PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

1 de perdu, 2 très chauds de trouvés

Dans ma précédente narration (Forestier Sculpteur rugueux) je vous comptais un plan avec un fournisseur de bois (voir l’histoire précédente)

Cette fois-ci elle est peut longue, prenez le temps, ça vaut me semble-t-il vraiment le coup..

En tout pour moi qui l’i vécu ça l’a fait grave…

Ce plan a eu une suite le jour ou je suis allé régulariser les paiements.

On avait prévu que je reste manger, et pour manger,

BEN, j’ai mangé, mais pas que dans le sens alimentaire

Il m’a carrément sauté dessus et quasi violé direct d’entrée faut dire que je ne déteste pas de temps en temps, mais la il a fait fort c’est le moins qu’on puisse dire.

Puis on est passé à table, et il a voulu remettre ça avec une espèce de godes maison tout juste énorme,

j’ai refusé, déjà j’avais mal au cul de sont premier voyage entre mes reins, alors la, son plan je ne le sentais pas du tout donc on en est resté la..

En rentrant j’appelle Paul un ami qui me sautait régulièrement et qui m’a coaché ces derniers mois, mais avec lequel je ne fais plus rien, car son état de santé (cardiaque) ne lui permet plus de fantaisies pour l’instant. (voir mes histoires précédentes)

Nous sommes restés amis, et on s’appelle régulièrement

Je lui raconte le plan avec le forestier, il se marre évidemment

Là-dessus il embraye en me disant qu’il avait donné la veille mon N° de tél. à 2 amis branchés à lui (des frangins) qu’il leur avait parlé de moi, et me donne le leur en me recommandant de les appeler, si je voulais que j’aie un super moment à passer avec eux et sans embrouille, qu’il les recommandât pour bien les connaitre

Ils s’appellent Jean Paul et Jean Charles baptisés pour les intimes JP et JC comme c’est original !!

L’un a 58 ans et est retraité de l’armée, l’autre 60, retraité aussi de la fonction publique, et me dit

qu’ils ont monté une Sté de transport du côté de PAU, qu’ils sont 2 célibataires endurcis et qu’ils ont quasiment toujours vécu ensemble, qu’ils sont GAY, mais qu’ils sont les 2 actifs il n’y a pas de passif dans le couple de frères constitué et qu’ils vont chercher leurs coups ailleurs distinctement et parfois ensemble qu’ils sont cool, sympas, de bons niveaux, avec du savoir-vivre et surtout biens chauds..

Bref on en reste là,

Je zappe de les appeler, mais fin d’après-midi d’il y a une dizaine de jours, mon téléphone sonne

N° inconnu, je décroche quand même

Bjr je suis JP c’est Paul qui m’a donné ton tél..

Moment d’absence de ma part le temps que ça monte, et oui je lui réponds effectivement que Paul m’en a parlé, qu’il m’avait donné leur tél., mais que j’avais zappé.

Lui : OK ben nous non, on pas zappé,

Paul nous a un peu expliqué qui tu étais, ce que t’aimais, comment tu étais, nous a fait parvenir des photos de toi, pour certaines softs, mais d’autres plutôt osées en action, et nous a également raconté quelques-unes de vos frasques, il faut avouer que ça nous parle plutôt, et qu’on aimerait bien te rencontrer.

Déjà faire connaissance si tu veux.

Moi OK

RDV est pris pour le 02/11 il me donne leur adresse

.

Je vais donc au RDV comme convenu à 19 h

Jolie maison, un grand terrain des entrepôts et effectivement une flotte d’au moins 15 Camions petits et gros porteurs sont en stationnement.

Un mec s’approche de ma voiture me dit salut rentre on va faire connaissance mon frère ne va pas tarder à arriver.

Le type dans les 1M80 trapu bien 90 kilos chauve ni barbe ni moustache les yeux très clairs, souriant

Il me dit t’es comme Paul t’a décrit, et conforme aux photos qu’il nous a envoyées.

Moi : ben moi je vous découvre,

Lui, alors ça te va ?

