NEWS :
18 19 Avril

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

57 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode | Épisode précédent

New York

Chapitre 2 : Numéro 13 : Karl, Dieu.

Cette histoire de blue french m’avait redonné confiance en moi. Je le sais parce que les mecs comme lui (noir 1m90 22cm viril musclé) en temps normal je les bade. Je suis fan d’eux. Je suis comme une groupie face a son idole de toujours.
Là……non j’étais toujours fan en vrai 😂 surtout au vu de sa photo du matin : une tasse a café avec son sexe qui dépassait de la tasse.
J’avais 99 messages a trier mais au vu du siens j’ai tout laché.

Il m’avait pas oublié visiblement et moi non plus.

« Bonjour karl 😍»

Lui « salut le français, t’es pas occupé ? »
Moi : « non je t’attends »
Lui : j’arrive renvoi l’adresse.

Comme ça ? Aussi rapidement et facilement ?
J’adoooore les USA putain.
En France j’aurais dû batailler… bon après j’envoyais pas trop mon visage, j’étais chiant sur les photos.
La j’ai carrément un mini only fan gratuit avec des photos et des vidéos de moi en action, ca aide.

Je me fais beau je m’habille carrément pour rester dans ma chambre ^^.
Je voulais le marquer.
La réception m’appelle. Il est là.
Je finis de me faire beau, ça frappe a la porte.

« Kaaarl? »
« Yes »
J’ouvre. Il est là . Et il est juste trop beau.
Musclé mais pas trop, grand mais pas trop, un peu style badboy mais pas trop, charismatique.
Je rougit instantanément.

On rentre.
Je commence a aller sur le lit je m’attendais a ce qu’il veuille me baiser direct.
Mais lui s’assoit sur le fauteuil.
Je le regarde en rigolant genre « what? »

Il me dit « baiser et tchao c’est pas mon truc, j’ai besoin de parler un peu »

En temps normal ça m’aurait fait chier, et pas qu’en France n’importe qui des 12 premiers ça m’aurait fait chier, mais la je sais pas c’était différent.
J’ai dit « ah ok » et je me suis assis en face de lui.
« Tu veux boire quelque chose »
Il me dit oui.
« champagne? »

Il me regarde genre « champagne ? Sérieux»
« oui il me faut quelque chose a la hauteur de toi »

J’appelle la room et je commande du champagne.
Il me dit « on est d’accord c’est gratuit »
Au début je comprends pas
Je croyais qu’il parlait du champagne.
Alors je dis non en rigolant.
Il fait une tête blasée, il réfléchit et se lève pour partir.
J’étais paniqué « no wait ….what…i don’t understand…i pay the bottle it’s ok »

Et la on a compris en même temps
« Aaaah moi 😂 oui c’est gratuit…Pour toi ^^.
Donc, tu veux savoir quoi? »
J’étais intimidé mais a l’aise quand meme.

Lui « ok. Je sais pas, tout, d’ou tu viens, ce que tu aimes, ce que t’as vu a new york, ta position préférée »
Je rigole bêtement.
Ok « i’m from paris (c’etait faux mais je voulais le faire rêver) j’aime sortir bien manger rencontrer du monde, j’ai vu ces monuments (je lui cite) et ma position préférée je dirais… »
Et la ne sachant que doggystyle en anglais, je lui montre.
« I need to show you i dont know the name »

C’était la petite cuillère.
Je me met sur le coté et je lui dit « la comme cà, le mec est là , donc il peut m’étrangler, me fesser etc…

Lui « Ok donc féssées étranglement tu aimes »
Moi « oooh yes » avec les yeux qui révulsent.

Le champagne arrive.
Et j’ai bien vu dans les yeux du groom qu’il savait.
Je nous sert il me dit « juste pour être sur, a quelle force t’aimes bien ? »
Je lui dit « you can go » (tu peux y aller)
Lui « ah oui ?»
Il se rapproche et commence a mettre sa main autour de ma gorge.


Et a serrer de plus en plus fort.
Je voulais montrer que j’étais résistant donc je disais rien, jusqu’au moment ou j’étais rouge et où ça faisait vraiment mal.
« Stop stop ! »
Lui « tu vois ? tu comprends pourquoi c’est important de parler avant?

Moi tout rouge en baissant la tête « yes… »
Lui « bien. Tourne toi »
Moi « what? »
L’oxygène manquait a mon cerveau j’avais déjà oublié.
Il me tourne me penche en avant et baisse un peu mon pentalon. Puis me met une petite claque .

