PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode

Que de changements

Chapitre -02 : Révélation

Mon réveil sonne, il est 7h, je le jetterais bien au mur ! Je me lève, me dirige vers la salle de bain, prends une bonne douche en trainant. Une fois dans la cuisine, je me fais un bon café et me voilà parti pour une nouvelle journée de boulot et de route. Heureusement, nous sommes vendredi !
Je retrouverais très certainement toute ma bande d’amis pour un tour de chant endiablé et arrosé.

Je rentre du boulot et me dépêche d’allez prendre une bonne douche pour me rafraichir. Nous sommes début septembre et Il avait fait assez chaud, la journée n’avait pas été de tout repos. J’enfile un Jeans propre et bien serrant et une chemise blanche à courte manche, bref, je me fais une petite beauté. Je me regarde, me retourne devant le miroir et constate mon beau petit cul bien bombé. On ne sait jamais sur qui je pourrais tomber ce soir.

Il est 20h et je quitte la maison pour me rendre dans le bar karaoké de Cédric et Marie. Il y a déjà pas mal de monde. Heureusement, nous avons notre table VIP ou m’attendent déjà Quentin et Gaël. Tout les deux bien mignons ce soir, à craquer. Je vais encore en prendre plein les yeux !
Par contre, je suis étonné de ne pas voir Sandrine, tant mieux !

- « Salut vous deux ! Alors, prêt pour notre soirée de folie ? Vous avez déjà regardé ce que nous allons chanter ? » Je suis hyper motivé, et avant même qu’un des deux me réponde,
Je me retourne vers le bar pour crier à Marie :
- « Marie ! Tu veux bien nous mettre la bouteille ? »
Elle me fait signe que Quentin avait déjà pris les devants.

- « C’est fait Evan, assied toi et calme-toi, tu as l’air bien tendu toi » Me lança Quentin.
- « Bah oui, c’est vendredi » et en commençant à crier « Et vendredi, tout est permis ! »
Gaël et Quentin m’ont suivi en criant la même chose. Cette soirée s’annonçait bien.

- « Eh bin Quentin, pas de Sandrine ce soir ? Ne me dis pas que tu nous lâcheras avant l’heure ? »
- « Non, on sait pris le chou juste avant de partir. Je commence en avoir un peu marre de son caractère de merde, toujours à me critiquer ! »
Quentin avait l’air assez agacé en me disant cela. C’est vrai qu’elle avait le tour pour le mettre en rogne. Mais bon, je ne vais pas m’en plaindre, au moins on sera tranquille !

La soirée battait sont plein. Nous avons chanté quelques titres, finalement, toujours les mêmes.
Du Charles Aznavour pour moi, du J.J. Goldman pour Quentin et du Patrick Fiori pour Gaël. J’ai horreur de ce chanteur, mais bon, avec le rhum, tout finit par passer. D’ailleurs, on a entamé notre deuxième bouteille. Il est presque 2 heures du matin et je sens que je commence à être un peu soul.
Entre quelques passages karaoké, Cédric place quelques morceaux pour faire danser tout le monde est ainsi maintenir l’ambiance le plus loin possible.

Les slows, pfff, rien de tel pour me rendre raplapla ! Si seulement…
- « Viens, on danse ! »
Quentin m’attrape le bras et me lève sans que je ne puisse dire quoi que ce soit, je me retrouve dans ses bras à danser sur « Pour que tu m’aimes encore » de Céline Dion.
- « Mais qu’est ce que… ??? » Lui dis-je, titubant et étonné.
Quentin ne me répond pas et continue à mener ce slow. À vrai dire, je fais le genre étonné, mais au fond, je suis le plus heureux ! Je me retrouve collé serré à mon fantasme de tous les jours !

Je vous avoue que depuis tout ce temps que nous nous connaissions, j’avais déjà à de multiples reprises eu l’occasion de dormir avec lui, de me retrouver dans des situations qui m’excitait beaucoup, mais jamais sans dérapage, en tout cas de ma part même si j’aurais bien voulu.

