PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Chapitre 11

Mon Maître

Chapitre 13

Je ne sais combien de temps je suis resté seul, je fus tiré de ma léthargie lorsque Billy revint et alluma la lumière. Il était seul, la maison plus silencieuse que jamais. Il posa son regard sur moi, et s'avança tranquillement, quand il fut arrivé devant la scène il ouvrit lentement sa chemise, bouton après bouton. J'eu une fois de plus le loisir d'admirer son torse parfait et ses muscles qui roulaient sous sa peau. Il la laissa glisser au sol puis il desserra sa ceinture et défit son pantalon. Il ne portait aucun sous-vêtement et la vue de sa queue au repos fit immédiatement réagir mon corps. Mon sexe se tendît vers mon maître comme si il le reconnaissait et implorait un peu de son attention.

Sans un mot Billy prit sur la table une serviette propre qu'il trempa dans un pichet d'eau resté là, il grimpa à ma hauteur et nettoya sur mon visage et mon torse les coulures de sperme qui y avait séché. Quand il eut terminé il m'enlaça et dans un murmure il me dit :

_" Ne me force plus jamais à te punir comme cela, je ne supporte pas de voir un autre poser ses mains sur toi. Tu as été courageux ce soir, tu sais tu les as tous éblouis à commencer par moi. Je n'ai pas assez de mots pour te dire combien je suis fier de toi."

Je ne sais pas si c'est le contact de son corps, ses caresses ou la chaleur de son murmure mais j'ai explosé en sanglots tout en me sentant au fond de mes tripes une immense libération. Billy ne chercha pas à stopper mes larmes, il s'agenouilla devant moi et détacha mes chevilles, puis en me serrant contre lui il défit les liens qui retenaient mes poignets. Heureusement qu'il me tenait fermement car sinon je me serais écrasé au sol, il me souleva dans ses bras et m'emmena dans sa chambre. Mes sanglots étaient passés il m'allongea sur le lit et me couvrit de son corps, il m'embrassa fougueusement en me tenant le visage puis il me dit :

_" Pardonne moi Anthony, maintenant repose toi tu le mérites largement, nous aurons tout le temps de discuter demain."

Je hochais la tête et il me donna à nouveau un profond baiser mêlant sa langue à la mienne, il resserra un peu plus son étreinte et éteint la lumière. Apaisé, épuisé je sombrais rapidement dans le sommeil bercé par sa respiration et sa chaleur.

Le lendemain le soleil illuminait la chambre, et je fus réveillé par les baisers que Billy déposait sur ma queue. Quelques secondes de ce traitement suffirent à me faire bander, et je sentis les lèvres de mon maître se refermer autour de mon membre. Sa bouche était chaude et délicieusement accueillante, je pouvais sentir sa langue flatter mon gland. Je poussais un soupir de plaisir et tout en me suçant il me caressa tendrement le torse, une de ses mains demeura sur mon téton droit qu'il pinça. Je me suis redressé et j'ai posé mes mains sur ses épaules musclées, le contact de sa barbe drue dans l'intérieur de mes cuisses me rappelait que celui qui m'offrait tant de plaisir est un mâle en puissance. Cet homme viril a relâché ma bite et m'a souri, il s'est hissé jusqu'à mon visage pour m'embrasser pendant que mes mains parcourraient son dos. Quand ses lèvres me quittèrent, il plongea son regard de braise dans le mien, dans un soupir il me dit :

_" Prends moi.

_ Mais c'est toi le maître, comment pourrais-je ?"

Il posa son index sur mes lèvres et il me répondit d'une voix pleine de désir

_" Chut, j'ai envie de te sentir en moi, si ça peut t'aider dit toi que c'est ordre."

J'étais pétrifié mais je hochais la tête, il ôta alors son doigt et m'embrassa à nouveau puis il se retourna à quatre pattes pour me présenter son cul.

Cette vue était sublime, je m'assis derrière lui caressant et embrassant ses fesses douces et fermes, je les ai écartées pour explorer la raie de Billy, lorsque je découvris son anus je l'entendis gémir. J'ai ouvert plus largement ses fesses pour contempler son trou puis j'ai commencé à le lécher tendrement. Je profitais de ce moment pour en éprouver la souplesse et savourer le gout mon maitre. Je le sentais se dilater à chaque passage de ma langue je le lubrifiais en ajoutant plus salive à chaque fois. J'adorais entendre ses soupirs quand ma langue s'enfonçait en lui, je m'appliquais pour offrir à mon maître tout le plaisir possible. Au bout d'un moment mes doigts ont remplacé ma langue pour finir de le préparer, lorsqu'il fut prêt j'enduis ma queue d'une bonne dose de gel et je présentais mon gland contre son trou brulant en me tenant à genoux derrière mon maitre.

