PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Que de changements

Chapitre -05 : Confirmation

Je comprenais maintenant mieux la raison de sa séparation. N’empêche que je n’avais rien vu venir !

Des larmes commençaient à lui couler le long des joues. J’avais le cœur fendu et perdu. C’est Quentin moi qui m’intéressait et même si Gaël était aussi bien foutu physiquement que Quentin, j’étais perdu ! Me voilà dans une drôle de situation…

- « Quentin, dis-moi, c’était quoi cette réaction en fait ? »

- « Evan, depuis l’autre nuit, je n’ai plus arrêté de penser à toi et à tout cela. Même si j’ai adoré ce plan à trois, c’est toi qui m’intéresses ! Alors je ne vais pas dire que je t’aime, mais j’ai l’impression de devenir jaloux. Alors tu sais ce que l’on dit, on est jaloux que de ce que l’on aime ! »

Paf ! Deuxième claque ! Mais qu’est-ce que j’ai fait au Bon Dieu pour être dans cette situation ? Ça pourrait être tellement facile ! Maintenant que l’on s'est découvert, on prendrait simplement du plaisir à trois, sans mêler des sentiments !

On toc à la porte. Quentin se lève, attrape son boxer et l’enfile. Il nous demande vite d’en faire autant. Il se dirige vers la porte et ouvre. C’est Cédric et Marie qui passent dire bonjour.

- « Salut vous tous ! Nous sommes passés d’abord chez toi Gaël puis chez Evan. On imaginait bien que vous étiez ici tous les trois. Euh… Vous avez trop chaud ou quoi ? » Demanda Cédric.

Marie qui avait bien remarqué un truc louche demanda :

- « On vous dérange peut-être ? »

Il ne manquait plus qu’eux ! Je les adore, mais, toujours la à ce mêler de tout, forcément, en temps que bon gérant de café, c’est leurs gagne-pains ! Surtout eux, tu sais quand ils arrivent, mais jamais quand ils repartent lol…

- « Mais nonnnn, pas de dérangement, on terminait notre film avant de ce commander une pizza. Avec le rhum bu entre temps, on a eu un coup de chaud et on s’est mis à l’aise c’est tout ! Et vous, quel bon vent vous amène à cette heure-ci ? Vous ne travaillez pas vous ce soir ? » Demanda Quentin.

- « Non pas ce soir, comme il y avait le concert du Télévie à côté, on a décidé de fermer. Pas besoin d’être là pour deux pellés et un tondu mort torché ! » répondit Marie en ricanant

- « Vous mangerez avec nous donc ? »

- « Merci Quentin, avec plaisir ! Marie, c’est bon pour toi ? »

- « Ok m’chou, je ne devrais pas faire à souper donc ! Tant mieux »

On s’est rhabillé afin d’être plus présentable et ils nous ont rejoints dans le salon autour d’un verre.

Quentin sortit les menus de la pizzéria de village avant de prendre la commande de chacun pour ensuite appeler. L’atmosphère était à nouveau détendue et, finalement, ce n’était pas plus mal qu’ils soient arrivés… Ça me permettait de faire une pause dans cette conversation déclaration !

Les pizzas sont arrivées quarante minutes plus tard et avons fini la soirée en rigolant de tout et de rien.

Cédric et Marie sont repartis vers 2h du matin. Je commençais à être fatigué et me suis dit qu’il serait plus sage de rentrer. Je n’avais pas envie de remettre le couvert dans de drôle de conversation. La nuit porte conseil ! Je saluais Quentin et Gaël qui furent surpris de mon départ. Gaël m’emboita le pas et sommes rentré chacun chez sois.

Dimanche matin. Je suis éveillé dans mon lit faisant l’étoile de mer, nu. Il est 10h et j’ai vraiment la flemme ! Une grosse merde quoi ! Je me refais l’historique de la soirée d’hier. Tantôt du chaud et torride, tantôt psychologique avec les déclarations de mes deux meilleurs amis.

Qu’est ce que je vais faire maintenant, comment je vais gérer cette situation ? Qu’est-ce que je veux finalement ?

Je décide finalement de m’extraire de mon lit bien chaud et de filler sous la douche.

Direction cuisine, un bon café et…

- « Helloooooowwww ! Evan, t’es debout et en tenue descente ? »

C’est Gaël qui déboula dans ma cuisine.

- « Salut toi ! Tu as l’air bien en forme toi ! T’as mangé quoi ? »

– « Oui, je me suis levé de bonne humeur ! Tu as bien dormi ?

