PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1er Épisode - Épisode précédent

Aux pilleurs de récits qui n’ont pas assez d’imagination, mes textes, depuis Soumission 5 ont tous été déposé chez « Copyright France » afin de prouver l’antériorité de ma propriété par rapport à vos publications plagiaires sur AMAZONE KINDLE !!

Soumission & Domination -514

ISSA – 1

Après quatre mois pendant lesquels Issa s’est mis au diapason de la maison, je commence à le faire taffer.

En fait ce temps lui a permis de se faire à son nouvel environnement, climat, vie sociale (passer d’une vie communautaire «étroite» à une quasi-vie de famille, mais ouverte sur le monde), de pratiquer avec tous les habitants du blockhaus, de ses annexes et de mes employés et de commencer son programme personnel de sport. Je le fais passer aussi entre les mains du médecin et de mes esthéticiennes habituelles.

Je l’accompagne, car son français n’est pas encore à ce point de fluidité qui lui permet de discuter sur tous les sujets.

Peu velu comme beaucoup de ses congénères, il n’en reste pas moins qu’il y a trop de poils au pubis et sous les bras.

1 heure ½ plus tard, nous ressortons (je me suis fait rafraichir aussi). Aisselles nettes, Pubis maitrisés moi, toujours ma colonne de 8 mm de large jusqu’au nombril, et Issa un tout petit triangle isocèle de 2 cm de côté, pointe vers son sexe démesuré.

Plus un poil qui ne pousse en broussaille sur le haut de ses cuisses. Rasage de ses couilles et de son crane plus passage à la crème hydratante, mon nouvel Escort est resplendissant. Nu devant la grande glace en pied qui permet de voir le travail fait, il se tourne et s’admire sous toutes ses faces.

Je pose mes mains sur lui, car c’est au toucher qu’on a le meilleur aperçu des surfaces.

J’adore, sa peau est soyeuse et mes paumes glissent sans accros. Enfin jusqu’à son aspérité la plus caractéristique. Mes palpations n’ont pas été sans effets secondaires et quand mes bras descendent, mes mains rencontrent vite son gland et sa hampe généreuse. L’esthéticienne qui était restée avec nous le temps que je contrôle son travail, en ouvre des yeux grands comme des soucoupes. Le cri qui lui échappe fait qu’Issa essaye, mais c’est raté, de se couvrir la bite avec ses mains.

Je lui souris, mais lui précise que ce n’est pas pour le genre féminin. Néanmoins, elle mate un sexe comme elle n’en verra probablement jamais d’autres.

Mon Issa dégonfle de gêne ! Ce qui est plus pratique puisque nous partons. Il sait, pour avoir testé tout mon staff et plus que des dimensions comme les siennes ne courent pas les rues en France. Et même chez lui en Afrique du Sud, ce n’est que par le choix de son ex-boss qu’il n’y avait que des mecs TTTBM sur l’exploitation.

Pendant le retour il me demande si maintenant je le crois prêt à travailler. Ce n’est pas qu’il soit en manque, mais je l’entretiens sans contrepartie.

Au Blockhaus nous faisons les photos. Pour les maillots Aussiebum, ceux qui ont le système de soutient ont du mal à se refermer à la ceinture, car au repos c’est quand même un bon 16/17 x 3/4 qu’il faut réussir à faire entrer !! Finalement un modèle sans, laisse quand même bien voir qu’il est supérieurement bien pourvu !

Je soigne l’éclairage, car bite noire sur fond d’abdos noirs y’a mieux pour le contraste !

Alors que j’appelle le grand-père de Franck pour lui réserver l’exclusivité de la première prestation d’Issa. Il refuse d’être privilégié et me demande de procéder comme à mon habitude par une mise aux enchères, il est sûr d’être le dernier enchérisseur !

C’est effectivement ce qui se passe. Il gagne les enchères sur une bataille à 6 qui a monté Issa à la première place, 1 chiffre plus 5 zéros !!

Alors que je l’emmène en voiture, il passe son voyage à «réviser» ce qu’il doit faire, comment il doit se comporter, un peu stressé le gamin.

