NEWS :
23 Juillet

"Sodomie"
"Handgag"
"bbk"

60 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

OFFRE 50%

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode | Épisode précédent

Vengeance sur Hétéro

Je pense que je n’arrive pas à réaliser qu’il soit là devant moi.

Thomas : bonjour Julien

Moi : mais qu’est-ce que tu fais ici ?

Thomas : je te dérange peut-être…

Je me retourne vers Sam qui semble apprécier la situation et curieux de connaître la suite des évènements. Ou alors il bave simplement devant Thomas

Moi : tu partais non ?

Sam : ah tu me mets carrément dehors

Moi : ben nan tu allais partir donc ne dit pas n’importe quoi

Sam : ok je me casse

Il semble un peu énervé et quitte l’appartement en lançant un regard vers Thomas

J’attends d’entendre la porte de l’immeuble se fermer pour être sûr que Sam soit parti

Thomas : tu as l’intention de me laisser rentrer ou tu me laisses ici ?

Moi : vas-y, entre...

Je referme la porte et là une question me vient immédiatement à l’esprit

Moi : comment as-tu su où j’habitais ?

Thomas : j’ai été voir Chloé et j’ai dû batailler pour obtenir l’information. Elle a tenté de te joindre à plusieurs reprises mais tu n’as jamais répondu. Elle voulait te demander ton autorisation et j’ai réussi à la faire céder

Je comprends mieux maintenant tous les appels de sa part…

Moi : je ne comprends pas pourquoi tu es venu. On n'a plus rien à se dire…

Thomas : au contraire, je pense qu’on doit avoir une bonne discussion tous les 2. Tu ne me proposes pas un verre ?

Il s’installe à la table et je sers les boissons. On parle pendant une demi-heure de tout et de rien. Il m’explique un peu ce qu’il s’est passé ces 4 derniers mois puis il arrive enfin au sujet sensible

Thomas : je peux te poser une question ?

Moi : vas-y. De toute façon tu vas me la poser quoi qu’il arrive…

Thomas : pourquoi m’avoir dit que tu avais couché avec Anthony ? C’était pour me faire du mal ? Tu as toujours de la rancœur envers moi ?

Moi : je ne sais pas pourquoi

Thomas : comment ça tu ne sais pas ?

Moi : il faut croire que c’est l’histoire de notre vie. Ca a toujours été une histoire de vengeance entre nous. Tu me fais mal, je te fais mal…

Thomas : mais qu’est-ce que je t’ai fait de mal quand tu es venu sur Paris. Je ne comprends pas

D’un coup, j’ai sa mère qui me revient à l’esprit. J’entends à nouveau ses paroles qui m’ont énormément blessées.

Thomas : tu es toujours avec moi ?

Moi : je peux te poser une question à mon tour ?

Thomas : oui vas y

Moi : tu entretiens quel genre de relation avec ta mère ?

Thomas : pourquoi tu parles de ma mère ?

Moi : pourquoi tu réponds à ma question par une autre question ?

Thomas : tu entends quoi par genre de relation ?

Moi : tu t’entends toujours aussi bien avec elle ?

Thomas : bien sûr, je suis très complice avec elle.

Moi : elle est au courant que tu es bi ? Que tu as eu une relation avec moi

Thomas : elle est au courant de tout

Moi : elle l’a accepté ?

Thomas : bien sûr comme elle a très bien accepté ma relation avec Anthony

Je ne comprends plus rien. Pourquoi elle me déteste autant ?

Moi : elle est au courant de tout ?

Thomas : de tout ?

Moi : ce que je t’ai fait subir…

Thomas : non je n’en ai pas parlé. Il y a certaines choses qu’il vaut mieux éviter…

Si elle n’est pas au courant du pire, pourquoi est-ce qu’elle a accepté sa relation avec Anthony et pas la mienne ?

Thomas : je ne comprends toujours pas toutes ces questions sur ma mère

Moi : tu m’aimes toujours ?

Je ne sais pas pourquoi j’ai posé cette question mais c’est sorti instinctivement

Thomas : et toi ? Tu m’aimes toujours ?

Moi : une fois de plus tu réponds à ma question par une autre question…

Finalement on ne répond pas et on reparle de tout et de rien. Le temps défile à une vitesse. On commande des pizzas et je lui parle à mon tour de ce qu’il s’est passé dans ma vie ces 4 derniers mois. Le temps défile à une vitesse folle et il est très vite 22h30

Moi : j’ai pas vu l’heure passée, désole je vais pas tarder à aller me coucher, je bosse demain

Thomas : ok pas de souci

Intérieurement j’ai pas envie de le laisser partir, on était tellement bien à discuter tous les 2. J’étais vraiment bien à ses côtés.

