PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Guide au château -2

Me revoilà après les demandes que j’ai reçu pour la suite de mon histoire…

 

Désolé de vous décevoir mais je n’ai jamais revu le mec qui m’avait pris dans un des cachots du château. D’ailleurs après 1 mois et demi sans le revoir j’ai arrêté de ne plus porter de boxer sous mes jeans… Le dernier jour de mon job d’été est arrivé, la châtelaine me paye, et je reste discuter avec elle de mon avenir professionnel. Il est environ 19h30 quand je sors enfin du château. Je me dirige vers ma voiture, en descendant un escalier qui rejoint 2 rues parallèles je croise un homme qui monte, sa tête me dit quelque chose m’enfin dans un petit village on a vite fait de recroiser les même personnes… en arrivant a sa hauteur celui si me fait un croche pied et me pousse dans les escaliers.  Je m’étale de tout mon long sur les 6 ou 7 marches restantes, l’homme s’assoie sur mon dos me prend mon bras droit et le tord violemment.

-On ne dit pas bonjour à son maitre ?

Tout me revient le cachot, la vidéo, je ne sais pas si je suis excité à l’idée de me refaire prendre comme une chienne ou apeuré à l’idée de me refaire violer ?

Mon maitre m’enfile un bandeau et me conduit à l’aveuglette dans les rues de Montmirail.

Il me plaque contre une voiture et me fou la main dans le pantalon. Il me prend les couilles et la bite de son énorme main et me les tords violement, mes genoux cède sous la douleur et me voilà pendu par les couilles.

-c’est quoi ça ??? Jamais encore une de mes putes n’avais osé me désobéir ! Comment as-tu osé maitre un callebute ?

Il me relâche je tombe a genoux parterre et je reçois une telle baffe que je m’écroule sur le coté.

-Moi qui pensait être gentil avec toi aujourd’hui, tu vas comprendre ce que c’est que de désobéir à ton maitre.

La dessus il ouvre le coffre de sa voiture, me prend dans ses bras et me jette dedans. Il referme le coffre et démarre la voiture…

Sur la route je l’entends téléphoner mais je n’arrive pas à comprendre ce qu’il dit, je suis en chien de fusil dans le coffre des morceaux de métal me rentre dans le dos et me fond mal. A chaque nid de poule je me cogne contre les parois du coffre décidément très petit.

Après 20 min de route je pense, nous finissons par nous arrêter. Je pensai que le coffre s’ouvrirait rapidement mais il m’a laissé dedans une éternité. Quand le coffre s’ouvrit enfin la température extérieure avait bien baissé. Il me prit par les cheveux et me tira hors du coffre sans ménagement. Son pied à l’intérieur du genou il appuya de toutes ses forces pour que je me mette à genoux. Un coup de pied dans le ventre et me voila à quatre pattes pour reprendre mon souffle.

-Et bien voilà, une pute obéissante doit toujours être à quatre pattes !

Il me passa alors un collier autour du coup qu’il accrocha à une chaine.

-allez vient chienne ! Me dit-il en tirant sur la laisse métallique. De petite pointe de fer à l’intérieur du collier me mordait la peau du coup a chaque fois qu’il tirait.

Il me fit rentrer dans un espace ou le sol était une pierre a nu, assez humide, probablement une cave comme il y en a beaucoup dans ce pays calcaire.

-Lèche les pieds de ton maitre petite pute

Je me rapprocha de mon maitre, baissa la tête vers ses pieds et en sortant ma langue je compris qu’il était pied nu.

-C’est bien, l’autre maintenant !

Alors que je léchais ses pieds depuis 10 min environ je senti un liquide chaud me couler sur la tete.

-« Voilà ce qui arrive au pute désobéissante ! Bon je pense que j’ai été assez clair pour une première fois. Si tu te ravise de me désobéir ça sera pire compris ?

-« Oui maitre… »

En tirant avec la chaine il m’amena à un bac d’eau et me dit de plonger dedans sans me déshabiller, en enlevant juste mes chaussures. L’eau était froide mais j’étais heureux de me laver de cette odeur de pisse.

Quand je fus sorti du bac, il me prit la tête entre ses mains et me roula un patin, presque viollement en me mordant les lèvres. Tout en continuant de m’embrasser il me dirigea au travers de la cave me pris un poignet et me l’accrocha à une menotte suspendu, il fit de même avec le second puis recula.

