussi ponctuel qu’à l’accoutumée, droit et fier, basket jeans, petit polo bien serré. Il se tourne alors vers moi, referme la porte du cabinet derrière lui et s’invite dans ma pièce sans attendre mon appel. Je referme la porte derrière lui, lui demandant des banalités pour combler le silence gênant.
- « ça va et toi ma chienne ? »
- « Euh… ça va »

Nouveau silence embarrassant… qu’il rompit pour me demander ce que j’attendais.
- « Comment ça j’attends quoi ? »
- « Pour te foutre à poil »

Le temps d’une hésitation suffit à le laisser ajouter d’aller m’allonger à poil sur le dos, sur la table de massage. Pas très à l’aise, j’entrepris de me déshabiller, faisant durer la chose, pendant qu’il prenait place sur sa chaise sans me quitter des yeux. Après avoir retiré mon boxer et déposé mes affaires dans un coin, je me dirigeai vers la table et m’allongeai sur le dos, un début d’érection malgré moi. De nature plutôt pudique, la situation était à la fois difficile, mais aussi excitante. Quelques secondes passèrent avant qu’il ne commence à retirer ses chaussures, chaussettes, polo, laissant apparaitre son torse quasiment imberbe et dessiné. Il resta ainsi quelques secondes et sourit lorsqu’il aperçut ma queue bander un peu plus.
- « Ah ça te plait ça hein ? »

Je hochai la tête en souriant sans répondre pendant qu’il déboutonnait son jeans. Je fus ravi de n’apercevoir aucun sous-vêtement en dessous, son sexe complètement imberbe me fut dévoilé, déjà bien raide. Il ne bougeait plus, laissant son gland bien dur décalotté face à moi. Il avait bien compris le pouvoir que son corps avait sur moi. Il prit sa queue dans sa main et commença à se masturber tout doucement.
- « C’est ça que tu veux hein ? »

Incapable de parler, je hochai à nouveau la tête. Il s’approcha alors de moi, lentement, me contourna et passa derrière moi.
- « Pour l’instant, t’auras ça… »

Il enjamba la table sur laquelle j’étais allongé et posa son cul sur mon visage. Sans brutalité certes, mais sans vraiment me laisser le choix… Il glissa ses mains sous ses fesses pour les écarter et me dévoila un trou vierge de poils juste au-dessus de mon visage.
- « Lèche »

Je n’avais jamais léché de cul… Je ne mis pas longtemps à obéir néanmoins… Ma langue glissait sur sa raie, contournant son trou au début, puis le pénétrant peu à peu. Sa rondelle se contractait parfois, accompagnant quelques râles de plaisir de mon patient. Après m’avoir demandé d’écarter moi-même son trou, il se laissa tomber de plus belle, m’écrasant légèrement le visage, mais me permettant d’aller toujours plus loin dans son trou, Je sentis ses mains parcourir mon torse, malaxer mes pecs et frotter mes tétons. Je dois admettre ne jamais avoir trop apprécié le travail de mes tétons, mais au point où j’en étais, je me voyais mal lui refuser ça… Je passais mes mains sur ses hanches pour l’appuyer plus fort sur mon visage, ma langue voulait aller toujours plus loin, ce qui le fit rire ; il me gratifia alors de quelques encouragements, me rappelant que j’étais une bonne chienne bien gourmande…

Il délaissa assez rapidement mon torse et, à ma grande surprise, je sentis sa main caresser ma queue et mes couilles.
- « C’est pas mal pour une chienne quand même ça… En plus j’avoue que tu t’en es bien servi la dernière fois, tu m’as un peu étonné… »

La bouche occupée, je ne pus pas vraiment répondre, mais un léger sentiment de fierté m’envahit. Son trou s’éloigna de mon visage, je compris alors qu’il se penchait sur moi. Torse contre torse, il prit ma queue dans sa bouche, se redressant légèrement pour positionner la sienne au-dessus de ma bouche. Débuta alors un fantastique 69 qui me prit par surprise, tant ma queue semblait le laisser indifférent jusqu’alors. Pas mécontent néanmoins, je pris ce que je pouvais dans ma bouche et lui aussi, il se débrouillait royalement, ce qui me laissait penser qu’il n’en était pas à son premier essai…

Ce plaisir ne dura que pendant un trop court instant, il se releva et se dirigea vers le tiroir dans lequel je rangeai le gel. Après l’avoir trouvé, il revint vers moi. Alors que je me demandais à quelle sauce j’allais être mangé, je commençai à relever les jambes.
- « Je t’ai pas dit de bouger si ? »

J’avais perçu un brin de relâchement dans son ton il y a quelques instants, mais ce fut vite effacé par cette sèche remarque… Je rallongeai donc les jambes pendant qu’il faisait couler du gel dans sa main. A mon grand étonnement, il en recouvrit généreusement ma bite avant de se retourner. Je l’entendis presser à nouveau sur le tube, puis il le jeta dans le tiroir. Se penchant légèrement en avant et se retournant vers moi, il commença à se frotter le trou avec sa main enduite de gel. Il rentra aisément un premier doigt, puis un deuxième… Je dus ouvrir de grands yeux car il lâcha un rire sonore…

