PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Dernier sauna à Paris

Mon dernier séjour à Paris en octobre dernier a été assez calme. Le précédent, en février avait été la débauche totale, car je ne bossais que le soir et, comme je dors peu, je passais une partie de mes nuits (en sortant du boulot) et mes après-midis à baiser. Le dernier était donc plus tranquille, mais, un après-midi, je décidai quand même, vu que j’avais rendez-vous vers 17h rue des Abesses, de me faire un sauna dans le quartier de Pigalle.

J’avais décidé d’aller au Mykonos, rue des Martyrs. C’est un endroit assez minable, mais très très chaud et c’est ce qu’il me fallait. J’arrivai sur le coup des 11h30 et le sauna n’ouvrait qu’à 13h. J’ai fait contre mauvaise fortune bon cœur et je me suis dit que j’allais manger un bout quelque part. Vous me croirez si vous voulez, mais il n’y a jamais de hasard. Je n’aime pas trop les kébabs pourtant, ce jour-là, ça m’a fait envie. Je suis donc rentré dans une échoppe toute en longueur avec un comptoir et des tables alignées. J’ai commandé et je me suis assis à une petite table de deux près de l’entrée du restaurant. J’avais bien remarqué un jeune black en costard qui mangeait au fond, mais je lui tournais le dos. J’ignore si ça vous est déjà arrivé, mais je sentais son regard dans mon dos. Le patron m’a apporté ma commande et je commençai à manger quand le garçon m’a dépassé pour aller régler son déjeuner. Je le remarquai un peu mieux, il était jeune, pas très grand, mais on le devinait très musclé. Il me regarda droit dans les yeux et avant de sortir m’adressa un grand sourire et une « bonne journée ». Je répondis, un peu stupéfait, mais l’histoire ne s’arrête pas là. J’ai englouti mon sandwich et j’ai décidé d’aller me balader dans les sexshops de l’avenue de Clichy. Alors que je remontais le boulevard, j’ai à nouveau croisé le jeune mec. Noir ébène avec son costume, il était vraiment très très mignon et il m’a souri à nouveau. Là, j’ai commencé à me demander s’il ne me draguait pas et je l’ai perdu de vue. Je suis allé m’installer rue des martyrs, dans un café qui est en face du sauna pour attendre l’ouverture et surtout ne pas être le premier à entrer.

Au bout de quelques minutes, quelle ne fut pas ma surprise quand je vis le jeune black entrer au sauna ! Alors là c’était un signe, j’avalai la fin de ma tasse d’expresso et je traversai la rue pour entrer au sauna. Comme je vous l’ai déjà dit, c’est un endroit un peu glauque. À la caisse, une jeune asiatique en boxer, pas aimable du tout, me tends la minuscule serviette prévue et je commence à me déshabiller. Il faut expliquer que, dans ce sauna, les serviettes sont un petit carré d’éponge qu’on ne peut porter que sur son épaule, car elle ne couvre pas les hanches. Je me suis déshabillé et j’ai commencé à me balader dans l’obscurité. Les saunas parisiens sont toujours très peuplés et, dès l’ouverture, il y avait déjà quatre ou cinq mecs. Pas de trace de mon beau black. Au bout de quelques minutes, je l’ai trouvé dans le sauna sec. Il était assis. Son corps en effet, était musclé et son torse totalement lisse. Il me regarda et me sourit à nouveau. Je suis assez décoincé dans ce genre d’endroit et je me suis assis carrément à côté de lui puis j’ai posé ma main sur son sexe. Les blacks, contrairement à la légende ne sont pas tous ttbm mais lui si, c’était impressionnant. Je l’ai caressé et il a bandé immédiatement. Il m’a embrassé très longuement et langoureusement. Un autre mec est entré dans le sauna puis ressorti immédiatement. Le garçon m’a murmuré à l’oreille « on va dans une cabine ? ». J’ai obéi immédiatement. Nous sommes donc sortis, ce qui m’a soulagé, son corps était luisant et vraiment magnifique. Nous sommes entrés dans la cabine la plus proche et nous nous sommes embrassés à nouveau très longtemps. Il a essayé sans succès de fermer la porte et nous avons souri. C’était un moment très très tendre, je n’en revenais pas.

