PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Simon le handballeur

C'était il y a un mois. Ça s'est passé juste après le match de handball. Dans l'équipe, il y a Simon, d'un an mon aîné, grand, musclé, châtain clair, yeux verts et ... un beau paquet. Il me plaisait indéniablement mais je savais qu'il avait une copine. Moi je suis homo et je n'ai personne. Je suis discret à ce propos car j'ai peur de la réaction des autres membres de l'équipe.

 jour là, après le match, j'étais exténué, les gars de l'équipe sont vite partis fêter la victoire et je suis resté seul dans les vestiaires. Seul ... ou pas. En me changeant, j'ai entendu la douche. Je pensais qu'il n'y avait personne et je décida de jeter un oeil pour voir qui c'était. À ma grande surprise, c'était Simon, nu comme un ver en train de chanter sous la douche.
J'ai fait mine de ne pas l'entendre et suis resté à attendre qu'il se présente à moi, espérant le voir le plus dénudé possible, sachant que son sac de sport et juste devant moi. Malheureusement, quand il est arrivé à moi,il était prestement habillé, en costard, très bel homme. En se retournant, il a sursauté  s'apercevant qu'il n'était pas seul. Et j'ai été agréablement surpris de voir sa chemise à demi ouverte !
"Oh putain tu m'as fait peur !"
"Oh toi aussi je pensais que tout le monde était parti."
"Oui moi aussi ... tu m'as ... entendu chanter ?"
"Pas vraiment ... je savais pas que c'était toi. Je suis claqué là."
"Ouais moi aussi ! Le match était serré."

Mes yeux étaient braqué sur ses pecs saillant que je pouvais bien apercevoir. Je commençais à me faire des films et sans m'en rendre compte, je bandais déjà fort. Il n'a pas tardé à s'en rendre compte :
"Eh mais dis-moi c'est moi qui tte fais triquer comme ça ?"
"Hein quoi ?! Au mon dieu excuse-moi je ... non ... c'est que ... je suis désolé !"
"Eh mec calme-toi ça arrive ! Destresse !"
"Non mais c'est pas ce que tu crois je te jure !"
"Mais je sais que t'es pédé ! Et ça me dérange pas."
"Co-comment tu sais ?!"
"Tes bloqué sur mes pecs depuis 5min gars ! Et t'as pas vu comment tu reluques le cul des gars de l'équipe ?!"
"Oh non dis-moi qu'ils sont pas au courant !"
"Non je crois pas t'inquiète."
"Ne le dis à personne."
"Je suis pas une balance."

Je ne m'étais jamais senti aussi mal. Mon secret était émoussé et c'est Simon qui le savait en plus. Je ne savais plus comment me sortir de là. Je bandais encore et j'osais pas me lever. Il m'a dit :
"Tu veux toucher ?"
"Toucher mon corps !"
"Non écoute on pourrait nous voir !"
"Eh nigaud y a plus personne !"
"Non mais je sais pas en fait ... je ..."

Pas le temps de finir ma phrase qu'il m'attrapait les mains.
"Allez viens t'en meurs d'envie !"
"Mais et ta copine ?"
"On est assez libre comme couple."
"Ok."
"Joue avec moi !"
"Écoute je suis pas à l'aise là. C'est pas un bon endroit pour moi pour faire ça."
"T'es quand même pas mal timide toi !"
"Oui je sais ..."
"OK une autre fois peut-être ?"
"Oui pourquoi pas. "

J'avais d'un coup envie de lui mais lle fait qu'il ait une copine me rebutait encore. Et puis j'étais puceau et le sex le m'intéressait pas du tout et j'avais peur qu'en lui disant ça, il ne veille plus de moi.
Il m'a passé son numéro, moi le sien et j'ai voulu partir.
"Bon bah merci Simon. Je vais rentrer."
"Mais de rien beau gosse. Tu rentres comment ?"
"À pied pourquoi ?"
"Attend t'as l'air complètement HS ! Je te raccompagne."
"Oh c'est gentil merci."

