NEWS :
23 Mai

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

90 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode | Épisode précédent

Excitantes retrouvailles

Chapitre 5

J'entrais donc dans le séjour vêtu du jockstrap, des bracelets et du collier, le tout en cuir.

La pièce était plongée dans la pénombre. Steph avait déplacé ses meubles pour en libérer le centre où un tapis épais trônait. Il se tenait debout, en slip (bien rempli tellement il bandait), un masque couvrant le haut de son visage, mais me laissant voir son regard excité.

"A genoux, me dit-il. Tu es là pour servir, si tu acceptes et obéis, je te promets la jouissance telle que tu ne l'as jamais connue. Si tu refuses d'obéir et que tu souhaites juste que je te baise, tu prendras ton pied et t'en ira rapidement. Mais tu passeras à côté de l'extase"

Je n'avais pas attendu pour me mettre à genoux devant lui, me léchant les lèvres, les yeux rivés sur son gros paquet parfaitement moulé dans son slip. Le poppers faisait effet depuis un moment, mon niveau d'excitation était très élevé. Il m'engourdissait un peu l'esprit mais j'avais qu'une envie, lui obéir et lui faire plaisir. Ce que je lui dis.

"Je suis là pour ton plaisir, je ferais ce que tu veux, je suis ton toyboy pour la nuit".

Il posa sa main sur mon front, me relevait la tête et présentant sa queue devant mes lèvres, me guida afin que juste son gland entre dans ma bouche. J'étais déjà heureux. Je sentais ma queue excitée tenter de prendre du volume mais arrêtée immédiatement par la cage de chasteté. C'était à la fois douloureux et jouissif.

Il faisait entrer et sortir son gland, déposant du précum sur mes lèvres. De temps en temps, il étalait celui-ci sur mon visage.

"Hum, bonne pute, tu es mieux comme ça. Tu as trouvé ta place, à genoux devant ma grosse teub, à ne penser à rien et me servir de toyboy".

J'acquiésais "Oui, c'est trop bon de te servir"

"Oui qui ? me demanda-t-il en me bifflant

-Oui maître, répondis-je

-Je savais que tu serais heureux comme ça. J'ai toujours su que tu avais un mental de soumis. Il suffisait de savoir aller le chercher et le faire ressortir."

J'allais répondre par l'affirmative, l'excitation me faisant accepter n'importe quoi tant qu'on jouissait tous les 2. Mais à peine ouvris-je la bouche que cette fois il y enfourna sa queue, son gland cogna à l'entrée de ma gorge, il plaça alors ses 2 mains de chaque côté de ma tête et s'en servant comme d'un masturbateur, il enfonça encore un peu plus son sexe, le gland passa mes amydaes et descendit me déformer la gorge. Mes lèvres collèrent à son bas ventre. Il me maintint comme ça et me dit alors :

"Voilà où est ta place, sur ma queue, pour mon plaisir. Je te veux à notre service, notre sextoy". Une autre paire de main réussi à placer un flacon de poppers entre son bas ventre et mon visage, juste son mes narines. Je ne pouvais respirer que par là, je décollais alors encore un peu dans mon excitation, je me sentais devenir comme une poupée. Une main me fessa puis un gland vint jouer entre mes fesses. "John aussi aimerait t'avoir comme toyboy. Il a vraiment apprécié de te rencontrer dans la cabine d'essayage. Et je suis sûr que tu as beaucoup aimé avoir sa grosse queue en toi".

Je tentais de gémir un "oui" avec sa queue en bouche. J'étais chaud comme la braise. Mon corps de lui-même tentait d'avaler le gros gland de John. Mes fesses allaient au-devant de lui, mécaniquement, sans que je décide de quoi que ce soit. Mais John ne se laissait pas faire, il reculait juste assez pour ne pas pouvoir me pénétrer tout en continuant à toucher ma peau.

