PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Nouveau plan, nouvelle queue

Nouvelle aventure !

Je vous ai habitué au cours des narrations de mes aventures certes pas si nombreuses que cela sur une année à relater mes plans cul, qu’ils soient simples, délurés, pour certains déjantés, voir imposés.

Pour ceux qui auront suivi la saga, ils comprendront, et pour ceux qui ne l’ont pas fait je vous engage à aller y jeter un coup d’œil.

Elles sont relativement longues

Voici la dernière en date de dimanche 25/11

Pour mémoire la dernière qui avait été fomentée par Paul mon ex-coach sexuel avec lequel je n’ai désormais que des relations amicales.

Il a des problèmes de santé lui interdisant tout effort violent donc…

Ceci étant, il a un carnet d’adresses, des relations dont il me fait profiter, peut ’être sa manière à lui de participer…

Bref il avait fait l’entremetteur de dernier plan que j’ai assumé, avec 2 frères qui m’ont sacrément retourné, et mis le cul et la tête en vrac.

Donc, je reçois samedi dernier un appel d’un mec qui me dit s’appeler Henry, qu’il appelle de la part de Paul, qu’il est Normand, ami de Paul, qu’il est dans la région ce dimanche et lundi pour affaire, et qu’il aimerait bien me rencontrer à l’hôtel ou il est tombé ce dimanche fin d’après-midi.

Il me dit penser correspondre penser au mes critères de sélections physiques, âge, et comportementaux, aux dires de Paul.

Je lui demande d’expliquer

Donc Prénom Henry, BI actif, marié, sa femme au courant de ses tendances ils pratiquent de temps à autre l’échangisme,

ex-sportif de haut niveau, actuellement dans les affaires immobilières

Âge 58 ans, taille 185, poids 90, poilu torse et cuisses, chauve, sexe 21x6 très gros gland, queue parait « il, bien droite et très dure, sexe plus évasé vers le bas et assez endurant sans être pour autant atteint de priapisme.

Côté plan, il aime les plans cul directs sans chichi ni trop de préliminaires à la limite se faire un peu sucer, mais son truc c’est la pénétration, le limage, aller profond, ramoner, bref défoncer un cul, et que les plans genre viol (à peine consenti se le font tripper à mort)

Il annonce la couleur, au moins c’est clair.

Il me dit que Paul lui avait dit que j’avais les capacités d’encaissement, et que je ne détestais pas ce genre de plans de temps en temps, ce en quoi je dois avouer qu’il n’a pas tort.

Je lui dis pourquoi pas, on se voit si c’est OK ben y a plus qu’a.

Avant échange photos via SMS, effectivement il est bien comme annoncé, et la photo de sa queue me fait baver grave, en même temps m’inquiète aussi un peu surtout sur la manière dont il va s’en servir vu ce qu’il annonce comme trip de plan souhaité.

Rdv est pris à son Hôtel de Bayonne pour 17 h 30, n° de chambre donné, il me suffit de monter et entrer lui aussi a validé mes photos, en me disant que mon cul lui plaisait beaucoup et qu’il allait me l’exploser

J’arrive à l’hôtel, monte direct et pousse la porte sans autre forme de procédé

Il est là, déjà nu assis à une table de la chambre en train de batailler sur PC portable de 24 pouces

Lui : Salut, mets-toi a poil je finis d’envoyer mon mail

Je m’exécute et m’assois sur le lit.

Une minute à peine après il se plante devant moi, me met sous le nez une queue demi-molle, mais déjà fort honorable et me dit, mets ça en forme après je m’occupe de ton trou.

Le moins qu’on puisse dire c’est qu’effectivement il ne s’embarrasse pas de commentaires.

Je le caresse et très rapidement les affaires prennent une allure intéressante,

effectivement sa queue est magnifique, et son gland très proéminent

Je la lui lèche de bas en haut puis enfourne ce gland non sans difficulté et m’applique à en avaler le plus possible,

Par moment il m’appuie sur la tête, à tel point que je manque de m’en étouffer et ai des haut-le-cœur.