Moi, OUI après faut voir ton frère

Lui ça devrait te plaire aussi, d’ailleurs il arrive,

en effet j’entends un bruit de moteur de camion se garer.

2 minutes à peine le frangin passe la porte,

Alors ces 2 la, pour être frères, ils sont frères, pas jumeaux, mais ils se ressemblent comme 2 gouttes d’eau, bâtis à l’identique sauf que lui à une fine moustache.

Lui, salut moi c’est JC

On s’installe au comptoir d’un petit bar et tout en nous servant un verre de Rosé JP explique qui ils sont pendant que JC s’excuse le temps d’aller se rafraichir sous la douche, car il a la journée et 500 kms dans les pattes ;

JP s’explique : ils sont célibataires depuis toujours, vivent ensemble, sont GAY, mais ne baisant pas ensemble, du moins pas de pénétration entre eux puisqu’ils sont actifs pures et dures les 2, ceci étant ils leur arrivent de s’amuser entre eux, mais jamais de sodo.. Au moins c’est clair.

Ils baisent de temps en temps de leurs côtés et aiment se faire de temps à autre des plans à 3 avec un passif dans leur génération d’âge, au physique correspondant à leurs critères de sélection et m’avouent que ce n’est pas si simple d’autant qu’ils cherchent des mecs de bonne éducation, pas compliqués, un poil dociles, pas farouches en intimité et un chouia aventureux et curieux d’évolutions sexuelles..

En gros tout moi lui dis-je..

JP : il semblerait d’après Paul notre ami commun qui m’a raconté pas mal de plans que tu avais faits avec lui et quelques» uns des potes ou relations.

Il précise qu’ils sont la que pour la baise et rien d’autre

Moi, tout ça me va parfaitement.

Là-dessus le JC revient de la douche il est en peignoir et pieds nus, s’installe avec nous

JP me dit ça te dis de rester avec nous ou si tu veux on cale un rendez-vous ?

Moi/je suis la autant en profiter, je n’aurais pas fait 100 bornes pour rien..

JP interroge son frère du regard, lui/OK je vote pour..

Je t’explique le plan :

Tu restes habillé, tu nous regardes nous chauffer ensemble, en même temps tu nous découvriras au fur et à mesure, et quand on est prêt on s’occupe de toi, tu ne fais rien, tu suis et obéis à nos demandes et actes ça te va ?

Moi OK.

Ha un truc aussi, on n’embrasse pas, sauf entre nous, pas de roulage de pelles avec les autres.

Moi ? re OK

Alors ils se mettent debout devant le canapé dans lequel j’ai pris place pour les voir faire.

JP fait tomber le peignoir de JC, JC commence à déshabiller JP, ça se bouffe la gueule à grands coups de pelles, les mains partent dans tous les sens, puis ils m’invitent a les suivre dans la chambre,

Je suis toujours habillé, ils se mettent sur le lit moi je reste debout aux pieds du lit à les mater, ils sont nus ce caressent, ce mettent en 69 et commencent à ce sucer goulûment.

J’aperçois très rapidement ce dont je ne vais pas tarder à bénéficier,

alors autant des 2 la se ressemblent extérieurement autant ils sont différents côtés attributs privés,

JC expose un membre très long dans les 21-22 et assez fin dans les 3.5 bien droite, et JP un outil plus court environ 18 à 19 épais trapu d’environ 4 OU 5 légèrement recourbée vers le haut et surmontée d’un gros gland bien marqué.

Tous deux sont épilés complet, c’est d’autant plus impressionnant

À un moment ils se lèvent de concert et viennent m’entourer, un devant l’autre derrière et se mettent à me déshabiller, je me retrouve vite sans pantalon ni caleçon pieds nus toujours debout au milieu de la pièce, JC tombe à genou devant moi et commence à me caresser les couilles me les malaxer fort, même tirer dessus, puis enfourne ma queue qui commence à être bien raide,