Toujours dans notre slow, pendant que Gaël se moquait de nous, je sentis une bosse pousser sur mon entrejambe. Je rêve ou il commence à bander ? Je me rapproche plus encore et… Mais oui,
Il bande. Je suis déboussolé de cette situation, qui j’avoue commence aussi à m’exciter et me met aussi tôt à bander. Il me regarde dans le blanc des yeux l’air absent, normal, avec ce que nous avons bu… Je ne dis rien et continue à danser. La musique change, toujours un slow, d’ailleurs, incapable de vous dire ce que c’était ! Soudain, je sens ses mains se glisser à l’arrière, sous ma chemise, dans mon jeans hyper serré. Je commence à avoir du mal à me concentrer dans mes pas de danse. Je n’ose pas le regarder et fais semblant de rien. Ses mains sont maintenant bien posées sur mes fesses.
Un de ses doigts commence à chercher mon petit orifice alors encore vierge. J’ai chaud, très chaud et ma tête est prête à exploser. C’est alors que son doigt pénètre dans mon être et me bloque aussi tôt. Voyant ma réaction, se défait de moi et part ce rasoir comme si de rien n’était. Mais c’était sans compter sur Gaël, qui lui, avait bien vu l’affaire. Je me rassois près d’eux, un peu gêné.

- « Euh, ça va vous deux ? Quelqu’un peut me dire ce qui se passe entre vous ? J’ai raté un épisode ? »
Gaël n’avait pas tord. J’avais du raté cet épisode également.

- « De quoi tu parles ? On a dansé c’est tout, t’as jamais vu deux mecs danser ensemble ou quoi ? » Dit Quentin un peu gêné et virant au rouge.

- « Bah écoute, sans vouloir me mêler, mais que vous dansiez tous les deux, jusque là, pas de soucis, bien que… Mais de voir tes mains Quentin, se glisser sur les fesses d’Evan et y chipoter, faudra m’expliquer… »
Là je deviens tout rouge également, si Gaël avait vu alors d’autres ont dû également le voir.
Quentin répliqua aussi net :

- « Evan, ça t’a dérangé ? Tu es choqué ? Fâché ? J’ai bien vu ton petit manège avec moi depuis tout ce temps ! Tu crois que je suis aveugle ou quoi ? Tu crois que je n’ai jamais vu ton regard me déshabillant ?
Ça y est, je me liquéfie sur ma chaise, je ne sais plus où me mettre. Je pensais sincèrement avoir été discret, surtout que je ne voulais pas briser notre amitié de longue date.

J’essaie de répondre, d’être crédible en reprenant mes esprits :
- « Euhh bin euh tthhdk, on, je bin non, mais juste été surpris par la tournure des choses. C’est que je ne m’y attendais vraiment pas quoi »
- « Ok les gars » s’exclama Gaël, « on se calme ! Pas de mal avec cela. Moi, vous faites ce que vous voulez, vous resterez toujours mes meilleurs amis. En attendant, je me casse, je suis crevé, soul et demain je me lève de bonheur, car j’ai plein de choses à faire. Sur ce ! »
Gaël se leva, nous embrassa et quitta le bar me laissant avec Quentin.

J’ouvre la bouteille, la vide dans nos verres et remets une dose de coca. Je fixe Quentin qu’à l’air complètement dans les nuages.

- « houhou, y a quelqu’un là-dedans ? » Lui dis-je en faisant des signes de la main.
- « Oui oui » Il prend son verre et bois deux grandes gorgées avant de reprendre :
- « Excuse-moi Evan, je ne voulais pas te mettre mal à l’aise. Avec l’alcool, j’ai un peu oublié ou on était. J’étais tellement bien dans tes bras, ton parfum, cette musique, l’alcool, tout cela m’a complètement monté à la tête. J’ai commencé à être excité et puis… Bin, t’es pas mal comme mec et tu me plais bien aussi voilà c’est tout. »

Je ne suis pas sûr d’avoir bien tout compris. Est-ce que j’étais dans le comma ou suis-je en train de dormir ? Je vais probablement me réveiller là, maintenant… Bin non… Il continue à me fixer avec ce genre de regard qui en dit long !