Il sort sa queue de ma bouche et fait son 1er commentaire :

Ça va suffire, la vache tu suces plutôt bien bon, allé met toi à 4 pattes

Je m’exécute et lui présente mon fion

Il s’installe derrière moi à genou, attrape un tube de gel, m’en tartine les fesses puis enfonce un doigt dans mon anus d’un coup sur la moitié de sa longueur

Fait quelques va-et-vient, en tournant puis y enfonce son pouce d’un coup d’un seul sans précaution, jusqu’à la on va dire que ça va j’aime assez, et je commence à gémir et m’ouvrir,

Il aussi compris et retire son pouce en me disant ça suffit tu vas y prendre gout et trop t’ouvrir moi je veux te sentir t’ouvrir quand je vais te forcer.

Puis il pose son gland sur mon orifice et pèse dessus tout en m’écartant les fesses au maximum

La pression est telle que mon anus cède sous LA poussée et son gland entre EN moi d’un seul coup avec un bon centimètre de queue en plus.

Je n’ai pas pu me retenir de crier, la brulure était intense.

Lui imperturbable et stoïque, fait un 3ème commentaire :

je t’avais prévenu, tu ne pourras pas dire que tu ne l’as pas senti celui-là..

Pour l’instant il est a l’arrêt mon cul s’adapte à son calibre, il commence à bouger en s’enfonçant un peu 2 puis 3 puis 4 centimètres fais des mini va-et-vient, je m’ouvre doucement, il se retire complètement et se ré enfonce d’un coup sur quasiment la moitié de sa queue, je la sens m’ouvrir me dilater je l’aide du mieux que je peux en cambrant les reins le plus possible j’ai le cul en l’air la tète plantée dans l’oreiller, j’essaie de gérer ma respiration en même temps.

Il reste planté en moi sur la moitié de sa queue, c’est du lourd quand même la il attrape un flacon posé sur la table de chevet et me dit snife ça 2 bonnes rasades ça va t’aider ; c’est du poppers !

Alors, j’en snife au bout d’un temps très court, il se réactive et la sans aucune manière ne m’empale sur toute la longueur de sa queue d’un coup lent péremptoire ininterrompu jusqu’à la garde, et effectivement la base de son sexe est très évasée.

Son pubis est collé à mes fesses, j’en ai des frissons partout la douleur a fait place à une agréable chaleur, j’ai la sensation d’être complètement rempli, un sentiment de plénitude, cette grosse queue bien chaude en moi me rend fou

(j’ai déjà essayé avec des godes, mais la, c’est de la viande de la vraie vivante bien chaude et c’est nettement meilleurs)

Je suis prêt, il l’a compris alors il commence à vraiment à aimer baiser y a pas d’autres mots il y va puissamment, sur de longs va-et-vient, force quand il arrive au bout, ça cogne au fond de mon ventre ça fait mal et c’est bon en même temps, mes parois s’ouvrent, il décule 3 ou 4 fois pour mieux me reprendre c’est le délire total

Il me bourre maintenant comme un malade à grands coups de reins le plus profonds qu’il peut il me pilonne littéralement le fion

Moi je ne bande même pas, mais le plaisir est ailleurs je le sens fondre en moi monté des reins, je suis brulant le poppers le dessus j’ai la tête qui tourne, je gémis, couine, lui que oui ça putain c’est de la baise, et des vas ’y pousse encore plus fort, et quand il ressort j’implore qu’il s’y remette

Et il y replonge je le sens qui accélère la cadence il commence à souffler grogner éructer, il me tient bien fermement par les hanches et pousses fort de plus en plus fort, et à un moment se plante au fond de moi en râlant et lâche un jet chaud brulant au fond ce mon ventre

Je sens sa queue palpiter en se vidant moi je pars aussi quasi en même temps

Mon anus se contracte sur son pieu une boule de plaisir m’envahit, mes abdos se contractent c’est fulgurant je jouis du cul comme un malade, ma queue éjacule alors qu’elle n’est même pas érection.

Enfin il se retire avec un drôle de bruit, moi de mon côté je fais un bruit de pneu qui se dégonfle, pas très glamour, mais impossible à retenir..

Je tombe à plat ventre lui s’est allongé à côté de moi sur le dos, il a encore la queue raide agitée de soubresauts, et moi des spasmes violents.

On reste comme ça 5 minutes, histoire de reprendre connaissance et nos facultés.

J’évacue encore un peu d’air, ça le fait marrer et dire je ne savais pas que j’avais aussi une pompe à vélo….

Puis je pars sous la douche, et me rhabilles lui est affalé sur le lit les bras en croix les yeux mi-clos

Je lui dis que je vais partir

Lui OK, et de préciser que ça faisait un bail qu’il n’avait pas pris un cul et un pied pareil.

