PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Forestier Sculpteur rugueux

Voilà,
Pour ceux qui m’ont lu et suivi mes péripéties de ses derniers mois, ma vie (sexuelle) découverte tardivement est en train de prendre un virage.
Celui que j’appelle mon coach a des problèmes de santé (cardio) ennuyeux et cela fait maintenant un bon mois que nous avons donc décidé de mettre un terme à nos relations pour l’heure du coup inappropriées avec son état de santé.
Lors de ma dernière histoire un plombier devait venir finir son travail chez moi et me remonter dessus comme il l’avait annoncé, mais la aussi, s’il est bien venu finir son job, et il n’a pas pu s’occuper de ma tuyauterie perso vu que ma fille a été présente avec son môme, avouez que cela aurait fait désordre.
Me voilà donc en jachère enfin presque…
Mais le hasard et la vie font parfois bien les choses

Voilà 4 jours je contacte une entreprise d’abattage, car j’ai 4 chênes à faire tomber sur mon terrain.
L’entrepreneur vient me fait un devis et je négocie avec lui le rachat du bois, lui me propose un échange contre du bois de chauffe sec fendu coupé pour ma cheminée, l’hiver approchant, il me fallait renouveler le stock.
Après tout pourquoi pas !
Rendez-vous est pris chez lui le lendemain soit vendredi 06/10, donc hier en fin d’après-midi (il est à 6 kms) pour que j’aille voir la qualité de son bois proposé.

Le mec est sympa, la 60taine plutôt du genre massif un poil rustique, rasé d’il y a 3 jours, les yeux clairs et cheveux très courts (pour ceux qui lui restent) ni moche ni beau dans les 1m80 pour 90 kgs à vue de nez, et le brave homme se prénomme René.
J’arrive donc chez lui c’est juste immense, genre scierie, avec une maison genre cottage au fond de son terrain.
Il me reçoit dans son bureau installé dans la maison le mec est en short, et je ne peux pas détacher mes yeux de la bosse proéminente qui apparait sous sa braguette en me disant que la doit y avoir du monde..

Après avoir négocié les prix il m’amène au hangar de stockage pour choisir mon bois
La, 2 jeunes mecs sont en train de ce changer la journée et semaine est terminée pour eux et ils rentrent chez eux.
Nous voilà seuls je choisis mon bois et nous repartons au bureau, je suis toujours fasciné par ce que je devine dans sont short et j’essaie de ne pas le montrer.
Il m’offre un verre en disant on va passer dans le salon la journée est finie.
J’accepte, nous voilà dans un salon ma foi fort sympa et coquet, un bar nous y attend, il me demande ce que je veux boire, ne buvant que rarement de l’alcool à part du bon vin (ça me fait perdre mes moyens et je fais n’importe quoi) je le lui dis il se marre et me dit pas grave t’habites quasi à coté, et puis je ne vais pas te sauter dessus je sais vivre.

Là, je suis un peu déstabilisé.
Lui tu crois que je n’ai pas vu tes regards ou quoi ?
Bing… je repasserai pour la discrétion.
On discute, il est divorcé depuis 20 ans déjà, vit seul ici, et à gouter un peu aux mecs, voilà déjà quelque temps, mais rien de suivi et la ça fait au moins un an, si ce n’est pas plus, qu’il a rien baisé ni femme ni mec me dit «il, qu’avec son job c’est compliqué, et que vu la région dans laquelle nous vivons et la mentalité des gens du village il évite de s’exposer.
Il m’interroge, je lui explique un peu ma vie, pareil divorcé puis les couples puis les mecs bi, puis maintenant que les mecs et que les mecs actifs et bien virils.
Il me dit j’ai vite vu que tu me matais et particulièrement la, en disant ça il s’attrape le paquet et le secoue a travers son short.
Moi : j’avoue en effet

