PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Chambres à louer -11

Du piquant de son village Natal

Je dois constater que David amène quelquefois des filles dans sa chambre. Sûrement pas juste pour étudier. Quant à Xavier, beau, petit mec tranquille, il se masturbait souvent de son côté, sous la douche.

Peu de temps plus tard, comme souvent, je faisais le tour de la maison, pour vérifier la propreté (ce que les chambreurs doivent assurer). Passant devant la porte d’Abigael, je le vis assis sur son lit, juste vêtu de son boxer, trop grand pour lui. À la façon dont il était assis, son boxer laissait dépasser le bout de son zizi. On voyait son long prépuce recouvrir le gland. Malgré moi j’y portais attention. Il s’en aperçut et remit en place son appendice.

– Excusez-moi Marco

– Pas d’offense, voyons !

– Je ne suis pas pudique moi.

– C’est bien ça,

– Nous sommes tous entre hommes, donc il n’y a pas rien à se cacher, nous sommes tous faits pareil.

– Oui et non, tout dépend de la grosseur des engins !

– Eh bien oui ! C’est sûr ça…

– Viens me voir tantôt dans ma chambre, j’ai quelque chose pour toi.

J’ai continué ma petite ronde et de retour dans ma chambre, je l’attendis. Il arriva, toujours vêtu de son boxer trop flottant pour lui.

– Tiens, essaye ce boxer !

– Bien sûr !

Sans gène, il retira son boxer devant moi et mit le nouveau que j’avais acheté pour lui.

– Je ne comprends pas, il y a comme un double dans le slip ?

– C’est un suspensoir et c’est fait exprès !

– Pourquoi au juste ?

– Approche-toi, je vais te montrer.

Tous heureux de toucher cette queue d’étalon, je lui replaçais les couilles dans la poche intérieure et lui positionnais la queue bien au centre, par dessus, il se laissait faire comme si rien ne se passait, ce qui n’était pas mon objectif.

– Regarde dans le miroir, comme tes fesses sont bien moulées.

– Tu as raison.

– Et devant, vois, comme tu mets en valeur ton appât masculin !

De mes mains je lui montrais ce que je voulais dire.

– Vois comme tes couilles sont bien placées et ta queue bien en évidence.

– C’est sexy de porter ça.

– Tu montres ainsi que tu as tout ce qu’il faut pour satisfaire quiconque.

– Excuse-moi avec tes mains, mais tu me mets en érection !

– Il n’y a pas de problème.

– Tu sais que tu m’as dit, que tu étais gai ?

– C’est vrai que je te l’ai dit.

– Dans mon village, c’est normal de s’amuser entre hommes. Mais avec des femmes seulement si tu es marié. Le mot gai n’existe pas, c’est simplement normal de se faire des passes entre jeunes hommes, car c’est normal et nécessaire de se vider régulièrement pour garder une bonne santé. En plus c’est si bon de jouir !

Il venait de m’ouvrir la porte pour le caresser. Comme il demeurait immobile, j’ai baissé son boxer pour voir se dresser devant moi, cet étalon. Je tirais son prépuce pour y glisser ma langue et gouter son gland, déjà humide. Son érection complète ne fut pas longue à venir.

– Où as-tu pris un si beau gros morceau ? Dans ton village, les hommes sont-ils tous aussi bien montés que toi ?

– Non pas tous ! Je le tiens cet attribut de mon père. C’est moi qui fus le mieux loti ! Mes frères ont une bite un peu moins grosse que la mienne.

– Tu dois être fier d’être aussi bien garni ?

– Pas vraiment, car les femmes la trouvent trop grosse pour leur vagin.

– Dommage, elles ne savent pas ce qu’elles manquent avec un étalon comme toi !

– Un étalon ? Que veux-tu dire ?

– Tu as une grosse queue, comme celle d’un cheval. Et je la trouve superbe !

– OK, et toi la tienne, comment est-elle ? Montre-la-moi.

Il mit sa main sur mon sexe.

– Toi aussi tu es en érection !

– Devant un si beau phénomène, ça me fait bander...

Nous étions nus tous les deux. Je le fis s’étendre sur le lit pour lécher ses couilles jusqu’à son gland. Je le suçais aussi profond que ma gouge pouvait l’accepter. Cela le faisait gémir. En remontant ma langue jusqu’à son nombril et ses mamelons, je le sentais au paradis. Il disait que dans son village, les hommes ne faisaient pas cela. Rendu sur son visage, en lui souriant, je me suis approché de sa bouche.

– On ne s’embrasse pas entre hommes dans mon village. Ici vous le faites ?

– Oui, cela fait partie des jeux entre hommes !

– Je n’ai jamais embrassé personne

Je me suis collé sur sa bouche et je sentis une certaine résistance. Mais tout doucement, ma langue rencontra la sienne. J’étais couché sur lui, queue contre queue. Il a vite apprécié de m’embrasser avec sa longue langue dans ma bouche ; il aimait cela. Il me tenait la tête, tout en m’embrassant. Il me retourna sur le côté, descendit vers mes mamelons qu’il mordillait fortement, puis vers mon nombril pour descendre enfin sur ma queue qu’il goba entièrement. Ce n’était pas la première fois qu’il suçait.

– Toi aussi tu es bien équipé, les Canadiens sont-ils tous comme toi ?

– Non, je suis comme toi au-dessus de la norme.

– Elle est de la même grosseur que celle de mon frère Josuas.

– Ah oui ? Tu as un frère ici à Montréal ?

– Non, il devrait venir d’ici quelques semaines.

– Il a quel âge ?

– Moi bientôt 22 et lui 20.

– Est-il aussi chaud que toi au lit ?