Je lui réexplique qui il va rencontrer et qu’il a la chance de commencer avec un homme super attentionné. J’ajoute qu’il devra estimer lui-même si, dans le feu de l’action, son client montre un désir de passivité. Là, si je ne me trompe, il devra redoubler lui-même de précaution afin de ne pas le défoncer littéralement.

Quand je le laisse chez le GP de Franck, après une bonne demi-heure de présentation, je le sens rassuré. Moi je file rejoindre Kev et le WE Parisien qu’il m’a préparé.

Retour d’Issa : (que j’écris sous sa dictée)

«Le GP de Franck, s’il est plus vieux que mon ancien boss, est encore très en forme.

Je vois bien que je l’excite même si son pantalon large cache ça. Ses yeux brillent quand il me regarde et ils me déshabillent. Du coup je n’attends pas longtemps après le départ de Sasha retirer mes vêtements. Nous sommes encore dans le salon, mais j’ai envie de lui faire plaisir tout de suite.

Quand je suis en slip, il laisse échapper un bruit de contentement. Bon, les autres escorts m’ont dit que j’étais plus que correct et son regard qui me brule la peau me le confirme. Les 4 mois que j’ai attendu ce moment m’ont permis d’avoir une forme comme jamais. Ma peau colle à mes muscles qui eux même ont pris juste ce qu’il fallait pour l’équilibre avec ma taille.

Je commence tout juste à bander, déjà l’élastique de mon slip s’écarte de ma peau.

Je décide de l’appeler Monsieur comme mon ancien Boss. Je ne vais pas l’appeler par son prénom !!

Je lui demande d’approcher. Il se lève du canapé et ses mains viennent me caresser. L’épilation récente que j’ai subie m’a laissé une peau de fille. Quand il en a fini avec mon torse (des épaules aux bas des abdos, ma bite est à son top et distend mon slip. Alors qu’il me regarde dans les yeux, ses mains libèrent ma queue et accompagnent sa remontée vers mes abdos.

Je me penche et lui propose mes lèvres. Il pose sa main droite sur mon cou et termine mon mouvement pour me rouler une pelle. Il a encore une bonne poigne.

À mon tour de le préparer. La cravate me fait quelques difficultés, mais j’arrive à le mettre dans la même tenue que moi. Les jumeaux ne m’avaient pas menti, il est très conservé et son slip à lui s’il n’est pas mal non plus ne va pas me poser de difficulté.

Je sors sa queue et m’agenouille pour le pomper. Direct en fond de gorge [elle a encore le souvenir de mes collègues et travail de c’est pas un 21 x 6 qui va la boucher].

Ses couilles font l’ascenseur et viennent me taper le menton quand j’enfonce mes dents dans sa chair.

Ses mains se rejoignent sur ma tête et accompagnent ma pipe. Quand je lui montre mes capacités d’apnée, il ne peut s’empêcher de me retenir contre lui.

Après ça, pause. Je me relève pour lui rouler un patin. Ses mains retrouvent ma bite. Toujours raide comme du béton, celle-là.

Après 5 minutes de mélange de langue, alors que je vais me remettre à genoux, il m’en empêche et prend la position. Je le laisse gérer. Mes 26 cm sont autre chose que les 19 ou 20 des escorts de Sacha. Il le voit tout de suite, car il ne m’en mange que les 2/3 ! Il s’entête et finit, au bout d’une demi-heure à me manger entier. Belle performance !! Chez moi il n’y avait que Malha et moi pour réussir ça. C’est sûr que mes nouveaux collègues y arrivent aussi à force de travailler sur la clientèle black de Sasha !

Je le repousse et recommence ma pipe. Ses 21 cm s’enfilent une nouvelle fois sans problème. Je le capote rapidement et me place à genoux devant la table basse.

Monsieur ne perd pas de temps et je sens vite sa queue remplir mon cul. Il est long à venir et du coup on enchaine pas mal de positions. Quand je sens qu’il fatigue un peu, je le pousse dos sur le tapis et c’est moi qui bosse en m’asseyant sur sa bite. Ça arrive deux fois, mais il ne débande jamais.