Il s’est allongé sur la couchette, le sexe raide, énorme. Je l’ai rejoint et j’ai commencé à le lécher, car seul son gland entrait dans ma bouche. Je me suis demandé ce qu’on allait pouvoir faire d’autre. Ma bouche allait de son sexe à sa bouche et je léchais son torse au passage ainsi que ses aisselles. Il était électrisé. Je le regardai et le trouvais vraiment magnifique. Il a chuchoté « Tu veux que je te prenne ? ». J’ai ouvert un sachet de gel, lui ai enfilé une capote avec ma bouche et je me suis lentement empalé sur sa queue. Ça l’a excité et il s’est mis à bander encore plus dur. C’était très excitant. Il m’a penché sur lui et a commencé à faire des va-et-viens. Je n’avais pas mal du tout, c’était génial je le sentais en moi et il m’embrassa très tendrement en même temps. Au bout de quelques minutes comme ça, il me renversa en restant en moi et je me retrouvai sous lui. Il m’avait immobilisé les mains et m’embrassait. J’avais l’impression que mon corps tout entier lui appartenait. C’était à la fois très animal et très tendre. J’adorai le sentir en moi. Il commença à accélérer. Je perdais la notion du temps. D’autres mecs avaient essayé d’entrer dans la cabine, mais il leur avait fait signe que non alors ils nous observaient depuis la porte. Il s’est brutalement retiré et m’a mis sur le vendre puis a attiré mes fesses contre lui et m’a pénétré à nouveau m’arrachant un cri. Il était allongé sur moi et me pilonnait tout en me mordillant la nuque. C’était trop bon. Sa force et sa sensualité me rendaient dingue. Au bout d’un moment de pilonnage, je gémissais, râlais, me donnais en spectacle. C’était excellent. Puis il a éjaculé dans la capote. Je l’ai senti se contracter. Gémir, sa bouche contre mon oreille. Ça m’a excité terriblement et j’ai joui contre mon ventre sans me toucher. Ça m’arrive rarement. Il est resté un moment en moi en m’embrassant la nuque puis il s’est retiré et m’a attiré contre lui. Nous nous sommes embrassés longuement quand j’ai proposé une douche. Il a souri et m’a suivi. Là, il s’est occupé de moi, m’a savonné des pieds à la tête et m’a embrassé encore et encore et j’ai fait de même. Nous avons recommencé à bander et nous sommes retournés dans une cabine ou nous avons baisé à nouveau.

Nous avons baisé quatre fois dans l’après-midi sans nous dire un mot ou presque et j’avais rendez-vous chez des copains donc je lui dis que je devais partir. Il m’accompagna au vestiaire et m’embrassai tout le temps. Je le remerciai de l’après-midi géniale que je venais de passer et lui dit que je le trouvai très beau. Il me répondit que lui aussi me trouvait beau. Venant de ce canon de 25 ans, j’avoue que ça m’a flatté. Je me sens toujours extrêmement banal. Il m’a dit s’appeler Xavier. Nous avons échangé nos numéros de téléphone pour un de mes prochains séjours à Paris, car je bossais le lendemain et je devais rentrer à Lyon le lendemain.

Chopassif

cstphan@yahoo.com

Autres histoires de l'auteur : Mon dernier plan à trois - Vacances et testostérone - Dernier sauna à Paris - Premier contact avec deux daddies - Plan drague - Je suis un vide-couilles - Avec deux blacks - Une super rencontre au sauna - Plan cave avec Sylvain et les autres - Mon sex friend tatoué - Rencontre avec Henri - Mon anniversaire avec Éric - Le corps de Clément - Maître Olivier - Visite de Mehdi - Marc - Plan chaud à quatre - Mâle alpha

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

20 juin 2019

Nouvelles (11)

Baisé par mon chef Rachid
Abstinence et excitation Kasso
Les petits Voyeurs Jeanmarc
Romance à l’hôtel Femelle
Job d’été à l’hôtel Femelle
Soumis à un vampire Virgo1999
Dans les dunes à Labenne Raphael75010
Mon professeur Charles
Consultation Nathan0
Une sécance de sport Damien
Sur la plage et à la cave Kasso

La suite (1)

Soumission & Domination -533 Jardinier

Juin 2019

Nouvelles

Trio fist Tétonmaso
Trianon Jako
Nynpho avec mon voisin Nymph
L’Homme est vulnérable Rogue
Ancien camarade sur Grindr Louisallenk
Mon voisin black Gregmrs
Découverte de mon côté gay Alb29
Petite salope -01 Lopamecsxl
Petite salope -02 Lopamecsxl
Petite salope -03 Lopamecsxl
Petite salope -04 Lopamecsxl
Vive l’armée ! Pititgayy
Comment j’ai dépucelé Hotcalvin
Le patron du centre médical À 19
Leçon particulière Frank
Le porte à porte Jeanmarc
Ballade en VTT Femelle
Mon pote Nathan0
Une nuit en Tunisie Fisturo
Histoire de Hammam Dd38
Vengeance Femelle
Jonathan Théo

La suite

Leçon particulière -02 Frank
Les sket -03 Kifflesket
Mon demi-frère hétéro -06 Oldyano
Le copain de ma fille -02 Jeanmarc
Moment de détente -03 Amical72
Moment de détente -04 Amical72
En «beurette» -02 Hamiasamira
Mes potes du lycée -02 JuSP7766
Soumission & Domination -531 Jardinier
Soumission & Domination -532 Jardinier
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)