PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Mathieu et Julien dans une impasse

Julien

Voici la suite de "Mathieu et Julien dans une impasse" !

"Tu veux pas passer la nuit chez moi, je sais pas pourquoi mais tu m'attires..."

A ces mots, je suis resté immobile durant plusieurs secondes avant de me retourner avec un sourire. Je vis très bien qu'il comprit ma réponse et en retour j'eus le droit à un sourire magnifique. Je ferma la porte et me jeta dans ses bras pour l'embrasser et on se posa sur le canapé. Nous nous sommes câliné et embrassé durant plusieurs minutes sans un mot puis Julien me demanda où j'habitais. Nous étions encore trop fatigué pour repartir en action donc nous avons fait connaissance durant un bon moment. J'en appris plus sur sa vie et lui sur la mienne et plus le temps passait plus je m'émerveillais en le regardant. Il m’interrompis dans ma rêverie pour me proposer à manger puis me proposa de nous doucher avant d'aller se coucher. Le fait de manger m'avait redonné appétit et donc je ne comptais pas m'endormir rapidement.

Alors qu'il prenait sa douche, j'entra dans la salle de bain et me déshabilla pour ensuite aller sous la douche avec lui. Il ne paraissait pas surpris ce qui me montra qu'il avait pas pour projet de dormir rapidement aussi. L'eau chaude nous coulait dessus et ruisselait sur ses pecs et ses abdos ce qui me fis grave bander. Il le remarqua rapidement et ne tarda pas a me rejoindre. Je pouvais regarder sa queue avec plus de précision puisque tout à l'heure pris dans le feu de l'action je n'ai pas prêté attention à sa queue. Elle était bien proportionnée et surtout elle était surmonté d'un beau gland brillant. Ma main s'empara rapidement de son membre et Julien fit la même chose. On se branlait mutuellement tout en se regardant profondément dans les yeux. Je ne savais pas vraiment ce que c'était mais je n'arrivais pas à décrocher de ses yeux bleus. Il était magnifique et si intense que j'accélérais inconsciemment le rythme de frottements. C'est alors que dans une pulsation (sans doute sauvage), je le plaqua contre le mur de la salle de bain et lui roula une pelle si intense qu'on éjacula presque au même moment sur nos cuisses. Il était clair que nous nous voulions mutuellement et nous avons donc finit notre douche tranquillement en se savonnant.

J'étais en train de lui sécher les fesses lorsque je remarqua qu'il avait un cul d'enfer ! Putain j'étais vraiment avec une bombe. Je commença à lui masser les fesses puis avec mon index je frotta sa raie. C'est alors qu'il m’arrêta et me dit :

"Euh gars, je veux pas trop te décevoir mais je suis plutôt actif..."

Le "plutôt" sous entendait très bien le "tout le temps".. J'étais assez déçu en effet mais d'un côté fallait s'y attendre, il est déjà magnifique et il voulait pas non plus s'offrir à moi comme ça.

"Je sais, le truc c'est que moi aussi... Pourtant ta queue à l'air d'apprécier.."

En effet, alors que je lui massais toujours le cul, je sentais sa queue se raidir et se frotter contre ma cuisse.

"Normal c'est excitant, mais j'ai jamais été passif et ça me fait un peu peur je t'avoue"

Je le comprenais totalement puisque j'étais dans le même cas que lui. Mais je me sentais obligé de le baiser à n'importe quel prix ! Et le prix fut vite trouvé !

"Je comprends, c'est pareil pour moi. Je te propose un deal ! Tu me baise et je te baise en retour.. Chacun pourra se faire l'autre et on testera en même temps ce que ça fait de ce prendre une queue !"

Cette idée me plaisait tellement que je m'étais remit à bander. Julien sourit et s'approcha de moi pour me rouler une pelle. On se dirigea alors dans sa chambre. Le fait que je propose le deal où Julien commence à me baiser m'avantageais dans le sens où si il tente dans le hard je pourrais lui rendre la monnaie de sa pièce. Après il pourrait aussi ruser en m'épuisant ce qui m'empêcherais de le baiser même si cela m'étonnerait fort puisque même si je ne pourrais pas j'attendrais le matin pour le piner dès le réveil. On s'allongea sur le lit et il descendit rapidement vers mon cul en pensant bien sur à sucer un petit coup ma queue. Il devait être assez pressé et excité puisqu'il s'empressa de me lécher le cul et enfonça rapidement un doigt. Je précisa toute fois que j'étais pas trop porté sur le fait qu'on m'insulte (eh oui je préfère le dire aux autres) ce qu'il approuve en me disant que lui non plus n'aimait pas vraiment. J'avais l'impression d'être avec mon double en plus beau !