On échange nos mails et je me casse.

Arrivé chez moi j’ouvre mon ordi sans raison précise voir si j’ai des courriers et je vois un mail accompagné de pièces jointes

J’ouvre, une vidéo, le petit malin à laissé sa webcam en enregistrement privé pendant tout notre plan cul, bon certaines vues ne sont pas top, mais on y voit quand même bien nos ébats

La vidéo est accompagnée d’un message

Voilà pour toi

Et merci pour cette baise incroyable tu as un cul c’est du velours accueillant à souhait que du bonheur.

On va mater ça avec ma femme quand je rentrerais

Une copie a été envoyée à Paul (je lui avais promis)

Tu as ma parole d’homme que cela restera qu’entre nous

En même temps je m’en fous vu les prises de vues on ne voit pas ma tête, par contre ce que mon cul subit et les sons sont bien lisibles, et audibles à tel point que j’en ressens une excitation forte qui me redonne envie de baiser.

C’est la première vidéo que j’ai de moi en pleine action

C’est super existant de se voir et de capter en même temps que c’est moi qui ramasse.. Je vais la garder celle-là.

Le téléphone sonne c’est Paul

IL attaque d’entrée : ben mon salaud, qu’est ce que tu as ramassé ? Il t’a mis grave le Henry, il tient bien la route....

Moi : m’en parle pas il m’a démonté complet..

Lui : je peux montrer la vidéo à JC et JP les deux frangins qui t’ont sauté la dernière fois ?

Moi : si tu veux je n’ai plus rien à leur cacher à ces 2-là…

Et je raccroche

Fin du W.E

Si vous avez des commentaires, n’hésitez pas.

James

jamescotbask@orange.fr

Autres histoires de l'auteur : Sévèrement déglingué - 1 pour tous, tous pour moi - Pas vu venir celle-là  ! - 3/4 d’heure intense - Plan avec 2 actifs - Nouveau plan, nouvelle queue - 1 de perdu, 2 très chauds de trouvés - Forestier Sculpteur rugueux - Plombier en urgence - CQFD - Putain de Machine! - Picnique mémorable à la plage - Mal au cul - Là! c'était du lourd de chez lourd - Je suis devenu la pute de Paul en peu de temps - Une bonne dernière directe pour la route - Parole donnée Parole tenue, ho combien - Quand le Hasard et l'imprévu font les choses biens - Pari perdu rime avec plein le cul - Direct du lourd épais au fond des entrailles - Baise à 3 en Mer - Parce qu'il faut un début à tout tôt ou tard - Enfermé 30 Heures

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

20 juin 2019

Nouvelles (10)

Abstinence et excitation Kasso
Les petits Voyeurs Jeanmarc
Romance à l’hôtel Femelle
Job d’été à l’hôtel Femelle
Soumis à un vampire Virgo1999
Dans les dunes à Labenne Raphael75010
Mon professeur Charles
Consultation Nathan0
Une sécance de sport Damien
Sur la plage et à la cave Kasso

La suite (1)

Soumission & Domination -533 Jardinier

Juin 2019

Nouvelles

Trio fist Tétonmaso
Trianon Jako
Nynpho avec mon voisin Nymph
L’Homme est vulnérable Rogue
Ancien camarade sur Grindr Louisallenk
Mon voisin black Gregmrs
Découverte de mon côté gay Alb29
Petite salope -01 Lopamecsxl
Petite salope -02 Lopamecsxl
Petite salope -03 Lopamecsxl
Petite salope -04 Lopamecsxl
Vive l’armée ! Pititgayy
Comment j’ai dépucelé Hotcalvin
Le patron du centre médical À 19
Leçon particulière Frank
Le porte à porte Jeanmarc
Ballade en VTT Femelle
Mon pote Nathan0
Une nuit en Tunisie Fisturo
Histoire de Hammam Dd38
Vengeance Femelle
Jonathan Théo

La suite

Leçon particulière -02 Frank
Les sket -03 Kifflesket
Mon demi-frère hétéro -06 Oldyano
Le copain de ma fille -02 Jeanmarc
Moment de détente -03 Amical72
Moment de détente -04 Amical72
En «beurette» -02 Hamiasamira
Mes potes du lycée -02 JuSP7766
Soumission & Domination -531 Jardinier
Soumission & Domination -532 Jardinier
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)