PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Domination par Stéphane mon futur mari

70 -

Mon accident quatrième partie et retour à la maison.
La journée de dimanche a été longue et chiante. Déjeuner, kiné et attente dans ma chambre. J’ai fini par aller fumer deux clopes sur la terrasse de celle-ci. C’est interdit mais je m’en contre fout. Ma mère est passée pour me dire au revoir et surtout que je fasse attention à moi. Felipe et Jona sont passés en coup de vent. Comme il fait bon, ils vont faire une balade en moto. Mon homme est passé aussi avec Dimitri mais eux aussi voulaient profiter de la journée. Ils me font chier et je râle de voir qu’ils s’amusent alors que moi, je suis coincé ici. D’un autre côté, ma hanche ne me permet pas la moto pour le moment. Ensuite, j’ai eu la surprise de voir passer Sven et Marc. Nous sommes allés boire un verre à la cafeteria. 
Sven : Ce n’est pas parce que tu as eu un accident que je n’ai plus droit à une nuit avec toi au moins ?
Moi : Non, tu l’auras mais pas tout de suite.
Nous avons parlé de choses et d’autres. Ils sont partis pour le bar et je suis retourné dans ma chambre. Le traiteur est venu comme les autres jours, j’ai bien bu ce soir-là et je me suis endormi rapidement, bourré. Lundi matin, le kiné est passé me faire les derniers exercices. Je marche normalement mais il me faut la béquille par sécurité. Désiré arrive, en principe je dois sortir. L’infirmier passe et me demande d’attendre la visite du médecin et du chirurgien. Le traitreur est venu rechercher sont matériel aussi. A 14h30 je suis dehors enfin libre. Je passe à la bijouterie avec Désiré pour reprendre le plug en argent de Dimitri, je l’avais commandé mais voilà seulement que j’arrive à aller le chercher. J’aurais voulu pouvoir passer au bureau mais mon homme a donné des ordres stricts à Désiré et le fait de m’avoir déjà conduit à la bijouterie, il les enfreint. Il me ramène à la maison, prend le sac avec mes affaires et le donne à Rose. Je vois qu’il veut repartir avec ma voiture.
Moi : Ah non Désiré, c’est ma voiture et je veux qu’elle reste ici !
Désiré : J’ai ordre de partir avec, pour t’empêcher d’aller au boulot ! Ou tu te tiens sage ou je dois t’attacher ! Tu as ordre de te reposer !
Moi : Je ferais ce que je veux !
Désiré : Rose, je vais l’attacher dans son lit jusqu’au retour de Stéphane et pas question de le délivrer.
Rose n’a pas le temps de répondre que Désiré m’attrape en me faisant mal au passage et m’attache dans mon lit.
Désiré : Stéphane m’a dit de le faire, ne m’en veut pas.
Moi : Non ça va, laisse, je ne veux pas.
Mais je suis attaché, je pleure de rage et il s’en va. Je n’ai pas d’autre choix que d’attendre le retour de mon homme. Il revient une heure plus tard et monte direct dans la chambre.
Stéphane : Alors, il paraît que tu as fait de la résistance ?
Moi : J’ai juste dit à Désiré que je voulais que mon cabriolet reste ici ! Je n’avais pas l’intention de sortir mais je n’ai pas envie qu’il l’abîme. Je lui ai résisté et il a appliqué à la lettre tes instructions. Détaches-moi s’il te plaît, j’ai besoin d’aller à la toilette et surtout, j’ai envie d’une bonne douche bien chaude.
Stéphane : Tu mérites d’être puni mais je peux comprendre que tu n’aies pas envie qu’il parte avec ta voiture. Le nouveau 4*4 te sera livré jeudi. En attendant on fait comme ça et je lui ai dit de mettre la voiture dans le garage de l’appartement. 
Moi : Il a emménagé ?
Stéphane : Oui avec Olivier, ils occupent ton ancien appartement. Ils se sont mis en couple. Ils n’ont pas trainé. Enfin, je pense qu’Olivier n’a pas trainé.
Moi : Il ne m’a rien dit.
Stéphane me détache enfin et je vais direct à la toilette me soulager. Ça fait du bien. 
Stéphane : Je vais te laver et tu vas mettre ceci pour la soirée. Il me tend ma tenue en satin blanc avec le pantalon à Zip derrière.
Sous la douche, enfin une bonne douche, libre de me laver sans l’assistance d’un infirmier. Je dois tout de même ne pas trop mouiller mon plâtre en résine. Mon homme me lave avec tendresse et douceur. Quand il me lave le dos, j’ai sa queue au creux de mon cul, étant en manque je me cambre. J’ai envie de sa bite en moi.
Stéphane : Pas maintenant mon cœur.
Moi : J’ai trop envie, elle me manque, baises-moi s’il te plaît.
Il s’est raidi, il faut dire qu’en même temps que je lui dis ça, je joue de mon cul contre son monstre. Il retire mon petit plug que j’avais remis le matin même car lui aussi me manquait et il entre en moi. J’ai une douleur vive au moment de la pénétration.
Moi : Arrêtes, j’ai mal au bassin.
Il se retire et sort de la douche. Il prend le téléphone et appelle le médecin. Celui-ci pas, loin, arrive alors que je sors de la douche et me couche dans le lit tellement j’ai mal. 
Le doc : Qu’est-ce qu’il a ?
Moi : J’avais envie de Stéphane mais au moment où il m’a pénétré j’ai ressenti une douleur vive au bassin et j’ai toujours mal.
Le doc : Mets-toi sur le dos.
Il vient et masse mon bassin.
Le doc : Ok je vois, trois fois rien. Tu ne bouges pas et tu me laisse faire. Tu vas avoir mal un bref instant. 
Il monte sur le lit et appuie d’un coup et de tout son poids sur mon bassin. Il craque et je hurle un bon coup aussi.
Le doc : Voilà, il est de nouveau en place.
Moi : Putain ça fait mal.
Le doc : Tu vas prendre deux antidouleurs d’un coup, ça va passer. C’est toujours le même problème avec les lits d’hôpitaux. On vous oblige à rester dans une position semi couchée et le bassin se tasse contre la première vertèbre, d’où ta douleur à la pénétration de Stéphane. Ton envie rapide tombe bien car si tu avais attendu, tu aurais eu droit à des séances de kiné. Bon, reposes toi un peu.