Je commençais à sentir mon anus se dilater, jusque là pas trop surpris puisqu'on me l'a déjà fait et ça procure beaucoup de plaisir. Il s'approcha alors de moi et me chuchota à l'oreille qu'il allait y aller en douceur. Je sentis son gland à l'entrée qui commençait à pousser. Il y eu une légère pression puis il entra en moi doucement pour pas trop me faire mal. J'avais l'impression qu'une barre m'écartelait de l'intérieur et bien sur la douleur fut de la partie. Il s'arrêta alors avant d'y enfoncer sa queue en entier. Il commença alors à m'embrasser et la douleur se transforma en plaisir.

"Ah putain j'ai jamais ressenti une telle sensation en enculant quelqu'un bébé !"

J'avoue que mon égo en a pris un petit coup mais il fut vite rattrapé par un plaisir intense puisque Julien avait commencé ses vas et viens, je sentais ses râles à mon oreille et l'excitation ne cessait de monter. Un jouissement s'échappa de ma bouche et Julien me fit remarquer qu'il n'était pas le seul à kiffer la situation. En guise de réponse je lui offris un joli "putain vas y accélère chéri !". Je venais de l’appeler chéri sans m'en rendre compte et je remarquais qu'il aimait ça et sa queue accéléra le rythme ce qui me faisait pousser des râles plus forts et plus fréquent. Mes mains se plaquèrent contre ses pectoraux et je me mis à le masser sauvagement en titillant bien les tétons. Il accéléra encore le rythme dans un râle sexy. Au bout de 5-10min il se mit de côté, une position que j'aime bien mais bon en mode actif parce que tu peux profiter de l'autre alors que là c'est plus compliqué. Cela devenait de plus en plus sauvage au point que je le renversa sur le dos pour gérer le rythme. On s'éclatait comme des fous (enfin littéralement c'était moi qui me faisait exploser) et cette sensation d'avoir sa queue en moi m'excitais plus intensément. J'accélérais le rythme jusqu'à ce que je vois sur son visage une crispation, à ce moment là je donna tout en m'empalant comme un fou sur son pieu. Il repris alors le contrôle en donnant de gros coups de rein jusqu'à ce que je sente son liquide en moi ! C'était la première fois qu'on jouissait en moi et le fait que ce soit Julien me satisfaisait amplement. Je m'écroula sur lui et on s'embrassa. Il me dit alors de me mettre à quatre pattes ce que je fis. Je sentis alors une sensation dans mon anus et je regarda par dessus mon épaule. C'était Julien qui léchait son sperme pour me nettoyer le cul. Je poussa alors fortement et un jet lui éclaboussa le visage. Je pris un fou-rire et entendis un petit "ah ça t'amuse en plus" avant de rire et de m'enfoncer à nouveau sa queue à demi molle. Cette sensation était cool et après quelques minutes je lui nettoya son engin. On s'enlaça et de fatigue nous nous endormîmes. Et oui je l'ai pas baisé ce soir parce que je voulais apprécié ce moment mais aussi pour le baiser plus en forme !

Lorsque j'ouvris les yeux, Julien dormait encore et il était juste magnifique. Je retira la couette doucement pour prendre en bouche sa queue. Il se réveilla au bout de quelques minutes et me sourit suivit d'un

"Bien dormi chéri ? T'as l'air en forme ce matin !"

"Donne moi une raison de ne pas l'être ! C'est à mon tour de dépuceler ton cul !"

Il sourit et souleva ses jambes pour que j'accède à son trou. Il appréciait mon léchage et doigtage si je me fis aux bruits qu'il émettait. Son cul était magique et je crois que je pourrais le bouffer toute la journée. J'étais vraiment reconnaissant de comment il m'avait enculé hier et je tenais à le remercier. C'est pour cette raison que je me mis dans la même position que lui en lui chuchotant un petit "Je vais te faire l'amour comme on te l'a jamais fait chéri". Un petit "Oh ouais vas y" précéda mon entrer en lui. J'avais maintenant le gland en ébullition devant un tel trou et il s'enfonça doucement. Durant tout ce temps on avait le regard dans celui de l'autre. Je voyais ses crispations et sa douleur mais il ne quitta pas mon regard. Arrivé au bout je l'embrassa et commença des vas et viens. Cette sensation était bizarre car c'était le premier gars à qui je faisais l'amour, d'habitude je garde ça pour les filles et aux gars disons que c'est plus bestial dès le début. Mais la bestialité se réveillait petit à petit et lorsque j'avais pris mon rythme assez rapide il s'écria entre deux râles :

"Putain vas-y retourne moi et éclate moi, je veux sentir ton pieu au plus profond de moi !"

Ces paroles m'excitaient et c'est sans attendre que je le mis à quatre pattes en accélérant le rythme. Déjà de bonnes minutes que je lui labourais le cul et la situation était excitante. Je kiffais à mort mais d'un autre côté je trouvais que j'allais bien plus fort que lui hier. Mais cela ne semblait pas le déranger et même au contraire l'excitait. Je me retira soudainement pour le relever et le pousser contre un mur. Avant qu'il comprenne quelque chose je lui renfonça ma queue pour le bourriner contre la mur. Je ne pus m'empêcher de lui dire :

"Putain bébé tu m'excites grave, ton cul me donne trop envie, ta gueule aussi et ton corps par la même occas !"

