PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

James le punter -03

Après cette nuit à batifoler dans un cimetière, la semaine est passée assez vite. Tous les jours, Tom passait à la maison pendant que mes parents étaient absents. Ça commençait par une partie de LoL, ça finissait toujours au pieu. On a chacun commencé à savoir ce que l'autre aimait. Tom adorait me bouffer le cul. Moi je kiffais qu'on me fasse les tétons. Je m'entraînais tous les jours, et à la fin de la semaine, je pouvais prendre sa queue en bouche sans haut-le-cœur. Lui s'est vite découvert actif. J'ai essayé de le prendre une ou deux fois. La première fois, ça a un peu coincé, mais il a serré les dents. La deuxième fois, c'est passé mais je voyais qu'il prenait pas vraiment son pied. Y a pas eu de troisième fois. Lui, en revanche, il me la mettait tous les jours, plusieurs fois par jour, et mon cul a fini par s'habituer. On a assez vite laissé tomber la capote. Lui était puceau, et moi, j'ai fait un test rapide pour exclure le couple. J'ai rarement autant bouffé du foutre que cette semaine là. Semaine qui touchait à sa fin.

Certain-e-s ami-e-s avaient remarqué qu'il se passait un truc. Moi, le premier moment de folie passé, je relativisais un peu. J'étais content d'être dans les bras de Tom, de dormir avec lui, de lui faire l'amour tous les jours, mais je n'étais pas vraiment amoureux. Lui, je ne sais pas. On en a un peu parlé. Je ne sais pas s'il m'a juste suivi sur ce coup ou s'il était vraiment honnête, mais il m'a déclaré qu'une relation de type sexfriend lui allait très bien. On continuerait à baiser quand il reviendrait (et il reviendrait bien plus souvent dorénavant), et chacun coucherait où bon lui semblait en attendant, toujours en se protégeant pour pouvoir faire tomber la capote lors des retrouvailles.

La dernière nuit a été la plus folle. Mes parents étaient partis voir des cousins sur Londres, ils me laissaient la baraque pour le weekend. Grosse fête le samedi soir, je suis complètement bourré, j'embrasse Tom devant tout le monde, personne n'est choqué, tu parles que ça devait jaser en coulisses. La première surprise passée, il me rend mon baiser et on multiplie les marques d'affection tout au long de la soirée. Certains nous regardent avec gaieté, d'autres avec envie. Un petit mec râblé que je connais pas et qui a été ramené par une amie a, en particulier, les yeux qui brillent à chaque fois qu'on se paloche. Brun, la peau mate, un petit air arabe qui me plaît bien. À un moment, Tom me prend dans ses bras par derrière, je sens sa bosse contre mon boule, putain il me chauffe devant tout le monde le con ! Il doit le sentir vu qu'il me chuchote à l'oreille de le retrouver dans les chiottes du premier.

J'attends deux minutes, monte, ouvre, et me fais plaquer contre la porte par Tom qui m'embrasse comme un fou. Il me positionne contre le lavabo direct, vire mon fut, se met à me lécher l'oignon bien profond, je me tortille de plaisir, il me met un doigt, deux, trois, je m'ouvre, je suis prêt, je lui chuchote de me la mettre, que j'en peux plus, lui se marre et me fait poireauter en caressant un peu ma raie avec sa verge. Putain je peux pas attendre, il me la faut, je saisis sa bite et me l'enfonce moi même dans le cul. Après cette semaine, ça rentre comme dans du beurre. Il commence ses va-et-vient de bourrin, moi je gémis doucement, heureusement la musique couvre un peu les bruits même si les gens vont finir par s'apercevoir que le couple phare de la soirée manque à l'appel. Il y va de plus en plus fortement, je sens le lavabo qui tremble, le mur qui tremble, un tube de dentifrice tombe par terre, et le Tom y va de plus en plus fort, il a pris son rythme de croisière, moi la chaleur envahit mon bas ventre et je me branle tant bien que mal, le bras coincé contre la faïence. Il halète, je gémis, on doit nous entendre à trois lieues, moi je me mets carrément à gueuler mon plaisir, je m'envole, mes jambes flanchent, je jouis contre la porcelaine du lavabo, Tom me retient, s'enfonce d'un grand coup et jouit en ahanant dans mon cul. Un smack sur la nuque, une petite toilette et on ressort danser comme si de rien n'était sous les regards entendus de nos potes. Le mec typé un peu arabe, en particulier, me fait un sourire qui veut tout dire. Une amie me dira son nom, il s'appelle Sanad et est de Birmingham.

