PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Mariage pour tous -03

J’attends tête baissée devant la chambre 3 pendant quelques minutes et le serveur arrive tout sourire, il ouvre la porte, me fait entrer et referme à clé derrière lui. Il me guide jusqu’à la salle de bains.

– À poil, tu m’attends assis et les pattes écartées dans la douche.

J’obéis pendant qu’il part dans la chambre, lorsqu’il arrive, il est nu, une capote et du gel dans la main. Il est très bien foutu, assez jeune, dans les 25 ans et musclé. Il se dirige vers moi et me pisse dessus, intégralement, je suis totalement arrosé.

– Aller, viens la faire grossir que je t’encule.

Je me redresse sur mes genoux et m’approche de lui pour le sucer. Il a une très belle queue qui grossit rapidement, moi qui adore sucer, je me régale et j’en gémis.

– Allez, c’est bon, relève-toi, mains sur le mur et les jambes écartées au max, je vais te sauter.

Je me relève et me mets dans la position demandée pendant qu’il enfile sa capote. Il me met 2 doigts direct.

– Cool, pas besoin de lubrifiant t’es suffisamment ouvert, réclame ma queue.

– Je suis une pédale qu’on encule, fourrez-moi bien profond avec votre bite de mâle supérieur Monsieur.

Ce qu’il fait immédiatement, il entre en moi et m’encule sans violence ni rapidité, il y va à son rythme et il gémit fortement. Étonnamment, je me sens encore plus humilié par le fait que cela se passe ainsi, sans me sentir sous son autorité, il se fait juste plaisir sans m’insulter, il me manque quelque chose, mais je le laisse faire et il est très endurant, ça dure un bon moment. Lorsqu’il est sur le point de jouir, je le sens m’agripper plus fermement les hanches, ses coups de queue deviennent alors violents et il souffle fort. Il reste un moment immobile dans mon cul puis se retire.

– Prends une douche et rejoins-moi dans la chambre.

Il sort, je me lave et l’y rejoins une dizaine de minutes plus tard. Il me montre le lit, je m’y allonge et il m’y attache en croix, je bande direct. Il me met alors un préservatif et s’empale sur ma queue en râlant de plaisir. Il pose ses mains sur mes tétons et commence à me les triturer, je couine à mort pendant qu’il sautille sur moi. Cette situation est très rare pour moi et je commence à gueuler rapidement, il se saisit de son boxer qu’il me fourre dans la gueule.

– J’aime quand ça se passe en silence alors ferme-la, t’es qu’un sex toy, rien de plus.

Il continue à se faire du bien en montant et descendant sur ma queue et il a raison, je suis juste un sex toy qui sert à donner du plaisir, incapable d’avoir une vraie vie de couple ou de vivre quelque chose de sentimental. Je ne suis pas aussi endurant que lui, je vais bientôt gicler, il le voit, il accélère et je gicle en beuglant dans le boxer sous son regard amusé. Il continue à ses mouvements jusqu’à ce que ma queue ramollisse puis il me détache.

– Rhabille-toi et attends à genoux dans le couloir.

Son ton n’est pas méprisant ni sec, ce n’est pas un dominateur, je crois mais je lui obéis. Il ne me faut attendre que 2 ou 3 minutes avant qu’il ne vienne se planter nu devant moi. Il jette au sol la capote dans laquelle il a joui et la mienne, elles sont nouées.

– Simon veut que tu les gardes sur toi pour prendre un café crème demain matin.

Je les ramasse, les mets dans ma poche en gardant la tête baissée et en le remerciant.

– Allez, je te libère, c’était cool, merci à toi.

Cette fois c’est sûr, ce mec n’est pas dominateur ou alors très novice, pourquoi remercier un bâtard d’avoir fait ce qu’il a à faire ? Est-ce qu’on remercie son sex toy quand on a fini ? Pour autant, j’apprécie cet élan de gentillesse, je me lève et lui souhaite une bonne nuit.