Thomas : ça te dérange pas si je dors chez toi cette nuit, je partirai en même temps que toi

Je suis trop content qu’il me fasse cette demande

Moi : bien sûr que tu peux rester, je vais te laisser ma chambre et moi sur le canapé

Thomas : nan nan nan. Quand tu as dormi chez moi, tu es resté sur le canapé donc je fais pareil

Je prépare une couette et un oreiller sur le canapé et on va se coucher chacun de son côté. Je sens que je vais avoir du mal à trouver le sommeil sachant qu’il est dans la pièce juste à côté. Finalement je m’endors très vite tellement je suis bien. J’ouvre les yeux et j’ai froid, ma couette est tombée de mon lit. Je regarde mon téléphone et il est seulement 2h du matin. Je reprends ma couette et la met sur moi. Je pense encore à Thomas qui est si près de moi. J’essaie de ne plus y penser et je referme les yeux. C’est à ce moment-là que j’entends la porte de ma chambre s’ouvrir, j’ai le cœur qui bat très fort. Les pas se rapprochent de mon lit et je sens du mouvement, c’est Thomas qui s’installe… Je suis dos à lui mais je le sens se rapprocher de plus en plus et il passe son bras autour de mon corps. Cet évènement me rappelle la même chose que ce que j’ai pu faire quand j’avais dormi chez lui. Sans réfléchir une seconde, je prends son bras pour me blottir le plus fort possible contre lui

Thomas : bonne nuit Julien

Moi : Bonne nuit Thomas

Mon réveil sonne à 8h du matin. J'ai la chance de commencer le taf à 10h mais l'inconvénient de terminer à 18h30. Je constate que Thomas est toujours blotti tout contre moi. Je tourne ma tête vers lui, il a déjà les yeux ouverts avec un grand sourire. Je me retourne vers lui tout en restant collé

Moi : tu as bien dormi?

Thomas : à tes côtés c'est toujours le cas

Moi : j'avoue que moi aussi

Thomas : mais dit donc, je sens quelque chose de dur la-dessous

Moi : c'est la trique du matin...

Thomas : c'est uniquement ça?

Moi : non pas uniquement....

Je suis un peu gêné mais c'est Thomas qui me met dans cert état en grande partie

Thomas : j'ai envie de faire une chose

Moi : quoi?

Il s'approche de moi et m'embrasse. On est l'un contre l'autre à se caresser nos corps. Ma bite est déjà bien dure, je pense n'avoir jamais connu un mec qui me fait autant d'effet. Je le plaque sur le dos pour me retrouver au-dessus de lui. On continue de se galocher tendrement, il est bien dur lui aussi

Thomas : j'en avais tellement envie depuis que je t'ai revu

Moi : c'est vrai?

Thomas : oh que oui !!!

Je lui embrasse le cou et descends le long de son torse. Je lèche son corps qui est encore plus musclé qu'à l'époque du lycée. Je lui bouffe les tétons pendant que ma main est entrain de toucher son paquet

Thomas : tu me rends fou Julien...

Moi : tu me rends dingue aussi Thomas, tu m'excites tellement

J'arrive au niveau de son caleçon et lui lèche à fond avec ma langue. Je remarque des traces de mouilles à travers et j'entends ses gémissements. Je peux constater qu'il prend grave son pied. Je retire son caleçon et je lèche son gland tout doucement

Thomas : putain c'est trop bon...

Je lui taille une pipe comme jamais. Je vénère sa queue comme j'ai pu le faire à l'époque. Je veux tellement lui donner du plaisir. Je bouffe ses couilles, remonte le long de sa verge. Je reviens à son niveau et l'embrasse à nouveau

Thomas : j'ai envie de faire un truc Julien, quelque chose que je n'ai jamais eu l'occasion de pouvoir faire avec toi

Moi : tu veux faire quoi?

