NEWS :
23 Mai

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

90 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode Épisode précédent

Les jumeaux et leur père

Chapitre 13

La dernière fois que j’ai baisé avec Pierre, il a continué à me raconter comment son frère jumeau, lui-même et son père ont commencé des relations sexuelles suivies après la découverte de plaisirs intimes ensemble. Il m’a ensuite raconté comment Gaël et lui ont commencé à baiser ensemble avec d’autres mecs. Puis, tout ceci s’est un peu tassé et Pierre a baisé avec plein d’autres mecs... ainsi qu’avec son père, de nouveau. Après une soirée où Gaël a pris en flag son père et Pierre en train de baiser, il s’est joint de nouveau à la partie et depuis, les deux jumeaux ont repris leur baise commune. Ils ont même commencé à baiser avec des mecs de leur club de rugby.

Pierre continue à me raconter son histoire :

« Un mois après l’épisode avec Claudio, j’ai fait la connaissance du nouveau petit ami de mon père : Timo, un Vénézuélien de 30 ans. La première fois que je l’ai vu, je suis resté ébahi devant ce mec. J’ai tout de suite pourquoi il a plu à mon père : il était petit et super mignon ! Il avait des cheveux noirs et courts, des boucles d’oreille aux deux oreilles, une barbe de 3 jours. Il était mince et il semblait être bien musclé sous son t-shirt. Il avait des bras et des jambes poilues et la bosse dans son entre-jambe semblait intéressante.

Par respect pour mon père, Gaël et moi avions décidé de ne rien révéler sur la relation spéciale entre notre paternel et nous. Au bout de quelques semaines, Timo était pratiquement tout le temps chez nous, même quand mon père allait bosser. Mais je dois avouer qu’il me faisait de l’effet. Cependant, par respect pour mon père, je ne voulais rien tenter.

Un jour, alors que je me suis levé tard car un cours à la fac avait été annulé, j’ai trouvé Timo dans la cuisine, sur son portable. Je l’ai apparemment bien surpris, car il a immédiatement caché son téléphone quand il m’a entendu. Mais, j’ai quand même pu voir qu’il était sur un site de rencontres... sur lequel j’étais aussi.

Une fois dans le bus, je me suis mis à le chercher et je l’ai trouvé. Je me suis mis à tchater avec lui, sans montrer mon visage, et très vite, il m’a envoyé des photos de lui... très explicites ! Le mec était bien monté ! Mais j’ai quitté la discussion et je l’ai bloqué sur le champ.

Durant la journée, j’ai beaucoup repensé à tout ça... et je me suis dit que je devais mettre mon père au courant. Puis, une idée m’est venue...

Le lendemain, je me suis levé et j’ai entendu l’eau de la douche couler. Je me suis déshabillé et je suis rentré nu dans la salle de bains. Et bingo ! Timo était en train de se doucher. J’ai tout simplement dit :

- Désolé, Timo, je suis en retard.

Je me suis lavé le visage et je voyais dans le miroir de l’armoire à glace qu’il me fixait. Je bougeais nonchalamment mon gros cul et il l’admirait en passant sa main sur son sexe. Ensuite, j’ai pris un gant de toilettes et je me suis fait un lavement de chat. Il regardait bien tous mes mouvements et je voyais son entre-jambe gonfler. Je continuais sans m’en préoccuper. Quand j’ai eu fini, je suis sorti tout simplement de la salle de bains.

Je suis rentré en milieu d’après-midi et je l’ai trouvé dans le canapé à regarder la télé. Je me suis approché de lui, je l’ai embrassé sur la joue. Il a reculé, surpris. J’ai dit :

- Ça va, beau gosse ? Tu as passé une bonne journée ?
- Oui, j’ai travaillé sur mon ordi aujourd’hui.
- Ok, cool. Désolé pour ce matin ! J’étais vraiment à la bourre.
- Pas de soucis.
- Enfin bon... J’ai pas de peur à avoir, car je sais que je suis pas ton genre, disais-je
- Comment tu sais ça ?
- Tu es plutôt attiré par des plus vieux que toi, je pense.
- Ah, pas forcément.
- Ah ok.

Puis, je me suis relevé et je lui ai touché l’épaule. Je l’ai senti frémir.

- Je vais prendre une douche.

Je suis allé dans ma chambre et je me suis déshabillé. Je suis redescendu, passant exprès devant lui, pour aller boire un verre d’eau. Il m’a bien maté, je sentais son regard posé sur moi. Puis, je suis remonté et je suis allé dans la douche.

Les jours suivants, je l’ai chauffé ainsi, passant ma main sur ses épaules ou sur son corps, me dandinant nu devant lui. Il a fini par me demander :

- Dis-moi, tu es homo ?
- Oui.
- Ah ok. Je savais pas...
- Pourquoi ?
- Non comme ça...
- Un beau gosse comme toi ne sent-il pas quand un mec est attiré par lui ?
- Je t’attire ?
- Peut-être...

J’ai laissé la réponse en suspens et je me suis rendu dans ma chambre. Je pensais qu’il allait me suivre... mais il s’en est bien retenu.