Petit à petit, les gens commencent à s'endormir sur le canap ou à rentrer chez eux. Il doit être 5h du mat et Tom m'a baisé 3 fois dans les chiottes depuis le début de la soirée. À croire que le départ a décuplé sa libido. Moi je me plains pas mais je commence un peu à accuser le coup. Je vais pour boire un peu d'eau dans la cuisine et je tombe nez à nez avec Sanad. On se fixe de surprise quelques secondes, et puis sans hésiter je l'emballe d'un coup. Au pire il me fout une beigne. Au mieux je gagne une bite. Le mec est assez chaud, il me pelote directement le cul, moi je lui mets une main au paquet, ouvre sa chemise sur son torse poilu, lui mordille les tétons, il me pousse contre la porte de la cuisine, m'y adosse, ouvre ma braguette, et commence à me sucer comme un forcené. Le délire, ce mec suce comme un dieu, clairement il en est pas à sa première, il me gobe tout, alterne un peu avec les couilles, me mène au bord de l'orgasme en s'arrêtant toujours juste avant, c'est divin. Tout d'un coup, j'entends taper contre la porte, c'est Tom, il s'inquiète et me demande à travers la cloison si je vais bien. Je repousse Sanad, ouvre la porte, tire Tom à l'intérieur pour la refermer juste après. Il a à peine le temps de savoir ce qui se passe qu'on lui a tiré la bite de son jeans et qu'on est à deux dessus. Un sur les couilles, l'autre sur la bite ; un sur le gland, l'autre sur la hampe ; un qui le suce, l'autre qui l'embrasse. On tourne un peu entre les suceurs et les sucés (Sanad accepte de se faire sucer avec capote à notre grand soulagement), puis on se décide à délocaliser vers la chambre d'ami.

On se rhabille vite fait, on traverse le couloir sans tomber sur qui que ce soit, on s'enferme dans la chambre, on se refout à poil, la nuit va être glorieuse putain ! Tom me fout à 4 pattes sur le lit et s'est déjà remis à me bouffer le cul. Sanad, lui, se met à me baiser doucement la bouche. Tom tient pas longtemps avant de me la foutre. Ça sera juste la quatrième fois cette nuit, c'est tout hein. Moi je suis embroché entre ces deux mâles, et le plaisir qui est jamais très loin cette nuit revient au galop. Jusqu'au moment où Sanad se retire, se glisse sous moi, enfile une capote et commence à se diriger vers ma rondelle. Une doublette, putain, heureusement que l'autre m'a lubrifié avec son jus toute la soirée ! Ils alternent un peu dans mon cul, Sanad essaie de rentrer sa bite alors que Tom est dedans, ça coince un peu, ils rajoutent du lub, réessaient... Heureusement que la bite de Sanad est pas grosse, sinon ils m'auraient déchiré les cons. Petit à petit je me détends, c'est de mieux en mieux, ils alternent des moments où ils me bourinnent tout les deux, et d'autres où, se déphasant petit à petit, l'un rentre alors que l'autre sort. Moi, après cette soirée, l'alcool, les baises précédentes, j'ai vite décollé. Ils jouissent aussi assez vite. Sanad tient à me faire une faciale, puis vient lécher son sperme. Tom, lui, me repeint encore le conduit, et c'est comme ça que je m'endors, les fesses entre deux bites et le cul plein de sperme.

Telperion

lecomcombre.masque@laposte.net

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : James le punter - James à Mykonos

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)