PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Cassim -04

Retrouvailles

"Brett, ça fait longtemps !"

Ces mots me confirmaient que c'était lui. Son visage parfait, ses muscles saillants (et sa bite moulée dans son jean slim), tout était là.
Le choc me coupa les jambes et avant que je ne tombe, il me rattrapa avec ses bras musclés pour m'aider à m'asseoir sur un banc à proximité.
Après avoir retrouvé mes esprits, j'entamai la conversation la plus bizarre de ma vie. Bizarre oui, car que dire à un amour que l'on fuit depuis six mois et qu'on a eu tant de mal à essayer d'oublier ?

"-Hey Cassim. Désolé, mais te revoir après tout ce temps, ça m'a fait un choc.
-Ne t'inquiète pas je comprends. Je suppose que je te dois des explications sur ma présence ici ?
- Et je suppose que je t'en dois aussi pour ne pas t'avoir dit au revoir ?
-En vérité, j'étais à l'aéroport le jour de ton départ. Décidé à assumer mes sentiments devant toi. Mais quand j'ai vu la tristesse dans ton regard lorsque tu m'as aperçu, ça m'a coupé net. Et je me suis dit que j'allais te causer encore plus de peine que tu en supportais déjà.
-Ça m'a détruit de partir si vite, j'en ai voulu à ma fierté pour ne pas m'avoir laissé de te parler. Depuis mon arrivée, je n'ai jamais osé appuyer sur la touche verte après avoir entré ton numéro. Je devais sûrement me dire...
- Te dire quoi ?
-Me dire que c'était trop tard. Et que tu méritais mieux qu'un pleurnichard trop borné pour déclarer ses sentiments. Et secrètement, j'espérais que tu étais passé à autre chose, que tu m'oublierais, pour ne pas me sentir coupable.
-Cela n'a pas été le cas."

Il avait dit ça en prenant ma main dans la sienne et en se mettant à me regarder droit dans les yeux. Ce qui me permit de me perdre dans ses yeux magnifiques que je regrettais de ne plus voir.

Il reprit :
"-J'ai pensé à toi chaque jour. Et bien que je refuse de l'admettre, je t'ai stalké.
-Sans déc ?
-Oui. J'ai checké ton Twitter, ton Insta et j'ai regardé chachun de tes Snaps. Et j'y ai vu des photos qui m'ont fait comprendre que j'avais raté ma chance.
-Mes photos avec Aiden.
-C'est ça. Je me suis senti minable, je me suis blâmé de t'avoir rendu triste. Ca m'a d'ailleurs amené à rompre avec Sandra.
-Non ! Elle a du piquer une de ces crises !
-Je ne te le fais pas dire ! Sa popularité s'est envolée dès que j'ai rompu. Tu comprends, ça ne lui était jamais arrivé.
-J'aurais tué pour voir ça ! Mais assez parlé d'elle, reprends ce que tu disais.
-Un peu après, avec le temps j'ai réalisé que je devais arrêter de m'en faire, vu que tu étais passé à autre chose de ton côté.
-Mais je ne t'ai jamais oublié. Tu étais imité mais jamais égalé. Il a comblé le vide que tu as laissé dans mon cœur.
-Oooh, arrête ou je vais pleurer.
-Te fous pas de ma gueule, je m'ouvre à toi et tu te moques ?!
-Pardon, c'est juste que j'ai réalisé un truc sur nous deux.
-Ah oui, quoi ?
-On est deux gros costauds qui sont pas foutus de s'aimer comme ils le devraient à cause de choses stupides comme leur fierté.
-Y'a aucun doute la dessus !" ajoutai-je en riant.
L'atmosphère s'était détendue, mais une question se posait à présent. Que faire de ma vie amoureuse ? Une question majeure pour les jours à venir. Pour ce qui semblait être sa réponse, il posa ses lèvres sur les miennes.

Vision d'amour

Je le stoppai net.
"Non, on ne peut pas.
-Pourquoi ? On s'aime non ?
-Oui je t'aime, c'est vrai. Mais j'aime aussi Aiden. Et je n'ai pas envie de lui briser le cœur comme je l'ai fait avec Léo en quittant la France il y a six mois de ça.
-Si ça peut te consoler, Léo t'a vite oublié. Il s'est mis avec Jake une semaine après ton départ.
-Hein ?! Jake, lui gay ? Ouah, j'aurais jamais cru.
-Ecoute, ce que j'essaye de te dire, c'est que eux peuvent oublier, mais nous, on ne peut pas s'oublier. On est faits l'un pour l'autre. Ce qu'il y a entre nous, c'est plus que des plans culs, c'est de l'amour. Alors, tu veux bien le quitter et me donner une seconde chance ?"

Ses mots m'avaient rassuré mais pas suffisamment pour le reprendre dans mon lit. Car je me souciais d'Aiden et je me sentais mal le larguer après l'avoir traité comme mon confident et l'avoir aimé passionnément. Je m'empressai de refuser ce qui lui fit prendre une moue de chiot abandonné.
"Ah, eh bien alors est-ce que je peux m'incruster chez toi ? Je pense que ce sera mieux que mon hôtel dans le Bronx.
-Dis donc, t'es pas gonflé toi ! La chambre d'amis est prise par une amie de ma mère qui vient de divorcer. Alors si je t'accueille, tu dormiras dans ma chambre sur un matelas par terre. Et tu ne tentes rien ! Ok ?
-Ça me va. Mais je ne te promets rien concernant mes tentatives.
-Raah tais toi et marche !" Lui dis-je en riant.
Nous nous mîmes en route vers ma maison de l'Upper East Side, ce qui eut le don de le faire taire, impressionné par tant de luxe au mètre carré.

