PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Plombier en urgence

Bonjour à tous

Un petit moment que je ne suis pas venu ici

Ceux qui ont suivis, mes quelques aventures avec Paul rencontré par hasard et les séances qui en ont découlé savent sur «le papier» qui je suis et surtout ce que je suis devenu grâce ou à cause de Paul..

Tout est une question d’appréciation

Une chose est sûre, il m’a révélé c’est le moins qu’on puisse dire..

(voir mes aventures précédentes toutes réelles)

Pour comprendre vaut mieux commencer par les 2 ou 3 1er récits, et si le cœur vous en dit faites lecture des suivants…

Bref pas venu ici depuis un bon moment parce que rien à dire,

Paul ses congés à dates différentes des miennes

Lui comme moi demeurons sur la Côte Sud des Landes

Ce qui sous-entend des vacanciers (famille ou amis) à la maison et des plages de libertés

très restreintes

Donc nous ne nous sommes pas vu depuis un moment ce qui ne nous a pas empêchés de nous téléphoner ou échanger via SMS ou mail au cours desquels on se promettait une rentrée prévue pour mi-septembre quand ni l’un ni l’autre ne seront squattés à la maison.

Moi ça y est ; tout le monde est parti et ma fille (28 ans) qui vit avec moi est en Angleterre en stage de langue internationale Anglais/Chinois

lors de notre dernière conversation téléphonique je lui faisais état de soucis domestiques, entre autres, un problème d’eau chaude chez moi qui finissait par devenir plutôt chiant..

Paul me dit :

J’ai un pote plombier à la retraite, mais qui continue à faire des petits boulots pour arrondir ces fins de mois, si tu veux je lui donne ton tél. et tu vois avec lui je le brifferais, tu vas voir il est cool branché aussi comme moi, genre de mec que tu devrais apprécier il est comment dire : CASH, sans ambigüité et surtout bon plombier..

Moi : OK

Lui : OK il s’appelle Jean je lui dis de t’appeler, et nous on se voit après le 15 je suis en train de concocter une soirée pas piquée des vers..

Moi : bon OK

Passe 2 jours et le fameux Jean m’appelle

Je suis Jean, un ami de Paul qui m’a dit d vous appeler que vous aviez des problèmes d’eau chaude et de plomberie.

Moi :

Eau chaude, oui. Plomberie non..

Lui : a voir, tout ça demain fin d’am je peux venir..

Moi OK

Le lendemain, alors que j’étais dans en pleine saisie informatique d’un dossier client, à 18 h, ça sonne

J’ouvre, me trouve nez à nez avec un mec dans la soixantaine en bermuda débardeur, un caisse à outil à la main qui me dit salut je suis Jean le plombier ami de Paul ; ;

Putain, je l’avais zappé complet.

Lui :

Alors voilà, PAUL m’a demandé de passer vous voir, pour votre problème d’eau chaude et accessoirement vous enculer.

Je suis abasourdi, ça pour être Cash il est Cash !

J’en bafouille.

Heu oui pourquoi pas, on commence par quoi ?

C’est tout ce que j’ai trouvé à répondre.

Lui : le problème d’eau chaude, ça peut servir pour après si après il y a..

Moi : bon OK, c’est là que ça se passe, lui dis je en ouvrant le local technique dans lequel se trouve le cumulus…

Lui OK, continuez à faire ce que vous faisiez, j’ai besoin de personne je vous dirais quand j’ai fini.

Moi bon OK je vous laisse faire

Lui : ha, mais je l’entends bien comme ça.. pour ça comme pour le reste.

Je repars pensif au bureau, et appelle Paul quand même et lui raconte, lui mord de rire :

ça c’est du Jean tout craché me dit‘il je t’avais dit il est cash en tout.

tu ne devrais pas t’emmerder et en plus ça te remettra ta tuyauterie en route pour après le 15

Je comprends mieux l’allusion à la plomberie sur ce coup-là.

Dépité je raccroche..

Je me remets au travail, j’entends le Jean batailler ressortir revenir et au bout d’une demi-heure environ l’eau couler puis le Jean me dire c’est bon pour l’eau elle est chaude, mais c’est une réparation temporaire vous allez devoir changer votre cumulus il a bien vécu trop vécu..