Je me fais enculer aussi debout avec un de mes pieds sur un buffet pour bien laisser l’accès à ma rondelle, plié en deux sur le dossier du canapé…

Il m’aura enculé 2 heures avant de jouir la première fois. Moi j’ai bien aimé, c’est toujours plus court qu’à la ferme quand ils étaient décidés à tous se vider les couilles !!

Après il me conduit à ma chambre. Je me douche défait ma valise, me parfume un peu et enfile un shorty propre. Quand je le rejoins, il me demande de m’habiller plus chaudement, car son personnel n’allait pas tarder à rentrer. Je reviens en jeans slim et polo.

Il me regarde. C’est vrai que ces jeans que m’a fait acheter Sasha me font un gros paquet !! Il fixe ça et me dit qu’il allait faire des envieux. Je ne comprends pas jusqu’à ce qu’il me dise qu’on sortait au restaurant.

Là-bas nous retrouvons Franck son petit-fils et son copain Louis qui nous attendaient. Eux je les connais, car je les ai vus au Blockhaus et même baisés 1 fois avec. On s’embrasse… sur les joues, y’a plein de monde quand même !!

Monsieur me dit que comme cela je serais plus à l’aise. C’est vrai, un peu.

Je me fais draguer par un serveur au point que Monsieur me dit que je peux le baiser si cela me chante. Non ! je suis à son service, en plus il ne me plait même pas.

Franck lui fait comprendre que je ne veux pas et il se tient mieux après ! Je mange des trucs que je ne connais même pas, mais c’est bon. On passe du français à l’anglais quand j’ai plus de mal à comprendre et avec le vin, je me détends.

On rentre tous les 4. Alors que je veux suivre Monsieur, il me dit que je lui ferais plaisir si j’allais rejoindre Franck et Louis. Je le fais répéter, car ce n’était pas prévu avec Sasha. Il me dit qu’on se reverra demain.

Quand j’arrive dans leur chambre, Franck et Louis sont contents, car on ne s’est pas rencontré souvent. Ils étaient déjà en slip quand je suis entré et à se rouler des pelles. Ils reprennent avec moi au milieu. C’est bon. Je sais que Louis est plutôt passif, mais pas que.

Ils me mettent nus rapidement et à deux s’attaquent à ma queue. Ils font ça bien et je suis raide. Alors que Franck continue à me pomper la queue, je m’attaque à la rondelle de Louis. Habituée au 6 de Franck, il s’ouvre bien et ma langue pénètre profond dans son trou. Je mets plein de salive, car lui ne travaille pas pour Sasha et si j’ai le même diamètre que Franck j’ai quand même 8 cm de plus à lui enfoncer dans le ventre !!

Quand Franck l’estime prêt, il lui vide quand même la moitié d’un tube de lubrifiant dans le cul avant que je m’y enfonce. Il s’installe à sa tête avec un flacon de poppers prêt à servir.

Je le prends en levrette. Louis cambre son dos et sa rondelle vient se mettre toute seule à la bonne hauteur. Je pose mon gland dessus et pousse. Je cesse dès que mon gland est passé. Comme il est un peu plus gros que le reste, son anneau se crispe aussitôt. Franck le caresse et il se détend. Je m’enfonce au deux tiers sans problèmes. Comme je sens une résistance je me contente de le limer sur cette profondeur. Franck me dit d’essayer d’en mettre plus. Louis aussi me fait la demande.

Donc, à chaque fois que je le pénètre, je pousse un peu plus loin. Je gagne quelques cm, mais pas plus jusqu’à ce que ça se débloque d’un coup et que je le défonce totalement. Surpris je lui ai mis mes 5 derniers cm d’un coup ! Lui aussi est surpris, car ça s’est fait sans poppers. Du coup je l’ai écrasé sur le lit ! J’attends un peu avant de me retirer, car je sens mon gland super compressé au fond de lui. On se remet en position de départ et je recule. Quand j’ai encore plus de la moitié dedans, il me prend par les fesses et m’attire à nouveau vers lui. Obéissant je replonge dans ses profondeurs. Ce coup-ci ça passe mieux. Je fais ça une dizaine de fois pour “faire le chemin”.

Après je l’encule sur toute ma longueur. Il soupire de plaisir et il dit même à Franck qu’il devrait essayer, c’est “phénoménal” l’effet que ça fait d’être autant rempli.