Thomas : j'ai envie de te prendre

Alors là je ne m'y attendais pas. C'est franchement pas mon kiffe mais je suis prêt à lui accorder ce qu'il veut

Moi : ok si tu veux mais vas-y doucement stp

Thomas : avec toi, je serai toujours délicat

On s'embrasse à nouveau pendant qu'il se frotte tout contre moi. J'ai le sentiment que sa bite va exploser tellement il est dur. Il crache dans sa main et la dirige sur mon trou pour bien l'humidifier. Il tente de dilater au mieux en rentrant plusieurs doigts, je ne peux m'empêcher de faire une grimace

Thomas : est-ce que ça va?

Moi : oui t'inquiète pas, c'est juste que c'est trop mon truc

Thomas : et tu acceptes rien que pour moi

Moi : oui car j'ai trop envie de toi

Il me sourit et me galoche encore pendant qu'il rentre progressivement sa bite au fond de mon trou. Ca me fait mal mais je prends sur moi

Thomas : tu veux que j'arrête?

Moi : non, bien au contraire...

Je suis tellement excité qu'il soit en moi que je ne veux pas que ça s'arrête. Il commence ses vas et viens tout en douceur. Malgré la douleur, j'ai ma bite bien dure rien que de savoir qu'il est en moi. L'action se passe au moins pendant 15 minutes, il est tellement doux avec moi, on est trempé tous les 2 c'est très intense. Je tiens ses bras musclés et encore plus gonflés avec l'effort. Je sens l'orgasme arriver à grands pas.

Moi : je vais jouir

Thomas : vas-y bébé !!!

J'éjacule sur mon torse au moins 7 jets. Thomas commence à se retirer

Moi : qu'est-ce que tu fais?

Thomas : je vais jouir...

Moi : je veux que tu te vides en moi

Il ne se fait pas prier... Sans hésiter, il rentre à nouveau sa bite dans mon cul avec un peu plus de sauvagerie et il finit par me remplir mon trou de son foutre. Mon dieu, je sens qu'il a beaucoup éjaculé et c'est encore meilleur... Il s'allonge à côté de moi tout transpirant. C'était génial, je pense que ça n'a jamais été aussi intense entre nous 2

Moi : il va vraiment falloir que je m'active sinon je vais être à la bourre

Thomas : on prend une douche ensemble?

Moi : avec plaisir

Après avoir pris notre douche ensemble, on se prépare rapidement et on se dirige vers la porte

Thomas : je peux revenir ce soir?

Moi : oui j'espérais que tu me le demandes...

Il m'embrasse encore tendrement avant de se décider à ouvrir la porte

Thomas : alors à ce soir

Je le vois descendre les escaliers et ça me crève de devoir le laisser partir comme ça mais pas le choix, le taf avant tout. Autant dire que je suis sur un petit nuage toute la journée. Mes collègues me regardent bizarre mais je m'en fiche, je suis dans ma petite bulle. Dans l'après-midi, je reçois un message de Thomas

Thomas : je viens pour 19h si ça te va

Moi : ben écoute, je finis le taf à 18h30 donc ça va faire un peu juste pour moi le temps de rentrer chez moi

Thomas : ok alors 20h?

Moi : oui, ça va être long d'attendre jusque là

Thomas : ah oui?

Moi : pas toi?

Thomas : la question ne se pose même pas...

J'ai l'impression que mon coeur va exploser, j'ai trop hâte de le retrouver. Après 5 ans de séparation, j'ai l'impression qu'on se redécouvre. Autant dire que je perds pas de temps et je me casse pile à 18h30. J'arrive chez moi vers 19h15, je veux foncer à la douche mais mon téléphone sonne, c'est Chloé

Moi : salut Chloé

Chloé : salut Julien tu vas bien?

Moi : oui et toi?

Chloé : très bien. Tu as vu Thomas hier?

Moi : oui il est venu chez moi

Chloé : j'suis désolé tu ne répondais pas et je ne savais pas quoi faire

Moi : t'inquiète c'est pas grave

Chloé : écoute je sais que je t'ai déjà posé la question mais je ne comprends pas la relation que vous avez

Moi : ben rien, c'est un pote vite fait

Chloé : me prend pas pour une idiote, sa façon de vouloir impérativement te voir hier cache bien autre chose

Moi : tu penses à quoi?