Arrivés chez moi ma mère et son amie discutaient dans la salle à manger. Je dis donc à mon beau marocain de monter à l'étage et d'aller dans ma chambre au fond du couloir. Il se mit en route tandis que je me dirigeai vers la cuisine pour nous préparer un en-cas.
"Brett ! Cynthia Rockwells ici présente vient de signer son divorce, ce qui la rend triste évidemment.
-Ouah génial. répondis-je ironiquement avant que Cynthia ne retrouve le sourire et n'ajoute :
-Au moins, le bon côté de l'histoire c'est que j'ai empoché 250 millions de dollars grâce au partage de la fortune, hahahaha !
- Ouh la vilaine ! répondit ma mère
- C'est pas que j'en ai rien à faire mais un peu quand même. Est-ce que mon pote peut rester ici pour quelque jours ?
-Brett ! Ne sois pas désagréable s'il te plaît. Et bien sûr qu'il peut rester, s'il ne salit pas tout avec ses chaussures bon marché. Ma mère et Cynthia éclatèrent alors de rire.
-MAMAN ! Tu es vraiment pitoyable ! Raah !" Fulminais-je en montant à l'étage.
Ma mère était devenue une femme riche classique. Conne, raciste et tout ce qui caractérise la haute société. (A part l'homosexualité c'était déjà ça de pris).

En arrivant dans le couloir, je me mis dos à la porte, pour la pousser sans poser le plateau. Une fois que je fus entré et que j'eus posé le plateau sur la commode, je me retournai et découvrais une vision de paradis. Mon beau marocain, allongé sur mon lit, telle une statue grecque, totalement nu avec une érection monumentale et me regardant avec ses beaux yeux pleins de désir.
Cela eut le don de me laisser sans voix, la bouche ouverte et rouge comme une tomate.

A SUIVRE...

Hey ! Comme toujours continuez de m'envoyer vos commentaires positifs (ET négatifs) par mail, ça me motive vraiment pour continuer cette histoire.
Désolé si mes chapitres sont courts mais il faut ben que j'en garde pour la suite !

(Rappel : Pour tous ceux qui regrettent qu'il n'y ait pas assez de scènes chaudes, je suis désolé mais je cherche plus à raconter une histoire, le sexe n'a donc pas la place prépondérante qu'il a dans d'autres récits.)

XCat

XCat.cyrillo@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : L.A. Lovers - Cassim

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

21 mai 2019

Nouvelles (15)

Découverte Femelle
Une bonne salope sur un parking Chubbyslut
Complainte du garçon... Jako
Mon coloc me trouble -01 Svven
Mon coloc me trouble -02 Svven
Mon coloc me trouble -03 Svven
Mon coloc me trouble -04 Svven
Dépucelage à la plage Femelle
Découverte de nouveaux plaisirs Paupours
Louvain-La-Neuve sur un parking Nico
Sauna, mon premier dominant Femelle
Mes rêves J.S.
Domination à la forge Theo49
L’ange pervers Frank
L’ange pervers -02 Frank

La suite (8)

L'éveil du Renart -07 Renart
L'éveil du Renart -Fin Renart
Valentin et Simon -02 Aeshenn
Kader -16 Cédric T
Colocation -09 Emerick
Colocation -10 Emerick
Stage BTS à la ferme -13 Stéphane
Les potes de mon grand-frère 4/2 Marc 67

Mai 2019

Nouvelles

Sauna Sun city Julien
Ma première chez les hommes 13008
Une sacrée initiation Lucif
Mon prof, mon pote et moi ? Étalon
Un bon prêt en liquide Pititgayy
Le copain de ma fille Jeanmarc
Soumis en cam Lope75
Jeux de rôle musclés Stéphane
Les potes de mon grand-frère 3-1 Marc 67
Travesti éduquée par son maître Julia2
Mise à dispo  Lopeajus39
Sissy Bumi88
Tournante de rêve Jerem72
Le clandestin Jako
Les skets de mon pote d’internat Kifflesket
Ma (Dé) Formation Matiti Yah
Un plan psychologique Alcide
Révélation nocturne Pierredelavega
Enfin ! T&R
Au mariage de mon neveu Eliot
La chienne exhib Pol
Bar bien chaud Caramel
Réalité fantasmée Fred
Un taxi ? Houne66
Rendez-vous chez le médecin Paul75
Randonnée initiatique Ron
Comment j’ai sucé mon cousin Romain
Prague Astro
Vengeance Julian Lerkin

La suite

Un amour de soumis -06 Elfe
Au Sauna de Sochaux -02 Chatenois25
Un examen oral -03 Gogo
Les skets ... -02 Kifflesket
Soumission & Domination -527 Jardinier
Soumission & Domination -528 Jardinier
Soumission & Domination -529 Jardinier
Soumission & Domination -530 Jardinier
Frenchies -12 Pititgayy
Le patient rebeu -02 Dirtybator
Stage BTS à la ferme -12 Stéphane
Ma (Dé) Formation -02 Matiti Yah
Ma (Dé) Formation -03 Matiti Yah
L'éveil du Renart -04 Renart
L'éveil du Renart -05 Renart
L'éveil du Renart -06 Renart
Kader -15 Cédric T
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)