NEWS :
23 Mai

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

90 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode Épisode précédent

Destins croisés

Chapitre-15

Les semaines qui suivent notre premier plan cul ensemble, les choses prennent une nouvelle dimension. Notre vie sexuelle devient plus riche. Nous continuons à nous aimer à deux le week-end, à faire parfois des plans séparés, mais aussi des plans a trois ensemble. Je laisse toujours à Jules le choix du troisième, pour être sûr qu’il soit pleinement satisfait.

Mais de manière intéressante, cette période ne dure pas longtemps. Comme si les plans « séparés », chacun de notre côté, n’avait finalement plus leur place. Comme si, s’amuser sans l’autre ne procurait plus autant de plaisir.

Un autre élément aussi : comme notre cabinet d’avocat se met à grandir, nous ne pouvons plus vivre dans deux endroits différents. Et donc naturellement, Jules finit par s’installer chez moi au bout de quelques mois. Ca y est, nous sommes pleinement en couple. Ça me fait un peu bizarre au début. On ne voulait pas précipiter les choses, mais je crois que c’est quand même venu naturellement.

Mes doutes sont vite dissipés par le plaisir infini d’avoir Jules à mes côtés tous les jours. De partager mon lit avec lui toutes les nuits. Et de travailler ensemble au cabinet. Notre relation est maintenant totale, fusionnelle, tant au boulot qu’au lit.

D’ailleurs au lit, nous nous sommes mis d’accord : plus de plans séparés, mais encore des plans ensemble avec d’autres mecs. Car on apprécie de plus en plus les plans à trois.

A mes côtés, Jules finit aussi par évoluer. Sa pudeur initiale a disparu. Il dort à poil comme moi. Il ne porte plus de maillot pour profiter de la piscine. D’ailleurs, dès le premier week-end de son installation, on baise au bord de la piscine.

On se met aussi à fréquenter les plages naturistes dans les calanques. J’ai toujours aimé ça, et c’est super d’avoir convaincu Jules de me suivre. D’être nu avec lui, au soleil, devant d’autres. De voir ses marques de maillot disparaitre. Sa peau brunir et ses poils blondir. Il est superbe, nu sous le soleil puissant.

Et cela ne laisse pas les autres indifférents bien sûr. Et je sais qu’il sait mettre ca à profit. Contrairement à moi, il n’a aucun problème à aborder les gens, et à faire des rencontres. Un samedi, en plein été, il fait connaissance avec un très beau minet. Je les observe discuter nus tous les deux. Il est jeune, 18 ans à peine. Blond, imberbe, un regard coquin. J’ai du mal à ne pas bander en les regardant tous les deux.

Jules fait les présentations : il s’appelle Lucas. Et je vois que le courant passe bien entre les deux. Jules est très doué pour faire monter la tension. Surtout quand il propose à Lucas de lui mettre de la crème solaire, et qu’il s’attarde sur différentes parties du corps du minet, avec beaucoup de sensualité.

Et puis, il finit par se montrer cash : « ça te dirait de venir passer le reste de la journée chez nous ? ». Sa main s’est posée sur la cuisse du jeune minet, qui accepte sans hésiter.

Vite rhabillés, on se rend vers ma voiture. Et quelle surprise quand Jules vient se mettre derrière à côté de Lucas, alors que je me retrouve seul devant pour conduire.

Je comprends très vite pourquoi, en jetant des coups d’œil dans le rétroviseur. Jules s’est mis à embrasser Lucas sur la bouche. Ce dernier est surpris. Il ne s’attendait pas à ça. Il est gêné, mais se laisse faire. La main de Jules se glisse ensuite sous le t-shirt du minet, et les lèvres ne se décollent plus. J’ai du mal à me concentrer et à garder les yeux sur la route. Rien que les bruits de baiser suffisent à me distraire. Quand je parviens à jeter un nouveau coup d’œil dans le rétro, Jules s’est penché et je vois sa tête remuer : il est en train de sucer Lucas ! Je bande comme un fou. Ce dernier penche la tête en arrière et ferme les yeux, avant de les rouvrir pour admirer la tête blonde penchée sur lui.