– T’es là pour la semaine, je te rebaiserai peut-être…

– Je ne sers qu’à ça, Monsieur, je ne suis qu’un sex toy, il vous suffira de demander à Simon si vous pouvez m’utiliser.

Il rit, je sors et monte vers ma chambre. Alban n’est pas encore là, ça doit bien s’amuser dans la chambre du couple. J’en profite pour me coucher et je m’endors très vite, je n’entends même pas mon cousin rentrer, ce n’est qu’au petit matin que, réveillé par ses ronflements, je constate son retour. Je me lève en silence et m’habille, je regarde mon portable, un message de Simon : « petit-déj avec moi à 7h30 ma salope ». Il est 7h25, je fonce en bas, il est déjà à table. Je le salue, il en fait de même.

– Ethan m’a dit que tu as été bien obéissant, c’est cool.

J’en déduis donc que c’est le prénom du serveur qui d’ailleurs arrive et me dit bonjour en m’apportant une tasse de café brulant. Machinalement, je sors les 2 capotes de ma poche, les perce et en fait couler le précieux nectar sous le regard amusé et excité des 2 mâles. Je déjeune en silence, le matin je ne suis pas très opérationnel avant le café. Simon me raconte leur nuit, il a démonté la nana et s’est fait démonter par son mec puis Alban a démonté la nana et son mec. Ils se sont couchés vers 1h du matin. J’avoue que j’aurais bien aimé voir Simon se faire démonter, un si beau colosse qui se fait prendre, je trouve ça excitant.

Il sort alors des préservatifs qu’il étale sur la table.

– OK petite pute, ta mission du jour au mariage, je veux que tu trouves 10 mecs pour remplir les 10 capotes. Tu les pompes ou tu te fais enculer je m’en fous, mais ton objectif, c’est qu’à 16h les 10 capotes soient pleines et tu me les montreras.

Je redresse la tête et le regarde un peu éberlué.

– Et si je n’y arrive pas ? Dis-je comme pour le défier.

– Ben ça voudra dire que t’es pas à la hauteur de ce qu’on a convenu alors j’arrêterai tout avec toi.

Il sait piquer là où ça vexe, mais je ne relève pas et bois une gorgée de café. Je le trouve amer, je regarde Simon qui se marre, et Ethan au loin, qui en fait autant.

– Café crème allongé à la pisse…

Je le vide d’un trait en les toisant du regard puis je prends les 10 capotes, me lève et monte dans la chambre. Alban est réveillé et commence à me raconter en détail la soirée dans la chambre du couple. Je l’interromps.

– Alban, j’ai déjeuné avec Simon, il m’a tout raconté, descends déjeuner s’il te plait, on risque d’être en retard.

– OK monsieur le rabat-joie, n’empêche que t’as loupé un truc, t’aurais aimé, la nana réclamait de la queue, la tienne n’aurait pas été de trop et Simon était super chaud. À un moment, j’enculais Sarah et Simon lui a fourré la chatte à fond, Benjamin a enfilé Simon qui s’est foutu à gueuler et à réclamer, je l’avais jamais vu prendre autant son pied en baisant une nana tout en se faisant enculer.

L’image de Simon qui se fait démonter envahit mon esprit, j’imagine cette force de la nature gueuler de plaisir quand une bonne queue lui rentre dans le cul, ça parait impossible tant il fait mâle et pourtant, il semble avoir pris cher cette nuit. Alban quitte la chambre, je me prépare et commence à réfléchir sur ma mission, elle ne sera pas simple. Je me lave, m’habille et cherche comment stocker mes 10 capotes facilement tout en réfléchissant à la manière donc je vais les conserver une fois utilisées. Le challenge m’amuse, je trouve l’idée de Simon sympa et ça va me motiver pour aller à ce mariage auquel je n’ai franchement pas envie d’assister. 20 minutes plus tard Alban débarque, va se laver puis s’habiller pour la cérémonie et 30 minutes après, nous partons tous les 3.