Moi : ha ben, si y a pas le choix j’en fais livrer un et si vous voulez vous viendrez l’installer.

Lui : OK

Bon maintenant on fait quoi pour le reste on teste l’eau chaude ?

Du coup je m’intéresse à lui

Les 60 balais passés, un bon mètre 85 comme moi, dans les 90 kgs, dégarni, les yeux bleus, la mâchoire carrée pas mal large d’épaules, les poils moyens grisonnants qui sortent du débardeur, de beaux brandillons et des mains comme des battoirs, pas franchement des abdominaux, mais pas de ventre proéminant avec un peu d’estomac.

Un mâle pur et dur avec de très beaux restes. En tout cas comestible à souhait.

Moi : Le quoi consiste en quoi ?

Lui : Paul m’a dit que vous étiez plutôt du genre à aimer la bite bien dure et bien menée et qu’il fallait que je vous encule sur recommandation de sa part, maintenant vous n’êtes pas obligé..

Par conte si vous êtes OK, suis pas le genre Câlin, moi c’est du vrai du dur et sans chichi ni bisous bisous, mais style baise bien nette,

Paul m’a dit que vous aimiez ça et que vous aviez un cul plutôt disposé… Alors ?

J’ai pas que ça à foutre, on baise ou pas ?

Rien que de l’entendre ça m’a rallumé la chaudière, en plus ça fait plus d’un mois que j’y ai pas eu droit, et comme dans un rêve je m’entends lui dire :

Faut bien payer la note et récompenser le travail bien fait alors OK.

Lui : bien Paul m’avait dit que vous étiez réglo et m’a susurré aussi que vous étiez plutôt chaud et une bonne salope, et, de tomber dans le foulée le bermuda après avoir enlevé ses espadrilles et enlevé son débardeur.

Il se plante devant moi les mains sur les hanches me regarde dans les yeux

Moi je tombe le short la chemisette

Il a une jolie queue pour l’instant demi molle mais prometteuse.

Lui : allez viens sucer l’outil pour le mettre en forme

Je m’agenouille et prends sa queue en main, elle est lourde et commence à prendre forme

J’engouffre l’objet en lui malaxant les couilles qu’il a grosses et bien pendantes.

Soit il est en manque, soit je lui fais de l’effet parce que j’obtiens un résultat assez rapidement, et un beau résultat je sens grossir dans ma bouche l’outil du bonhomme et constate avec satisfaction qu’il développe un bon 20/21 épais de 4 ou 5.

Il me dit ça suffit comme ça, ça va tenir.

C’est ou la chambre ou tu veux que je te saute ici ?

Moi je lui montre le canapé du bureau

OK ça me va mets toi a genou sur le canapé, que je voie un peu ce qu’il ya entre cette paire de fesses

J’obéis, la sans plus de procédure il m’écarte les fesses et me plante direct sa langue dans le trou, il me lèche la raie revient à mon trou et ré enfonce sa langue dedans et m’écartant le plus possible les fesses, ça m’électrise je sais pas comment il fait, mais sa langue est très dure et envahissante me suis rarement fait bouffer le cul comme ça, je commence à gémir, il s’arrête d’un coup et sans crier gare m’enfonce son pouce d’un coup en entier dans le cul

La je couine grave, puis il m’enfile direct deux doigts en tout en tournant, la je commence à délirer, il sent qu’il me tient qu’il m’a maté, toujours sans commentaire il continu, il a les doigts durs épais, et il sait y faire, je sais plus ou il en est, je pense en avoir au moins 3 dans le cul et il me branle cul comme ça sans ménagement..

Si lui ne parle pas moi je m’exprime je couine râle, gueule par moment, bref je suis prêt

Il fait son premier commentaire :

Bon t’es prêt à minima, maintenant je vais te fourrer comme un grand garçon et la bonne salope que tu es. Ce salopard de Paul à raison t’es une putain de bonne chienne apparemment.

Moi : bon arrête de jacasser et fais ce que t’as a faire..