« Plus fort? »
Moi « oui »
Il recommença plus fort

« Plus fort? »
« oui ! »

« Plus fort? »
« Ouiii ! »

« Plus fort? »
« OUIII »

« Plus fort? »
« OUIIIIIIII »

Elles étaient parfaites. alors pourquoi je disais oui encore ?
En vrai au bout de la 4eme il était déjà presque a fond, celle d’après c’était plus des coups que des claques:

« Ok féssées je peux y aller. Rhabille toi »

Et il repartit s’assoir et boire sa coupe pendant que je remettait ma chemise dans mon pentalon.
J’etais tout rouge et excité.

Il me reposa des questions genre « cetait quand ta première fois, le plan qui t’as le plus excité, ce qui t’attire le plus chez un mec »

A cette dernière question j’ai dit « sa bite. J’aime trop les grosses bite je sais pas pk.
Je préfère un routier avec une grosse queue qu’un mannequin avec une petite queue. C’est horrible de dire ça mais c’est vrai.
J’arrive pas mentalement a me faire soumettre par un mec qui a une ptite queue ou qui est vraiment plus petit ou qui n’est pas viril. Je veux etre baisé par un mec grand viril avec une bite énorme, le reste m’intéresse pas »

Et la il m’a dit « ok i understand » un sourire un coin.
« Et t’as trouvé? »

Moi « non. C’est jamais assez. Je suis toujours déçu. J’ai besoin d’être baisé comme une fille mais avec la force d’un mec, sans pitié »

Je voyais qu’une bosse commençait à apparaître sous son jogging.
Et la deuxième coupe m’excitait aussi.

Mais apres mon fail sur le lit, je ne voulais pas retenter, je voulais que ça vienne de lui…
alors j’attendais en le chauffant du regard.

Lui continuait de me questionner.
« gifle » ? oui.
« Insulte » ? oui
« sperme dans la bouche » ? Oui
« T’avales » oui

Je rigole et je lui dis « mec pour toi je dirais oui a tout »
Et la il dit « pipi »?
Oh mon dieu non !
Il voit que ça me dégoute et il me dit « tu vois encore une fois pourquoi faut pas dire oui a tout. T’inquiète j’aime pas ça non plus c’était pour te faire comprendre. »
J’acquiesça.

« Ok je vois comment t’es. Maintenant il nous faut un mot de passe, de secours, au cas où »
Je dis « beh stop »
Il me dit « non je veux t’entendre crier stop quand je serais en train de te fracasser »

Le 13 ça porte chance.

Alors j’ai dit « champagne » ?
« Ok champagne »
Il se leva, je resta assis je le regarda genre « ca y est? »
Il me dit go douche.
Alors je lui dit « its okay im clean »
« no you come »
« Okay i come » 😂

Il m’avait mis a l'aise et il m’avait hypnotisé aussi apparemment. J’étais trop bien dans ce moment, pas encore a hurler sous ses coups de reins, et plus a devoir jouer a M.parfait. Le moment où j´allais me faire baiser par un mec avec un physique de reve, mec qui m’avait profilé pendant 20 minutes pour bien comprendre comment j’aimais la bite, donc qui allait me détruire comme j’aime.
J’ai voulu faire durer ce moment . Je me deshabillait lentement je le regardais enlever ses chaussures, je changeais de pièce , je préparais le téléphone pour filmer.
J’aimais trop.
Jusqu’a ce qu’il soit en calecon, un long calecon qu’il s’apprêtait a enlever.
« Attend ! Je peux? »
Il dit oui.
Alors je me mis a genoux devant lui, et j’aperçu son truc a travers. Ça avait l’air énorme, je trépignais d’impatience.
Je pris une inspiration, me pinça les lèvres et commença a derouler.
Il était un peu taillé, pas trop de poil juste que ce qu’il faut.
Me voila a la base, je vois la largeur et…wow. c’est large.
Je continue, j’y vais Cm par cm, je le regarde je stop…je reprend, je souris, je mordille mes lèvres, je leche a travers...wow c’est vraiment trop excitant j’adore ce moment.
Je descend encore me voila a la moitié a peu près et plus ça va, plus son caleçon descend plus ma machoire aussi. Ça ne s’arrêtait pas encore et encore, j’étais cho-qué.
J’arrivais a la fin , je touchais la base de sa queue pour voir si c’était bien réel.
Ça l’était.
Il ne restait plus que son gland , sa queue voulait sortir, mais son gland était encore dans le caleçon.
J’ai alors tout baissé et sa queue entière s’est dressé devant moi. J’avais les yeux ecarquillé et la bouche grande ouverte.
J’ai levé les yeux doucement. Il adorait que je sois en admiration devant sa bite.
Il bandait dur. J’etais rouge d’excitation
J’ai laché un « NO WAAAYYYY !!!» qui pourrait se traduire par « MAIS NOOOON!!! »
Puis il m’a tiré par le bras dans la douche. Je suis rentré dans la douche encore sous le choc.
Je regardais sa queue.
J’ai mis ma main autour. J’avais des frissons.
C’était autant que fabrice ma première fois pour ceux qui ont lu l’histoire.
Il m’a savonné partout, je me cambrais je faisais la pute pour l’exciter. J’etais dos a lui il me mettait des doigts, et j’avais le bout de sa queue qui me touchait le milieu du dos. Ça y est j’avais déjà commencé a lâcher prise. Je ne réfléchissait plus vraiment, je me laissait porter par mes sens.
Finit les « met toi comme ça pour l’exciter, fait ci fait ça » juste à apprécier le moment.