Je ne tarde pas à le faire juter. Je me retire lentement et sa rondelle se referme bien après ma sortie. Il se retourne et vient me rouler une pelle de remerciement.

Comme je sens Franck plus que chaud, je me place sur le dos, relève et écarte mes jambes. Il se place aussitôt entre et me défonce le cul. Excité par le fait que je viens de baiser son mec, il m’encule avec force. Il peut y aller, il ne risque pas de m’abimer !!

Pendant ce temps-là j’entends Louis essayer de convaincre Franck de se laisser enculer par moi. Je le retiens de juter plusieurs fois en serrant bien fort ma rondelle quand il est entré tout entier. Après tout il va peut-être dire oui !

Quand je le sens sortir avant d’avoir vidé ses couilles je me dis que ça va le faire.

Il demande à Louis de le préparer. Un bon bouffage de cul avec doigts rend sa rondelle prête à l’emploi. Du moins pour l’entrée. À son tour il se prend le tube de gel dans le trou et Louis le termine.

Contrairement à lui, Louis lui fait sniffer du poppers dans chaque narine et me dit d’attendre. Quand l’effet est là, [grosse chaleur chez Franck], je m’enfonce en lui.

Ça se sent qu’il ne se fait pas défoncer souvent. Ma queue est compressée dès l’entrée et jusqu’au 2 tiers. Même blocage ! Donc même solution et même résultat, j’arrive à mettre mes 26 cm jusqu’aux couilles. Franck n’en revient pas que j’ai réussi à le faire. Moi je bande encore plus dur d’être serré sur toute ma longueur. Il le sent, car contrairement à Louis, il me faut plus de temps pour que cela devienne confortable pour lui. Comme cela va faire longtemps qu’on baise, je ne dure pas aussi longtemps que je le voudrais et explose dans ma capote. Franck nous en fout partout quand il jute à son tour. Louis a juste le temps d’arriver pour récupérer dans sa bouche les trois derniers jets de son mec.

Douches et nous nous écroulons de fatigue !»

Je me réveille en même temps que Franck et Louis, mais il est déjà tard !! Je file vite sous la douche, enfile mon slim à même la peau, un polo et je déboule chez Monsieur. Je m’excuse d’avoir dormi aussi longtemps, car j’étais à son service. Il rit et me dit que ce que nous avions fait la veille lui suffisait. Peut-être une pipe avant de partir, mais pas plus.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

20 juin 2019

Nouvelles (11)

Baisé par mon chef Rachid
Abstinence et excitation Kasso
Les petits Voyeurs Jeanmarc
Romance à l’hôtel Femelle
Job d’été à l’hôtel Femelle
Soumis à un vampire Virgo1999
Dans les dunes à Labenne Raphael75010
Mon professeur Charles
Consultation Nathan0
Une sécance de sport Damien
Sur la plage et à la cave Kasso

La suite (1)

Soumission & Domination -533 Jardinier

Juin 2019

Nouvelles

Trio fist Tétonmaso
Trianon Jako
Nynpho avec mon voisin Nymph
L’Homme est vulnérable Rogue
Ancien camarade sur Grindr Louisallenk
Mon voisin black Gregmrs
Découverte de mon côté gay Alb29
Petite salope -01 Lopamecsxl
Petite salope -02 Lopamecsxl
Petite salope -03 Lopamecsxl
Petite salope -04 Lopamecsxl
Vive l’armée ! Pititgayy
Comment j’ai dépucelé Hotcalvin
Le patron du centre médical À 19
Leçon particulière Frank
Le porte à porte Jeanmarc
Ballade en VTT Femelle
Mon pote Nathan0
Une nuit en Tunisie Fisturo
Histoire de Hammam Dd38
Vengeance Femelle
Jonathan Théo

La suite

Leçon particulière -02 Frank
Les sket -03 Kifflesket
Mon demi-frère hétéro -06 Oldyano
Le copain de ma fille -02 Jeanmarc
Moment de détente -03 Amical72
Moment de détente -04 Amical72
En «beurette» -02 Hamiasamira
Mes potes du lycée -02 JuSP7766
Soumission & Domination -531 Jardinier
Soumission & Domination -532 Jardinier
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)