PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Plan drague

Pour ceux qui n’ont pas lu mes précédents récits, je m’appelle Étienne, j’ai 28 ans, je mesure un mètre soixante-dix pour soixante-trois kilos, je suis blond, pas spécialement musclé et je me trouve parfaitement banal. Pourtant, parfois il semblerait que je plaise vraiment à certains mecs. Je dois dire que ça m’épate à chaque fois. C’est le cas de Maxime, un gars que je croisais depuis déjà plusieurs mois dans les bars gays de Lyon.

Viril, assez grand, les cheveux rasés, une barbe courte, il s’habille toujours en survêt et baskets et je le trouve assez mignon. Il doit avoir à peine dépassé la trentaine et est assez athlétique. Je le trouve un peu timide et assez maladroit. Il boit des bières souvent seul et, bien qu’il soit assez mignon, à part les barmen, j’ai toujours l’impression que personne ne lui parle vraiment.

Dans la semaine dernière, après le boulot, je décide d’aller boire un verre dans un bar du premier arrondissement vers 18 h et je le croise. Nous nous disons bonjour de loin, mais nous n’avons jamais vraiment discuté. Il y a quelques semaines, l’un de mes potes m’avait fait remarquer qu’il me regardait avec insistance. Je n’y ai pas vraiment prêté attention et lui ai rétorqué qu’il se faisait des idées. Pourtant, ce soir-là, je remarque qu’il me jette des coups d’œil discrets au-dessus de sa pinte.

Je bois mon verre en plaisantant un peu avec le serveur que je connais un peu et je me dis qu’il est déjà bourré, car vraiment son regard se fait plus insistant. Je décide de le tester. Je me lève pour aller aux toilettes en lui rendant son regard. Lors que j’en ressors, je me trouve nez à nez avec lui. Il sourit un peu timide.
«On ne se connait pas vraiment. Moi c’est Maxime et toi Étienne non ?»
«Oui tout à fait.»
Je m’efface pour qu’il puisse entrer dans le chiotte, mais il ne bronche pas. Il me sourit. Et, de manière très inattendue, il lance :
«J’ai envie de ton cul.»
Je reste un peu surpris, mais franchement, je le trouve charmant et pour toute réponse je lui roule une pelle. Il me colle contre le mur et me la rend ce qui me fait bander direct.
«J’habite pas loin. On va chez moi ?» me demande-t-il.
Je suis un peu éberlué, mais j’accepte. Nous payons nos verres sous l’œil goguenard du barman. Pour moi, dans ce genre de contexte, ça n’a jamais été aussi vite.

Je le trouve assez entreprenant lorsque nous marchons dans les petites rues derrière l’hôtel de ville. L’alcool a dû le désinhiber un peu. Il ouvre une porte cochère et nous montons dans l’ascenseur. Là, il se colle à moi. Je vois bien qu’il bande dans son survêt. Il me colle contre la paroi et me passe sa langue sur le cou, dans les oreilles, dans la bouche. Je suis excité aussi et je me dis que je vais passer à la casserole avec un mec que l’on pourrait facilement prendre pour un hétéro.

Nous entrons dans son appart et il m’enlève mon blouson puis le sien. On se roule des pelles. C’est chaud. Je lui mets la main entre les jambes. Je n’aime pas trop la sensation du lycra de son bas de survêtement, mais je me dis qu’il est assez bien monté. En tout cas c’est dur et il semble avoir de grosses couilles. Je lui enlève son pull, il fait de même et commence à me mordre les tétons. Comment a-t-il compris que j’aimais ça je ne sais pas, mais ça me fait un effet dingue. Je le caresse à travers son survêt et lui baisse. Il porte un slip blanc qui commence à être trempé. Je lui baisse maladroitement. Il déboutonne la braguette de mon jean et me chuchote à l’oreille :
«Fous-toi à poil on va au pieu».

Je ne me fais pas prier, j’enlève mes baskets et les laisse dans le vestibule avec mon jean et mon caleçon. Je suis nu comme un ver, lui aussi. Je le suis. Il bande comme un malade et moi aussi. Il a un corps assez mince, mais quand même puissant. Il a une peau presque aussi blanche que la mienne et il est assez imberbe sur le torse, il n’a que des poils sur les jambes. J’adore sa petite gueule avec sa barbe. Il me pousse sur le lit et me relève les jambes. Il s’accroupit et commence à me bouffer le cul. J’adore ça et il me fait gémir ce qui semble décupler encore son excitation. Je le trouve vraiment très sexy. Je sens sa langue entrer de plus en plus profondément en moi. Je m’ouvre.

