PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Promenade nocturne

C'était une fraîche nuit d'octobre. Comme souvent durant les beaux jours, je me balade souvent seul, la nuit, car j'y trouve la quiétude et le repos que je n'ai pas dans cette ville surpeuplée. Moi c'est Dylan, 24 ans, 1,84m, châtain foncé aux yeux bleus, et plutôt bien fait grâce aux sports que je pratique régulièrement (course, tennis et natation).

Cette nuit à été la plus particulière de ma vie. Je me déplace avec une faible lumière pour ne pas déranger la faune et pour savoir où je mets les pieds. J'avance doucement, histoire de voir si un animal pourrait passer lorsqu'une ombre passe à quelques mètres de moi. Je n'y vois rien, je m'approche lorsque l'ombre se retourne nette et me surprenne. Un léger hurlement de ma part auquel un "chuuut" m'a répondu. Tout bas je réplique :
"Excusez-moi, vous m'avez fait peur !"
"Et vous donc. Apparemment je ne suis pas le seul à gambader la nuit."
"Et moi qui pensais ne jamais rencontrer un tel animal. "
Sa voix était douce et posée, bien qu'assez grave et virile.

Il m'a invité à le suivre. Très vite, nous sommes arrivés à une cabane que je connais bien et nous y sommes entrés là il a éclairé le lieu de sa torche et s'est présenté :
"Salut moi c'est Matt enchanté."
Quelle ne fut pas ma surprise en voyant ce bel étalon. Un beau mâle, cheveux noirs en brosse, yeux bleus océan, barbe de 3 jours et sourire en coin ravageur. Je succombe à son charme. Je reste bouche bée devant lui.
Il est complètement mon genre de mec. Je suis retourné. Il y avait si peu de chance que je croise quelqu'un la nuit, encore moins au milieu de la forêt et encore 1 milliard de fois moins pour tomber sur un si bel homme. Je suis resté bloqué pendant 3s  lorsqu'il m'a "réveillé" :
"Eh oh du bateau ?"
"Hein ... euh ... oui ... pardon je ... Dylan, de même"
Je suis rouge de gêne et j'ai très chaud. Il m'a alors achevé :
"C'est moi qui te met dans des états pareil ?"
"Hein ... quoi ... non non c'est rien, j'étais ailleurs. "
Ses yeux se sont portés sur mon entrejambe.
"Et ça c'est quoi ?"
En effet, sans m'en rendre compte, j'étais en rut.
"Oh merde désolé. "
J'avais honte plus que jamais.
C'est alors qu'il s'est passé un truc que je ne m'explique pas : bien qu'il ne fasse qu'une dizaine de degrés, il a retiré son manteau et m'a dit :
"Enlève un truc."
Bêtement j'ai demandé "pourquoi" et il m'a répondu :
"Pour te voir."
Son ton était plus grave et presque coquin. Il me faisait des avances.
Comme j'avais déjà chaud, j'ai retiré mon manteau. En réponse, il a ôté son pull et m'a laissé voir un t-shirt plus que moulant qui collait tellement à sa peau qu'on voyait à travers ses pectoraux très musclés et ses huit abdos tous aussi saillants. Grisé, j'ai fait de même. Alors il s'est mis torse nu complètement vierge et m'a laissé voir un torse d'athlète, un dieu vivant. Jamais je n'avais vu pareil beauté.

Il m'a alors sauté à la bouche pour m'embrasser avec une rage et une fougue incroyables. Dans cet élan, il m'a enlevé mon t-shirt et a fait sauté mes boutons de mon pantalon. Il m'a alors poussé à terre et une fois couché, il m'a mis à poil.
Il est remonté à moi et m'a alors laminé la bouche avec sa langue.
Très rapidement il a défait et baisser au genoux pantalon et calbut. Comprenant ses intentions, mais n'aimant pas les relations abruptes, je le stoppe et lui explique mes réticences. Il me répond qu'il ne peut se calmer cette fois et qu'il risque de me faire mal si on continue. Je lui propose donc d'achever le travail. Il accepte, se colle à moi et m'embrasse avec violence. Moi je prend nos bites tendues à l'extrême et nous masturbe avec vigueur, tout en savourant l'instant.
Au bout de 5 courtes minutes, il ejacule dans un hurlement de mâle et envoie 5 puissants jets de sperme dans mon visage et sur le sol. Je n'ai jamais vu tant de vigueur. Puis je jouis à mon tour 5 autres jets, évidemment moins puissants, en direction du sol.

Il me relève et m'embrasse enfin avant de me dire :
"Putain ce que ça fait du bien de se vider un peu. Et putain quel bel homme !"
"Merci mais toi t'es carrément hors catégorie, dans tous les domaines !"
"Tu exagères."
"A peine."

 a remis son t-shirt et son pull avant de m'offrir le plaisir de me laisser remonter son pantalon, histoire de faire durer ce court plaisir. Puis il m'a offert et et en remerciement, bien que je ne comprenne pas son geste, j'ai fait de même pour lui, à la différence qu'il a glissé un papier dans mon caleçon, que je ne devais lire qu'une fois rentré chez moi.

Puis il a remis son manteau, a éteint la lumière et s'est sauvé en courant. Je suis resté con pendant un moment. Je ne comprenais pas ce qui était arrivé, comment j'avais pu rencontré cet homme, comment j'avais pu finir nu si vite et pourquoi iétait parti comme un voleur. Il était un mystère.
Je suis donc rentré, me suis complètement déshabillé pour prendre une douche et ai sorti son caleçon. Je l'ai senti en me branlant. Il avait une délicieuse odeur de mâle et de sperme. Là, un papier est tombé. Je l'ai ramassé et dessus, il y avait d'inscrit son nom et un numéro.
J'ai appelé ...

PtitGayCurieux

loginlive2011@hotmail.fr

Autres histoires de l'auteur : La fôret - Mon employé - Chaudes vacances - Le meilleur ami de mon frère - La grange - Voyage scolaire - Pute à domicile - Chaude chambre d'internat - Chienne de compagnie - Mon professeur de philo - Le vendeur - Maxime et moi - Jonathan et les hommes - Ludo - Colocation - Fouille au corps - Mon correspondant - Un bon secrétaire - Les toilettes de la FAC - L'esclave et le seigneur - Ce voisin pas très sympa - Fût pris qui croyait prendre - Attouchements consentis - Abusé dans les vestiaires - Mathématiques - Le vendeur de voiture - Promenade nocturne - Inauguré par mon frère - Le sous-marin - L'île de la tentation - Le châtelain - La colonie de vacances - Révisions particulières - Sous le bureau de mon banquier - Simon le handballeur - Dérapage avec mon coloc' - Comment pervertir un mannequin ? - Soirée trop arroséeFin de journée dans l'ascenseur - Le beau Fabien - La fenêtre d'en face

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)