Quand on arrive à la maison, Lucas est déshabillé par Jules et par moi, dans l’entrée. On le caresse, on l’embrasse, on le touche. Il est à nous. On va se le taper ensemble. Je l’embrasse sur la bouche et Jules dans le cou. La peau est incroyablement douce, encore chaude du bronzage de l’après-midi. Les lèvres sont bien humides. Je sens la queue de Lucas, bien dure, me toucher la peau. Jules et moi nous mettons à poil rapidement, et Lucas tombe à genoux. Content de s’offrir deux bites. C’est son premier plan à trois. J’embrasse Jules et je le caresse. On laisse Lucas s’occuper de nos bites. Il suce, branle, à tour de rôle. Histoire de donner du plaisir aux deux à la fois. Nos deux glands se touchent, caressés en même temps par la langue de Lucas. Ma langue à moi est dans la bouche de Jules, et ma main calée sur sa nuque. L’autre main caresse ses fesses, chaudes et douces. On relève ensuite Lucas pour l’embrasser. Jules et moi lui caressons les fesses pour bien lui faire comprendre ce qui nous intéresser : son petit cul… Ce dernier est d’ailleurs bien tentant, petit et rond. Des petits tapes dessus, des caresses. Lucas sourit, il est prêt à se donner.

Il est conduit dans la chambre. Sa petite queue me tente bien et je me mets à genoux pour sucer notre invité. Jules, lui, préfère masser sensuellement les épaules de Lucas et lui lécher le cou. Ce dernier s’abandonne. Il gémit et ferme les yeux. Enivrés par les deux amants qui le touchent et le lèchent. Bien dure, la bite de Jules glisse dans le bas du dos. Mon chéri la presse bien contre le petit corps de Lucas. Jules descend à genoux et dépose des baisers sur les fesses. Doucement. Puis de longues lèches. La langue finit par venir glisser le long de la raie. Je sens Lucas tressailler. Jules écarte les fesses pour mieux accéder. Lucas se penche. Je me détache et le fait se pencher davantage en avant. D’une main je tiens ma queue et de l’autre sa nuque. Docile, il se met à me sucer. Penché ainsi, Jules peut commencer à lui bouffer le cul. Ce qui provoque aussitôt des gémissements, audibles malgré la fellation qui remplit la bouche de notre jeune invité. Il est doué avec sa bouche, que je remplis bien. Jules lui dévore maintenant le cul, le visage complètement plonge dans la raie.

- J’ai envie de son cul aussi

Jules se redresse, donne une petite tape sur les fesses de Lucas : « mets-toi à quatre pattes sur le lit »

Toujours désireux de nous faire plaisir, Lucas obéit et c’est maintenant moi qui lui bouffe le cul, tandis qu’il suce Jules, à genoux devant lui. La rondelle imberbe, et déjà bien mouillée est délicieuse.

Jules s’allonge ensuite sur le lit, et se cale confortablement sur ses coudes pour se faire sucer. Lucas est vite prêt à recevoir ma bite, sans capote. Je me lubrifie bien, car j’ai l’impression qu’il va être serré.

Je ne me suis pas trompé. Je rentre doucement. Son petit cul est vraiment serré. Lucas grimace. Il s’est d’ailleurs avancé vers Jules, a posé sa tête contre son torse et grimace. Jules lui caresse les cheveux. Le sphincter finit par s’ouvrir. Lucas souffre en silence. Il reste allongé, immobile sur le corps de Jules. Quand il finit par se redresser, je sais qu’il a commencé à s’habituer et je commence à bouger en lui. Lucas embrasse Jules, il se remet à bander. Le petit blond embrasse maintenant mon chéri dans le cou. Jules le tient par les bras pour qu’il reste bien en place, alors que la sodomie prend du rythme. Lucas glisse doucement en arrière pour lécher les seins et les pectoraux de Jules tout en se faisant enculer. Il finit par sucer Jules pour se faire prendre des deux côtés. Il répercute les coups de queue dans son cul en mouvement de succion. La sensation sur mon sexe est incroyable. La pression est forte tant Lucas est serré et étroit. Je n’avais jamais ressenti ça. Je regarde ma bite bien large pénétrer ce petit cul. Jules s’est mis sur ses genoux pour continuer à se faire sucer. On se regarde, les yeux pleins de plaisir. Le plaisir de partager ce jeune minet. On se penche par-dessus son corps pour s’embrasser. Nos mains se touchent quand elles caressent le dos lisse et imberbe de Lucas.