Il me sert un whisky avec 2 glaçons et on se met à siroter, un 2e plus loin je commence à avoir chaud aux étiquettes.
Lui apparemment tient mieux que moi, il a les idées claires et intéressées et me demande tout à trac comme ça : ça te dirait de la voir et de t’en occuper, et il n’attend pas ma réponse et déballe le morceau en tombant son short et le slip en même temps, qu’il envoie bouler du pied dans le salon.
Effectivement ce que j’avais imaginé est bien là, même au delà de ce que j’avais imaginé, bon sang un vrai steak.
Apparemment bien lourd épais ; plus tout à fait endormi qui promet également une belle longueur.
Il me prend la main et me la pose dessus, machinalement je caresse l’engin qui prend très vite forme, et j’arrive rapidement à lui sortir un bon 21 cms épais d’au moins 5 cm,
effectivement ça fait un moment qu’a part sa main elle n’a pas vue grand-chose la bête.
Il m’arrête me dis je vais sous la douche laver tout ça, j’ai passé la journée au milieu des arbres et dans l’atelier, ça a besoin d’un bon nettoyage, et il se dirige en enlevant son tee shirt vers la salle de bain, en, me disant mets toi à l’aise ; en clair à poil quoi.
Du coup je me désape, et au bout de 3 minutes, il me cri de salle de bain : «tu peux venir si tu veux y a de la place pour deux sous la douche»
J’y vais sans me faire prier, il est en train de se savonner je le découvre complet il salement bâti le lascar, des bras et des épaules impressionnantes et super conservé pour son âge
Il a la queue au garde-à-vous, putain quel morceau, je me glisse sous l’eau avec lui
La il me dit : tu sais je suis pas très habitué avec les mecs, je ne suis pas certain d’être suffisamment adroit et coté préliminaires suis pas une épée, par contre côté queutage je tiens la route parait «il du moins c’est ce que me disais ma femme et les 2 ou 3 que j’ai chopé, coté mec, j’en enculé que deux ils ont eu l’air d’être satisfait.
Moi : t’inquiète, suis pas venu chercher des papouilles, une bonne baise bien nette et virile me va parfaitement

On se savonne mutuellement, je lui caresse la queue l’astique un peu, lui malaxe les boules qu’il a poilues, bien grosses et pendantes
Puis je me laisse glisser devant lui et enfourne son gland d’un coup, rien que la j’ai la bouche pleine, maintenant qu’il est en pleine érection je mesure l’ampleur réelle de sa queue, avec ce gland superbe proéminent et turgescent bien marqué.
J’essaie d’en enfourner plus le plus possible, il pousse des soupirs de plaisirs me dit “putain que c’est bon ça fait des lustres que je ne me suis pas fait sucer”.
Alors je m’applique l’engouffre ressort complètement sa queue de ma bouche le lèche le long du frein et le reprend en bouche, à un moment il me prend la tète et m’imprime la cadence sans trop de pression, je fais de mon mieux et d’un coup je le sens se crisper, ses muscles se tendre ses reins s’agiter et dans un râle de cerf en rut il me balance une énorme giclée en saccade, j’ai à peine le temps de retirer ma bouche j’en prends sur la langue les lèvres et il finit en m’arrosant le visage…

Je me relève, il a le visage béat en extase, on finit de se doucher et on repart au bar à poil ce coup-ci.
Et hop un autre whisky je sens que je vais avoir mal au crane demain !
Je lui demande s’il a aimé, il me dit cette blague ? Je me suis rarement fait sucer comme ça par des femmes, et je m’excuse d’être parti si vite, mais depuis le temps que j’en avais envie.
Mais t’inquiètes, ça va vite revenir, et beaucoup plus dur et la, ça sera du bon limage si t’aimes ça..
Il me dit on va se mettre un film porno gay si tu veux
Moi ok

Et en effet au bout d’un quart d’heure de film, monsieur redresse les couleurs on est dans le canapé du coup je le reprends en bouche,
alors çà il aime, comme il est bien costaud il me retourne sur le dos et nous met en 69, je le pompe, il enfonce sa queue tant qu’il peut dans ma bouche au point que je m’en étouffe
Puis il se met a genou entre mes jambes me retourne une fois encore avec une facilité surprenante je fais quand même 1M85 pour 89 kgs
De la position à plat vente il me soulève et me met le cul en l’air les genoux écartés,
Et la je me rencontre qu’il n’a pas que la queue d’épaisse les doigts aussi à l’évidence il me fourre un doigt dans le cul après l’avoir enduit de gel, mais d’un coup direct, je suis surpris me cambre et couine un peu, il s’inquiète je t’ai fait mal ?
Moi un peu, mais continu ça va faire son chemin
Lui : je t’ai dit je ne suis pas très habile pour ça encore avec les mecs (il m’avouera après que je suis le 3ème seulement et que son premier c’était juste pour se faire sucer et qu’il a sauté 2 fois le deuxième et il ya de cela longtemps et que ça avait été moyen)
Moi : fais comme avec une femme sauf que t’as qu’un trou à ta dispo
Alors il s’évertue a des va et vient, plus poussés les uns que les autres, je m’ouvre bien,
il le sent et il passe à 2 doigts et s’applique je commence à geindre et à soupirer,
je lui dit, vas “y c’est bon vas ‘y plus fort, la j’ai été un peu prétentieux parce qu’il y a été fort le salopard
Puis d’un coup il arrête je le sens qui m’enduit les fesses de gel il glisse même son pouce dans mon trou pour l’enduire
Là je me dis que ça va être le grand moment, j’appréhende quand même vu le morceau et ses manières.