Lorsque nous arrivons devant la mairie, nous saluons les gens que nous connaissons, quelques retrouvailles de jeunesse et des physiques qui ont bien changés depuis le lycée. Pour ma part, tout en disant bonjour, je commence à chasser, repérer les mecs seuls, je n’ai pas trop envie de me taper un mec en couple. Sur le lot, il m’en faut 10 et la tâche va être ardue si je ne vise que les célibataires. Les mariés arrivent, nous rentrons et écoutons un discours sans intérêt, pour ma part, je ne l’écoute pas, je continue mon repérage et Simon voit mon petit manège.

– T’as ouvert la chasse ? Me demande-t-il tout bas à l’oreille.

– Ouais, 10, c’est pas gagné.

– Je peux t’indiquer ceux que j’ai sautés au lycée si tu veux…

– Non, je vais me débrouiller, le seul truc qui me gêne, c’est qu’il n’y en a pas beaucoup de célibataires.

– Tu t’en fous, t’as juste à les faire cracher.

– Non je m’en fous pas, je suis peut-être une salope, mais je respecte les couples.

La cérémonie se termine au bout d’une éternité, mais j’en ai repéré au moins 3 qui me semblent abordables et en plus à mon gout. Arrive la phase des « bravo », des photos et nous partons pour le vin d’honneur, c’est là qu’il y aura le plus de monde, je dois essayer d’en chopper un max. Je m’active donc à commencer ma chasse, je discute, plaisante, fais les yeux doux et des sous-entendus quand c’est possible et le premier mord à l’hameçon, il doit avoir dans les 35 ans.

– Tu veux qu’on aille baiser dans un coin ? Me dit le mec dont je n’ai même pas retenu le prénom.

– Je veux juste te vider les couilles de la façon qui te plaira, mais avec capote.

Il me fait un sourire et un signe de tête pour que je le suive, nous nous dirigeons vers les toilettes, Simon me regarde au loin, je lui fais un clin d’œil en levant mon pouce. Le mec et moi entrons dans une des cabines, il me fait me tourner vers le mur, je baisse mon pantalon et mon boxer après lui avoir filé une capote et sans précaution, il m’encule assez sauvagement. Il ne cherche pas à savoir si j’aime, il prend son pied tout seul, c’est très humiliant, mais j’aime ça aussi, il jouit, je récupère la capote, il se rhabille et va pour sortir.

– Si tu as des amis qui ont besoin de se vider les couilles aussi, envoie-les vers moi…

– Je t’en n’ai pas mis assez dans ton cul de salope ? Me demande-t-il presque vexé (comme s’il avait été à la hauteur ce pauvre type).

– J’en n’ai jamais assez mec, t’as été très bon (autant lui flatter son égo), mais je suis un vide-couilles depuis des années alors je peux en enchainer un bon nombre avant de m’avouer vaincu…

Il rigole, sort son portable et me prend en photo.

– J’ai des potes que ça pourrait intéresser, avec la photo de ta gueule, ils te repèreront plus facilement. Mais ils vont te ruiner le cul…

– La boutique est ouverte jusqu’à 15h30 alors qu’ils se fassent plaisir, mais capote obligatoire…

Il sort sans rien ajouter, j’attends un peu avant de sortir à mon tour. Cette première proie semble prometteuse, elle devrait m’aider dans ma chasse. Intérieurement je me marre, ce mec ne sait même pas que je me sers de lui, quant au fait de lui dire qu’il a été très bon, j’ai menti, c’était un mauvais coup, mais peu importe, j’ai ma première capote pleine. Je retourne dans la salle des fêtes et me saisis d’un verre puis je vais rejoindre Simon et Alban qui papotent. Simon me regarde l’air inquisiteur, je me marre. Alban me demande si ça va, je vais pour lui répondre quand une main se pose sur mon épaule. Un mec que je ne connais pas me demande si on peut aller discuter dehors. Je regarde Alban et lui réponds que je vais très bien, quant à Simon, je lui fais mon regard de salope avec le sourire narquois qui va avec. J’accompagne ce très beau jeune homme dehors.

– Il parait que tu pompes et que tu te fais enculer ? Demande-t-il dès que nous sommes seuls.