Moi : Merci doc. 
Il s’en va et Stéphane revient avec les deux antidouleurs. Je les prends mais je voudrais m’habiller pour le soir et surtout j’espère pouvoir profiter de mon homme. Il me donne un coup de main et remplace ma béquille par une canne qu’il a été acheté. Elle est belle, noir et acier avec des caractères en cyrillique dessus. Nous descendons et je dois dire que l’escalier pour moi ce n’est pas évident. C’est Désiré qui m’a monté mais c’est mon homme qui m’aide pour arriver en bas. Rose m’embrasse enfin et me dit je lui ai fait peur. C’est la seule à ne pas être venue me rendre visite. Elle nous sert un apéritif et Felipe rentre avec Jona. Ils resteront pour la nuit. Dimitri arrive aussi. Repas en famille. Il y a un homme en cuisine.
Moi : Rose, qui est-ce ?
Rose : Ah oui, Daniel vient ici s’il te plaît.
Le mec arrive.
Rose : Daniel, voici monsieur Patrick, il est le maître de maison tout comme monsieur Stéphane. Pat je te présente Daniel, mon nouvel assistant. Comme demandé, je me suis débarrassé de Christiane.
Moi : Enchanté Daniel.
Daniel : Moi aussi monsieur, veuillez m’excuser mais le repas est en cours.
Rose : Oui vas-y. Daniel est cuisinier de formation et aide de ménage. Il est gay mais est marié donc pas touche. On a déjà assez de monde dans cette maison. J’ai amplement confiance en lui, c’est le fils d’un des voisins, je le connais depuis tout petit. Il vient de faire faillite avec son restaurant et ne veux plus retourner dans ce circuit.
Moi : Ok Rose. S’il cherche un petit boulot supplémentaire, le traiteur qui me livre cherche quelqu’un.
Rose : Je lui dirais. Tu devrais t’assoir tu as les jambes qui tremblent.
Moi : J’ai remarqué en effet. Merci Rose, j’espère qu’il vous soulagera dans votre travail.
Je vais m’assoir dans le salon et Jona me fait me coucher dans le divan.
Jona : Laisses-toi faire ! Je vais faire craquer tes vertèbres lentement et tu auras directement moins mal au bassin.
Moi : Vas-y mais fait en sorte que mon cul soit utilisable. J’ai trop envie de Stéphane.
Jona : Tu devrais t’abstenir pendant encore une semaine.
Moi : Mais tu es fou ! Je vais devenir dingue, moi, si je dois tenir.
Jona : Arrêtes de te plaindre. Dimitri et moi t’avons vidé les couilles deux fois par jour pour te soulager. J’ai même donné de ma personne pour pouvoir être près de toi aux soins intensifs.
Felipe : J’en étais sûr !
Jona : Tu m’en veux je suppose ?
Felipe : On en parlera en privé mais tu aurais dû me le dire de suite !
Jona me masse et fait craquer mes vertèbres une par une si bien qu’à chaque fois, je ne peux retenir un râle de douleur mais effectivement, je n’ai plus mal au bassin. Nous finissons notre apéro et le repas est excellent. Nous avons ensuite discuté ensemble dans le salon. Dimitri lové dans les bras de mon homme. Moi, assis correctement pour ne pas avoir mal aux côtes et Jona dans les bras de son mec. 22h00, Dimitri doit rentrer chez lui, ordre de son père qui a envie de son petit cul ce soir. Il ne me semble pas des plus ravi mais il doit répondre aux ordres de son père, maître. Le principal c’est qu’il le baise avec capote. Il me semble que son père apprécie les mecs de plus en plus, il faudra que je demande à mon homme de surveiller ça. Nous décidons de monter nous coucher. Je m’installe dans le lit et j’attends Stéphane. Il arrive dix minutes après moi. Il est monté dans le lit et m’a embrassé longuement. J’ai vraiment envie de lui.
Moi : Fais-moi l’amour.
Stéphane : Ce n’est pas une bonne idée.
Moi : Fais-moi plaisir.
J’ai pris sa queue en main et j’ai commencé à le branler. Il m’a fait mettre le dos sur le coin du lit, j’ai compris et la tête en arrière, j’ai ouvert la bouche et tiré la langue.
Stéphane : C’est pourtant vrai que tu es en manque de ma queue. Tu es encore plus salope quand tu es en manque.
Il me rentre sa bite direct à fond, j’ai un peu dur au départ, je fais quelques renvois et je manque de vomir. Le repas n’aide pas il faut le dire mais je m’applique. J’aime avoir son monstre en bouche mais surtout, j’aime l’avoir bien au fond de moi. Au bout de dix minutes à saliver sur l’objet de mon désir, mon homme me fait mettre sur mon flan droit afin de ne pas m’appuyer sur la cuisse et ne pas avoir mal aux côtes et il me pénètre en douceur. Je n’ai pas trop mal au départ tellement mon envie est grande de l’avoir dans mon cul mais je la sens passer tout de même.
Stéphane : Ca va mon amour, tu n’as pas mal ?
Moi : Non, vas-y, fait moi l’amour et fécondes moi, elle m’a trop manqué.
Stéphane : Heureusement que je suis revenu, malgré le gang bang, tu aurais été en manque.
Moi : Pour un gang bang c’est quand tu veux.
Stéphane : Tu es une salope, une fois que tu iras mieux, je t’en préparerais un avec 50 mecs. En attendant, prend bien ma queue.
Moi : Oui mon homme, baises-moi et surtout reste en moi toute cette nuit.
Stéphane : Je ne vais pas tarder à te remplir, tiens prend bien tout dans ton merveilleux petit cul.
Moi : Oui, fécondes moi, c’est bon mon homme, mmmmm.
Il m’a bien rempli le cul et quand il a voulu se retirer, je l’ai empêché avec ma main.
Moi : Non, restes, j’ai envie de dormir comme ça.
Stéphane : Mais tu n’as pas joui, je voulais te sucer.
Moi : Je n’ai pas envie de juter, j’ai envie de te sentir en moi et de t’appartenir. Restes en moi.
Stéphane : Ok mon cœur si ça te fait plaisir. Dors !