JP est derrière moi il me caresse le dos, la nuque fait descendre ses mains jusqu’au début de la raie de mes fesses, puis remonte fait passer ses mains devant moi me saisit les tétons et les pinces, les faits tourner entre ses doigts, tire dessus, alors ça c’est le truc qui me fait partir en vrille, je gémis à la fois sous la douleur et le plaisir que cela me provoque, et par réflexe colle mon cul les reins cambrés contre sa queue, l’invitation est évidente,

il sait la qu’il aura ce qu’il voudra comme il voudra qu’ils n’aient qu’à se servir (je soupçonne Paul de les avoir rencardés sur ça aussi)

Au bout d’un moment ils me prennent à 2 me transportent sur le lit, m’y assoient et me mettent sous le nez leurs deux bites, inutile de me faire dessin, je les engouffre à tour de rôle passe de l’un à l’autre, leurs queues sont bonnes, je m’applique sur le gros gland de JP, JC aussi en réclame, lui est plus facile à avaler, mais beaucoup plus long à engouffrer, j’essaie d’aller le plus loin possible à presque m’en, étouffer et attraper des hauts le cœur.

Puis ils me mettent à genou, JC m’écarte les fesses plonge sa langue entre elles me titille l’anus avec puis essai de l’enfoncer le plus loin qu’il peut, pendant e temps JP s’est installé assis devant moi et je le suce en même temps

J’éprouve un plaisir immense avec cette langue, je me suis rarement fait bouffer le cul comme ça, puis je sens qu’un doigt vient la remplacer, il l’enfonce d’un coup le plus profond qu’il peut, le fait tourner fait des va-et-vient avec puis c’est 2 doigts, je commence a avoir sacrément chaud les envies arrivent par vagues, j’essaie de m’ouvrir le plus que je peux pour lui faciliter son travail, je gémis, je couine, je souffle, et m’exprime, eux non toujours pas dit un mot, c’est impressionnant ce silence, j’ai l’impression d’être le seul à me manifester, pas de doute ils sont sacrément organisés, et savent faire.

JC c’est mis à genou derrière moi et, enfin il parle et dit :

il est open frérot, je m’y mets le premier ça va l’ouvrir en même temps y a pas grand-chose à faire il est bien ouvert déjà et en plus il mouille comme une vraie salope.

JP : vas-y fourre le, et rappel toi des conseils de PAUL : il aime que ça soit physique et rude

Les mecs discutent entre eux peinards je suis juste le trou à dispo, rien à foutre de mes envies,

JC pose son gland contre mon trou et pousse d’un coup, il en rentre au moins 7 ou 8 centimètres, je l’ai encaissé sans broncher, ça lui donne des ailes et commence à pousser d’un seul coup lent, mais péremptoire et ininterrompu, j’ai l’impression que ç ne va jamais s’arrêter il est habile avec ça à un moment il déclare à JP tu vas pas le croire je suis en lui jusqu’à la garde, et JP de répondre : putain ça promet vas» y fourbit le que j’y vienne aussi, et JC de me ramoner sur toute sa longueur de ressortir plusieurs fois complètement pour mieux ce remettre dedans jusqu’au fond, il a une cadence de métronome ni trop vite ni trop lente et d’une efficacité infaillible, puis il dit à son frère aller a toi le chemin est fait, aussitôt dit aussi tôt fait, JP vient remplacer son frère, il pose son gland, la c’est plus la même chose le truc est imposant, et s’enfonce lui aussi d’un coup sur 3 centimètres après le gland, lui par contre je l’ai senti passé et, ai bien gueuler sur le moment d’autant qu’il est ressorti aussitôt pour mieux s’y remettre avec un peu plus de centimètres, et il a fait ça 4ou 5 fois jusqu’à qu’il soit complètement au fond de moi.

Je n’ai plus mal, au contraire en plus j’ai aimé cette sensation de mélange de douleur frisant avec le plaisir.

J’ai chaud partout je dégouline de sueur, JP commence à s’exprimer au fur et à mesure qu’il me bourrine,

JC est assis à côté à nous regarder en ce caressant.

Puis JP dit à son frère on lui fait le grand jeu ?

Moi : c’est quoi le grand jeu ?