Je l'ai regardé se rhabiller et on est parti ensemble. J'habite pas loin et en arrivant il à poser sa chaude main sur ma cuisse et m'a embrassé sur la joue.
"J'espère que tu vas bientôt m'appeler !"
"Pas ce soir Simon. Je suis mort"
"Je suis patient et j'ai envie de toi. J'attendrai."

Trois jours après le fameux match, j'ai appelé Simon. Il n'a pas répondu mais je lui ai laissé un message lui disant que je l'invitais au ciné. Il m'a rappelé trois heures plus tard, confirmant mon invitation :
"Hey salut champion ! Désolé j'étais sorti je pouvais pas te répondre. Mais pour le ciné, je suis partant. Mais pas de film de pédé hein ?! Non je déconne !"
"Haha ouais t'inquiète moi je suis plutôt S-F"
"Et moi SM haha ! Allez j'arrête je deviens lourd."
"Non t'inquiète pas j'aime bien ton humour."
"C'est gentil mais je deviens chiant à la longue. Quelle heure ce soir ?"
"20h devant le ciné ?"
"Je serai là."
"À ce soir."
"À ce soir beau gosse"

J'étais très content qu'il ait accepté et sa non chalance me plaisait. Il était tôt encore mais je me préparais déjà pour cette soirée. Je cherchais les meilleurs fringues, le bon parfum, les chaussures qui vont bien ... le parfait ensemble pour un rendez-vous important. J'avais envie de lui plaire et je voulais tenter quelque chose avec lui, même c'est étrange de recevoir des avances de la part d'un mec casé ... et de lui répondre encore plus !

Cette fois j'avais tout choisi, il était 19h, je cassais la croûte et je prenais une bonne douche avant de me faire beau pour lui. 19h40 je quitte mol appartement pour me rendre au ciné, qui se trouve à 10min à pattes de chez moi.
J'arrive devant le cinéma d'un pas décidé et ... il est déjà là à m'attendre !
"Surprise je t'ai devancé !"
"Wow quelle assiduité ! Comme à ton habitude."
"On se fait la bise ?"
"Ouais allez depuis le temps qu'on se connaît !"
Il est plus entreprenant que sur le terrain ! Je suis étonné, mais j'aime ça. Moi qui suis d'un naturel assez timide et réservé, je cherche un homme qui mène la danse. Et il a le profil !

20h30, nois sommes dans la salle et le film démarre. Au début, nous sommes chacun de notre côté, concentré sur le film, car il nous intéresse tous les deux. Puis, entre deux scènes d'action, sa main s'est posé sur la mienne, sur l'accoudoir qui nous sépare. Bêtement, j'ai pensé qu'il voulait la place,
 Je me suis donc retiré. Il m'a chuchoté :
"C'était ta main que je voulais, pas l'accoudoir
 Ou alors t'as pas envie."
"Excuse. J'avais pas compris."
J'ai remis ma main en place et il l'a prise. Il a la main chaude et forte. J'aime cette situation. Du coup j'étais plus concentré sur lui que sur le film.

Un autre moment calme dans le film. Il me chuchote à nouveau :
"T'es beau dans l'obscurité aussi."
"Toi aussi Simon."
"Tu me plais bien tu sais. Et pas que physiquement. "
"C'est gentil. Moi aussi je t'aime bien."
Je me sentais si bien. Mais je n'osais pas grand chose. La situation est assez étrange et inédite pour moi.

Le film s'est vite fini. Trop vite pour moi ! Pour Simon aussi d'ailleurs ! Il ne voulait plus partir. Mais nous devions quitter la salle.

