NEWS :
13 Juin

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

103 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode | Épisode précédent

Cousins rebeu

Chapitre 7

Comme raconté dans les premiers chapitres, Walid vit depuis 1 an à Toulouse. Il est marocain, il a réussi à avoir un visa pour pouvoir faire ses études en France. Il habite une petite chambre d’étudiant non loin de l’université qu’il peut payer grâce à sa bourse d’études. Il profite de la vie sur Toulouse pour rencontrer des mecs et des nanas, ce qu’il tait à sa famille au bled.

Mais un jour, son cousin Malik, qui habitait dans la région parisienne, vient s’installer chez lui après la perte de son travail. Ils logent dans le petit logement qui a seulement un petit lit, un lavabo, une table et 2 chaises. Les douches et les toilettes sont dans les parties communes. Les cousins finissent par partager le même petit lit. Malik comprend vite que Walid n’a rien contre les hommes et que Malik lui plait bien. Ce-dernier essaie plein de trucs pour faire craquer Walid, sans succès. Mais un jour, après une soirée bien arrosée, Malik embrasse son cousin qui cède à ses pulsions et rend les baisers de son cousin. Ils commencent à se branler mutuellement puis Walid suce Malik jusqu’à ce qu’il lui jute dans la bouche. Et depuis, les deux cousins ont baisé plusieurs fois ensemble, constatant qu’ils sont bi.

Walid ne sait toujours pas quoi penser de l’évolution de leur « relation ». « Ces dernières 48 heures ont tout changé. Plus jamais rien ne sera comme avant entre Malik et moi. Je ressens beaucoup de désir pour Malik. Et peut-être plus encore... »

Walid se réveille. Malik est collé contre lui, il lui tourne le dos et il dort toujours. Walid se colle contre son cousin et il se met à lui faire des câlins. Il l’embrasse dans le cou et sur la tête. Il sent bon le ... mâle dominant. Cette odeur de musc lui plait. Cela lui rappelle les évènements de la veille, la baise intense. Rien qu’en y repensant, Walid sent sa queue frétiller. Il pose sa tête dans le cou de son cousin et il savoure l’instant présent.

Puis au bout d’une demi-heure, il se lève doucement. Il fait le café et il regarde son portable. Il se met à bosser ses cours. Malik se réveille vers 11h. La bonne odeur du café le fait se lever aussitôt. La tête enfarinée, il regarde son cousin qui bosse sur la table et il lui lance :

- Bonjour, mon petit cousin.

- Coucou mon c... mon grand cousin.

Walid se rattrape. Un petit mot doux a failli se glisser hors de ses lèvres. Que lui arrive-t-il ? Il ne veut pas tout gâcher en laissant libre cours à ses fantasmes.

La tête dans le cul, Malik n’a apparemment rien remarqué. Il avance vers la cafetière tout en se frottant les yeux. Walid profite du spectacle et il admire son magnifique cousin :

Malik a un corps fin tout en muscles, sans un poil, un torse bien dessiné, avec de deux jolis tétons marron. Il a de beaux abdos bien développés, de gros biceps, des jambes musclées et un peu poilues.

Walid remarque alors que son cousin bande. Sa queue forme un chapiteau assez monstrueux sous son caleçon. Le tissu est tendu au maximum. « La bonne gaule du matin », pense Walid. Sa bite est tellement bien dressée qu’elle tire le caleçon vers le bas, laissant ainsi son pubis rasé visible.

- Tu as l’air en forme, dis donc, dit Walid en rigolant.

Malik répond, un petit sourire malicieux au coin des lèvres :

- Ma queue n’a apparemment pas eu assez de ton cul. Elle en redemande.