Il m’écarte les fesses, je sens son gland brulant se poser sur mon trou, je le vois arriver le type, comme j’ai un peu l’habitude je me prépare, je respire souffle, il me prend par les hanches et au moment ou il pousse moi aussi je pousse en arrière et son gland rentre d’un coup avec au moins 4 ou 5 centimètres.
Je dois avouer que j’ai gueulé, il reste comme ça en suspend dans mon cul sans oser bouger, c’est moi qui entame les mouvements avant arrière sur sa queue, il a compris que j’y allais à mon rythme et me laisse faire, au bout de 5 ou 6 aller-retour il est au 2/3 en moi, c’est un vrai bonheur se tronc qui me fouille les entrailles, en sachant qu’il reste encore des possibilités de remplissage,
A un moment j’arrête de bouger, et je lui dis allez à toi maintenant fais ton job et baise-moi, mais baise bien virilement
Il ne demande pas son reste et prend les commandes et la s’est lui qui bouge il s’enfonce en moi sur toute sa longueur jusqu’à la garde le tiers restant vient cogner au fonds de moi brutalement, j’en ai le souffle coupé.
Il bloque la au fond une petite minute en disant, putain de que c’est bon, la vache ton cul c’est une marmite, il est brulant, et la il entame ses va et vient d’abord sur la moitié de la longueur puis sur la totalité.

Cette queue monumentale qui me ramone, me fait mal en même temps me fait perdre la tète, je délire, je couine en réclame plus, plus fort plus loin, il s’exécute et me lime le fion comme un bourrin, en me tenant toujours par les hanchés et chaque fois qu’il arrive au fond il va sèchement, moi je pars en vrille à chaque fois, il m’applique quelques bonnes claques sur le cul, j’en gémis de plaisir, il a compris mon trip du moment, me traite de chienne de salope, de trou à bite, et me promet la jouissance,
Tu vas voir ma salope tu vas te prendre un pied d’enfer et moi aussi

Pas besoin de le dire, je suis en nage et en transe, une onde fulgurante monte de mes reins mon cul s’ouvre et se contracte sur sa queue il sait que je viens, lui aussi d’ailleurs et il le dit
Putain je vais t’arroser grave mon gars, il accélère, moi j’ai plus ma raison, mon ventre se tend j’ai les reins en feu, lui se plante bien au fond dans un violent coup de reins il gueule :
tu vas prendre chaud je vais jouir ça vient
Moi ça y est je suis en plein spasme anal et abdominal je gueule mon plaisir, et lui, en bon queutard à le reflexe de se reculer dans mon cul de 5 à 6 centimètres, juste au moment ou il envoie tout ce qu’il a dans les couilles, en puissants jets, et il en reste, même après la ponction que je lui ai faite sous la douche…
Il s’affale sur moi me couchant à plat ventre sa queue encore dure et épaisse en moi, j’ai cru qu’il m’avait défoncé et déchiré il est lourd, le peux même pas bouger…
Je suis encore secoué de spasmes au moins 3 minutes environ dans cette position, il se retire lentement d’un seul coup, je sens sa queue un peu moins dure, mais quand même encore imposante, déculer,
c’est un plaisir supplémentaire qui m’arrache des cris de plaisir.
Puis il se retourne sur le dos moi je suis décomposé à plat ventre en sueur j’ai encore le cul qui palpite et quelques spasmes qui me secouent les reins..
Ça l’amuse un peu, il sourit
On reprend nos esprits, moi je me traine sous la douche faire le ménage là-dedans
Ça coule le long de mes cuisses en bref sur le moment la je suis plus étanche du tout..
Après 10minutes sous la douche, je vais le rejoindre au bar
Il s’est resservi un verre, à moi aussi d’ailleurs
Les vapeurs d’alcool des verres d’avant baise ont totalement disparues,
Il faut dire qu’il m’a sacrément fait transpirer…