Bien sucé, excité, Jules a très envie d’enculer Lucas à son tour. Le minet est mis sur le dos, jambes levées et écartées. Je plonge ma langue dans sa bouche, et Jules plonge sa bite dans son cul. Je lis de l’extase sur le visage de Jules tant le petit cul de Lucas est serré. Il a fermé les yeux, et pris les chevilles de Lucas dans les mains pour commencer ses va et vient. J’aime le regarder comme ça, son torse magnifique, compact, qui bouge d’avant en arrière. Autant j’aime le voir en passif, pénétré, surtout par un beau mec plus âgé, mais l’observer se taper un mec plus jeune, c’est tout aussi excitant. Je fais maintenant glisser ma bite le long des lèvres de Lucas pour me faire lécher. Avant de plonger ma bite dans sa bouche. La tête de côté, Lucas est encore une fois pénétré analement et oralement en même temps. J’observe ce corps jeune, imberbe, bouillonnant d’hormones, prendre autant de plaisir. J’aurais aimé commencer à son âge moi aussi… et je sais que Jules était certainement comme Lucas il y a quelques années… mais je me dis que j’ai une chance incroyable, car je suis en train de rattraper le temps perdu.

Je m’amuse maintenant à tapoter ma bite contre la langue de Lucas, et lui plonger mon sexe profondément dans la gorge régulièrement. Pour pimenter encore plus, je finis par me mettre en 69 sur lui. Je le suce et il me suce. De près, j’observe la bite de Jules qui continue à enculer Lucas. Joueur lui aussi, Jule sort la queue, et j’ai maintenant deux bites à sucer alternativement. Jules finit par replonger sa bite dans le cul de Lucas. Je sens la langue de celui-ci s’occuper de mes couilles. Je me redresse un peu pour venir embrasser Jules sur la bouche, et je sens la langue de Lucas remonter vers mon anus. Je me fais rimmer tout en embrasser mon chéri. J’aime vraiment quand trois corps s’aiment comme ça. Être sollicité à deux endroits différents de mon corps.

Je finis par me détacher car j’ai envie de m’occuper davantage de Jules. Je me lève d’abord pour lui offrir ma bite. Il me suce sans arrêter la sodomie sur Lucas. Il pousse sa tête au même rythme que sa bite. Ma main caresse sa belle crinière blonde. Je l’aime. Il est beau. Surtout quand on baise ensemble, comme ça. Je redescends pour me mettre à ses côtés, plus amoureux, et rempli de désir que jamais. Je l’embrasse sur la bouche et lui caresse le dos. Ma main se pose contre ses fesses et accompagne leurs mouvements de va et vient. J’approche mes doigts de sa raie. Il me sourit :

- Prends-moi par derrière

Je me lubrifie. Jules se penche en avant sur Lucas afin que je puisse accéder à son cul plus facilement. Il s’immobilise pour que je puisse facilement rentrer en lui. Je me cale bien sur mes genoux et m’immobilise. Je sais que c’est maintenant à Jules de bouger. De reculer pour s’enculer sur moi, et d’avancer pour enculer Lucas. Ce n’est manifestement pas la première fois qu’il baise comme ça, en formant une chaine. Je suis content de le voir dans cette position, ou il donne et reçoit du plaisir dans un même mouvement. Mais il n’est pas le seul à apprécier.

Pour continuer ce petit jeu, on se couche tous les trois sur le flanc et la chaine se reforme. Je baise Jules qui baise Lucas. C’est toujours Jules qui donne le tempo. Il embrasse Lucas et moi à tour de rôle.

On synchronise nos mouvements afin que la chaine de pénétration ne se brise pas. Lucas lui est au paradis. Je l’entends gémir puis crier : « oh c’est bon… oui… c’est bon… oh !!! je jouis…. Je jouis !!! »

Entendre ce minet jouir me fait craquer et j’éjacule au fond de Jules. Celui-ci se retourne pour m’embrasser et murmure : « mmh, je sens ton sperme couler en moi ». Il donne ensuite quelques coups de queue et se finit au fond de Lucas qui n’a pas encore quitté sa bulle de plaisir.

Les corps finissent par se détacher tout en se caressant et en s’embrassant doucement. On pénètre nus sur la terrasse. Il fait encore beau et chaud en cette fin d’après-midi. Lucas admire la piscine. On ne lui laisse pas le temps de rêvasser. Pour le remercier, et s’amuser un peu, Jules et moi l’attrapons soudain par les jambes et par les bras et le jetons dans la piscine. Surpris, le jeune minet pousse un cri, mais quand il émerge, il est hilare et encore de l’extase de son premier plan à trois.

On profite de la terrasse. En cette fin de journée, la lumière est rasante. Et les peaux nus et bronzées sont magnifiques au soleil. On s’est allongé sur des chaises longues. Jules et Lucas sont sur le ventre, offrant des vues superbes sur la courbure parfaite de leurs fesses. Quand Lucas se retourne, je remarque qu’il s’est remis à bander. Mon regard est une invitation. Joueur, il vient se placer à califourchon au-dessus de moi. Ma queue se loge contre sa raie. Il se déhanche en rigolant, satisfait de sentir ma queue contre son corps. Je le caresse

- Encore envie ?