- « Merci oui, enfin, j’ai beaucoup ruminé, mais sinon oui »

- « Lol, tu m’étonnes. Je voulais m’excuser de t’avoir jeté tout cela à la figure. C’est vrai que tout part en sucette. Je nous reconnais plus. Voilà qu’on baise ensemble. Alors forcement, me retrouver dans un fantasme aussi vieux que Dalida m’a fait perdre un peu la tête. »

- « Je comprends Gaël, je ne t’en veux pas bien entendu. Juste que les sentiments ne sont pas les mêmes pour moi. J’ai la même chose que toi, mais pour Quentin… »

- « Oui j’ai cru comprendre. On n’est pas dans la merde ! Ce qui n’empêche que l’on pourrait quand même prendre notre pied ensemble non ? »

- « J’aimerais bien, en espérant que les sentiments ne viennent pas tout foutre en l’air ! »

Gaël confirma. Nous sommes restés là un bon moment à partager nos souvenirs. Il m’a beaucoup expliqué ses sentiments. J’ai fini par comprendre pas mal de choses. Vu des situations bizarres entre nous s’éclairer. Forcément, tout prend une autre allure.

La journée continua sans voir Quentin. Gaël reparti vers 17h me laissant me préparer mon souper et songer au lundi qui pointait le bout de son nez. Pffff déjà !

Semaine normale, sans rien de spécial. Pas de Quentin ni de Gaël. Il est vrai qu’en semaine c’est plutôt rare de se voir. Quentin est infirmier dans un gros hôpital, dans le service des urgences. Il y travaille généralement de nuit. Quant à Gaël, il est chauffeur poids lourd national. Il démarre le lundi vers 3h du matin et revient le vendredi début de soirée. Je sais qu’il à eu plusieurs fois l’opportunité de faire l’international, mais maintenant je sais pourquoi il a à chaque fois décliné… Moi…

Le vendredi était un vendredi de plus, soirée karaoké avec mes deux amis. J’ai été d’ailleurs étonné de la soirée. Pas de rhum qui coule à flots, pas de slow… Bizarre… Pourtant, rien à signaler, tout me parait normal. Vers 2h du matin, Quentin et Gaël décident de rentrer chez eux, me laissant du coup tout seul ! Sympa les mecs… Je me dirige vers le bar après avoir embrassé les deux lâcheurs de la soirée. J’ai pris un verre avec Marie papotant de tout et de rien. J’aime bien Marie, jamais de prise de tête avec elle. Nous avons discuté jusqu’à 3h30 où je décide moi aussi de rentrer.

J’arrive devant la maison et je remarque que la lumière de ma chambre était restée allumée.

Je sors de l’auto, ouvrant ma porte d’entrée. Je monte à la salle de bain pour me déshabiller. Je me fous à poils et vas vers ma chambre. J’ouvre la porte et…

Quentin et Gaël sont là, dans mon lit, complètement nu, en me regardant avec des yeux de pervers en chaleurs, leurs queues en mains, bien bandées.

- « Reste pas là et viens nous rejoindre Evan, on est chaud boulette pour toi ! On va te faire passer la nuit de ta vie ! »

Ce tableau porno érotique me fait bander illico presto ! Je me jette sur le lit, entre mes deux compagnons, mais ne sais pas où ni par quoi commencer. Enfin, je n’ai pas dû attendre, car aussitôt sur le lit que Gaël c’est empressé de venir entre mes jambes, chercher ma belle queue devenue bien dur. En même temps, Quentin est venu m’embrasser sur la bouche. Pour la première fois, j’avais droit à un baiser torride de mon plus vieux fantasme. Il m’embrassait vraiment avec beaucoup de sensualité et de tendresse.

J’ai commencé à caresser Quentin pour arriver de son torse magnifiquement bien dessiné pour arriver jusqu’à sa tige pour commencer à le branler pendant qu’il m’embrassait.

Gaël était très entreprenant et me fit monter sur lui, à cheval, me faisant comprendre qu’il allait me prendre. Quentin est venu derrière moi pour me préparer mon cul tout en jouant avec la queue de Gaël. Une fois le terrain prêt, Quentin poussa la verge de Gaël dans mon entre et pendant que je me faisais ramoner, je pouvais sentir la langue de Quentin léche la queue de Gaël et mon cul !

C’était trop le pied d’enfer ! Un moment, je sentais que mon cul s’écartait de plus en plus, en me retournant, car tout de même douloureux, je compris que Quentin tentait de me faire une double pénétration. OMG, il y arrive et me pousse son dard bien profond. Gaël arrêta ses mouvements pour laisser Quentin faire le travail. J’étais parti sur une autre planète quand la douleur à laissé place au plaisir. Avec quelques longues minutes de ramonage intensif, Quentin et Gaël, en simultané éjaculent ensemble dans le cul. Explosion de foutre général ! Putain, j’étais rempli !

