PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

4ème jour

Bonjour à tous, merci pour vos retours, voici la suite de mon histoire :

Ça se complique un peu le lendemain, un couple de clients ayant réservé le matin même le dernier créneau de la journée, impossible pour nous de nous amuser dans la cabane.
Je passe en début d’après-midi, et il a juste le temps de me dire qu’il a une heure de trou pour sortir le bateau pour moi une heure plus tard. Je suis frustré, mais je me dis qu’il faut profiter de tout ce qu’on me donne...

Il a mis les gaz, pour s’éloigner au plus vite de la plage, et je sais déjà que je n’ai pas envie de faire du wake-board, et je pense que ça ne le dérangera pas...
Au fur et à mesure qu’on s’éloigne, je me rapproche de lui, debout au volant, et on échange un regard tendre quand je pose ma main sur son short, ma main épousant la forme de sa queue prisonnière du tissu.

Je ne sais pas si les vibrations du bateau me donnent un coup de main, mais je la sens grossir dans ma paume...
« Elle m’a manqué, tu sais... », lui dis-je à l’oreille par-dessus le grondement du moteur.
Il tourne la tête, me sourit, et me roule une pelle furtive.
Alors qu’on est déjà assez loin, il coupe le moteur et le silence nous envahit peu à peu.
Il fait chaud, nous dégoulinons déjà, et il me caresse le dos du bout des doigts... J’adore sa délicatesse, ça me touche et me rend très réceptif à son désir...
« Tu veux bien t’assoir sur le fauteuil ? »
Il pivote le siège en skai blanc du pilote, me tient les mains, et m’attire à lui, toujours debout.
Je me penche sur lui et sa langue s’enroule à la mienne de nouveau, puis sa bouche descend, me lèche le cou, et commence à jouer avec mes tétons.
Il me caresse le ventre en même temps, et je bande à mort.
J’ai tellement envie de me frotter à lui, je saisis son tshirt et le soulève, et je viens m’assoir sur ses genoux, les cuisses très écartées, calant sa queue dure contre mon dos...
Quelques minutes très sensuelles, il me lèche partout où sa langue peut aller, et libère ma queue..., moi j’ai passé la main dans mon dos, et je le branle contre moi...

Il a glissé ses mains sous mes fesses, et les serre fort, écartant les globes, et je peux sentir son pieu se branler dans mon sillon...
J’ai repéré un gilet de sauvetage à portée de main, alors je me lève, le saisit, et il me regarde, souriant, j’ai tout son intérêt.
Je laisse tomber le gilet à ses pieds et je m’agenouille dessus, entre ses cuisses, je prends son short sur ses hanches, il lève les fesses et je descends le tout.
« Viens mouiller ta bouche »
Je monte sur mes genoux, tends mon visage, et il me roule une longue pelle saliveuse, il tient mon menton, me regarde et me lance :
« C’est bien, tu as bien appris, j’espère que ça va te plaire »
« Moi aussi
Et je plonge sur sa queue.
J’ai deux inspirations : ma femme bien sûr, et lui hier. Je me dis que je vais prendre le meilleur des deux, et je commence alors par m’occuper uniquement de son gland.
Je le mets en bouche, serre un peu les lèvres, en tenant la base de sa queue avec la main.
Je le mouille, l’aspire, tournant ma langue le long de la bordure du gland, et ça semble marcher : je le sens durcir encore...
Sa queue est belle, forte, puissante, et j’adore m’en occuper.
Je sors ma langue, bouche ouverte, et je la lèche du gland à la base, ressentant toutes ses aspérités, impressionné par son diamètre.

Une petite respiration, j’entrouvre les lèvres, et je l’avale lentement, inexorablement...
J’entends au dessus de moi un long soupir, et sa main se pose sur le sommet de mon crâne.
“C’est très bien Florent, t’es sûr que c’est la première que tu suces ?”
Il me dit ça alors que j’ai sa queue qui irrite le fond de ma gorge, écartelant mes lèvres.
Je tourne la tête de côté, en gardant une bonne moitié de queue en bouche.
J’ai ses yeux plantés dans les miens, je veux voir son regard pendant que je le pompe...
Plusieurs aller-retour, lents, en serrant avec mes lèvres...
Puis je plaque sa queue contre son ventre, et commence à lécher ses couilles.
“Ha, ça t’a marqué ça hier hein ?”
“Ça m’a rendu dingue”
Ma langue joue alors à soulever une couille après l’autre, pendant que ma main le branle.
Sa queue me manque déjà, alors je replonge dessus, et je commence un pompage plus dynamique, et je sens qu’il kiffe, je l’entends respirer fort.
Ça monte, de plus en plus, il a commencé à imprimer le rythme avec sa main sur ma tête, et je pressens qu’il ne va pas tarder.