Il me tient solidement les cuisses relevées et continue puis relâche son étreinte. Je m’assois donc sur le lit je commence à le sucer. Son gland décalotté est humide, très humide et je le fais grogner en passant ma langue. Il me pince très durement les tétons. C’est excellent. Je gémis et lui bouffe la bite et les couilles. Il est vraiment très excité et moi aussi. J’ai vraiment envie qu’il me saute et je lui fais comprendre.
«Baise-moi».
«Pas de problème.»
Il me met à quatre pattes.
«Mets une capote.»
Il cherche dans un tiroir de la table de chevet et en sort un paquet. Il déchire l’emballage avec ses dents et l’enfile avec une certaine dextérité qui contraste un peu avec ses gestes mal assurés. Il me met un doigt puis m’enfile sa queue d’un coup en m’arrachant un cri.
«Je t’ai fait mal ?»
«Non, continue.»

Il me saisit par les hanches et commence à me pilonner puis il me fait légèrement avancer et cambrer et monte derrière moi sur le pieu. Je sens toujours sa queue en moi, mais maintenant son torse contre mon dos. Il est penché sur moi et il y va de plus en plus fort. Je gémis et m’écroule sur le lit. Il me coince la nuque avec son avant-bras. Il est quand même un peu dominant et j’aime bien. Je le sens bouger en moi et je suis près d’éjaculer sous moi lorsqu’il me relève.

Il m’allonge sur le lit, me relève à nouveau les jambes et entre encore brutalement en moi. Il est un peu gauche et je trouve ça très excitant. Il m’embrasse.
«T’es trop mignon.»
«Toi aussi…»
Il éjacule dans la capote et commence à me pincer les tétons sans ressortir pour me faire jouir aussi. Je me rends compte qu’il bande encore. Je répands mon sperme sur mon ventre. C’est un formidable moment. Il perd un peu l’équilibre et s’effondre sur moi en m’embrassant dans le cou. Nous sommes collés l’un à l’autre par mon sperme.

Au bout de quelques secondes, il se redresse, se retire lentement et quitte la capote.
«C’était bien !»
«Ouais, génial.»
«Ça faisait longtemps que tu me plaisais, mais tu es toujours avec tes potes et je n’osais pas t’aborder.»
«Tu as bien fait tu vois.»
«T’es vraiment mignon.»
«Tu trouves ?»
«Ouais j’adore.»
Je lui souris. Il m’embrasse très maladroitement et me serre contre lui. Il a transpiré et je me retrouve un peu collé contre sa peau.
«Je prendrais bien une douche…»
«Pas de soucis.»

Il se relève d’un bond et me prend par la main pour m’entrainer dans la salle de bain. Il fait couler l’eau pour trouver la bonne température puis m’embrasse dans le cou avant que je n’entre sous le jet. Il me savonne. C’est très agréable. On se douche longuement et l’excitation revient. Je me mets à genoux pour le sucer sous la douche et, au bout de quelques minutes, il éjacule à nouveau, mais cette fois sur mon visage. Nous terminons la douche et nous nous séchons.
«Tu veux manger un bout au resto avec moi ?»
«Avec plaisir.»
Nous nous sommes rhabillés et sommes sortis. Il m’a emmené dans un petit restaurant près de chez lui et nous avons passé un très bon moment. J’ai même accepté de dormir chez lui ce qui ne m’arrive pas souvent. Nous avons encore baisé.

Le matin je suis retourné bosser. Je lui ai dit que je ne voulais pas de petit copain, mais c’est vrai que nous échangeons des textos depuis cette nuit-là et que je trouve ça agréable. J’ai encore envie de lui. Probable que je le reverrai bientôt.

Chopassif

Autres histoires de l'auteur : Vacances et testostérone - Dernier sauna à Paris - Premier contact avec deux daddies - Plan drague - Je suis un vide-couilles - Avec deux blacks - Une super rencontre au sauna - Plan cave avec Sylvain et les autres - Mon sex friend tatoué - Rencontre avec Henri - Mon anniversaire avec Éric - Le corps de Clément - Maître Olivier - Visite de Mehdi - Marc - Plan chaud à quatre - Mâle alpha

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)