– C’est exact toutefois, pas devant tout le monde…

– Non t’inquiètes pas, c’est juste que mon mec et moi, on aimerait bien le faire en même temps.

– Trouvez un lieu à l’abri des regards et faites-vous plaisir… Préviens-moi quand c’est bon.

Je lui file mon numéro de tel, entre temps, je reçois un SMS de Simon assez simple « salope », ma réponse est évidente « oui, j’assume et pour la mission que tu m’as confiée, j’ai pas le choix ».

Grâce à ma technique, j’ai réussi à me taper 7 mecs en moins de 3 heures, ma 1ère touche a vraiment bien travaillé pour moi sans le savoir. Il est 14h, je vais devoir m’activer pour les 3 derniers. Il me vient alors une idée à laquelle j’aurais dû penser bien plus tôt : l’application mobile magique ! Je m’isole un peu et commence ma recherche. Il y a 4 mecs inscrits qui sont sur mon terrain de chasse, je commence à envoyer mes messages et 2 mordent à l’hameçon, je les vide en bonne et due forme, me voilà avec 9 capotes, plus qu’une et Simon verra que je suis à la hauteur de son challenge.

J’en profite d’ailleurs pour le narguer en lui envoyant un SMS « 9/10, si j’en fais 11, tu m’offres quoi mon beau ? », il ne répond pas immédiatement, mais 5 minutes plus tard, je reçois un MMS avec une photo de son cul… Je réponds « je m’arrêterai à 10 alors, je suis pas bon en actif », sa réponse arrive rapidement cette fois « pas pour m’enculer, pour me lécher… ».

Il m’en reste 1 pour remplir ma mission, je reprends mon application magique et j’en chope un dernier, expliquant que je suis une pédale en manque de bite, je m’auto-humilie pour le chauffer çà fond, lui propose une pipe qu’il ne refuse pas. On se donne rendez-vous dans les chiottes, dernière porte, j’y vais et j’attends, laissant la porte fermée avec le verrou, un petit code simple, il toquera 2 fois à la porte et s’il entend toquer 3 fois en retour, c’est qu’il est au bon endroit. Lorsque j’entends quelqu’un rentrer, j’attends quelques secondes, il toque 2 fois, je toque 3 fois et déverrouille la porte, elle s’ouvre laissant apparaitre Alban… Il me regarde en ouvrant de grands yeux, mais il ne dit pas un mot, je me sens vraiment très con. Il entre, même si nous sommes seuls, il ne parle toujours pas, mais il me regarde avec un air mauvais. Il ferme la porte à clé puis m’indique du doigt le sol, je me mets à genoux, il s’avance un peu et met les mains derrière le dos me faisant comprendre que je dois m’occuper de lui. Je sors sa queue de son jean, il bande comme un fou, je le regarde un peu hésitant, pas un mot, juste un regard et un léger signe de tête comme pour dire « aller, au boulot »…

Je lui mets ma dernière capote et j’enfourne sa queue dans ma gueule, je le suce et il se laisse faire pendant 3 ou 4 minutes. Je sens alors sa main m’agripper les cheveux et il commence à bouger son bassin, je reste immobile, le laissant entrer et sortir de ma gueule à sa guise. De l’autre main, il me file de petites gifles, constatant que je ne me rebelle pas, il y va de plus en plus fort puis finit par saisir ma tête à 2 mains pour me baiser la gueule avec force, je mets mes mains dans le dos, il ricane tout bas et se lâche.

– Je l’ai pas vu venir, je comprends mieux ce « vous les hétéros » et les messes-basses avec Simon. Que ce soit bien clair Yan, à partir de maintenant et pour le reste de la semaine, tu vas sévèrement morfler…

Je n’ai aucun doute sur ce point puis je le sens se raidir, il comprime ma tête et se vide dans la capote. Je la lui retire avec précaution.

