PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Hors Norme -03

Quelques jours après, Antoine m’appelé.

David était à peine plus calme, mais commençait à s’agiter… Il me réclamait. Il scandait mon prénom en demandant à son père que je vienne…
Antoine a demandé mon aide, et je m’étais attaché à lui, et surtout à David aussi. Je comprenais aussi bien la détresse du père, comme celle du fils…

Je savais que je pouvais faire du bien à David… Avec mon don de moi, sans limite, mais aussi avec ma tendresse, ma douceur. Il avait envie de moi, certes, mais aussi de mon aide pour le sortir, peu à peu, dans ce carcan dans lequel il était enfermé.

Le lendemain, je suis allé chez Antoine, qui m’a accueilli à bras ouverts, et j’ai eu beaucoup de plaisir à me sentir contre lui, humer ses odeurs de mâle, et avoir son sexe qui grossissait contre mon ventre.

« David recommence à s’agiter… Je ne sais pas ce qu’il se passe avec toi, mais tu sembles le seul à lui procurer un certain apaisement. De plus, j’ai eu beaucoup de travail ces derniers temps et comment dire… Je n’ai pas pu m’occuper de lui. »

J’avais compris, David était en manque de sexe et il n’avait pu se satisfaire que manuellement, ce qui ne lui plaisait pas trop. Dans ces cas-là, il régressait dans les progrès que je lui avais faits accomplir et réclamait cet accouplement bestial que j’avais connu lors de nos premières rencontres.

Antoine me prit dans ses bras, commença à m’embrasser et à me caresser, partout. A prendre ma main pour la mettre sous son tee-shirt et caresser sa poitrine velue. Il connaissait mon attirance pour les poils, ce contact soyeux sur le corps de l’homme.

« Il n’y a pas qu’à David à qui tu as manqué, moi aussi j’ai trop envie de toi »

Sa barre de chair, énorme et dure plaquée contre mon ventre m’en donnait la preuve ainsi que sa main qui s’était introduite dans mon bermuda, malaxait mes lobes et s’insinuait dans ma fente, la caressant de mouvements circulaires. J’ondulais des fesses, prenant plaisir à ces caresses, laissant courir mes mains sur ce corps velu, jusqu’à atteindre la ceinture de son short que je baissais d’un coup.

Rien dessous, et la poutre apparut devant moi, se jetant sur mon visage, avec ses effluves de mâle, cette odeur forte, remplie de testostérone, de phéromones, de sexe qui a mariné pendant dans un boxer pendant toute une journée de travail. Antoine, comme David, étaient circoncis, donc pas d’odeur de « fromage » ou de pisse, désagréables pour moi, juste ce parfum suave que dégage naturellement le membre de l’homme.

Ma bouche s’est posée sur son gland, mes mains sur ses couilles, grosses, pendantes et velues et je l’ai avalé, petit à petit, presque à le prendre en entier alors qu’il appuyait sur ma tête pour s’enfoncer jusqu’à la gorge. Dans un hurlement, Antoine s’est vidé dans moi, a offert à mon palais son délicieux nectar, j’avais l’impression que le jet ne se tarissait pas, encore et encore…

« Désolé d’avoir été si rapide, mais j’étais trop en manque moi aussi… Ta bouche est du velours, mais c’est ta chatte que je veux… »
Son membre était toujours droit, aussi raide, n’ayant rien perdu de son ampleur, prêt à prendre possession de moi, à s’enfoncer dans ce réceptacle qu’il avait si bien préparé avant.

Je me suis retourné, et d’une formidable poussée, il s’est enfoncé dans moi, franchissant toutes les barrières, son pieu me dévastant jusqu’au plus profond de ma chatte, ses couilles battant sur mes fesses, me tenant solidement par les hanches pour me pénétrer le plus profondément possible, cherchant très loin sa jouissance.