-« Bien, ici commence ce que j’avais prévu pour toi si tu ne m’avais pas désobéit. Tu vas voir ton maitre a prévu plein de chose pour toi. Tu es heureuse ? »

-« Que je sois heureuse ou pas maitre, mon corps vous appartiens ! » D’où me venais cette soumission je n’en sais rien mais je crois que j’en avais toujours rêvé…

-« Et bah tu vois quand tu veux ! » « il va falloir que je te prépare un peux, car on va aller plus loin que la première fois… »

Il m’attacha alors les pieds à une barre jambes écartées. Il approcha un couteau de ma joue, un moment de doute me serra le cœur, et merde, dans quoi me suis-je fourré ?

La lame descendit jusqu'à ma chemise et mon maitre commença a me la lacéré de partout ne m’en laissant que quelque lambeaux sur le torse. Il fit de même avec le jean et mon boxer.

-« tu ne le mettra plus celui là… »

Il m’accrocha les couilles avec une ficelle et les pinça avec des pinces qui étaient reliées au plafond. Je sentais la morsure sur ma queue augmenter dès que je bougeai le bassin.

Il me pinça les tétons avec des pinces métalliques pareillement suspendu au plafond.  

J’entendis alors le cliquetis d’un treuil et mes bras se soulevèrent tiré par les chaines. Il me monta d’environ 50 cm. Il passa alors derrière moi et me travailla le fion avec ses doigts.

-« mais tu es déjà ouvert salope ! »

-« un peu maitre »

-« Et bien on va agrandir ça ! »

Et il m’enfonça la tête d’un god sans plus de préparation que ça. Le god n’était pas petit mais pas gros non plus et je m’adaptai vite à sa taille. Je sentais cependant comme un poids au bout de celui-ci. Le treuil se remit à cliqueté mais je descendis cette fois si, rapidement un bruit métallique frappa le sol et je senti le god remonter de quelque centimètre dans mon cul. Mon maitre revint vers moi et calla la barre qui était au bout du god dans le sol.

il se releva derrière moi colla son torse nu au miens et me mordilla l’oreille.

-« prête ? »

-« Oui maitre ! »

Il retourna vers le cric et je compris toute la subtilité de son installation. En me faisant descendre non seulement je m’enfonçais sur ce god qui s’élargissait de plus en plus, mais mes les pinces accrochées a mes tétons et à mes couilles tirai de plus en plus. Au bout d’un moment ne supportant plus la douleur je me hissait avec mes bras pour soulager mon cul mes couilles et me tétons.

Clac !

Une ceinture vint frapper viollement mon ventre,

Clac ! Clac ! la morsure sur mes bras me fis lâcher prise et je m’enfonça de plus belle sur le god !

Clac ! Clac ! et c’est l’intérieur des cuisses qui commencèrent à me chauffer. Je senti mon maitre se raprrocher de moi

Clac un coup plus court mais plus sec sur mes couilles déjà meurtries par la corde, je hurlai sous la douleur.

Les coups de ceinture continuèrent, parfois lentement parfois rapidement pendant au moins 10min. Je sentais la sueur couler sur mon visage et mon dos, mon corps épuisé ne savait plus reconnaître le plaisir de la douleur.

-« c’est bien, allé on va passer aux choses un peu plus douce… »

Il me détacha et m’installa sur un sling les jambes et bras attachées aux chaines.

Il me détacha la corde sur ma queue et commença à me sucer. Deux doigts dans mon cul allant chercher les endroits les plus sensibles, je me tordait de plaisir et il en profitait pour gober les 20cm de ma queue entièrement.

-« alors ça fait du bien ? »

Comment pouvait-il parler et me sucer en même temps ????

-« Ah oui j’oubliai depuis tout à l’heure on t’observe mais maitre Olivier à décidé de passer à l’acte.. »

On ca veut dire que maitre Olivier ou plus ? Ne pouvant me servir de mes yeux bandés, je cherchai à écouter des bruits révélant la présence d’autre personne.

Mon 1er Maitre déplaça ce qui semblait être une table en dessous du sling et s’allongea dessus. Il n’eu aucun mal a glisse sa queue dans mon cul désormais ouvert comme jamais.

-« Tu l’as trop ouvert Olivier, je nage par ta faute »

-« Y a peut être une solution »

Olivier avait une voie grave, à faire frémir de plaisir. Je senti un gland en dessous de mes couilles chercher l’entrée de mon cul.