JP : Tais-toi tu connais les règles couinent et mord l’oreiller tant que tu veux, mais ne discutes pas nos ordres..

JP ressort, s’allonge sur le dos se tenant la queue a pleine main bien levée, et me dit viens poser ton cul là-dessus,

alors je l’enjambe, et me présente au-dessus de lui il me prend par les hanches et me tire sur lui en appuyant vers le bas, sa queue s’engouffre en moi jusqu’à ce que je sois carrément assis sur lui, j’ai l’impression d’être rempli, et je le dis,

JP : rempli ? que tu crois

La tu vas être rempli, allé JC mets toi y aussi

Vent de panique chez moi, mais ils sont costauds : JP me prend dans ses bras et me ramène sur lui nous somme torse à torse, il me cramponne bien et sa queue est toujours en moi,

La JC m’enjambe, s’accroupit, pose son gland sur mon trou déjà occupé et pousse, lentement, mais fermement, je sens cette deuxième queue me forcer et me pénétrer tandis que la première est toujours ancrée immobile au fond de moi,

je suis surpris je m’attendais a avoir plus mal que ça, il commence à me limer seul, lui me lime, JP reste bien planté au fond sans bouger

Pas de doute ces deux la sont bien habitués, coordonnés, et efficaces ils savent ce qu’ils font et le font bien.

Moi j’ai plus ma tète ça explose de partout en moi, dans ma tète surtout le passage psychologique de la double opération est un seuil rarement passé, qui est aussi existant dans la tète et l’interdit que s’en est jouissif, mais de façon différente, la sensation d’être juste une chose qui sert au plaisir de 2 males qui ont rien à foutre de tes états d’âme, c’est grisant.

À un moment JC se retire, et prévient qu’il va partir si ça continu comme ça

JP me relève, me retourne comme crêpe et me m’allonge sur le dos le cul au bord du lit

Il en descend se place entre mes jambes les relève bien haut et me ré enfile d’un coup jusqu’au la garde

c’est le déclencheur je sens le plaisir m’envahir de partout je sais même pas si je n’ai pas déjà éjaculé, mais la ça vient des reins c’est puissant violent mon cul s’ouvre et se referme j’ai des spasmes abdominaux la tète qui tourne et je pars dans une jouissance incroyable suffocante haletante violente qui me cloue littéralement

JP lui aussi jouit fort en poussant des grognements de bête, tout en puissance bien planté au fond de mon cul et m’inonde de sa semence,

JC lui finit de s’astiquer sur moi il m’envoie tout sur le visage ne même temps,

j’ai la bouche ouverte pour respirer pendant l (orgasme du coup j’en ramasse autant dans la bouche que sur le nez et les lèvres..

La tempête est passée, on est tous pantelants, moi plus qu’eux

Je me traine sous la douche me rincer le cul surtout, j’appréhende, avec mes doigts l’ouverture pratiquée, ça pour être ouvert ils m’ont ouvert…

De retour au bar ils se sont rhabillés, JP discute comme si de rien n’était au téléphone en racontant le plan qu’on venait de se faire, je me rhabille aussi, devant mon regard interrogateur, JC me dit :

Il fait un rapport de notre plan cul avec toi à Paul, on s’y était engagés

J’EN REVIENS PAS, sacré Paul, il ne peut plus me baiser parce que sa santé le lui interdit, mais même comme ça il continue à me manipuler.

JP me passe el téléphone et me dit il veut te parler alors j’écoute

Paul : tu as assuré la, ils sont super contents

et à les écouter tu t’es apparemment bien amusé aussi,

je savais que c’est de pro de la double, mais si je ne te l’avais pas dit parce que pas sur que t’y sois allé

Maintenant c’est fait… Voilà mon grand une vrai DP bien nette, ceci dit à ne pratiquer qu’exceptionnellement, et avec des mecs qui savent faire… Sinon bonjour les dégâts..

Tu vas être calmé pour un petit moment, là je suppose.. et il raccroche. Que dire à ça ?

Eux m’ont dit : Franchement on, en a fait des plans cul à 3 c’est de loin un des meilleurs surtout imposé, il t’a bien formater le Paul… On remet ça quand tu veux.