Son torse velu frottait mon dos, mes mains caressaient à la fois ses jambes couvertes de poils noirs et ses fesses, toutes aussi velues pour les pousser à s’introduire encore plus profond dans moi. Moi aussi j’étais en manque, et trop heureux de me faire bourriner par un mâle aussi viril et puissant. J’ai senti son sexe grossir encore, se tendre, et dans une poussée, tiré violement par les hanches vers son ventre, Antoine a explosé en moi. Il venait de jouir peu de temps auparavant et pourtant, j’ai senti ses jets chauds me remplir… La jouissance ancestrale du mâle qui « féconde » sa femelle.

Après un peu de repos et un thé bien mérité, Antoine m’a encore repris, avec plus de douceur cette fois, et c’est collé à lui, ma main sur sa fourrure, qu’il m’a dit :

« Va voir David… Il a besoin de toi… Toi seul peux le calmer et le rassurer… Mais tu le sais, il risque d’être assez violent au début…. Tu le connais… »
« Oui, mais je sais le calmer aussi »
« Il va te défoncer… »
« Tu m’as bien préparé pour ça, non ? » Avec un clin d’œil vers lui

Je suis monté à l’étage, à la chambre de David… Il était presque nu sur son lit, juste un slip genre Kangourou et un sourire radieux quand il m’a vu arriver….

« Baiser… envie baiser... »
« NON… !!!! Non David… Bisous… !!!! »

Et nos lèvres se sont jointes, pendant que je m’allongeais à ses côtés, non sans avoir auparavant ouvert la fenêtre pour aérer cette pièce qui sentait une odeur de phoque.

« Je suis là maintenant, David »
J’ai senti son corps se coller contre le mien, ses poils sur moi, mes mains caressant son dos velu aussi et son membre démesuré s’incrustant sur mon ventre…

Il bandait comme un âne, ses mains trituraient mes fesses comme pour chercher la pénétration immédiate. Je me suis un peu éloigné de lui, ai pris son sexe entre mes mains, et j’ai commencé à le lécher, lui faire des bisous dessus, l’enfonçant de plus en plus dans ma bouche, tout en caressant ses poils, son corps d’homme, l’odeur de testostérone et de phéromones qu’il dégageait… Pour ça… Il n’en avait pas été privé… Du Poppers puissance 10…

« Calme toi David… Laisse toi faire… Laisse-moi m’occuper de toi… Je veux ton plaisir et le mien »
Je l’ai caressé, embrassé partout, mais mon désir a été plus fort…
« Prends moi maintenant… Défonce-moi… »

Il ne s’est pas fait prier plus longtemps et j’ai senti cette énorme barre de chair s’insinuer dans moi… J’étais sur lui et il s’enfonçait de plus en plus… Ce monstre sans fin s’enfonçait dans moi, au plus profond, cherchant à aller toujours plus loin, plus profond.
J’avais David dans moi, au plus profond de son désir et du mien…
Je ne sais plus combien de fois il m’a pris cette nuit-là, mais j’étais trop content de lui appartenir, de lui procurer le plaisir qui lui avait tant manqué…

CalinChaud

tarbespouzac06@live.fr

Autres histoires de l'auteur : Je suis Kike, un Lion/Lionne - Croisière - Hors Norme - Prison - Beau-Père

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

17/01 : 15 Nouvelles

Ibrahim le Camerounais Gregmrs
Urgence médicale Luk Alexandre
Premier contact avec deux daddies Chopassif
Mon meilleur ami Jeff
Intermittent de l’esclavage ? Jh30du11
Sévèrement déglingué James
Je (me) décoince (avec) mes amis Pititgayy
À dispo à l’hôtel Teteur69
Suprême Mathieu - SM JulienW
Baver sur un pote BearBen
Tea time rue Vivienne Lane
A quoi servent les muscles Julian
Le voisin de l'immeuble Nicolas 89
Le voisin de l'immeuble -02 Nicolas 89
1ere fois Hombre50

La suite... 5 épisodes

La grosse bite de mon beauf -07 Ghost writer
Pisse and Love -09 Yan
Chambres à louer -14 Jeanmarc
Chaude soirée -03 Red
Ma vie de lope exhib -04 Lopexhib
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)