- Oui

Il se penche pour m’embrasser

- Jules, va chercher le gel

C’est Lucas qui me lubrifie en passant sa main dans le dos. Puis il s’introduit doucement ma queue en lui. Je le laisse faire. S’habituer. Son petit cul est chaud, toujours un peu serré, mais parfaitement lubrifié par le gel et le sperme de Jules. Il commence à bouger sur ma queue. Il aime être pénétré. Je le regarde. Je le laisse faire. Quel pied de laisser ce petit minet jouer avec ma queue. Mes mains commencent à caresser son corps imberbe et lisse, sa peau douce. Son corps brille au soleil. Je lui caresse les cuisses, puis remonte le long de ses bras, ses épaules. Je saisis ses cotes et caresses ses petits seins avec mes pouces. Je finis par lui saisir les fesses. J’accompagne leurs mouvements. Son petit cul est tellement bon. Je regarde Lucas bander et se donner du plaisir. Puis je tourne la tête et je vois Jules, allongé sur la chaise longue d’a cote, en train de se branler. Lucas a compris. Il se détache et vient s’empaler sur Jules. A mon tour d’être spectateur. Lucas continue son rodéo, les mains plaquées sur les pectoraux de Jules, qui a relevé un peu ses genoux pour pénétrer le minet plus profondément. Lucas se penche. Les deux langues se caressent en dehors des bouches et Jules fait des va et vient dans le petit cul de Lucas

- Viens te mettre contre la table, je vais te prendre par derrière

Lucas place ses coudes sur la table du jardin, écarte bien les jambes, et Jules l’encule par derrière. J’admire les petites fesses de mon chéri qui s’agite. Son bras qui vient saisir une épaule de Lucas pour bien le cambrer, et sa main qui attrape la hanche pour bien garder le corps en place. J’entends les hanches de Jules claquer contre les fesses de Lucas. Je m’approche. J’embrasse Jules sur la bouche pour le remercier du spectacle qu’il m’offre. Mes mains se partagent entre les fesses de Jules et le dos de Lucas

- A mon tour

Jules me laisse sa place et j’encule Lucas et c’est maintenant moi qui reçoit les caresses et les baisers.

Jules vient ensuite se placer devant Lucas, à genoux, pour le sucer. La bite glisse dans sa bouche au rythme de la sodomie. Le corps de Lucas est parfaitement tenu, immobile, pour recevoir du plaisir à deux endroits différents. Et je réalise un petit plaisir : à force de caresser sa prostate, je fais jouir Lucas directement dans la bouche de Jules, qui avale tout. Frissonnant de plaisir, Lucas gémit et soupire. Il se met doucement à genoux pour clairement montrer ce qu’il veut. Pas besoin d’échanger de mots. Côte à côte, Jules et moi nous branlons tout près de son visage et lui offrons une superbe double faciale. Lucas avale tout ce qui atterrit directement dans sa bouche. Le visage couvert de sperme, il nous suce tour à tour.

Le beau minet reste diner à la maison, et nous abandonne le soir venu.

Sylvainerotic

sylvainerotic@yahoo.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Mai | 70 pages

Les nouvelles | 17 Pages

Militaire Meetmemz
Mes aventures Devilinme
Mon Inconnu du lycée Guiome
Location estivale Plume-Gay
Service militaire Meetmemz
Chez le docteur Fesses-Rougies
Soumission, domination. Jackx
Soumission au sauna Sylou69
Initiation Yannick
Bois de Vincennes SalopeAJus
Pris en flag Meetmemz
Plage naturiste Colinot
Camping Paradis DelosFairy
Le club des 4 en colo DelosFairy
Chaleur nocturne DelosFairy
Artisan électricien Meetmemz
Pipe à l'aire de repos Halex27

Les séries : 53 pages

Cousins rebeu | 14 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314
En exterieur | 3 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3
Job à Dubaï | 2 | +2 Dvdstaudt
1 | 2
Abdoul | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Hugo & Ethan | 10 | +4 Hugo_ethan
1 | 2 | 3 | 4 | 5
678910
Sur une île déserte | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Femelle | 3 | +2 RyanSoumis
1 | 2 | 3
Baise dans sa cave | 2 | +1 Djack
1 | 2
Rencontre Twitter | 2 | +1 Shernabog
1 | 2
Chez moi | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Hésitation première | 2 | +1 MoietMoietMoi
1 | 2
Le petit pêcheur | 4 | +3 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 90 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Avril 2024 : 3 388 758 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : dimanche 31 mars 2024 à 08:46 .

Retourner en haut