PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode

Camping cariste -02

Le lendemain, pour changer, je me suis levé assez tôt. Mes parents ont trouvé ça bizarre car c'était pas dans mes habitudes. Je voulais profiter à fond des quelques jours qui me restait au camping.

J'avais tellement aimé me faire baiser par Julien, le voisin camping cariste, que je cherchais une solution pour me retrouver seul avec lui et, pourquoi pas, me retrouver aussi avec le mec qui nous avait surpris à baiser dans le bloc sanitaire.

J'ai arpenté les allées du camping et j'ai fini par le croiser. Sa femme venait de partir à la plage et ne reviendrait pas avant midi et demi. Il n'a pas tardé à m'inviter dans son mobile homme. Je l'ai suivi sans perdre de temps. Fabien est arrivé en vélo à cet instant.
Quand je me suis retrouvé dans une chambre de son mobile home, il m'a direct appuyé sur la tête pour que je m'occupe de lui.

Fabien s'est mis à poil aussitôt.
Gérald, celui qui nous accueillait, a ouvert le débat.
Une belle bite, assez courte mais d'un diamètre plus que convenable, un gland déjà bien décalotté, le tout au dessus d'une paire de couilles magnifiques, splendides, comme je n'avais encore jamais vues.
J'ai du bien ouvrir la bouche pour gouter ce fruit qui s'offrait à moi. Un goût, une odeur prononcée de mâle m'a parcouru les papilles mais ce bambou était trop consistant, trop raide pour que je renonce.
J'imaginais déjà tout le nectar à venir en provenance de ces superbes sacoches poilues.
Il ne m'a pas laissé rêvasser longtemps et m'a prestement enfoncé sa grosse bite dans la bouche, à la limite de m'étouffer. J'avais même mal à la mâchoire.

Fabien, admiratif lui aussi devant le bel équipement de Gérald, m'a encouragé à gouter.
" Suce bien, mon bébé, il va te récompenser."
Puis, s'adressant à Gérald
"Putain, t'es monté comme un âne. "

Gérald, entendant ses paroles, m'a enfourné plus de la moitié de sa bite dans la bouche en m'empêchant de reculer. J'ai eu un petit haut le cœur mais n'ai pas renoncé. Il a continué par petit coup en forçant un peu plus de temps en temps, pour tester mes limites. Puis, sans prévenir, m'a envoyé la totalité de sa bite avec un coup de reins bien ferme.
Fabien m'a félicité en passant sa main sur ma nuque. Ce spectacle a eu le don de l'exciter et il n'a pas tardé à passer son doigt sur mon petit trou. Je m'étais déjà mis du gel tôt le matin et m'étais bien doigté en prévision de ce moment.
Gérald, ravi de se faire sucer, et voyant à son tour le bambou bien calibré de Fabien prêt à m'enculer, a voulu voir l'action. J'ai arrêté de le sucer. Il s'est déplacé et mis prêt à mater.

" Vas y, encule le à fond, j'ai envie de voir ça"
Tout mon corps s'est cabré lorsque Fabien m'a empalé avec sa bite de rêve. J'ai gémis sous l'effet de la pénétration et de l'élargissement brutal de mon trou.

" Oh, Putaiiiinnnn la salope"
s'est écrié Gérald en constatant que l'énorme gourdin m'avait pénétré. Il ne savait pas que je m'étais préparé physiquement et mentalement pour ce moment.

Fabien a commencé à me coulisser, à se faire plaisir, satisfait aussi d'une si délicieuse introduction.
" tu la sens bien, mon bébé, tu aimes ?
" Oui, c'est trop bon"

Gérald m'a traité de salope, de pute, de pédé et s'est remis en position pour me baiser la bouche. Son gland, gorgé comme un fruit à point, à déguster sans tarder, a vite trouvé sa place. Ma bouche s'habituait à ce beau biberon. Je n'ai pas résisté longtemps et j'ai caressé ses énormes couilles poilues. Il avait du y penser toute la nuit et là, en ce moment, il réalisait son fantasme. Ses coups de bite sont devenus plus violents, ses insultes ont continué.
" Tu suces mieux qu'une pute, ma salope"
Autant Fabien était doux en me baisant, autant Gérald devenait un peu le contraire.