Walid se lève alors, souriant et il fait assoir son cousin sur le lit. Il grimpe sur ses genoux, plaquant le 23 cm de son cousin contre sa raie. Il le regarde droit dans les yeux. Malik sourit. Walid adore ce sourire de charmeur qu’il le fait craquer. Il l’embrasse alors à pleine bouche. Il lui roule une grosse pelle et il sent sa propre bite se réveiller. Il fait des va-et-vient sur la queue tendue et d’une main, il fait descendre le caleçon de son cousin, tandis qu’il l’embrasse toujours. Il ouvre son propre caleçon et les 23 cm se retrouvent contre sa raie, sans aucun obstacle. Walid continue de la frotter à la grosse teub. Il ferme les yeux et il imagine les grosses couilles sans un poil et la queue longue de 23 cm, épaisse qu’il vénère.

Obéissant à ses pulsions, il pose le gland sur le trou qui l’aspire. Walid se rend compte que son anus est encore bien lubrifié par le jus déposé par son cousin la veille. Il s’enfonce lentement. Il savoure la grosse queue qui lui écarte ses chairs. Il embrasse toujours son cousin. Il soupire de plaisir quand il sent son cul frôler les grosses couilles. Walid se met à aller et venir sur la grosse teub. Les deux cousins rebeus s’embrassent toujours. Walid ressent la queue extrêmement dure de Malik. Elle l’ouvre bien et elle va bien taper au fond de ses entrailles. Il sent son petit trou bien élargi par la grosse teub. Ses mouvements d’aller-retour sont lents puis il accélère. Les baisers deviennent de plus en plus torrides. Walid rebondit sur les couilles de Malik qui le laisse faire. Il baise dans son trou encore plein de foutre de la veille ce qui fait un bruit bien mouillé. Le sperme s'échappe lentement du trou en même temps que Malik le baise.

A un moment, la bite sort du trou et Walid la saisit pour la remettre aussitôt dans son anus et reprendre sa chevauchée. Sa propre queue en demi-molle fait des va-et-vient dans les airs et rebondit sur les abdos de son cousin. Parfois, Walid écarte ses fesses pour encore mieux sentir la bite le pénétrer. Le bon cul de Walid rebondit sur les cuisses musclées de Malik et il peut ainsi se donner plus d’élan.

Malik est endurant, Walid aussi. Au bout de 15 minutes, Malik murmure :

- Je vais pas tarder à jouir.

- Oui, vas-y, rempli-moi !

Walid accélère le mouvement, Malik plaque ses mains sous les fesses de son cousin et il l’aide à monter et descendre. Très vite, Malik se met à haleter, il serre son cousin plus près de lui encore, les baisers s’intensifient et quand Malik pousse un grand cri, Walid enfonce la grosse queue entièrement dans son cul. Malik se vide dans les entrailles de son cousin. Walid sent la violence des jets qui fouettent le fond de son anus. Il embrasse son cousin en faisant de légers allers-retours sur la bite. Walid branle sa bonne teub de 20 cm bien marron, sentant toujours la queue tendue de son cousin et au bout d’une minute, il arrose le ventre et le torse de son cousin. Cinq jets puissants giclent de sa teub.

Walid se relève et son trou laisse immédiatement échapper le jus de son cousin qui coule sur sa propre queue et descend le long de ses couilles pour atterrir par terre. Sentant ceci, Walid pousse un peu et une deuxième dose sort de ses entrailles. Walid remarque que la queue est encore bien dure, il la replonge dans son cul, faisant déborder le sperme de son anus. Puis, il se relève après avoir roulé une grosse pelle à son cousin et il nettoie la queue qui est devenue toute blanche, dégoulinant de jus.

Les deux rebeus se câlinent et ils vont se doucher. Ils entrent dans une cabine et ils se lavent l’un l’autre sensuellement. Ils se frottent leur corps. Walid adore passer ses doigts sur les pectoraux et les biceps musclés de Malik qui lui admire son cousin : il a les cheveux courts noirs, une barbe de trois jours. Il est mince avec une peau mate. Ses tétons sont gros et noirs. Il a juste quelques poils sur le pubis, le ventre et sur les couilles. Walid adore passer ses mains et triturer les grosses couilles bien noires, sur le gros cul poilu bien bombé, bien formé et dans ses poils sur le ventre.

Ils sortent de la douche et Malik quitte l’appartement. Il va à la salle de muscu tandis que Walid bosse ses cours. En fin d’après-midi, Walid prend son vélo et il fait un tour pour s’aérer la tête.