"Prends moi comme tu veux je kiffes trop ta queue chéri ! Défonce mon cul, il t'appartient"

Whaou ! Il venait de sous entendre que je pouvais le dominer ! Ca me satisfaisait grave mais je ne voulais pas établir une relation dominant dominé avec lui. Mais sous son accord j'accélera encore plus et je m'approchais de plus en plus du point de non retour. La jouissance approchait et les râles s'accéléraient au point qu'ils étaient à l'unisson. Des spasmes s'emparèrent de moi et les derniers coups le faisait frapper assez fortement contre le mur. Je le féconda puis je nous emmena sur le lit et continua à tasser en l'enculant encore comme j'aime ça ! Je me retira et Julien m'embrassa.

"Putain je t'aime !!"

"Je crois bien que moi aussi !"

Par la suite on se doucha avec quelques pipes puis je pris le chemin de ma maison. J'avais échangé mon numéro avec et depuis on est assez proche et intime. C'est d'ailleurs jusqu'à maintenant le seul à qui j'ai confié mon cul.

Voilà pour l'histoire! Donnez vos impressions sur ninemark@hotmail.fr et dites moi si la prochaine histoire vous voulez avec Julien ou bien avec quelqu'un d'autre ;)

Ninemark

ninemark@hotmail.fr

Autres histoires de l'auteur : La vie de Tarek - Voyage Initiatique - Mark et Max - Stagiaire dans un restaurant parisien - Père-Noël en chaleur - Il suffit d'une bousculade - Mark Nine - Mathieu et Julien dans une impasse - Léo

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

22 aout 2019

Nouvelles (20)

Douche salle de sport Noprise2tete
Sexe à l'armée -01 Martin
Sexe à l'armée -02 Martin
Sexe à l'armée -03 Martin
Sexe à l'armée -04 Martin
Sexe à l'armée -05 Martin
Sexe à l'armée -06 Martin
Sexe à l'armée -07 Martin
Sexe à l'armée -08 Martin
Excitantes retrouvailles Max
Aller en club tout seul Jh30du11
Un boss plus que pervers Private78
Le vigneron Romain
Fratrie « de Wintzt » Calinchaud
Mon voisin hétéro ? Étalon
Un magnifique voyage Passifsensuel
10 ans en arrière Bad boy
Weekend dans le sud Chopassif
La Première Fois de Mon Pote Molgax
Capotes et jus Barn

Aout 2019

Nouvelle

Abdou Romain
L’école de danse Noah93
Hétéro, juste ce qu'il faut Hugo
What a TØS Sexaddict49
Première hard Tours37
Plan à 3 en extérieur Sylou69
Fouille révélatrice à l’aéroport KarlJ
La piscine Quentin94
Un sauna de verre Glaudoun
Défonce au camping Heysi37
Pauvre Cyrillo Romain
Mes dépucelages -01 XXL
Mes dépucelages -02 XXL
Le fils du shérif -01 Matt
Le fils du shérif -02 Matt
Le fils du shérif -03 Matt
Faire durer le plaisir Frank
Faire durer le plaisir -02 Frank
M Renart
M -02 Renart
Amoureux de Dimitri Chopassif
Prof de sport Victobg
Lost in Cocktown Pititgayy
Il m’offre son c... Seithan
Jardinier bien bâti Virilbgmuscle06
Mes années de fac Louisallenk
Toilettes publiques Hugo
Anniversaire de mon beauf Linox
La Cage d’escalier Éric
Révélation au club de natation WhiteKnight
Mehdi, le livreur de pizza Pol
Les vices de l’internat Lloh
Le volleyeur et le rugbyman Dolto
Chienne à rebeu Larbin
Nils -01 Renart

La suite

Passion en toutes lettres -17 Romain
Passion en toutes lettres -18 Cyrillo
Passion en toutes lettres -19 Romain
Passion en toutes lettres -20 Cyrillo
Passion en toutes lettres -21 Romain
Passion en toutes lettres -22 Romain
Passion en toutes lettres -23 Cyrillo
Passion en toutes lettres -24 Romain
La grosse bite de mon beauf -08 Ghost writer
Un étudiant appliqué -07 Amical72
Un étudiant appliqué -08 Amical72
Un étudiant appliqué -09 Amical72
Un étudiant appliqué -10 Amical72
Un étudiant appliqué -11 Amical72
Amour inaccessible -05 Miangemidemon
Nils -02 Renart
Mariage pour tous -13 Yan
Mariage pour tous -14 Yan
Le cul -02 chuuuut17
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"