– Dans mon village nous sommes tous portés sur le sexe.

– Tu as-tu baisé avec ton frère ?

– Oui, souvent ! Pourquoi ?

– Simple curiosité !

– Je sais ce que tu veux savoir ! Il a une bite comme la tienne, recourbée sur la droite.

– Bien ça alors ! As-tu déjà mesuré ton pénis ?

– Non, pourquoi ?

– Attends je te la mesure.
– OK.
– Tu fais plus de onze pouces presque douze et huit de diamètre.
– C’est bien ou pas.
– C’est plus que bien, c’est super

On se retourna pour se sucer en bon 69 après toutes ses jasettes bandantes, ce ne fut pas long que j’aie éjaculé et avalât comme si s’était normal, j’ai continué ma succion pour le faire jouir a son tour pour avale aussi ses 5 À 6 jets puissants. Il me dit :

– Ca fait six mois que je suis a Montréal et c’est ma première fois, cela ma manquait tellement.
– Je suis la pour toi, aussi souvent que tu voudras mon beau Abigael.
– Moi, c’est tous les jours que j’en ai besoin et te faiS-tu pénétrer analement.
– Rarement et toi.
– Moi oui, je le fais dans les deux sens.
– J’en connais qui aimerait avoir ton si beau membre.
– Qui des autres chambreurs.
– Dis-moi quand mon jeune frère arrivera, il pourra faire chambre avec moi, ici.
– Pourquoi pas, surtout si tu me le présentes.
– Ne t’en fais pas, il est aussi ouvert au sexe que moi, c’est normal pour nous et en plus il aime ça, tu vas l’aimer au lit, il a un super beau petit cul serré.
– Parfait à trois, ça va être chaud.
– Tu devras te faire des réserves, car il aime cela 3 a 4 fois par jour.
– Super, belle orgie en vue.
– Offre-moi ton cul, je n’irai pas à fonds et après j’offrirai le mien.

Je me suis retourné et aussitôt, il me lichait le cul et crachat, je sentis son gros gland collé et entré en moi.

– A c’est bon, ça fait si longtemps que je n’avais mis mon dard dans un cul chaud.
– Contente-toi, baisse-moi.

Je le sentais dominant, je ne suis pas sur, mais presque certain qu’il me l’enfonçait en entier, tellement que c’était douloureux, à peine cinq minutes de son va-et-vient viril, il éjaculât en moi, ayant omis de prendre un condom.

Il se mit sur le dos, ses deux jambes remontées sur lui, m’offrant son beau petit cul et sans attendre j’ai enfilé ma queue en lui, bien a fond du premier coup, son petit cul serré et hyper chaud, n’offrant aucune résistance, y entrant et en sortant, il se masturbait en même temps avec un sourire complice, je me retenais pour ne pas jouir, mais je n’en pouvais plus, lui entant bien a fonds, je me suis vidé et lui se masturbant a joui pour une troisième fois.

Il voulait remettre son boxer ample, je lui dis de porter son nouveau et je lui en ai donné un troisième, il ne voulait pas, du à cause qu’il savait le prix que j’ai payé, en sa compagnie d’ailleurs, je lui dis que c’était un cadeau. Il accepta en me remerciant d’un baiser avec sa langue et me disant.

Me retrouvant seul, je me disais que j’étais rendu une vrai pute, en me faisant enculer pour les avoir, voulant a tous prix leurs qu’eux.

Je suis rendu versatile et pervers et j’avoue que j’aime ça.....s

JeanMarc

jeanmarc008@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Le porte à porte - Le copain de ma fille - Les petits Voyeurs - Mathieu - Moi, Christian - Un ami chaud - Recherche du Travail - Surprise de la vie - Pierre, mon hétéro - Chambres à louer - Le gars de la construction - Baisé par mon nouveau frère - Mon frère me défend - Formation de stagiaire - L’amant de ma sœur - Pris au Piège - Kidnapping d'hétéros - Hypnotisé mon copain

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

20 juin 2019

Nouvelles (11)

Baisé par mon chef Rachid
Abstinence et excitation Kasso
Les petits Voyeurs Jeanmarc
Romance à l’hôtel Femelle
Job d’été à l’hôtel Femelle
Soumis à un vampire Virgo1999
Dans les dunes à Labenne Raphael75010
Mon professeur Charles
Consultation Nathan0
Une sécance de sport Damien
Sur la plage et à la cave Kasso

La suite (1)

Soumission & Domination -533 Jardinier

Juin 2019

Nouvelles

Trio fist Tétonmaso
Trianon Jako
Nynpho avec mon voisin Nymph
L’Homme est vulnérable Rogue
Ancien camarade sur Grindr Louisallenk
Mon voisin black Gregmrs
Découverte de mon côté gay Alb29
Petite salope -01 Lopamecsxl
Petite salope -02 Lopamecsxl
Petite salope -03 Lopamecsxl
Petite salope -04 Lopamecsxl
Vive l’armée ! Pititgayy
Comment j’ai dépucelé Hotcalvin
Le patron du centre médical À 19
Leçon particulière Frank
Le porte à porte Jeanmarc
Ballade en VTT Femelle
Mon pote Nathan0
Une nuit en Tunisie Fisturo
Histoire de Hammam Dd38
Vengeance Femelle
Jonathan Théo

La suite

Leçon particulière -02 Frank
Les sket -03 Kifflesket
Mon demi-frère hétéro -06 Oldyano
Le copain de ma fille -02 Jeanmarc
Moment de détente -03 Amical72
Moment de détente -04 Amical72
En «beurette» -02 Hamiasamira
Mes potes du lycée -02 JuSP7766
Soumission & Domination -531 Jardinier
Soumission & Domination -532 Jardinier
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)