Un soir, alors que mon père était dans la cuisine et que mon frère dormait chez un pote, je suis arrivé dans le salon, nu, avec seulement un jock-strap. Timo s’en est presque étranglé quand il m’a vu.

- Mais tu fais quoi ?
- Je te montre ce dont tu as envie...
- Et ton père qui est juste à côté ?
- Viens, montons, laissons-le cuisiner, il en a pour un moment.

Timo semblait partager entre le désir pour mon corps et la peur de la réaction de mon père. J’ai fini par lâcher :

- Tu sais, c’est pas la première fois que je couche avec un mec de mon père...

Il a alors sauté d’un bond et il m’a accompagné en haut, dans ma chambre. J’ai discrètement envoyé un message à mon père, lui disant de venir me rejoindre dans 5 minutes dans ma chambre.

Je me suis posé sur mon lit et j’ai regardé Timo en me mordant les lèvres. Il s’est approché de moi et je lui ai doucement enlevé son pantalon. Il a jeté son t-shirt dans un coin de la pièce. Il bandait déjà.

Timo me plaisait avec ses cheveux courts et noirs, sa barbe de trois jours et son regard angélique. Il n’était pas très grand, mais il était musclé sec. Il avait une peau mate. Il avait un pubis et des jambes poilues. Il avait une queue marron de 20 cm, épaisse et veinée, recourbée vers l’avant. Ses boules étaient imposantes et presque noires.

Je l’ai tiré vers moi et je me suis mis à embrasser son ventre. Puis, ma langue est descendue dans son pubis, elle a joué avec ses poils pour arriver à sa queue. Je l’ai léchée sur tout son long. Je me suis ensuite occupée de ses boules. Et je me suis couché sur le lit. Je pensais qu’il allait me sauter dessus pour m’embrasser ... mais il s’est agenouillé et il a pris mes 15 cm en bouche. Il s’est mis à me sucer goulument. Il était doué.

Une minute plus tard, mon père est entré dans ma chambre... il est resté bouche bée devant le spectacle. Timo l’a entendu, il s’est retourné, et il s’est levé... livide ! Il a bafouillé :

- Pardon... je suis ... c’est pas ce que...
- Continue, a alors dit mon père.
- Quoi ? s’est écrié Timo.
- Vas-y, suce-le ! Et après, il va s’occuper de nous !

Mon père s’est alors mis à poil. Il avait 49 ans. Il avait les cheveux très courts, coupés à la militaire, grisonnants et une barbe. Il était baraqué, avec un gros ventre rebondi et des « seins » bien marqués… mais tout était ferme. Il était poilu d’un peu partout (sur les avant-bras, les jambes, le torse et le ventre, sur le sexe et le cul) avec des poils grisonnants. Il avait le tatouage d’un dragon sur le bras gauche et un autre sur le bras droit d’un ours. Sa bite faisait 16 cm… et elle était super large.

Il s’est posé à côté de moi et Timo s’est alors occupé de nos teubs. Il les alternait à tour de rôle. Il nous regardait avec envie. Soudain, mon père m’a pris la tête et il m’a embrassé. Timo s’est arrêté et il nous regardait, interloqué. Puis, reprenant ses esprits, il nous a sucé avec beaucoup plus de panache et d’envie, ayant compris la situation.

Puis, je me suis mis par terre à genoux, les deux mecs se sont levés et ils m’ont donné leur queue. Je les ai alternés avec envie. Parfois, je tendais ma langue et ils me la frappaient avec leur teub. Parfois, j’engouffrais les deux glands dans ma bouche et je les léchais bien.

Très vite, Timo s’est mis à me caresser le cul. Comprenant son envie, je me suis mis à quatre pattes sur le lit et il s’est mis à me doigter avec du gel. Mon père s’est posé sur le lit et je l’ai sucé. Timo a caressé et malaxé mon cul avant de s’enfoncer dans mes entrailles, sans capote. Sa grosse queue m’a bien ouvert le trou mais il s’est rapidement retrouvé au fond de mon anus. Il caressait mon cul pendant qu’il faisait de lents allers-retours. Mon père s’est penché au-dessus de moi, il a écarté mon cul et il a admiré la grosse bite de son mec qui me pénétrait, collée aux poils de mon anus qui faisaient aussi des allers-retours. Parfois, les deux s’embrassaient.

Au bout de quelques minutes, Timo a accéléré la cadence. Il faisait entrer et sortir sa bite de toute sa longueur rapidement. Ses grosses couilles claquées contre mon cul. Parfois, il sortait de mon anus, il tapait son gland contre ma rosette avant de reprendre sa baise. Je gémissais à fond. Mon père me caressait la tête, satisfait que je me fasse bien pilonner par son copain.

Après une dizaine de minutes, Timo a laissé sa place à mon père qui a enfoncé sa bite en moi et qui m’a baisé en prenant une cadence régulière et profonde. Timo s’est placé devant moi et je l’ai sucé. Je sentais les mains puissantes de mon père sur mes hanches. Il a aussi accéléré la cadence, me faisant bien vibrer. Timo s’est mis accroupi devant ma bouche qu’il a commencé à baiser. Parfois, lui et mon père se roulaient des pelles. Après 5 minutes, ils ont échangé leur place. Timo a repris la baise dans mon cul et mon père m’a pilonné la bouche. Mes deux trous se faisaient bien utiliser. Mes deux baiseurs les ont ainsi alternés pendant presque une demi-heure.