Il enjamba à nouveau la table et me fit face, au-dessus de mon bassin. J’avais, face à moi, un torse magnifique, une belle queue bien raide, et j’allais le prendre pour la première fois, sans que rien n’ait pu me le laisser penser… Peut-être entendit-il mes pensées, mais il me glissa :
- « Tu sais, c’est quand même toi qui restes ma chienne, je dirige, je suis dessus, tu obéis et tu subis c’est clair ? Et crois-moi, si tu gicles avant moi, tu t’en rappelleras… »

Rien de surprenant en fin de compte… Il prit alors ma queue dans sa main et la dirigea vers son trou. Je sentis une légère résistance lorsque mon gland pénétra son anus, tandis que mon patient, les yeux fermés, bloquait sa respiration. Il suspendit son geste et souffla doucement. Il reprit sa descente sur ma queue avant de l’avaler entièrement. Il rouvrit les yeux :
- « Pas mal putain… »

Je ne savais pas trop ce que je devais comprendre par cette petite phrase, mais je me gardais bien de le questionner à ce sujet. Après quelques secondes d’immobilité, il entama de lents va-et-vient, sur toute la longueur de ma queue. Il empoigna alors mes pectoraux avec ses mains mouillées de gel, me les caressa, malaxa, pendant qu’il continuait de me chevaucher lentement. J’osais faire de même en caressant son torse, ce qui ne me valut aucune interdiction de sa part, il était sans doute trop occupé à penser à autre chose… Quelques instants passèrent ainsi, il m’ordonna alors de le branler. Loin de moi l’envie de refuser, j’obéis donc avec grand plaisir tandis qu’il accélérait le mouvement. Comprenant qu’il mettait difficile d’ajuster correctement mes gestes aux siens, il ralentit le mouvement, pas plus mal pour moi si je voulais qu’il jouisse avant moi…

Désormais bien à l’aise pour le branler, j’en profitais toutefois pour que ma main épouse bien la forme de sa queue, bien dure et droite. Je récupérai un peu de gel sur mon torse pour en recouvrir son sexe.
- « Ouais c’est bon ça ma chienne, comme ça vas-y… »

Je ne faiblis pas et accélérai même le mouvement, sentant que je n’étais plus très loin du compte… Assez vite, je perçus un raidissement chez lui et sans me prévenir, de nombreux filets de sperme envahirent mon torse. La tête rejetée en arrière, il laissa s’échapper quelques gémissements de plaisir, c’en était trop pour moi et je jouis à mon tour dans son trou. Je recevais avec délectation son sperme chaud sur mon corps pendant que le mien envahissait son anus. Nos orgasmes terminés, il frotta lentement mon torse avec ses mains pour étaler son sperme partout. Il me fixa alors dans les yeux et me lâcha, avec son petit sourire habituel :
- « J’espère que t’as bien profité ma pute… Moi oui en tout cas »

Sans attendre ma réponse, il se releva et laissa sortir ma queue mouillée et déjà un peu ramollie. Il saisit un rouleau de papier, commença à s’essuyer le cul puis suspendit son geste. Il revint vers moi et, comme tout à l’heure, enjamba la table pour placer son cul au-dessus de mon visage.
- « Tu vas lécher et bien nettoyer, c’est toi qui as Sali ça en fait… »

Bon, il avait fait le gros du travail… Mais perfectionniste, je pris ma tâche au sérieux et n’en laissai pas une goutte…

d.kine.75

d.kine.75@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Meilleurs potes - Le patient - Le faux patient

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

20 juin 2019

Nouvelles (11)

Baisé par mon chef Rachid
Abstinence et excitation Kasso
Les petits Voyeurs Jeanmarc
Romance à l’hôtel Femelle
Job d’été à l’hôtel Femelle
Soumis à un vampire Virgo1999
Dans les dunes à Labenne Raphael75010
Mon professeur Charles
Consultation Nathan0
Une sécance de sport Damien
Sur la plage et à la cave Kasso

La suite (1)

Soumission & Domination -533 Jardinier

Juin 2019

Nouvelles

Trio fist Tétonmaso
Trianon Jako
Nynpho avec mon voisin Nymph
L’Homme est vulnérable Rogue
Ancien camarade sur Grindr Louisallenk
Mon voisin black Gregmrs
Découverte de mon côté gay Alb29
Petite salope -01 Lopamecsxl
Petite salope -02 Lopamecsxl
Petite salope -03 Lopamecsxl
Petite salope -04 Lopamecsxl
Vive l’armée ! Pititgayy
Comment j’ai dépucelé Hotcalvin
Le patron du centre médical À 19
Leçon particulière Frank
Le porte à porte Jeanmarc
Ballade en VTT Femelle
Mon pote Nathan0
Une nuit en Tunisie Fisturo
Histoire de Hammam Dd38
Vengeance Femelle
Jonathan Théo

La suite

Leçon particulière -02 Frank
Les sket -03 Kifflesket
Mon demi-frère hétéro -06 Oldyano
Le copain de ma fille -02 Jeanmarc
Moment de détente -03 Amical72
Moment de détente -04 Amical72
En «beurette» -02 Hamiasamira
Mes potes du lycée -02 JuSP7766
Soumission & Domination -531 Jardinier
Soumission & Domination -532 Jardinier
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)