Après quelques instants de ce petit jeu, il plaqua sa bite dans ma raie, son gland dépassant mes fesses et ses couilles collées aux miennes. En se penchant sur moi, il vient chercher ma main gauche, la ramena dans mon dos (je pouvais caresser son gland du bout des doigts) puis vint chercher ma main droite l'amenant au même endroit. Steph me baisait la bouche pendant ce temps, sa main dans mes cheveux me tenant la tête, j'étais vraiment son sextoy.

Une paire de menotte en cuir vint immobiliser mes mains. John me lâcha et se recula. J'étais dorénavant à genoux, en équilibre, la bouche pleine et bavant sur la queue de Steph, mes abdos travaillants pour que je ne tombe pas.

John continua de s'affairer autour de moi, mes yeux furent bandés avant que je n'ai pu enfin connaitre son apparence. Son mec continuait à jouer avec ma bouche, sortant parfois sa bite pleine de ma salive et de son précum de ma bouche pour la coller contre mon visage et se frotter quelques instants avant de retrouver à nouveau le chemin de mes lèvres et ma gorge.

Ensuite, j'entendis qu'on déplaçait des objets autour de moi. Puis je sentis qu'on s'intéressait à nouveau à mon cul. Les mains de John étaient sur mes hanches et m'encourageaient à reculer un peu mes fesses. Ce que je devinais être un gode fut placé entre mes globes. Il commença à me caresser mon anus du bout des doigts avec du gel. Il ne faisait pas de grand mouvement mais me graissait proprement et sobrement mon oeillet. Puis il fit pénétrer le gland en plastique en moi sans difficulté. Je l'entendis se reculer puis alors qu'un bruit mécanique se faisait entendre, le gode commença à bouger en moi, s'enfonçant tranquillement puis se retirant presque aussi tranquillement. On me fit prendre une nouvelle dose de poppers.

Puis John commença à me parler lui aussi tranquillement, il avait une voix grave, rassurante et séduisante.

"Tu aimes nous faire plaisir. Tu aimes comme on te traite. Tu aimes nous donner du plaisir. Tu aimes qu'on te baise. Tu aimes jouer avec nos grosses queues. Tu aimes qu'on te pénètre. Tu aimes toucher nos corps. Tu aimes t'abandonner à nous."

Chaque phrase était dite en rythme avec les mouvements du gode. Et ce couplet était répété inlassablement. Je compris qu'il avait enregistré son discours et le passait en boucle. Je m'imprégnais de ces paroles. Je ne réfléchissais pas vraiment mais je me rendais compte qu'il avait raison. Depuis que je connaissais Steph, j'avais toujours adoré nos plans culs, c'était un très bon baiseur, sensuel, qui savait toujours donner autant de plaisir qu'il en prenait. J'avais beau être versatile, quand je le rencontrais, j'avais envie d'être passif, de le sentir me pénétrer et me baiser. Il le faisait avec tellement d'ardeur et de plaisir à chaque fois que j'avais l'impression d'être le meilleur cul qu'il connaissait. Et même si avec John, je n'avais qu'une seule expérience, je savais que c'était pareil.

"Tu es fait pour nous servir" dirent-ils en coeur avant que Steph ne se retire définitivement de ma bouche. Une sorte de bâillon me maintenant la bouche ouverte fut placer sur ma bouche. Ils alternèrent quelques coups de bites dans ma bouche vérifiant que je pouvais respirer et prendre leur queue. Ils me redonnèrent du poppers à respirer puis placèrent un autre gode articulé entre mes lèvres. Il était presque aussi gros et long que leur propre sexe.

Le bandeau me fut retiré de mes yeux et je vis la fuck machine à la place précédemment occupé par Steph, et un écran le surmontait. Sur cet écran défilait des images de grosses bites bien juteuses. Elles étaient branlées, sucées, parfois pénétrant un cul. Et toujours en gros plan.

Au même moment où les images les montraient en train de jouir des cascades de spermes, les 2 godes s'immobilisèrent en moi et lâchèrent quelques saccades de faux spermes puis reprirent leur mouvement. La voix enregistrée dit au même moment : "tu veux notre sperme, notre sperme est fait pour te combler".