Il commença a me mettre un doigt ou 2, entrecoupé par des claques sèches qui éclaboussaient la mousse que j’avais sur le cul.

Moi j’avais la main dans le dos, agrippé a son gourdin, j’essayais de me détendre et d’apprécier le moment.
Il me caressait le cul, mettait son bras autour de mon cou, comme pour un étranglement arrière mais sans forcer, juste pour me ramener a lui.
« Tu veux toujours ma bite » me dit-il a l’oreille
Moi « Plus que tout »
Lui « Montre moi »
Alors je me tourna , pris le jet d’eau rinca le peu de mousse et commença a le branler a 2 mains en le regardant dans les yeux.
En temps normal j’aurais été direct le sucer, la je voulais faire durer.
Il était excité, il ne gemissait pas, il rugissait.


Puis il m’a appuyé sur l’épaule et je suis descendu pour me retrouver face a son immense lance noire.
J’ai eu un dernier « pfiouuu…wow… »
J’aimais pas trop sucer sous le douche on peut pas regarder le mec on voit rien de l’eau qui rentre partout et ça glisse moins.
Je l’ai tout de même fait.
J’ai sucé sa bite en fermant les yeux, en recrachant de l’eau.
Puis il a compris.
Il a coupé l’eau , m’a tiré par les cheveux hors de la douche, m’a jeté une serviette, s’est essuyé et s’est posé sur le lit.
Je suis venu vers lui en rempant a 4 pattes.
Et alors que je m’approcha vers sa queue pour le sucer,
Il a pris mon ordi qui était sur la conversation privé « favoris » et a mis la conversation en vidéo.
En temps normal j’aurais dit quelque chose, là rien.
J’avais qu’un truc en tete « faut qu’il se rappelle de toi » j’avais pas mangé de la matinée je savais que je pouvais y aller fort.
Alors j’ai craché sur sa queue 2 ou 3x pour bien lubrifier et j’ai mis toute mon ame dans cette pipe. J’étais lent au début j’essayais d’aller loin et j’en prenais beaucoup. Pas tout mais presque. Il était etonné, a la première ou je suis allé au bout et où je suis ressorti il a laché un « What The Fuuuuck… »

Je ressors je souris et dit « t’as la même tête que moi quand j’ai vu ta bite pour la première fois »
Et bam je repars. J’arrêtais pas, je donnais tout, des grands allers retours, des regards de chienne, sans les mains, avec…. J’étais dévoué.
Il a commencé a forcer, il me disait « look » en me tirant devant la caméra, puis il me mettait quelques coups de reins dans la bouche, s’arrêtait, puis me remettait devant l’ordi. Je ne souriais pas, j’étais juste excité comme jamais.
Ce moment de pofilage changeait tout parce qu’au lieu de faire des choses que j’aimais moyen, juste pour faire plaisir, on faisait que ce dont avait parlé avant.

Je voyais les gens qui se connectaient et se déconnectaient sur le groupe . Ils étaient 20 et ça augmentait petit a petit. Puis je me reprenais ses 22cm dans la gorge, et ainsi de suite.
Je voyais des « awesome ! » « he is hot » entre 2 gorges profondes. J’étais vraiment doué. Une queue comme elle y’a pas beaucoup de monde capable de l’encaisser comme je le faisais.
« OCRE OCRE OCRE »
C’était de plus en plus fort.

Il m’a tiré sur le lit et m’a mis des fessées devant la caméra. Fortes. Très fortes.

Je criais. Mais je savais pour le bruit alors j’ai mis mes 2 mains devant la bouche pour étouffer.

Il m’a martelé le cul encore et encore, je tremblais, jusqu’au moment ou je me suis raidi, j’avais les doigts de pieds contractés, les jambes qui tremblaient, je ne controlais plus mon corps. Je n’avais pas éjaculé mais c’était tout comme.
J’en ai pleuré.
Enfin pleuré , J’avais les larmes qui coulaient.

Il avait mis l’ordi devant moi pour que les gens voient.
35 personnes. En voyant ça j’ai souri, j’essuyais mes larmes et je rigolais en même temps.
Wow. Quelle force quelle virilité.
Il m’a regardé genre « ca va ? »
J’ai dit « oui , juste…détruit moi stp »
Et s’en ai suivi la plus belle sodomie de ma vie.
Il m’a littéralement détruit. Salle de bain, lit, fauteuil, il m’a baisé partout. Doucement au début puis très fort après.
je ne sais meme plus ou j’habitais.
Je parlais anglais avec des mots français genre « FUCK ME OUI ENCOOOORE »je n’arrivais même plus a m’exprimer.

