PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Fin de journée dans l'ascenseur

Il est tard, ce fut une longue journée de travail. J'ai passé la journée à traiter des dossier tous plus ennuyant les uns que les autres. Je n'ai qu'une envie, c'est de rentrer chez moi et de dormir. Il n'y a d'ailleurs presque plus personnes dans les locaux, à part les agents d'entretien. Je pénètre dans l'ascenseur qui va me conduire 30 étages plus bas. Je n'ai jamais cet ascenseur, car trop lent et capricieux. Et ce n'est pas cette journée qui va me faire changer d'avis : aujourd'hui panne d'ascenseur ! Il ne manquait plus que ça pour anéantir cette journée. Ah moins que ...

Nous sommes deux coincés ici : moi et ... un très beau mâle en costard. Je n'avais pas prêté attention à lui en montant, et je ne le voyais pas quand d'un coup la lumière s'est éteinte, mais la lumière d'urgence, rouge, me l'a fait remarquer. L'alarme ne s'est pas déclenché et j'essaye d'appeler du secours quand il me lance :

"Peine perdue !"
"Pourquoi ?"
"J'ai déjà connu ça."
"Et qu'est-ce qu'on fait alors ?"
"La dernière fois, j'étais seul, et rien n'a fonctionné pendant 30min. Et l'assistance a mis 1h de plus à venir."
"C'est pas vrai ! Il manquait plus que ça !"
"On est deux, on pourra discuter, le temps passera plus vite."

Je n'ai pas envie de parler, je suis décidément de très mauvaise humeur. Mais mon acolyte est séduisant et visiblement bien foutu. Je fais plus ample connaissance avec l'inconnu et apprends qu'il travaille 10 étages au-dessus du mien et qu'il fait presque le même métier que moi. Il a aussi passé une longue journée et n'a pas envie non d'être là.

"Sinon, une famille ?"
"Non, je cherche encore l'âme soeur. Et vous ?"
"Non plus. Mon ex m'a largué ya deux mois."
"Merde. Ca faisait longtemps"
"Lui et moi ça faisait 11 mois"

"Lui" ??? Je suis surpris ... agréablement.

"Lui ??"
"Oui ... ça vous dérange pas ?"

Me prends alors une poussée d'optimisme. Je commence à bander. Il l'a vu.

"Apparemment on chasse sur les mêms terres."
"On dirait bien."

Il bande lui aussi et commence à se frotter le paquet.

"Et les caméras ?"
"J'ai eu le temps de faire le tour de la cage la dernière fois et ... ya rien ici"
"Cool"

Je commence également à me masturber, m'approche de lui et lui met la main au paquet.
Je sens son autre main remonter sur mon bras, puis mon épaule, puis ma nuque. Il s'empare de ma tête, l'approche de la sienne,  et m'embrasse. Nos langues font connaissance et s'entremêlent généreusement. Notre étreinte est de plus en plus charnelle et nos corps sont cette fois complètement collés.
Sa main quitte ma nuque, fais chemin inverse et vient subtilement ouvrir sa braguette. Il en extirpe son objet et me l'offre. Je tiens maintenant dans la main son magnifique et pénis et pendant ce temps, il m'ouvre la braguette et me chope la bite. Nous nous branlons ardemment et nous embrassons. La chaleur monte vite et je décide de retirer ma veste.
Il est surpris.

"On passe à l'étape suivant alors ?"
"Pourquoi pas ? On a du temps à tuer non ?"

Sur ces mots, il saisit nos deux baguettes et, en rythme, bat la cadence avec sa main musclée.
Pendant quelques minutes, il fait des va et viens régulier avec sa main, et m'embrasse dans le cou. Je jubile.

"T'as l'air d'avoir de l'expérience !"
"Ouais et t'as encore rien vu"
"Ah ouais ?"

Pour me prouver sa bonne fois, il s'agenouille et commence à me lécher le gland. Je commence à mouiller et il me nettoie de sa langue visiblement aguerrie tant il le fais bien. Puis sa bouche vient épouser la forme de mon gland et glisse doucement le long de mon sexe érecté. Il me suce bien mais sa tête heurte ma boucle de ceinture à chaque à-coups. Je la retire et défait  le bouton de mon pantalon. Ma bite n'est plus retenue que par mon caleçon.
Il me dis alors :

"J'aime pas la couleur de ton calbut !"
"Pourquoi, c'est le jaune ?"
"Ca me revulse !"
"Alors fous-le moi en l'air !"

Il baissa mon pantalon, prit l'arrière de mon des deux mains, puis le déchira avec une force incroyable. J'ai maintenant le cul à l'air. Il a achevé le travail en déchirant le peu qu'il me restait de ce caleçon. Je n'avais plus que la ceinture du caleçon et pour me l'enlever, il m'a retiré tout le bas, à savoir chaussures chaussettes et pantalon. Quel force il avait !!
Puis il relever, et a guidé mes mains vers son pantalon et m'a fait comprendre qu'il le gênait. Je lui ai donc enlevé, ainsi que ses chaussures et ses chaussettes. A ma grande surprise, il n'avait pas de caleçon.
Nous étions tous les deux à moitié nus et il a alors sorti de sa mallette une capote.

"C'est ta taille ?"
"Qu'est-ce que tu te promènes avec ça ?"
"C'est ta taille ?"
"Oui mais ..."
"Ferme ta gueule et encule-moi maintenant !!"