– Parle à Simon, il t’expliquera, je ne voulais pas que tu saches, j’avais honte vis-à-vis de toi. Excuse-moi et bien sûr que maintenant tu pourras jouer avec moi puisque tu sais que je suis un bâtard…

Il ne répond pas, j’ai vraiment l’impression qu’il est fâché. Il sort, je saisis mon portable et envoie un sms à Simon pour lui dire que les 10 capotes sont pleines et qu’Alban est au courant maintenant. Je reçois une première réponse avec juste un smiley « mort de rire » et quelques secondes plus tard la suite « on va rentrer à l’hôtel, il est chiant ce mariage, je crois que maintenant on a bien mieux à faire ».

Je sors des chiottes et rejoins Simon et Alban, nous nous éclipsons du mariage, personne ne remarquera notre absence et rentrons à l’hôtel. Sur le chemin du retour, Simon explique en détail à Alban ce qu’il s’est passé depuis notre rencontre. Alban ne parle toujours pas et j’ai un peu peur de sa réaction quand Simon lui dit ce qu’il y avait dans mon whisky hier soir...

Yan

ftasm@yahoo.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Mariage pour tous - Pisse and Love - Déclaration de dépendance - Faites vos jeux - Triangle à géométrie variable… - Mon Maître - Le chalet

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

22 aout 2019

Nouvelles (20)

Douche salle de sport Noprise2tete
Sexe à l'armée -01 Martin
Sexe à l'armée -02 Martin
Sexe à l'armée -03 Martin
Sexe à l'armée -04 Martin
Sexe à l'armée -05 Martin
Sexe à l'armée -06 Martin
Sexe à l'armée -07 Martin
Sexe à l'armée -08 Martin
Excitantes retrouvailles Max
Aller en club tout seul Jh30du11
Un boss plus que pervers Private78
Le vigneron Romain
Fratrie « de Wintzt » Calinchaud
Mon voisin hétéro ? Étalon
Un magnifique voyage Passifsensuel
10 ans en arrière Bad boy
Weekend dans le sud Chopassif
La Première Fois de Mon Pote Molgax
Capotes et jus Barn

Aout 2019

Nouvelle

Abdou Romain
L’école de danse Noah93
Hétéro, juste ce qu'il faut Hugo
What a TØS Sexaddict49
Première hard Tours37
Plan à 3 en extérieur Sylou69
Fouille révélatrice à l’aéroport KarlJ
La piscine Quentin94
Un sauna de verre Glaudoun
Défonce au camping Heysi37
Pauvre Cyrillo Romain
Mes dépucelages -01 XXL
Mes dépucelages -02 XXL
Le fils du shérif -01 Matt
Le fils du shérif -02 Matt
Le fils du shérif -03 Matt
Faire durer le plaisir Frank
Faire durer le plaisir -02 Frank
M Renart
M -02 Renart
Amoureux de Dimitri Chopassif
Prof de sport Victobg
Lost in Cocktown Pititgayy
Il m’offre son c... Seithan
Jardinier bien bâti Virilbgmuscle06
Mes années de fac Louisallenk
Toilettes publiques Hugo
Anniversaire de mon beauf Linox
La Cage d’escalier Éric
Révélation au club de natation WhiteKnight
Mehdi, le livreur de pizza Pol
Les vices de l’internat Lloh
Le volleyeur et le rugbyman Dolto
Chienne à rebeu Larbin
Nils -01 Renart

La suite

Passion en toutes lettres -17 Romain
Passion en toutes lettres -18 Cyrillo
Passion en toutes lettres -19 Romain
Passion en toutes lettres -20 Cyrillo
Passion en toutes lettres -21 Romain
Passion en toutes lettres -22 Romain
Passion en toutes lettres -23 Cyrillo
Passion en toutes lettres -24 Romain
La grosse bite de mon beauf -08 Ghost writer
Un étudiant appliqué -07 Amical72
Un étudiant appliqué -08 Amical72
Un étudiant appliqué -09 Amical72
Un étudiant appliqué -10 Amical72
Un étudiant appliqué -11 Amical72
Amour inaccessible -05 Miangemidemon
Nils -02 Renart
Mariage pour tous -13 Yan
Mariage pour tous -14 Yan
Le cul -02 chuuuut17
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"