Il revient vers 18h et quand il entre dans l’appart, il découvre la table dressée avec de nombreuses bougies allumées un peu partout dans la minuscule pièce. Malik n’est pas là. Walid va d’abord se doucher et quand il sort des douches, il découvre Malik dans la cuisine commune aux fourneaux. Malik rentre dans la chambre et s’habille.

Très vite, Malik apporte les premiers plats sur la table. Walid s’assoit, ému. Son cousin s’est vraiment donné du mal pour faire ce dîner. Quand Malik s’assoit, Walid remarque qu’il a préparé une belle table avec nappe et tout. D’une petite voix, il dit :

- C’est en quel honneur tout ça ?

- En ton honneur, mon cher cousin.

- Mais pourquoi ?

- Comme ça...

- Tu as dû passer une bonne partie de l’après-midi dans la cuisine.

- Plusieurs heures, en effet.

Walid trouve tout ceci très romantique. Ils mangent en parlant de façon animée. Ils racontent des anecdotes de leur enfance, ils rigolent. Les mains se frôlent. Les pieds aussi. Le repas se termine par un fondant au chocolat. Arrivés au café, Walid avoue :

- C’est la première fois que quelqu’un organise un dîner aux chandelles pour moi.

Malik sourit et se tait. Walid est ému. Il en a les larmes aux yeux. Mais il les ravale. Il se sent complètement chamboulé. Il se lève et il prend alors Malik dans mes bras et les deux cousins vont sur le lit. Malik allume la télé et il met en route un film qu’il a loué.

- C’est mon film préféré, Amélie Poulain.

- J’en ai entendu parler mais je l’ai jamais vu.

Walid se blottit dans les bras musclés de son cousin, il pose sa tête sur son torse. Malik pose la sienne sur celle de Walid et il le prend dans ses bras. Ils restent ainsi pendant tout le film. Walid se sent protégé.

A la fin du film, Malik pose sa main sur la cuisse de Walid, ce qui provoque en ce-dernier une envie de se donner à lui. Malik embrasse son cousin tendrement et Walid se lève, prend Malik par la main. Il se lève aussi et Walid le prend dans ses bras. Ils dansent ensemble sur la musique du générique de fin du film. Walid murmure :

- C’était un très beau film.

La musique finie, Walid regarde son cousin droit dans les yeux et ils s’embrassent de nouveau. Cette fois, Malik passe sa main sous le t-shirt de Walid qui tressaille sous l’effet de la chaleur de ses mains. Malik le caresse puis il lui enlève son t-shirt. Ses mains descendent et elles se mettent à malaxer ses fesses tandis qu’il embrasse Walid dans le cou. Ce-dernier se laisse faire, il est complètement sous l’emprise de son cousin. Le pantalon de Walid glisse le long de ses jambes. Walid savoure ce moment. Il frissonne de partout. Ses tétons durcissent ... tout comme sa queue.

Malik enlève ses vêtements et les deux cousins se retrouvent nus. Walid se serre contre le corps musclé de son cousin. Malik descend, sa langue joue avec ses tétons puis avec ses poils de pubis. Il enfouie ensuite la queue du cousin en bouche et il se met à le sucer. Walid gémit. Puis il remonte et ils s’embrassent tendrement et avec passion.

Après quelques minutes, c’est Walid qui descend et qui prend les 23 cm de son cousin en bouche. Il le suce tout en le branlant et en faisant parfois des gorges profondes.

Pendant 10 minutes, il donne du plaisir à son cousin. Puis, Malik l’attire sur le lit, ils se couchent tête-bêche et ils se mettent à se sucer l’un l’autre. C’est un beau 69. Mais vu que le lit est petit, Walid se place au-dessus de Malik et il prend la grosse queue en bouche tandis que son cousin fait de même avec la sienne. Walid et Malik se donnent un grand plaisir mutuel. Malik en profite aussi pour caresser les belles fesses de Walid.

