PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Que de changements

Chapitre -03 : Découverte

La porte d’entrée claqua un grand coup, ce qui me fit faire un bon dans mon lit. J’étais quasiment dessaoulé. De grand frissons me parcourait tout mon dos jusqu’aux orteils. En général je ne suis pas couillon mais là, impossible de bouger, j’étais tétanisé dans mon lit sous la couette.

J’entends les marches de l’escalier grincées. Quelqu’un est entré chez moi et monte ! Vu mon état en rentrant, j’avais du oublié de verrouiller la porte à clef et mes chien dans la véranda, gloups…

Je ne bouge plus et je tends l’oreille, oh merde, la porte de ma chambre s’ouvre, ce referme et là, je coupe ma respiration ! D’un coup, je sursaute, me redresse et allume ma lampe de chevet et qui je vois, Quentin dressé devant moi !

- « Mes t’es con ou quoi, tu veux que je fasse un arrêt cardiaque ! Mais qu’est ce que tu fou là déjà ? » Je disais cela hyper énervé et tremblant de peur.

Quentin me répondis d’un air amusé par la situation :

- « Sandrine à fermer la porte à clé et à très probablement fait exprès de laisser la clé de l’autre côté. Je suis donc à la porte ! Au fait, et toi, tu ne ferme pas porte à clé ? »

- « J’ai oublié figure toi, ce qui n’empêche que tu pourrais frapper avant d’entrer non ? »

- « Euh Evan, tu sais que tu es à poil ? » Tout en me disant cela, il caressait son gros paquet entre les jambes, ce qui ne m’avait pas échappé. J’attrape vite fait la couette pour me couvrir.

- « Bon, j’imagine que tu dors ici quoi ? Je vais allez te préparer le lit dans la chambre d’ami »

- « Non tracasse pas, je vais dormir avec toi, on l’a déjà fait, ça me gêne pas ! »

Sur ses mots, il se mit à ce déshabillé. La chemise, le jeans, puis les chaussettes jusqu’au moment ou il retira aussi son boxer bien rempli. C’est là que j’ai pu apercevoir pour la première fois sa queue. Une belle tige demi-molle d’eau moins 17cm, bien épaisse. Juste un poil bien entretenu sur le pubis, les boules bien rasées. Je rêve ! J’ai là bouche ouverte !

- « Ca ne te dérange pas j’espère ? »

Il s’allongea à mes côtés, ce couvris. Sans lui répondre, j’éteins ma lampe de chevet, me couvre également et me met dos à lui. Je ne sais même pas pourquoi cette position…

Sans attendre, je l’ai sentis ce mettre juste derrière moi, bien collé contre mon dos, sa bite collée à mes fesses. J’ai de gros frissons et me rend compte de cette situation complètement surréaliste.

Mon excitation commence à monter, je me mets aussi tôt à bander, bander dur comme jamais auparavant. Je sens d’ailleurs que Quentin est bien raide, sa queue juste posée sur le haut de ma raie. Il me prend dans ses bras et me sert, commençant à faire un tout léger vas et viens, frottant son bâton le long de ma fente. J’en peu plus, je n’ai jamais ressenti cela avant. Je lui donne la réponse et procédant également à des mouvements de bassins, tel une invitation à continuer. Je sens son gland mouillé frôler mon entrée de vierge. A ce moment très précis, je fais bouger mon bassin contre sa queue qui ne peut faire que pousser contre mon anus qui commence tout doucement à s’ouvrir et à s’offrir à ce magnifique gourdin bien dur. Là, je ne fais pas le malin, c’est assez douloureux mes insiste tout de même. Lui, ne bouge plus et ce laisse complètement faire. Comme si il avait peur de la suite. Je m’ouvre et fini par me dilaté sous la pression que j’exerçais. Je le sens finalement tout en moi et commence à être envahi d’une chaleur intense.

Quentin aussi d’ailleurs, il commença un va et viens de plus en plus rapide, soufflant dans mon coup son air excité chaud. J’étais aux anges !

Le rythme s’accélère, de plus en plus vite, je pouvais sentir sa queue grossir encore jusqu’au moment où il me dit à l’oreille :

- « J’arrive, j’en peu plus, c’est trop bon, arrrrhhhhhhh…. »

Il se lâcha tout en moi, de plusieurs jet de sperme que je pouvais sentir me remplir. C’était d’ailleurs une sensation très particulière. Enfin, tout avait été particulier finalement !

Je suis toujours incapable de dire quoi que ce soit. Il est resté en moi un long moment et nous nous sommes endormis de fatigue. Il devait être 6 heures du matin tout de même.

J’ouvre péniblement un œil, j’attrape mon téléphone. 13h !

- « Putainnnnnn… Mon crâne…. »

- « Bonjour toi ! »

Je me retourne et vois Quentin posé là, dans mon lit, juste à côté de moi, nu… Non ça n’était pas un rêve !