Chloé : je ne sais pas

Moi : écoute j'suis désolé mais je ne peux pas rester longtemps là j'ai un truc de prévu ce soir. On se reparle plus tard si tu veux

Chloé : ok appelle moi

Moi : sans faute

Je raccroche et je fonce à la douche. J'ai à peine le temps de finir de m'habiller que j'entends la sonnerie de l'interphone. Eh ben il est à l'heure, à peine 19h55. J'ouvre la porte et il m'affiche déjà un grand sourire

Thomas : salut toi

Moi : salut

Je décide de faire rapidement des pates avec un steak. Après voir fini de manger, on se pose sur le canapé devant un film d'horreur. Je suis collé tout contre lui, ça fait vraiment bizarre. Je ne comprends pas quel type de relation nous avons en ce moment mais je m'en fiche. Je ne veux pas me prendre la tête et profiter du moment présent. Le film est terminé et Thomas se relève

Thomas : bon je vais y aller, il se fait tard

Alors là je redescends de mon nuage, je pensais qu'il allait rester ce soir

Moi : ah je pensais que tu resterais dormir ici ce soir

Thomas : je ne veux pas m'imposer une nuit de plus

Moi : tu ne seras jamais une charge pour moi

Un petit sourire se dessine sur son visage

Thomas : tu es sûr

Moi : est-ce que ça va? Je te sens un peu distrait ce soir et pas comme hier

Thomas : bien sûr que ça va

J'ai un doute mais bon je préfère ne pas insister. Sans hésiter, je me lève et l'embrasse tendrement. Il m'emmène dans ma chambre et on s'allonge sur le lit tout en continuant à se galocher. Je retire rapidement ses vêtements pour caresser et lécher l'ensemble de son corps. Je suis toujours autant excité par lui, c'est un truc de malade

Moi : j'ai envie de te prendre...

Thomas : fais toi plaisir bébé

Je l'embrasse et descends progressivement pour lui pomper la queue. Elle est bien dure et je sens l'excitation en lui. Je m'applique à fond pour m'occuper de sa bite comme un dieu. Au bout de 5 minutes, je sens qu'il n'en peut plus

Thomas : arrête sinon je vais jouir...

Je m'exécute et soulève ses jambes pour lui bouffer son cul. Ma langue rentre littéralement à l'intérieur de son trou.

Thomas : prends moi Julien !!!

Je reviens à son niveau après avoir humidifier son trou. Je l'embrasse pendant que je rentre progressivement en lui. On doit bien faire l'amour pendant au moins 20 minutes. On transpire tous les 2 comme si on était en plein été caniculaire. Il éjacule sur son torce et me regarde avec désir

Thomas : éjacule en moi Julien !!!

J'accélère les va et viens, j'ai l'impression que mon coeur va exploser tellement je suis essouflé. Je finis par lancer plusieurs jets puissants à l'intérieur de Thomas. On reste allongé sur le lit encore tout trempé. On finit par s'endormir sans s'en rendre compte.

Je suis reveillé par la sonnerie de mon réveil. Thomas dort toujours, je décide de le laisser et je me lève pour partir sous la douche. Pas le choix, pour m'habiller je suis obligé d'aller dans ma chambre. J'ouvre la porte et je constate que Thomas est sur son portable avec un petit sourire. J'ai un désagréable sentiment et les mots sortent machinalement de ma bouche

Moi : c'est qui?

Thomas c'est personne...

Ce sourire que j'ai vu sur son visage, je sais que ce n'était pas n'importe qui

Moi : Thomas stp...

Il relève la tête vers moi avec interrogation

Thomas : pourquoi tu veux savoir? C'est personne

Moi : je sens que tu me mens. Je t'ai senti un peu bizarre hier donc par respect envers moi, dis-moi qui c'est

Je le sens vraiment gêné et j'avoue que je commence à stresser

Thomas : assis toi à côté de moi stp...

Je m'installe mais je reste froid et distant, je sens que je ne vais pas aimer la suite

Thomas : ça va faire 2 mois que j'ai rencontré une fille, Déborah. On s'entend bien et on est plus ou moins ensemble...

Moi : dis-moi que tu plaisantes

Thomas : on n'est pas encore vraiment ensemble, on flirte pour l'instant

Moi : et ça devrait changer quelque-chose?

Thomas : non mais...

Moi : ça rime à quoi tout ça? Pourquoi tu es venu me voir? Je n'arrive pas à comprendre

Thomas : parce que je tiens à toi Julien

Moi : j'en ai marre Thomas, cette situation est et restera compliquée. On a aucun avenir commun tous les 2. Rien que ta situation professionnelle nous empêche de pouvoir vivre une relation au grand jour. J'ai plus envie de me battre, je suis fatigué...