En sortant, il m'a proposé de me raccompagner chez moi, parce "c'est la galanterie". Il m'a pris la main sur le chemin, et j'ai pris soin de marcher doucement, histoire de faire durer le plaisir !
Puis on est arrivés à ma porte.
"Je crois que nos chemin doivent se séparer ici Simon."
"On est obligé ? Je pourrais venir voir chez toi."
"Non pas.le premier soir. Et il est tard là déjà !"
"Oui t'as raison. Je m'emballe pardon !"
"Non c'est rien je te comprends."
J'ai lâché sa main et doucement je me suis éloigné. Je me retournait pour monter quand il a repris ma main et m'a ramené à lui :
"Attend je t'ai menti !"
"Pardon ?"
"Je t'ai menti ... j'ai menti ... à tout le monde !"
"Je comprends pas."
"Cette fille avec qui je suis censé être. Tu sais Vanessa ?"
"Oui et ?"
"J'ai menti elle existe pas !"
"Mais pourquoi t'as dit ça alors ?"
"Depuis que je sais pour toi, j'ai envie d'être avec toi. Tout le temps, partout. J'ai envie de le clamer partout et à tout le monde mais ... j'assume pas qui je suis. Je suis trop macho pour reconnaître mon homosexualité et j'ai peur de la réaction des gens. J'ai craqué sur toi le premier jour où je t'ai vu et je veux tenter le coup avec toi. Et pourquoi pas faire ma vie avec toi ! Aide-moi ..."
Cette déclaration m'a bouleversé. J'avais les larmes aux yeux. Lui aussi. Jee savais pas quoi lui répondre. J'ai bafouillé ces quelques mots :
"Je-je sais pas trop quoi dire ... je ... tu me plais aussi. J'ai envie d'être avec toi aussi. Je vais t'aider. On va essayer d'en parler. Je t'aiderai à faire ton coming-out !"
"Merci ... merci ... je ..."
Il s'est mis à pleurer et d'un coup s'est enfui. Je n'ai eu le temps de rien faire ! Il avait un ego surdimensioné que je devrais canaliser. Il avait besoin d'aide.

PetitGayCurieux

loginlive2011@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : La fôret - Mon employé - Chaudes vacances - Le meilleur ami de mon frère - La grange - Voyage scolaire - Pute à domicile - Chaude chambre d'internat - Chienne de compagnie - Mon professeur de philo - Le vendeur - Maxime et moi - Jonathan et les hommes - Ludo - Colocation - Fouille au corps - Mon correspondant - Un bon secrétaire - Les toilettes de la FAC - L'esclave et le seigneur - Ce voisin pas très sympa - Fût pris qui croyait prendre - Attouchements consentis - Abusé dans les vestiaires - Mathématiques - Le vendeur de voiture - Promenade nocturne - Inauguré par mon frère - Le sous-marin - L'île de la tentation - Le châtelain - La colonie de vacances - Révisions particulières - Sous le bureau de mon banquier - Simon le handballeur - Dérapage avec mon coloc' - Comment pervertir un mannequin ? - Soirée trop arroséeFin de journée dans l'ascenseur - Le beau Fabien - La fenêtre d'en face

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

Septembre 2019

Repos

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

Nouvelles (20)

Dépucelé par mon cousin Mecbi
Le pote de mon frère Jvicks
Plan au sauna Bonboul33
Du fantasme à la réalité Loic1972
Les oreilles d’Armand Romain
Gourmand Médi
Un domi humilé par son bâtard Franck de Nice
le prof et Karim -01 Gilou 44
Aurélie Yanno
7 mois d’abstinence James
Déjeuner torride Chopassif
Jack Yanno
Jeremy et Yohan Soroco63
Plans totalement anonymes Eric84
Premier plan hard Tardif
Après-midi au Suncity Hidalgowien
Dans l’intimité du Valo sauna Oakspirit
La Fratrie JulesP
Alexis Romain
Chroniques d’été -01 Caramel

La suite (7)

Première hard -02 Tours37
Mes dépucelages -03 XXL
Mes dépucelages -04 XXL
Mes dépucelages -05 XXL
Les potes de mon grand-frère 4-4 Marc 67
Un amour inaccessible -06 MiangeMidemon
Un Maitre marocain -02 Lope75
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"