-« argh ! »

Le gland énorme d’Olivier venait rejoindre la bite déjà de bonne taille de mon maitre. Ces coups de rein me faisaient hurler de plaisir !

-« Mais faite la taire cette salope ! »

Aussitôt dis aussitôt fait une 3eme bite vint s’enfoncer au fond de ma gorge, Voilà qui me permettait d’être fixé sur le « on » de tout à l’heure.

Dans un dernier spasme mon maitre se vida en moi. Il me chuchota à l’oreille.

-« Tu as été une bonne salope, tu vas recevoir une récompense »

Descendant de la table il me détacha les mains.

-« Tu as le droit de te branler »

Une queue toujours en bouche je me demandai ce que faisait Olivier. Je senti alors une main entière forcer ma rondelle, hmmmmmmm, quelle plaisir après avoir été autant ouvert par 2 grosses bites !

Je me permis d’ouvrir mon bandeau pour voir mon fisteur dans les yeux. Et me voila entouré de 10 mecs, mon maitre enfonçant son bras de plus en plus loin, un me prenant la tête entre les mains pour me donner sa queue a sucer, et les 8 autres se branlant au dessus de moi.

Les uns après les autres ils me crachèrent leur jus dessus je me mis aussi à jouir, mon cul se serrant par spasme sur la main de mon maitre.

Un homme d’environ 40ans  dit avec la voix d’Olivier

-« Tu ne nous à pas tromper Tanguy c’est vraiment une bonne salope »

 

J’attends vos commentaires…

roméosoumis

moisoumis@gmail.com

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/02 : 16 Nouvelles

La sorcière aux dents vertes Jako
Weekend d'intégration Grossteub96
Mâle alpha Chopassif
Dressage d’une lope Olive
Il y a 4 ans Nico76500
Une pute dans une cité de rebeu Nico76500
Les Garçons... P'titGayPassif
De nouveaux amis... Raphaël
Les bains Lille Passif-lille
Vendredi voiture Ya-se
Enfermé 30 Heures... James
Mon collègue hétéro Elliot
Vendredi trop arrosé Hombre50
Fantasme d’un couple Couplehom
Fantasme d’un couple -02 Couplehom
Le faux patient D.kine.75

La suite... 13 épisodes

Début avec mon maître -05 Jd18
Chaudes vacances -03 Petit cul 57
Mon pote, l'intello -2 Étalon
Stage BTS à la ferme -07 Stéphane
Théo et mon père -02 Stephane276
Domination par Stéphane -67 Pattlg
Domination par Stéphane -68 Pattlg
Domination par Stéphane -69 Pattlg
Domination par Stéphane -70 Pattlg
Domination par Stéphane -71 Pattlg
Domination par Stéphane -72 Pattlg
Domination par Stéphane -73 Pattlg
Domination par Stéphane -74 Pattlg

Février 2019

Nouvelles

Rendez-vous particulier Pititgayy
Plan snap Noprise2tete
Plan snap -02 Noprise2tete
Piste de danse jouissive Sasha
Fellation improvisée Lemarnais
Visite médicale Tanatos
Un mec grindr, ou plus Gayboyquebec
Mon modèle Houne66
Voisin antillais Hairylegs94
Surprise Virilsalope
Éric Clemsex
Mon meilleur ami et moi Le-sanguin
Grand romantique Celestin
Premier plan à 3 Matt
Sodomie improvisée Lemarnais
Recherche du Travail Jeanmarc
Une détente bien méritée Stéphane
Voyage en train Pierrot
Ma première fois avec un homme Fred 02600
Défoncé par 2 beurs Adonf
La queue de Rachid Chopassif
À la terrasse d’un café Houne66
Folle soirée au sauna Maasquelour
Stage BTS à la ferme Stephane

La suite...

Soumission & Domination -520 Jardinier
Soumission & Domination -521 Jardinier
Début avec mon maître -04 Jd18
Ma vie de lope exhib -06 Lopexhib
Frenchies -05 Pititgayy
Frenchies -06 Pititgayy
Stage BTS à la ferme -02 Stephane
Stage BTS à la ferme -03 Stephane
Stage BTS à la ferme -04 Stéphane
Stage BTS à la ferme -05 Stéphane
Stage BTS à la ferme -06 Stéphane
Chaude soirée -04 Red
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)