J'étais excité comme jamais auparavant, j'avais chaud et je commençais à comprendre que j'allais être accro à mes 2 maitres sans grande difficulté.

Les messages continuaient en boucles, les mêmes mantras qui s'enrichissaient régulièrement.

"Tu es notre toyboy.

Ton cul est fait pour nos queues.

Ta bouche aime lécher nos sexes.

Tu es notre toyboy.

Notre sperme est fait pour toi.

Tu veux notre sperme en toi et sur toi.

Tu es notre toyboy.

Notre plaisir est ton plaisir.

Tu veux nous servir, pour notre plaisir."

J'avais déjà pris quelques décharges de faux sperme. Mon cul dégoulinait, ma bouche bavait. Mes abdos commençaient à être douloureux à force de tenir la position. Mais j'étais heureux.

Mes maitres durent s'en rendre compte car ils vinrent me caresser, mais sans me soulager particulièrement. Ils jouaient parfois avec l'élastique de mon jock, le faisant claquer contre ma peau, ils me fessaient aussi.

Les godes finirent par s'arrêter. On me remit le bandeau sur les yeux. Et on me permit de me redresser, toujours à genoux. Je m'accroupis. Je sentais le faux sperme dégouliné de mon cul et de mes lèvres. Je me sentais excité et excitant. Je ne savais pas depuis combien de temps j'étais là. Mes 2 maitres vinrent se coller contre moi, leurs grosses queues tendues étaient contre mon visage. Je les sentais dégoulinantes aussi. Je les imaginais en train de se rouler une pelle en se frottant contre moi. J'étais las mais j'avais envie de sentir leur bite en moi, j'essayais donc de me dégager pour pouvoir les sucer mais ils m'en empêchèrent. "Pas aujourd'hui Toyboy. On réserve ça pour notre week-end d'intronisation".

Je ne me souviens plus de grand chose après ça. Juste de m'être réveillé dans mon lit, avec un plug dans mon cul, des bracelets en cuir au poignet et toujours ma cage de chasteté sous mon jockstrap.

Un colis avait été déposé prêt de mon lit. Il contenait 2 autres plugs connectés ainsi que plusieurs jockstraps et slips bottomless. Une carte était au milieu de tout ça. Un seul message "A samedi, choisis celui qui te rend le plus sexy, tu ne le quitteras pas du week-end".

Max

mimicq51@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Excitantes retrouvailles | Mon p'tit con | Vincent | Piscine

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Mai | 70 pages

Les nouvelles | 17 Pages

Militaire Meetmemz
Mes aventures Devilinme
Mon Inconnu du lycée Guiome
Location estivale Plume-Gay
Service militaire Meetmemz
Chez le docteur Fesses-Rougies
Soumission, domination. Jackx
Soumission au sauna Sylou69
Initiation Yannick
Bois de Vincennes SalopeAJus
Pris en flag Meetmemz
Plage naturiste Colinot
Camping Paradis DelosFairy
Le club des 4 en colo DelosFairy
Chaleur nocturne DelosFairy
Artisan électricien Meetmemz
Pipe à l'aire de repos Halex27

Les séries : 53 pages

Cousins rebeu | 14 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314
En exterieur | 3 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3
Job à Dubaï | 2 | +2 Dvdstaudt
1 | 2
Abdoul | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Hugo & Ethan | 10 | +4 Hugo_ethan
1 | 2 | 3 | 4 | 5
678910
Sur une île déserte | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Femelle | 3 | +2 RyanSoumis
1 | 2 | 3
Baise dans sa cave | 2 | +1 Djack
1 | 2
Rencontre Twitter | 2 | +1 Shernabog
1 | 2
Chez moi | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Hésitation première | 2 | +1 MoietMoietMoi
1 | 2
Le petit pêcheur | 4 | +3 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 90 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Avril 2024 : 3 388 758 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : jeudi 13 avril 2023 à 09:22 .

Retourner en haut