Moi, heu vous êtes bien sympas, bons baiseurs, mais que des plans a 3 pour de la double je ne crois pas,

pas tout le temps soyons clair je suis même surpris de vous avoir laissé faire.

. ceci dit je ne regrette pas soyons honnête !

Eux : mais non, pour nous les plans à 3 avec double, c’est exceptionnel même si on sait faire

Ça j’ai pu le constater leur dis-je..

Mais pourquoi moi d’office, comme ça, sans prévenir alors ?

Eux : Mais parce que Paul nous l’a demandé…

Eux : on baise et se partage régulièrement un mec ensemble à tour de rôle, des fois même on a un pote qui est actif aussi qui vient ce joindre à nous, si le mec passif est d’accord.

Mais pour de la double c’est pas systématique, sauf si le mec est demandeur.. Ce qui est rare !

Bref : encore un joli piège à la sauce Paul, il est indécrottable

Bon, en tout cas on a décidé de se revoir, LE 11/11, éventuellement avec leur pote en plus,

même âge et genre parait «il, et monté comme JP, mais on a convenue pas de Double la prochaine fois.

Je vous raconterais peut-être…
Si tout ça vous a plu, manifestez-vous, c’est toujours sympa de savoir ce que les gens pensent.

James

jamescotbask@orange.fr

Autres histoires de l'auteur : Sévèrement déglingué - 1 pour tous, tous pour moi - Pas vu venir celle-là  ! - 3/4 d’heure intense - Plan avec 2 actifs - Nouveau plan, nouvelle queue - 1 de perdu, 2 très chauds de trouvés - Forestier Sculpteur rugueux - Plombier en urgence - CQFD - Putain de Machine! - Picnique mémorable à la plage - Mal au cul - Là! c'était du lourd de chez lourd - Je suis devenu la pute de Paul en peu de temps - Une bonne dernière directe pour la route - Parole donnée Parole tenue, ho combien - Quand le Hasard et l'imprévu font les choses biens - Pari perdu rime avec plein le cul - Direct du lourd épais au fond des entrailles - Baise à 3 en Mer - Parce qu'il faut un début à tout tôt ou tard - Enfermé 30 Heures

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

20 juin 2019

Nouvelles (11)

Baisé par mon chef Rachid
Abstinence et excitation Kasso
Les petits Voyeurs Jeanmarc
Romance à l’hôtel Femelle
Job d’été à l’hôtel Femelle
Soumis à un vampire Virgo1999
Dans les dunes à Labenne Raphael75010
Mon professeur Charles
Consultation Nathan0
Une sécance de sport Damien
Sur la plage et à la cave Kasso

La suite (1)

Soumission & Domination -533 Jardinier

Juin 2019

Nouvelles

Trio fist Tétonmaso
Trianon Jako
Nynpho avec mon voisin Nymph
L’Homme est vulnérable Rogue
Ancien camarade sur Grindr Louisallenk
Mon voisin black Gregmrs
Découverte de mon côté gay Alb29
Petite salope -01 Lopamecsxl
Petite salope -02 Lopamecsxl
Petite salope -03 Lopamecsxl
Petite salope -04 Lopamecsxl
Vive l’armée ! Pititgayy
Comment j’ai dépucelé Hotcalvin
Le patron du centre médical À 19
Leçon particulière Frank
Le porte à porte Jeanmarc
Ballade en VTT Femelle
Mon pote Nathan0
Une nuit en Tunisie Fisturo
Histoire de Hammam Dd38
Vengeance Femelle
Jonathan Théo

La suite

Leçon particulière -02 Frank
Les sket -03 Kifflesket
Mon demi-frère hétéro -06 Oldyano
Le copain de ma fille -02 Jeanmarc
Moment de détente -03 Amical72
Moment de détente -04 Amical72
En «beurette» -02 Hamiasamira
Mes potes du lycée -02 JuSP7766
Soumission & Domination -531 Jardinier
Soumission & Domination -532 Jardinier
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)