Après un moment à me faire baiser par les deux en même temps, j'étais aux anges. Coincé entre ces deux mâles qui s'affairaient dans mes trous, chacun m'honorant à sa façon.
" Il va me faire juter ce pédé. Putain…la salope, il suce bien"

J'ai senti ses couilles devenir plus fermes, son gland se durcir encore, son corps se tendre. Sans prévenir, un jet violent a atterri au fond de ma bouche puis plusieurs décharges onctueuses se sont répandues en même temps qu'un flot d'insultes.

J'ai réussi à recracher un peu de sperme pour, au final, en avaler une bonne partie.
Il a retiré sa bite de ma bouche (sans doute lui aussi sensible du gland après avoir éjaculé) et je me suis redressé. J'avais encore du foutre qui avait coulé sur mon menton pendant que Fabien, plus excité que jamais, me donnait ses ultimes coups de pine dans le cul.
" C'est bon mon bébé, t'as bien aimé, il t'a bien récompensé?
" Ouiii
" Tends bien ton cul, mon chéri, je vais t'en donner moi aussi "
Je me suis exécuté sous les yeux vicieux de Gérald qui s'essuyait la bite.

" C'est bon mon bébé, tu vas me faire cracher"
D'une main ferme il m'a saisi la bite pour me branler, pour augmenter mon plaisir. Nous avons jouis en même temps et j'ai envoyé plusieurs giclées de sperme sur Gérald en face de moi. Il a gueulé comme un fou en me voyant juter et prendre du plaisir.

" Salope, t'aimes bien ça le sperme"
puis, s'adressant à Fabien
" Bourre lui bien le cul, envoie lui une bonne décharge, lâche toi."

Fabien s'est lâché, heureux, satisfait et Gérald n'a rien perdu du spectacle. Lorsqu'il s'est retiré, du sperme s'est écoulé sur mes cuisses. Nous nous sommes habillés pour éviter de se balader nus en sortant de la chambre.
Fabien m'a donné un petit câlin en signe de reconnaissance et Gérald, pour ne pas être en reste, m'a simplement dit:
" Tu suces bien. Tu me fais signe quand t'as envie "

La rencontre au final n'a pas été bien longue mais excellente pour tous.

Sur le trajet du retour, Fabien m'a attendu et m'a programmé une pause "goûter" à notre façon ( une pause sexe rien que nous deux) en plein aprem, pendant que tout le monde serait à la plage et, si possible, une autre tournée en soirée….hummm…..

Si l'histoire vous a plu, vous pouvez m'écrire. Merci.

Caramel

caramel35@orange.fr

Autres histoires de l'auteur : Bar bien chaud - Soirée torride - Aire de repos - Petite visite au sauna - Arrêt imprévu - Camping cariste - Vacances à la campagne - En attendant mon train - Fin de stage - Le ciné du lundi - Panne de voiture - Une visite au club près des halles

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

5 juillet 2019

Nouvelles (13)

Passion en toutes lettres 01 Cyrillo
Passion en toutes lettres 02 Romain
Passion en toutes lettres 03 Cyrillo
Passion en toutes lettres 04 Romain
Passion en toutes lettres 05 Cyrillo
Passion en toutes lettres 06 Romain
Dans les airs ! Peter pan
Mon collègue Farid Hugo
Le grand frère de mon pote Julian
Éveilleur Alex
Éveilleur -02 Alex
2 ouvriers au supermarché Thomasqueutard
Soirée chez mon meilleur ami Arnaud

La suite (4)

Le chef de chantier -05 Romain
Découverte de mon côté gay Alb29
Un amour inaccessible Miangemidemon
Les bains d’Odessa -02 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)