Des fois il filmait mon cul se faire pénétrer des fois c’était mon visage, j’étais balladé de position en position par son corps athlétique, moi le petit frenchy, j’étais à sa merci.
Je ne controllais rien si ce n’est mes cris.

Je lachait des « stooooop please stop!!! »
Je savais que ça allait l’exciter.
Gagné. Il était fou.
Il m’a mis en missionnaire s’est mis au dessus de moi, puis a commencé a m’étrangler en me baisant. Ses 2 mains sur ma gorge, de tout son poids. Je le regardais comme si j'étais amoureux.
Je ne pouvais plus respirer, je voulais dire champagne mais j’y arrivais pas , jusqu’au moment ou il s’est rendu compte que je commençais a perdre connaissance .

« Sorry, me dit il, but you are so sweet »
Moi a peine remis « Don’t say sorry. fuck me again»

Il m’a detruit. Anéanti.
5 minutes après il m’a dit « do you want to be fucked again »
Je disais « yes »

J’avais pas compris qu’il disait pas par lui. Alors je disais oui.

Et il était la : yes ? Really ? »
Et il y allait plus fort.

Au bout de la 4eme fois j’ai compris que je devais pas repondre ça.

J’ai repondu non en pleurant a moitié, moment qu’il attendait pour gicler. Il s’est mis debout sur le lit et m’a tout giclé dessus.

Je pleurais toujours. Et je ne regardais pas les giclées arriver.

Puis tout s’est calmé, les pleures les giclées les mouvements.
Calme.

Il me disait que les gens m’entendait pleurer et penser que j’étais pas consentant.
Alors je me suis devant la cam une dernière fois et je leur ai dit « vous inquiétez pas c’est exactement ce que j’ai demandé tout va bien je pleure pas vraiment c’est de la joie.
Bon je vais vous laisser je sais même pas si je reviendrais en vrai tellement là j’ai vraiment plus envie.
Je lisais un peu les messages.
Puis j’ai fermé l’ordi et je me suis écroulé sur le lit encore plein de sperme et de larmes.
Je n’ai revu personne après.

Après ça, on a pris une douche, et alors que je m’attendais a ce qu’il parte il m’a proposé de manger avec lui.
J’ai dit oui. Et on a mangé ensemble.

Puis au moment de se dire au revoir je me suis approché pour l’embrasser et j’ai dit « tu seras mon dernier du séjour et peut être même de la vie »

J’ai donc fait 13 en 14 jours. Et quand je le dis aux gens il trouvent ça énorme. Si ils savaient que j’aurais pu faire genre 10x plus…

Après ça j’ai arrêté les hommes me disant que je ne trouverait jamais mieux.

Passif17

mec-quaime-sa@hotmail.fr

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 18 Avril | 155 pages

Les nouvelles | 23 Pages

Salle de muscu Meetmemz
Le tunnel Ludo06
Lundi de repos Stephdub
Cartel mexicain Meetmemz
Mon frère, mon cousin et moi Justin
Première avec un mec Sympa
Bleu topaze Coolsexe
Teddy, le rugbyman Le French Chazer
Aventure Panne de voiture Boydu69
Je suis redevenu une pute Loyxxx
Randonnée gourmande (Réédition) Giovanni
Le surveillant de baignade Kawaikat
Découverte du cruising TragoLefa
Un après midi au sauna Bimaispastrop
Il me transforme en femelle RyanSoumis
Préparation d'une pute à rebeus Man4lope
Six hétéros Meetmemz
Plan à 3 EricDeFrance
Trio magique ! Weell59
Torse nu dans la backroom Gill
1ère fois sans capote Mister
Perdu Gill
1ère rencontre RomainJm

Les séries : 132 pages

Agriculteur S20 | 15 | +1 Amical72
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 l 9 | 10
1112 | 1314 | 15
Excitantes retrouvailles | 7 | +1 Max
1 | 2 | 3 | 4 5 | 6 | 7
Un Cul jouissif | 22 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22
Mon biscuit rose de Reims | 3 | +3 Coolsexe
1 | 2 | 3
Avec un homme bi | 2 | +1 Mattiheu
1 | 2
Ville Spatiale | 18 | +1 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18
Destins croisés | 16 | +1 Sylvainerotic
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 Fin
Le Monstre de Pondichery | 14 | +1 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 1213 | 14
Confinement en famille | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Pacha rebeu | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre potes | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
Mon beau-frère | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 57 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mars 2024 : 3 601 584 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mardi 9 janvier 2024 à 12:24 .

Retourner en haut