He ben pour le faire il l’a fait, et il n’a pas fait semblant

En annonçant :

tu vas pas faire le malin longtemps et aussitôt il s’est glissé derrière moi, je crois que je n’ai même pas eu le temps de sentir qu’il posait son gland sur mon trou, j’ai senti un truc dur chaud pousser d’un coup sans ménagement puissamment sans hésitation, la pénétration fut brutale, profonde un vrai viol,

j’ai cru qu’il me déchirait sur toute la longueur, j’avoue j’ai gueuler de douleur, il s’est planté au fond de moi en me tenant fermement par les hanches et me dit alors :

ça te va comme ça ?

Moi le souffle coupé oui, mais vas-y doucement la maintenant..

Lui : Même pas en rêve Paul m’a dit sers toi, punis-le alors je vais me servir et te punir, et la il a commencer à me limer profondément en puissance à grands coups de boutoir il a du ressortir 4 ou 5 fois avant de replonger au fond de mes entrailles..

Et moi je subissais ses assauts mon cul c’était ouvert ça passé mieux, mais je le sentais en permanence sur toute sa longueur et son épaisseur un vrai bourrage de cul

La douleur avait disparu (je me suis surpris à presque le regretter) pour faire place à une puissante décharge de chaleur, mon ventre se remplissait de spasme mon cul s’ouvrait et dans tout ça je ne bandais même pas tout mon corps était concentré sur un trou pas plus grand qu’une pièce de 2 € uros, une puissante onde m’a envahit mon cul s’est mis à convulser sur sa queue, la, il a accéléré encore la cadence et enfin a commencé a s’exprimer :

Putain de salope je vais te noyer le cul et d’un coup sa queue a gonflé au moment ou une puissante jouissance anale m’a submergée et il s’est rependu en moi dans des jets puissants saccadés au plus profond de moi..

J’en pouvais plus j’étais en nage secoué de spasme abdominal et le cul qui palpitait j’ai même joui de ma queue molle en même temps..

Je me suis affalé sur le ventre lui encore en moi, il m’a encore secoué 5 ou 6 fois avant de se retirer d’un seul coup…

Je suis resté la, défoncé du cul le souffle difficile sur le canapé après mettre recroquevillé en chien de fusil

Lui a été essayer la douche, puis est ressorti de la salle de bain s’est habillé

M’a mis une bonne claque sur le cul en m’a dit :

l’eau est au moins aussi chaude que toi ce con de Paul ne m’a pas menti

La main-d’œuvre est payée.

Commande ton cumulus quand tu l’as-tu m’appelles et je viendrais te le monter, mais je te préviens la facture sera plus élevée à toi de voir si tu veux me faire le même mode de paiement, ça risque d’être plus salé.. Et il s’est barré là-dessus

tout ça c’était avant-hier, ce matin j’ai commandé un cumulus ils vont me le livrer le 16 ou le 17

En gros une dizaine de jours avant de me le faire installer

Je ne vais pas me creuser la tête pour savoir qui va me l’installer et ça ne va pas me couter une tune.

Par contre je risque de me faire creuser le fondement et ramasser chaud pour assurer la facture de la main d’œuvre, mais putain qu’est ce que j’ai aimé ça………..

Je vous raconterais dans la prochaine histoire la fameuse installation….

Qui a dit que c’était compliqué de trouver un plombier efficace rapide et pas cher ?

Pas moi c’est sur……..

James

jamescotbask@orange.fr

Autres histoires de l'auteur : Sévèrement déglingué - 1 pour tous, tous pour moi - Pas vu venir celle-là  ! - 3/4 d’heure intense - Plan avec 2 actifs - Nouveau plan, nouvelle queue - 1 de perdu, 2 très chauds de trouvés - Forestier Sculpteur rugueux - Plombier en urgence - CQFD - Putain de Machine! - Picnique mémorable à la plage - Mal au cul - Là! c'était du lourd de chez lourd - Je suis devenu la pute de Paul en peu de temps - Une bonne dernière directe pour la route - Parole donnée Parole tenue, ho combien - Quand le Hasard et l'imprévu font les choses biens - Pari perdu rime avec plein le cul - Direct du lourd épais au fond des entrailles - Baise à 3 en Mer - Parce qu'il faut un début à tout tôt ou tard - Enfermé 30 Heures

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)