Il me dit : effectivement, l’alcool te met dans des états de réception peu communs, j’ai cassé qu’un seul cul de mec, et plusieurs, de nanas, mais là, une enculade comme ça c’est la 1ère..
Bon sang quelle séance…
Alors toi t’es un coup !

On se détend, on discute de tout de rien, j’apprends que c’est aussi un ex-rugbyman (tu m’étonnes vu le gabarit) qu’il est aussi sculpteur à ces heures (sur bois ben voyons qu’elle surprise) et m’amène dans son atelier de sculpture, la vache il est doué quand même, y a pas à dire, des statuettes, des nus, de tailles et sexe divers, il m’ouvre une armoire dans laquelle trône plusieurs œuvres de son fait et art, il a fait un collection impressionnante de phallus de toutes tailles ça va du plus petit qui doit faire 5 centimètres au plus gros qui fait un au moins 30, il ya des essences de bois diverses m’explique-t-il du néflier, du teck, du bois de rose, il a même travaillé sur du bois flotté, incroyable, je suis attiré par l’un d’eux en bois de rose superbe engin de 23 ou 24 bien épais lisse comme une peau de bébé avec un gland très proéminent bien marqué superbe, il me le met dans la main, c’est lourd dur, ça me trouble, et il le voit, il s’en amuse, et me dit : tentant n’est-ce pas ?
Moi j’en bafouille ce truc est splendide et a des effets excitants et sensoriels incroyables..
Je m’ébroue et remets la pièce à sa place.
On repart vers le bar,

Bon, me dit-il, il se fait tard, et demain j’ai du taf, mais c’est quand tu veux que tu reviennes, mais jamais avant 18 h, because mon personnel, et peut-être qu’en plus de ma queue je te ferais tâter du phallus de tout à l’heure.
En plus on se connaîtra mieux, je pense que cela pourrait être encore meilleur qu’aujourd’hui.
Alors là, il peut être sûr que je reviendrais.

Au fait dit-il, je viens avec mes gars enlever ton bois couché lundi matin donc no comment, et en même temps on te livrera ton bois de chauffe, un mec restera pour te le ranger.
Tu passes dans la soirée de mardi si tu veux qu’on fasse nos comptes, ton bois contre le mien et voir s’il y a un delta à payer, on trouvera bien un moyen d’entente je pense..
Tu m’étonnes que je vais aller régler nos comptes, il peut y compter et je le lui dis,
alors il me, dit hé bien à ce moment la tu viens mardi pour l’apéro vers 19 h 30/20 h on aura toute la soirée et la, ce coup-ci je ne serais pas pris au dépourvu..
Je me fais la réflexion : au dépourvu ! ben ça alors, qu’est ce que ça doit être quant il est organisé celui-là…
on pourra aussi manger ensemble, parait que je suis un bon maitre queue (en plus il a de l’humour et de la dérision)..
Je pense que je vais déguster et pas qu’à table…
Je vous raconterai si vous voulez bien sûr…

James

jamescotbask@orange.fr

Autres histoires de l'auteur : Sévèrement déglingué - 1 pour tous, tous pour moi - Pas vu venir celle-là  ! - 3/4 d’heure intense - Plan avec 2 actifs - Nouveau plan, nouvelle queue - 1 de perdu, 2 très chauds de trouvés - Forestier Sculpteur rugueux - Plombier en urgence - CQFD - Putain de Machine! - Picnique mémorable à la plage - Mal au cul - Là! c'était du lourd de chez lourd - Je suis devenu la pute de Paul en peu de temps - Une bonne dernière directe pour la route - Parole donnée Parole tenue, ho combien - Quand le Hasard et l'imprévu font les choses biens - Pari perdu rime avec plein le cul - Direct du lourd épais au fond des entrailles - Baise à 3 en Mer - Parce qu'il faut un début à tout tôt ou tard - Enfermé 30 Heures

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)