Pattlg

Pat_203@hotmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Domination par Stéphane mon futur mari

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

14 aout 2019

Nouvelles (20)

Abdou Romain
L’école de danse Noah93
Hétéro, juste ce qu'il faut Hugo
What a TØS Sexaddict49
Première hard Tours37
Plan à 3 en extérieur Sylou69
Fouille révélatrice à l’aéroport KarlJ
La piscine Quentin94
Un sauna de verre Glaudoun
Défonce au camping Heysi37
Pauvre Cyrillo Romain
Mes dépucelages -01 XXL
Mes dépucelages -02 XXL
Le fils du shérif -01 Matt
Le fils du shérif -02 Matt
Le fils du shérif -03 Matt
Faire durer le plaisir Frank
Faire durer le plaisir -02 Frank
M Renart
M -02 Renart

La suite (9)

Le cul -02 chuuuut17
Un étudiant appliqué -09 Amical72
Un étudiant appliqué -10 Amical72
Un étudiant appliqué -11 Amical72
Mariage pour tous -14 Yan
Passion en toutes lettres -21 Romain
Passion en toutes lettres -22 Romain
Passion en toutes lettres -23 Cyrillo
Passion en toutes lettres -24 Romain

Aout 2019

Nouvelle

Amoureux de Dimitri Chopassif
Prof de sport Victobg
Lost in Cocktown Pititgayy
Il m’offre son c... Seithan
Jardinier bien bâti Virilbgmuscle06
Mes années de fac Louisallenk
Toilettes publiques Hugo
Anniversaire de mon beauf Linox
La Cage d’escalier Éric
Révélation au club de natation WhiteKnight
Mehdi, le livreur de pizza Pol
Les vices de l’internat Lloh
Le volleyeur et le rugbyman Dolto
Chienne à rebeu Larbin
Nils -01 Renart

La suite

Passion en toutes lettres -17 Romain
Passion en toutes lettres -18 Cyrillo
Passion en toutes lettres -19 Romain
Passion en toutes lettres -20 Cyrillo
La grosse bite de mon beauf -08 Ghost writer
Un étudiant appliqué -07 Amical72
Un étudiant appliqué -08 Amical72
Amour inaccessible -05 Miangemidemon
Nils -02 Renart
Mariage pour tous -13 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)