Je n’ose pas tout prendre dans la bouche, mais j’ai très envie de goûter son jus, alors j’imite ma femme, je le fais cracher bouche ouverte, et il m’en balance partout sur le visage, le cou, et même l’épaule.
Il se lâche complet, tête en arrière, et je finis par lécher le foutre sur sa queue.
Il me caresse le visage, gluant, pendant que je reprends mon souffle.
“T’as assuré, crois-moi, putain, je t’en ai mis partout. Va à l’eau te rincer”
Je me glisse dans l’eau, y reste quelques minutes, avant de remonter par l’échelle.
Il s’approche avec une bouteille d’eau douce, et me rince le haut du corps, ses mains glissant sur moi.
“Attends, il faut aussi que je te rince là aussi”
Il prend ma main et me fait assoir sur le fauteuil, mais il prend de suite une de mes cuisses, et la passe par-dessus l’accoudoir, puis enchaîne sur la deuxième.
Je me retrouve dans une position d’offrande ultime : penché en arrière sur le dossier, le cul littéralement en exposition totale, et il fait couler l’eau sur mon ventre, et me rince, partout où ses mains vont.
Sa main fraîche se pose sur mon trou, et j’admets que c’est très agréable.
Il a commencé à me branler, et à jouer en même temps avec mon anneau frémissant, palpant tout mon cul.
Il fait couler de l’eau dans sa main, et utilise son majeur pour qu’elle le suive en moi...
Puis il se pose sur le gilet, et alors que je m’attends à le sentir avaler ma queue, c’est sa bouche qui se pose sur ma rondelle...

Une nouvelle sensation, surprenante, mais très excitante : sa langue roule autour de mon entrée, et je me sens m’ouvrir, je sens que toute la zone se détend, c’est très étrange comme ressenti.
Comme je deviens un mec dévergondé, je prends sa main, et l’attire vers ma bouche.
Je suce ses doigts, comme s’ils me baisaient la bouche, je les recouvre de salive.
Puis je redescends sa main, et lui vient de rentrer sa langue en moi, et me lèche de l’intérieur.
Il me met un doigt, puis 2, et sa langue continue à élargir les parois...
Je jouis au moment où ses doigts sont enfoncés à fond, je lâche un geyser de foutre, ressentant une connection entre mes couilles et l’intérieur de mon cul...
Il garde ses doigts dedans pendant que je reprends mes esprits, recouvert de foutre pour la 2eme fois en une heure.
Il se redresse vers moi, et me roule une pelle, m’arrachant un dernier gémissement dans sa bouche quand il libère mon cul...
Retour à la cabane, enlacés au début, puis sages sur la fin...

Suite (et fin) à venir...

Curiosity

secretromance@live.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Deux Premiers Jours

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

20 juin 2019

Nouvelles (11)

Baisé par mon chef Rachid
Abstinence et excitation Kasso
Les petits Voyeurs Jeanmarc
Romance à l’hôtel Femelle
Job d’été à l’hôtel Femelle
Soumis à un vampire Virgo1999
Dans les dunes à Labenne Raphael75010
Mon professeur Charles
Consultation Nathan0
Une sécance de sport Damien
Sur la plage et à la cave Kasso

La suite (1)

Soumission & Domination -533 Jardinier

Juin 2019

Nouvelles

Trio fist Tétonmaso
Trianon Jako
Nynpho avec mon voisin Nymph
L’Homme est vulnérable Rogue
Ancien camarade sur Grindr Louisallenk
Mon voisin black Gregmrs
Découverte de mon côté gay Alb29
Petite salope -01 Lopamecsxl
Petite salope -02 Lopamecsxl
Petite salope -03 Lopamecsxl
Petite salope -04 Lopamecsxl
Vive l’armée ! Pititgayy
Comment j’ai dépucelé Hotcalvin
Le patron du centre médical À 19
Leçon particulière Frank
Le porte à porte Jeanmarc
Ballade en VTT Femelle
Mon pote Nathan0
Une nuit en Tunisie Fisturo
Histoire de Hammam Dd38
Vengeance Femelle
Jonathan Théo

La suite

Leçon particulière -02 Frank
Les sket -03 Kifflesket
Mon demi-frère hétéro -06 Oldyano
Le copain de ma fille -02 Jeanmarc
Moment de détente -03 Amical72
Moment de détente -04 Amical72
En «beurette» -02 Hamiasamira
Mes potes du lycée -02 JuSP7766
Soumission & Domination -531 Jardinier
Soumission & Domination -532 Jardinier
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)