PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Marc

Il m’appelle «son sex toy» ou «son petit vide-couilles»... Marc est un de mes amants réguliers. Il doit frôler la cinquantaine, il est très bcbg, vit dans un luxueux appartement du deuxième appartement de Lyon et je ne me fais pas d’illusion, il ne me contacte que quand il a envie de baiser. Je ne sais rien de lui ni de sa vie et je crois que je trouve ça très excitant. Hier matin, il m’a envoyé un SMS vers cinq heure pour savoir si je pourrais passer avant d’aller bosser. Nous nous voyons ponctuellement depuis très longtemps et nous ne nous sommes jamais lassés l’un de l’autre. Il a les yeux bleu piscine, les cheveux presque rasés et est assez grand, massif, voire un peu grassouillet (je pense qu’il a du prendre un peu de ventre depuis que je le connais), poilu, très viril. Peut-être ne plairait-il pas à tout le monde mais je le trouve très sexy. En plus, il est bien monté et très dominant dans l’acte sexuel, ce qui n’est pas pour me déplaire.

Au boulot, je m’organise un peu comme je veux au niveau horaires et je travaille non loin de son appartement ce qui peut avoir un côté pratique. Je lui réponds donc que je suis disponible et fonce sous la douche afin d’arriver chez lui le plus tôt possible. Il m’a demandé de ne pas mettre de calbut aussi je me glisse dans un jean assez serré et enfile un polo que je pourrais garder pour bosser. Je fonce dans le métro en essayant de ne pas bander car je pense que ça pourrait se voir. J’adore baiser avec Marc. Il m’excite énormément et en plus je ne l’ai pas vu depuis un moment donc j’ai très envie.

Lyon n’est pas une si grande ville et je n’ai que deux arrêts avant de sortir et de traverser la place Bellecour pour me rendre chez lui. Quelques minutes plus tard, je suis donc dans l’ascenseur de son immeuble. Sa porte est entrouverte et je pénètre dans l’appart. Il est là, imposant, en caleçon. Je peux voir sa bite super dure déformer le tissus. Il me colle contre le mur, me roule une pelle et m’enlève mon polo. Je suis torse nu dans ses bras et il commence à me lécher partout. Je bande comme un malade et me débarrasse de mon jean et de mes pompes très rapidement. Il ne fait pas encore trop chaud et de toute manière son appartement est climatisé. Il me mets à genoux sans rien dire. Il quitte son boxer et je commence à lui lécher les couilles. Elles sont grosses, poilues, j’adore leur odeur. Je sais qu’il sort de la douche mais il a toujours un parfum un peu musqué entre transpiration et odeur de peau. sur n’importe quel autre mec, je pense que je craindrais mais Marc est tellement viril que ça fait partie de lui.

Il me pousse dans la chambre. J’ai encore mes chaussettes aux pieds et essaye de les enlever mais pas le temps. Il me renverse sur le lit et commence à s’allonger sur moi. Je me laisse aller complètement. Il me retourne. Je sens sa langue descendre le long de mon dos et s’attarder sur mes fesses. Il y a quelque chose chez lui de très animal. Je sens sa queue contre mes cuisses. Il bande super dur et je sais que je vais ramasser. Il me mets à quatre pattes et commence à me bouffer le cul. Je suis tellement détendu que je gémis un peu. Je sais qu’il adore ça.

Sa langue pénètre en moi assez profondément. Il a toujours fait ça super bien et ça me fait grimper aux murs. Il se place tête bêche au dessus de moi et m’enfonce sa queue dans la bouge tandis qu’il me tient pour me surélever et me lèche le trou. Sa bite m’étouffe mais j’aime bien. Je sens son gland au fond de ma gorge. Je lui appartient totalement et c’est vraiment excitant. Il se dégage et me retourne. «A quatre pattes, allez !». J’obéis. Je me mets sur le bord du lit, le cul cambré et offert. Il déchire une capote et l’enfile. J’ai hâte qu’il me prenne.

Il entre en moi doucement en me maintenant dans la position en me tenant les hanches. Je sais qu’il aime avoir tout le contrôle. J’adore. Il est en moi. Il me défonce très brutalement et je me laisse aller, ma tête contre le lit. Je sens chacun de ses coups de reins et je gémis encore et encore. «Te branle pas». J’obéis. Il continue un moment comme ça puis se retire, me fait rouler sur le dos, remonte mes jambes sur ses épaules et entre à nouveau en moi. Il s’allonge sur moi, me roule pelle sur pelle. Je passe mes bras autour de ses hanches et j’accentue le mouvement. Il me pilonne. C’est très excitant. Je sens sa sueur coller nos corps. J’éjacule contre son ventre sans me toucher et je le sens se contracter et remplir la capote. Il s’effondre sur moi et m’embrasse dans le cou. Nous restons comme ça quelques longues secondes puis il se relève et enlève le préservatif plein de sperme.

«Je crois qu’on a bien mérité une douche». Nous allons dans la salle de bain et tendrement il me lave avec un savon à l’amande sous le jet tout en se savonnant aussi. Il peut aussi avoir un côté très tactile maintenant alors qu’au début il se rhabillait vite fait. Il m’offre un café. Je me rhabille. Il saute dans un pantalon, enfile une chemise et je lui fait son noeud de cravate. Nous échangeons des banalités pendant que nous buvons notre café. Nous sortons ensemble et nous séparons dans la rue. Vivement la prochaine fois.

Chopassif

Autres histoires de l'auteur : Premier contact avec deux daddies - Plan drague - Je suis un vide-couilles - Avec deux blacks - Une super rencontre au sauna - Plan cave avec Sylvain et les autres - Mon sex friend tatoué - Rencontre avec Henri - Mon anniversaire avec Éric - Le corps de Clément - Maître Olivier - Visite de Mehdi - Marc - Plan chaud à quatre

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

17/01 : 15 Nouvelles

Ibrahim le Camerounais Gregmrs
Urgence médicale Luk Alexandre
Premier contact avec deux daddies Chopassif
Mon meilleur ami Jeff
Intermittent de l’esclavage ? Jh30du11
Sévèrement déglingué James
Je (me) décoince (avec) mes amis Pititgayy
À dispo à l’hôtel Teteur69
Suprême Mathieu - SM JulienW
Baver sur un pote BearBen
Tea time rue Vivienne Lane
A quoi servent les muscles Julian
Le voisin de l'immeuble Nicolas 89
Le voisin de l'immeuble -02 Nicolas 89
1ere fois Hombre50

La suite... 5 épisodes

La grosse bite de mon beauf -07 Ghost writer
Pisse and Love -09 Yan
Chambres à louer -14 Jeanmarc
Chaude soirée -03 Red
Ma vie de lope exhib -04 Lopexhib
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)