Ensuite, mon père m’a placé sur le dos, le cul au bord du lit, et il m’a démonté en restant debout. Toutes les minutes, les bites s’alternaient dans mon anus et dans ma bouche. Les deux mecs se donnaient à fond en moi. Puis, Timo a soufflé une idée à l’oreille de mon père qui s’est couché sur le lit. Je l’ai enjambé et je me suis empalé sur sa bite. Mais avant que je n’aie le temps de commencer à monter et descendre sur sa queue, Timo s’est mis entre ses jambes, il a placé son gland contre mon trou et la teub de mon père et il l’y a enfoncé. Elle a glissé le long de celle de mon père. Je sentais mon anus se dilater. Quelle sensation de dingue ! La teub de Timo glissait lentement dans mon anus, comprimant bien la queue de mon père. Arrivé au fond de mes entrailles, Timo s’est mis à me baiser. Putain ! J’avais deux queues dans le cul ! La sensation était démente. J’entendais ses couilles rebondir contre celle de mon père. C’était comme si je me faisais écarteler. Je me sentais rempli... comme jamais. C’était comme si mon anus allait exploser ! Timo continuait ses va-et-vient. Les deux mecs se sont mis à me baiser comme personne ne l'avait jamais fait jusque-là, allant et venant en moi dans mon anus. Je ressentais chaque centimètre des deux bites, surtout de celle de Timo qui faisait des va-et-vient dans mon anus. Mon père m’embrassait en même temps, fou d’excitation, car il sentait la bite de son copain aller et venir le long de la sienne, dans mon anus.

Mon père n’a pas résisté longtemps et il a gueulé quand il s’est mis à juter dans mon trou. Il a mitraillé mes entrailles avec son sperme. J’ai senti une dizaine de jets. Timo s’est relevé et quand mon père est ressorti, son jus a coulé doucement hors du trou. La teub de Timo était pleine de sperme. Je l’ai nettoyée avant qu’il me mette sur le dos et qu’il renfonce sa queue dans mon trou bien lubrifié. Il s’est mis à me pilonner dans le jus bouillant de mon père. J’admirais sa queue devenue complètement blanche de sperme entrer et sortir de mon cul, dont les poils restaient coller à sa bite tendue. Ses couilles trempaient dans le jus de mon père et elles faisaient des flocs à chaque rebondissement sur mes fesses. Sous la pression de sa teub, le jus sortait par vague hors de mon trou et coulait le long de mon périnée pour terminer sa route dans une flaque en dessous de nous.

Il m’a baisé ainsi pendant 5 minutes avant de m’ensemencer à son tour. J’ai senti sa bite me mitrailler le fond de mes entrailles avec 5 jets liquides et puissants. Il a tassé les jus puis il est ressorti, me donnant sa bite à nettoyer.

On s’est retrouvé sur le lit, dans les bras les uns des autres. Puis, mon père s’est levé et est allé continuer le repas.

Quelques jours plus tard, Timo quittait mon père après avoir vraiment compris la relation spéciale entre mon père, mon frère et moi. Ça faisait partie de mon plan, je dois avouer. Je voulais en fait protéger mon paternel. Mais je lui ai quand même raconté que Timo était une grosse salope qui se servait de lui et qui en fait courait baiser des mecs dans son dos. Mon père n’était pas vraiment attristé et une baise en famille l’a vite requinqué.

A suivre…

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Mai | 70 pages

Les nouvelles | 17 Pages

Militaire Meetmemz
Mes aventures Devilinme
Mon Inconnu du lycée Guiome
Location estivale Plume-Gay
Service militaire Meetmemz
Chez le docteur Fesses-Rougies
Soumission, domination. Jackx
Soumission au sauna Sylou69
Initiation Yannick
Bois de Vincennes SalopeAJus
Pris en flag Meetmemz
Plage naturiste Colinot
Camping Paradis DelosFairy
Le club des 4 en colo DelosFairy
Chaleur nocturne DelosFairy
Artisan électricien Meetmemz
Pipe à l'aire de repos Halex27

Les séries : 53 pages

Cousins rebeu | 14 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314
En exterieur | 3 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3
Job à Dubaï | 2 | +2 Dvdstaudt
1 | 2
Abdoul | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Hugo & Ethan | 10 | +4 Hugo_ethan
1 | 2 | 3 | 4 | 5
678910
Sur une île déserte | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Femelle | 3 | +2 RyanSoumis
1 | 2 | 3
Baise dans sa cave | 2 | +1 Djack
1 | 2
Rencontre Twitter | 2 | +1 Shernabog
1 | 2
Chez moi | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Hésitation première | 2 | +1 MoietMoietMoi
1 | 2
Le petit pêcheur | 4 | +3 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 90 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Avril 2024 : 3 388 758 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : lundi 18 décembre 2023 à 07:53 .

Retourner en haut