Je plaçais mes mains sur ses hanches et je pénétrais Billy lentement sans forcer je me suis arrêter quand mon bassin rencontra ses fesses musclées. A cet instant nous avons poussé ensemble un râle de plaisir, puis j'ai commencé à aller et venir en lui : l'intérieur de son cul était brûlant et étroit, c'était tellement bon, à chaque passage je donnais plus d'ampleur à mes mouvements. Mes gémissement se confondaient avec ceux de Billy, au bout d'un moment il se redressa pour se retrouver assis sur moi, dans cette position il pouvait s'empaler sur ma queue. Je le laissais m'entrainer vers l'orgasme, je l'entourais de mes bras : une main caressant son torse, l'autre caressant sa bite raide. Je ne pouvais plus retenir mes cris, à chaque mouvement de mon maître, je sentais le plaisir sur le point de me submerger. Billy accéléra encore un peu et dans un hoquet de plaisir je me suis déversé dans ses entrailles. A bout de souffle, je déposais des dizaines de baisers sur ses puissantes épaules couvertes de transpiration.

Il resta ainsi un long moment puis lentement il se souleva pour me libérer de son anus, je ne pus retenir un petit cri lorsque ma queue le quitta. Il s'assit sur le bord du lit les cuisses largement ouverte sa bite fièrement dressée. Sans qu'il ait besoin de dire un mot je compris instinctivement que je devais soulager mon maître. Rapidement je suis allé me mettre à genoux par terre devant lui. Je lui souris en caressant son membre tendu par l'envie et le désir. Il posa sa main sur ma nuque et commença à la masser en me forçant à me pencher. J'en profitais pour enfouir mon nez dans sa toison pubienne ce qui me permis de respirer son odeur de mâle dominant à plein poumon. Du bout de la langue je parcouru toute la longueur de sa queue je léchais amoureusement son gland en prenant le temps de le faire briller de salive et savourant le gout subtil de son précum. Billy ne chercha pas à retenir son soupir plaisir lorsque je pris enfin son pénis dans ma bouche. Je commençais à le sucer engloutissant un peu plus sa verge à chaque va et vient. A présent il grognait de plaisir et sa main derrière ma tête se fit plus ferme me forçant à l'accueillir en entier dans ma gorge. J'étais fier d'offrir ce plaisir à mon maître, je resserrais mes lèvres autour de son gland à chaque passage et caressais tendrement ses couilles puisque j'avais les mains libres.

J'avais perdu la notion du temps il ne restait plus que sa queue et le plaisir que je lui procurais, sans prévenir il s'est levé enfonçant sa queue au plus profond de moi. Il a pris ma tête entre ses mains et à commencer à se limer avec ma bouche, ses couilles venaient régulièrement frapper contre mon menton tellement ses mouvement étaient devenus brutaux. J'étais l'instrument de son plaisir et la puissance de sa bite fouillant ma gorge avait réveillé mon désir. Mon membre se dressait entre mes cuisses et je me masturbais en suivant le rythme que mon maître imposait à mes lèvres avides. Il n'était plus que des cris de plaisirs, je sentais sa queue tendue à l'extrême sur le point d'exploser, ses mains se sont crispées autour de mon crâne et dans râle viril il éclaboussa ma gorge et ma langue de nombreux jets puissants. Sa semence était délicieuse et j'avalais le jus de mon maître jusqu'à la dernière goute. Je le fis frissonner de plaisir en donnant à son gland deux coups de langue pour en ôter les ultimes traces. Je n'avais pas cessé de me branler pendant tout ce temps et je finis par me vider furieusement sur le pied de Billy, avant même qu'il ait pu me punir pour cette initiative je me suis jeter à terre pour nettoyer son pied en léchant consciencieusement.

Lorsque j'eu terminé, je me suis redressé à genoux et j'ai relevé les yeux pour contempler Billy qui reprenait son souffle tandis que sa queue était encore agitées par quelques pulsations. Une évidence me frappa alors que j'admirai cet homme qui me dominait de toute sa hauteur et de tout sa musculature : j'avais découvert que ma place se trouvait entre les jambes de ce mâle parfait, c'est en choisissant de le servir qu'il m'avait libéré du poids de la honte que m'inspirait mes désirs et qu'il m'avait appris à jouir pleinement. Désormais je savais que ma vie serait consacrée au plaisir de mon maître. Il se pencha pour me saisir sous les épaules et m'allonger contre lui dans le lit. Il scella notre union dans un lent et profond baiser, sans que je n'aie besoin de lui dire il avait compris qu'à présent toutes les fibres de mon être lui appartenaient.

voici le dernier chapitre de mon histoire, ma boite mail est toujours ouverte pour recevoir vos commentaires, vos avis, vos idées

Reyson

rey.son@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Invocation - Mon maître

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)