- « Ok Quentin, je ne sais pas comment expliquer tout cela et finalement, on s’en fou. Oui, je te trouve très attirant et je me pose souvent la question pourquoi un mec ? Pourquoi Toi ? Pourquoi mon meilleur ami qui à une copine et qui est hétéro ?
- « Pourquoi tu es gay Evan ? »
- « Non, enfin, si… Oh je ne sais plus moi, je suis complètement perdu ! »
Je sentis des larmes me monter aux yeux et fondre en un instant. J’avais l’air si ridicule, mais l’émotion était trop grande. Quentin se rapprocha de moi et me chuchota à l’oreille :
- « Tu sais, finalement, ça change quoi ? » en posant sa main sur ma cuisse.
- « Bin, tout justement, t’avoir dit cela, ça ne sera plus jamais comme avant »
- « Viens, on rentre, il est 4 heures du matin et on commence à dire n’importe quoi ! »

Tout en prenant sa veste, il me tire par le bras et sortons ensemble du bar pour regagner ma voiture.
Quentin était arrivé avec Gaël. C’est donc moi qui devais le reconduire en fin de soirée. Évidemment ce n’est pas un souci, vu que nous sommes voisins.
Pas un mot dans la voiture, juste, sa main qui vient ce posé sur ma cuisse pendant que je conduisais.
Arrivé à bon port, il sort et me fait la bise avant de ma laisser devant ma porte.

Je rentre, me fou à poil et monte directement dans mon lit, je ne sais plus réfléchir correctement.
Je ferme les yeux, je tangue, forcément, j’ai un peu trop bu quand même.

Evanaddison

ecrismoiunehistoire01@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Que de changements

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

20 juin 2019

Nouvelles (11)

Baisé par mon chef Rachid
Abstinence et excitation Kasso
Les petits Voyeurs Jeanmarc
Romance à l’hôtel Femelle
Job d’été à l’hôtel Femelle
Soumis à un vampire Virgo1999
Dans les dunes à Labenne Raphael75010
Mon professeur Charles
Consultation Nathan0
Une sécance de sport Damien
Sur la plage et à la cave Kasso

La suite (1)

Soumission & Domination -533 Jardinier

Juin 2019

Nouvelles

Trio fist Tétonmaso
Trianon Jako
Nynpho avec mon voisin Nymph
L’Homme est vulnérable Rogue
Ancien camarade sur Grindr Louisallenk
Mon voisin black Gregmrs
Découverte de mon côté gay Alb29
Petite salope -01 Lopamecsxl
Petite salope -02 Lopamecsxl
Petite salope -03 Lopamecsxl
Petite salope -04 Lopamecsxl
Vive l’armée ! Pititgayy
Comment j’ai dépucelé Hotcalvin
Le patron du centre médical À 19
Leçon particulière Frank
Le porte à porte Jeanmarc
Ballade en VTT Femelle
Mon pote Nathan0
Une nuit en Tunisie Fisturo
Histoire de Hammam Dd38
Vengeance Femelle
Jonathan Théo

La suite

Leçon particulière -02 Frank
Les sket -03 Kifflesket
Mon demi-frère hétéro -06 Oldyano
Le copain de ma fille -02 Jeanmarc
Moment de détente -03 Amical72
Moment de détente -04 Amical72
En «beurette» -02 Hamiasamira
Mes potes du lycée -02 JuSP7766
Soumission & Domination -531 Jardinier
Soumission & Domination -532 Jardinier
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)