- « Tu as bien dormi ? »

- « Oh oui, mais j’ai un peu mal au crâne ! Et pas que là si tu vois ce que je veux dire ? »

- « J’imagine, mais c’était extraordinaire, je n’avais jamais ressenti cela, ton cul est trop bon ! Tu m’excuseras de te dire cela comme ça, mais c’est la vérité ! »

– « Pareil pour moi, je ne pensais pas prendre autant mon pied par le cul » En disant cela, j’étais tout même un peu gêné, cette sensation d’avoir été pris, telle une femme, position de soumis. C’était très nouveau pour moi.

Au loin, j’entendais que l’on frappait à ma porte. « Toc toc toc »

- « Tu attends quelqu’un ? » me demanda Quentin un peu effrayé.

- « Bin non ! »

La porte claqua et entendis crier :

- « Eh oh ! Evan t’es là ? »

C’était Gaël. Je fis un bon en même temps que Quentin hors du lit. Je cherchais mes vêtements que j’avais surement du laissé dans la salle de bain en fasse de la cage d’escalier. Quentin cherchait les siens aussi. Quand la porte s’ouvrit :

- « Ev… euh… »

Nous étions là, Quentin et moi, nu, debout devant Gaël qui venait d’ouvrir la porte. Il était figé, ne sachant plus quoi dire. Aussi tôt, Quentin pris la couette pour ce caché derrière et moi juste ma main sur mes parties pour les dissimulées.

- « Gaël, ce n’est pas ce que tu crois… » Lui dis-je.

- « Ah bin je vois que ce que vous avez fait les prolongations de votre slow torride d’hier »

Il avait un léger sourire en coin. Ouf, il n’avait pas l’air plus choqué que cela. Il reprit :

- « Quentin, Sandrine te cherche. Je l’ai croisée en rentrant chez moi. Elle m’a arrêté pour me demander si tu avais dormi chez moi ou chez Evan. Elle m’a expliqué votre dispute d’hier juste avant que tu ne partes pour le karaoké et m’a dit qu’elle avait fait exprès de laisser la clé sur la porte. Dépêche-toi de t’habiller et de rentrer, tu vas prendre chère ! »

Quentin trouva ses vêtements, se rhabilla.

– « Gaël, inutile de te demander de ne rien dire sur ce que tu as vu ! Evan, je passerais plus tard ok ?

- “Ok pas de soucis !”

Il s’approcha de moi, m’embrassa rapidement sur la bouche avant de quitter la maison. Gaël m’apporta un boxer de l’armoire juste à côté de la porte et nous sommes descendus tous les deux dans la cuisine. Je fis deux cafés et nous nous sommes assis pour discuter.

– “Evan, c’est quoi ce délire ? Vous me faites quoi là ?

- ‘Ecoute, déjà pendant la soirée j’étais déjà déstabilisé, mais après ton départ on à continuer à causer. Je lui ai dit que j’avais des vues sur lui et que j’étais probablement gay.’

- ‘Putain Evan, tu me dis ça comme ça ? Pourquoi tu ne m’en a jamais parlé ?’

- ‘T’as facile toi, tu crois que c’est le genre de truc qu’on balance comme ça ?’

- ‘Bin oui, on est meilleur ami depuis combien de temps, tu es comme mon frère ! Tu n’aurais pas du avoir de secrets pour moi !’

- ‘Soit pas fâché Gaël, cette situation est déjà assez dure pour moi là’

- ‘Ok soit, mais, dis-moi, que c’est-il passé pour que vous vous retrouviez nu dans ton lit ?’

- ‘Bin comme il était à la porte, il est venu jusque chez moi, en me faisant une peur bleue au passage pour finir à poil dans mon lit ! Et le reste, je ne vais pas te faire un dessin quoi !’

- ‘Ah !’ et en riant : ‘Et qui l’a pris dans l’cul ?’

- ‘Ahaha ! très drôle ! C’est moi !’ Tout en commençant à rougir.

- ‘Tracasse pas, soit pas gêné avec moi s’il te plait ! Tu sais, le point G chez l’homme c’est bien au beau milieu des fesses ! Et je sais de quoi je parle !’

Là, je suis dubitatif ! Qu’est-ce qu’il essaie de me dire ? A-t-il déjà eu des relations sexuelles avec des hommes ? Je n’avais jamais rien remarqué. Surtout qu’il sort d’une relation de dix ans…

– ‘Euh… Tu l’as déjà eu dans l’cul ?’

- ‘Evan, j’ai aussi mes petits secrets. Petits secrets qu’on ne raconte pas à tout le monde !’

- ‘Euh, dommage, je ne suis pas tout le monde !’

- ‘Tu as raison. J’ai eu l’occasion d’avoir des relations avec des mecs avant de me caser avec Virginie. Je ne me suis jamais senti gay, mais plus tôt Bi. Et donc, oui, j’ai déjà ressenti ce que cela faisait d’avoir une bite bien profonde !’

- ‘Tu peux bien parler de ne pas avoir tout dit ! Petit cachotier va !’

Evanaddison

ecrismoiunehistoire01@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Que de changements

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)