Thomas : comprends moi aussi Julien. Je ne veux pas qu'on se quitte fâché une fois de plus

Moi : on ne se fâche pas... Je mets simplement un point final à cette pseudo relation. Je ne veux pas continuer à souffrir inutilement

Thomas : je suis perdu Julien...

Moi : tu ferais mieux de partir

Thomas : je peux revenir ce soir?

Moi : nan Thomas, je préfère qu'on ne se voit plus. Quel avenir tu comptes m'offrir sérieux? Je vais rester dans l'ombre pendant que tu continueras à jouer les hétéros devant tout le monde. Laisse moi stp...

Je reste ferme dans ma décision et je pense qu'il a compris rien qu'à mon regard. Il s'habille assez rapidement et se dirige vers la porte. Je le sens mal mais j'essaie de rester impassible. Il se retourne vers moi

Thomas : je t'en prie Julien

Moi : au revoir Thomas

Il s'en va et je le laisse partir sans le retenir. C'est en grande partie de ma faute, je connaissais la situation et je me suis engouffré dedans. Je ne pourrais jamais vivre une histoire d'amour avec lui au grand jour et il y a aussi sa mère qui me déteste sans que je sache exactement pourquoi. Je pars au travail en étant complètement ailleurs. Je décide de ne pas rentrer directement chez moi après le taf et je vais chez ma mère pour passer la soirée là-bas. Ca me fait du bien et surtout m'évite d'être seul. Le lendemain je repars au taf dans le même état d'esprit que la veille. Thomas n'a pas cherché à m'envoyer des messages depuis et ça me fait mal de me dire qu'il n'insiste pas pour être à mes côtés. Bizarrement ça m'aurait fait un bien fou même si je sais qu'on n'a pas d'avenir commun. A croire que je suis légèrement maso et que je kiffe souffrir. J'appelle Chloé pendant ma pause déjeuner car j'avais promis de le faire. Elle me propose de venir manger chez elle samedi soir, ce que j'accepte tout de suite, il y aura également son cousin Théo qui sera là. La vie est ainsi, je sais qu'il me faudra du temps pour cicatriser les blessures du passé, notamment mon harcèlement à l'époque du collège et du lycée, ça m'a laissé des marques. Après le taf, je prends mon courrier et je remarque un petit mot qui a été laissé. Je rentre dans mon appartement et je regarde ce que c'est. La lecture de ce message du bien et du mal en même temps. J'espère pouvoir enfin avancer dans la vie et pourquoi pas trouver le grand amour. Voici le contenu du papier signé de Thomas : je t'aime et t'aimerai toujours.

Miangemidemon

privegay59@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Un amour inaccessible | Vengeance sur Hétéro

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Juil. | 157 pages

Les nouvelles | 20 Pages

En cours de sport Meetmemz
Soumis à Métis SalopeaMetisdu33
Au boulot Mouai
L'homme des bois Fabrice
Mon frère et son meilleur pote Meetmemz
Visite de mon cousin Meetmemz
Les mains magiques Creamk
Daddy or not Daddy Weell59
Jeunes footeux dominateurs Lope75
Baise non-stop sur l'A6 Ceven-X
Stéphane Gay30
Ethan et ses amis Esteban
À la Piscine LeBlond39000
Vide-couille d'un saisonnier Antho93
Week-end de pipes Halex27
Orgie au poste Meetmemz
David ... Tobias
Beau CRS Stephane
Souvenirs Wqt
Périgord chaud Coolsexe

Les séries : 137 pages

Cousins rebeu | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314 | 15
Artisan électricien | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Ascenseur | 7 | +1 Sotender
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Antoine et Patrice | 12 | +1 Sylvainerotic
1 | 23 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12
Les soirées de Mr le Comte | 6 | +2 Fabrice
Saison 4 : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
6
Mon pote Julien | 9 | +2 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9
L’amant de ma femme | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7
Un Cul jouissif | 27 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22 | 23 | 24 | 25
26 | 27
Rencontre Twitter | 4 | +2 Shernabog
1 | 2 | 3 | 4
Maître-boulanger | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre potes | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16
La horde sauvage | 9 | +2 Fabrice
Saison 2 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9
Panne de voiture | 4 | +1 Boydu69
1 | 2 | 3 | 4
En exterieur | 4 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3 | 4
Job à Dubaï | 13 | +9 Dvdstaudt
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 60 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Juin 2024 : Visiteurs : 144K

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mercredi 24 mai 2023 à 06:32 .

Retourner en haut