Je me suis écrasé sur Gaël et Quentin sur moi. Après m’être remis de mes émotions, j’ai dû demander quelques explications bien que complètement inutile !

- « Putain les gars, c’était quoi ce plan ? »

- « Quoi Evan, t’as pas eu bon là ? Tu avais l’air pourtant » Me dit Gaël qui avait forcément vue sur mon visage durant tout l’acte…

- « Évidement que j’ai pris mon pied ! Je parlais plutôt de savoir comment vous êtes arrivé jusque dans mon lit tous les deux ? »

– « Quand nous sommes partis du bar, j’ai proposé à Gaël de se faire un plan cul. Rien que de penser à ce qu’on pouvait faire ensemble… Gaël n’a pas hésité longtemps et m’a proposé cette idée. Comme j’ai la clé de chez toi, on s’est dit que l’on t’attendrait dans ton pieu à poil ! Répondit Quentin.

- « Okayyy les mecs ! Bon, je vous laisse deux secondes, j’ai l’anus plein et je sens que ça coule ! J’arrive ! »

Je me lève et me dirige vers la salle de bain. Quentin me cria :

- « En effet Evan, je peux voir que ça coule bien ! »

Pendant que je me vidais, Gaël et Quentin discutaient.

- « En tout cas, c’était le pied, quel cul notre Evan ! Je continuerais bien cette partie de jambes en l’air pas toi ? »

- « Évidement que c’était bien Gaël, mais j’ai un peu du mal avec ça et même si c’était mon idée à la base… Je crois que je l’aime en fait, je n’arrive plus à me le sortir de la tête. C’est vraiment bizarre, tout ça ! »

- « Tu m’étonnes Quentin ! Mais si jamais, c’est moi qui lui ai déclaré ma flamme en premier donc ! »

- « Donc quoi ? Pourquoi serais-tu le seul à tenter ta chance ? Ne serait-ce pas à lui de décider ? »

- « Tu me saoul Quentin, franchement ! »

Gaël se releva du lit, se rhabilla et sortit de la chambre. J’avais juste entendu la porte claquer avant de sortir de la salle de bain me demandant qui pouvait bien être parti. De retour dans la chambre, je ne trouvais que Quentin, seul et toujours nu.

- « Il est ou Gaël ? »

- « Il s’est casser ! On s’est pris la tête là »

- « Pour ?? On était bien là non ? »

- « Bin si, le problème c’est que je lui ai dit que je commençais à éprouver des sentiments pour toi, que depuis tout cela, je ne savais plus qui j’étais. Il a mal pris, car il pense que tu es à lui du fait qu’il t’a fait sa déclaration avant ! »

Evanaddison

ecrismoiunehistoire01@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Que de changements

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

20 juin 2019

Nouvelles (11)

Baisé par mon chef Rachid
Abstinence et excitation Kasso
Les petits Voyeurs Jeanmarc
Romance à l’hôtel Femelle
Job d’été à l’hôtel Femelle
Soumis à un vampire Virgo1999
Dans les dunes à Labenne Raphael75010
Mon professeur Charles
Consultation Nathan0
Une sécance de sport Damien
Sur la plage et à la cave Kasso

La suite (1)

Soumission & Domination -533 Jardinier

Juin 2019

Nouvelles

Trio fist Tétonmaso
Trianon Jako
Nynpho avec mon voisin Nymph
L’Homme est vulnérable Rogue
Ancien camarade sur Grindr Louisallenk
Mon voisin black Gregmrs
Découverte de mon côté gay Alb29
Petite salope -01 Lopamecsxl
Petite salope -02 Lopamecsxl
Petite salope -03 Lopamecsxl
Petite salope -04 Lopamecsxl
Vive l’armée ! Pititgayy
Comment j’ai dépucelé Hotcalvin
Le patron du centre médical À 19
Leçon particulière Frank
Le porte à porte Jeanmarc
Ballade en VTT Femelle
Mon pote Nathan0
Une nuit en Tunisie Fisturo
Histoire de Hammam Dd38
Vengeance Femelle
Jonathan Théo

La suite

Leçon particulière -02 Frank
Les sket -03 Kifflesket
Mon demi-frère hétéro -06 Oldyano
Le copain de ma fille -02 Jeanmarc
Moment de détente -03 Amical72
Moment de détente -04 Amical72
En «beurette» -02 Hamiasamira
Mes potes du lycée -02 JuSP7766
Soumission & Domination -531 Jardinier
Soumission & Domination -532 Jardinier
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)