Sur cet ordre, j'enfile le condom qui me moule agréablement le pénis, pendant que mon compagnon d'infortune se met à quatre pattes dans l'ascenseur.

"Retourne-toi !" Lui dis-je
"Hmmm j'adore quand tu me donnes des ordres !"

Il est maintenant sur le dos, les jambes écartées. Je me mets genou devant lui, passe ses jambes sur mes épaules et commence à lui titiller l'anus. Il émet un beau cri de jouissance. Puis, pour entamer le travail, j'introduis mon majeur dans son orifice bien nettoyé. Il à l'air d'adorer. Une fois la grotte ouverte, j'engouffre mon engin à l'intérieur et commence quelques va-et-viens. Il jubile à son tour. Je me couche sur lui pour l'embrasser et doucement lui ouvre la chemise, sans défaire la cravate (je trouve ça plus excitant), et lui caresse le torse. Puis, sentant la fin venir, je me retire, jette le condom à terre, lui ouvre grand la chemise et lui sauce allègrement la cravate.
Lui, pas encore au bout, me laisse le masturber, à une seule condition :

"Je veux juter dans ta bouche"
"Avec plaisir. Mais j'avale pas !"
"Crache-moi au visage après"

Je défais ma cravate, ouvre un peu ma chemise, histoire de ne pas trop me salir, et le masturbe.

"Ca y est je vais lâcher !"

J'ouvre grand la bouche au-dessus de sa bite et me prend tout le jus dans la bouche. Comme convenu, je lui recrache tout à la gueule.

"Wow c'était divin !" lui dis-je
"Je te le fais pas dire salaud"
"Ok il est temps de sortir de là j'ai chaud"

J'appuie sur le bouton d'appel d'urgence et à ma surprise quelqu'un répond. On me confirme que quelqu'un arrive dans l'heure
Nous nous débarbouillés avec les lambeaux de mon ancien caleçon, puis nous nous rhabillés.
L'attente a été assez longue mais nous avons finalement libérés.
J'ai raccompagné mon collègue chez lui et nous avons fixé une prochaine date de rencontre.

PetitGayCurieux

loginlive2011@hotmail.fr

Autres histoires de l'auteur : La fôret - Mon employé - Chaudes vacances - Le meilleur ami de mon frère - La grange - Voyage scolaire - Pute à domicile - Chaude chambre d'internat - Chienne de compagnie - Mon professeur de philo - Le vendeur - Maxime et moi - Jonathan et les hommes - Ludo - Colocation - Fouille au corps - Mon correspondant - Un bon secrétaire - Les toilettes de la FAC - L'esclave et le seigneur - Ce voisin pas très sympa - Fût pris qui croyait prendre - Attouchements consentis - Abusé dans les vestiaires - Mathématiques - Le vendeur de voiture - Promenade nocturne - Inauguré par mon frère - Le sous-marin - L'île de la tentation - Le châtelain - La colonie de vacances - Révisions particulières - Sous le bureau de mon banquier - Simon le handballeur - Dérapage avec mon coloc' - Comment pervertir un mannequin ? - Soirée trop arroséeFin de journée dans l'ascenseur - Le beau Fabien - La fenêtre d'en face

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

14 aout 2019

Nouvelles (20)

Abdou Romain
L’école de danse Noah93
Hétéro, juste ce qu'il faut Hugo
What a TØS Sexaddict49
Première hard Tours37
Plan à 3 en extérieur Sylou69
Fouille révélatrice à l’aéroport KarlJ
La piscine Quentin94
Un sauna de verre Glaudoun
Défonce au camping Heysi37
Pauvre Cyrillo Romain
Mes dépucelages -01 XXL
Mes dépucelages -02 XXL
Le fils du shérif -01 Matt
Le fils du shérif -02 Matt
Le fils du shérif -03 Matt
Faire durer le plaisir Frank
Faire durer le plaisir -02 Frank
M Renart
M -02 Renart

La suite (9)

Le cul -02 chuuuut17
Un étudiant appliqué -09 Amical72
Un étudiant appliqué -10 Amical72
Un étudiant appliqué -11 Amical72
Mariage pour tous -14 Yan
Passion en toutes lettres -21 Romain
Passion en toutes lettres -22 Romain
Passion en toutes lettres -23 Cyrillo
Passion en toutes lettres -24 Romain

Aout 2019

Nouvelle

Amoureux de Dimitri Chopassif
Prof de sport Victobg
Lost in Cocktown Pititgayy
Il m’offre son c... Seithan
Jardinier bien bâti Virilbgmuscle06
Mes années de fac Louisallenk
Toilettes publiques Hugo
Anniversaire de mon beauf Linox
La Cage d’escalier Éric
Révélation au club de natation WhiteKnight
Mehdi, le livreur de pizza Pol
Les vices de l’internat Lloh
Le volleyeur et le rugbyman Dolto
Chienne à rebeu Larbin
Nils -01 Renart

La suite

Passion en toutes lettres -17 Romain
Passion en toutes lettres -18 Cyrillo
Passion en toutes lettres -19 Romain
Passion en toutes lettres -20 Cyrillo
La grosse bite de mon beauf -08 Ghost writer
Un étudiant appliqué -07 Amical72
Un étudiant appliqué -08 Amical72
Amour inaccessible -05 Miangemidemon
Nils -02 Renart
Mariage pour tous -13 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)