Puis, Walid se relève et Malik se place alors derrière son cul. Il lui écarte les fesses, il lui plante sa langue dans l’anus et Walid se met à geindre de plaisir sous l’effet de la langue de Malik qui titille son intimité. Sa langue trifouille son trou sans faire de pause, la rosette vibre de désir. Il aspire la chair, il mordille les fesses tout en branlant sa queue, comme si c’était un pis de vache.

Puis, Walid se relève et il s’enfonce lentement dans le trou bien préparé. Mettant ses mains sur les hanches, il se met à coulisser dans le trou serré de son cousin. Il commence à donner des coups lents et sensuels de reins tandis qu’il saisit le corps de son cousin, le rapproche de lui et l’embrasse dans le cou. Il saisit ensuite sa bite et il se met à la branler. Puis il se redresse et il admire sa grosse queue disparaitre lentement dans le petit cul pour en ressortir. Il adore voir les poils de sa raie et de son trou collés à sa teub, aller et venir dessus.

Ensuite, Malik passe en mode marteau-piqueur. Walid couine de plaisir. Malik prend la bite de son cousin en main et il la branle tandis qu’il le pilonne. Il lui fait voir des étoiles tellement il tape fort au fond de son cul. Walid tremble de tous son corps sous les coups de pilon. Malik lui tient les épaules, il le plaque contre lui et il lui roule une grosse pelle sans arrêter une seconde de le démonter. La queue de Walid bouge en rythme.

Ensuite, il le fait mettre sur le dos. Malik s’enfonce d’un coup et il reprend une cadence sauvage tout en se penchant sur le torse de son amant pour l’embrasser. Walid sent les grosses couilles frapper ses fesses. Il gémit fort de plaisir. Malik le démonte. Il prend énormément de plaisir. Parfois, il lui donne de grands coups de bite qui font gueuler son cousin. Malik est de nouveau très endurant. Walid adore sentir le gland taper fortement le fond son cul sans ménagement. Ses lourdes couilles claquent fortement et en rythme contre le fessier de Walid.

Au bout de 30 minutes, Malik se penche sur son cousin, il se cale dans son cul et dans un râle, il le dose. Walid sent la bite de Malik se raidir pour lui lâcher son sperme chaud qui envahit le fond de son cul. Un jet explose en lui, puis un deuxième... et bien d’autres. Walid en compte une douzaine.

Malik ressort sa bite, immédiatement un jet de sperme en sort et dévale le cul poilu de son cousin pour tomber sur le lit. Ne pouvant résister à ce petit cul bombé, Malik replonge sa queue dans le trou et il tasse le sperme. Puis, il ressort, la bite luisante de jus.

Walid se couche sur le lit, il se branle tandis que Malik l’embrasse dans le cou et il jouit sur son ventre. Ils se posent l’un à côté de l’autre et ils s’embrassent langoureusement. Malik aime les lèvres chaudes et torrides de son cousin. Ils se couchent ainsi l’un à côté de l’autre, savourant cet instant extraordinaire. Walid rompt un peu plus tard le silence :

- Merci pour cette soirée exceptionnelle !

- Walid... Il faut que je t’avoue quelque chose...

- Quoi ?

- Je t’aime par-dessus tout !

Walid regarde son cousin droit dans les yeux. Il ne répond pas. Malik continue :

- Ça fait longtemps que je suis amoureux de toi...

- Comment ça ?

- Oui... depuis qu’on est gosse. J’ai toujours rêvé de te prendre dans mes bras, de t’embrasser, ... et de baiser avec toi. Tu ne peux pas savoir combien je m'en voulais de rêver de ça !

- Quand est-ce que... ?

- A chaque fois qu’on venait au bled, je tombais en admiration devant toi, devant ton corps et devant ta beauté. Puis quand on repartait, je pleurais pendant de longue journée. Durant toute l’année, j’attendais avec impatience de redescendre au bled pour te voir. Je n’ai jamais osé te le montrer ou te l’avouer... mais ton cul m’obsédait !

Walid observe un moment de silence qui semble interminable pour son cousin. Walid réfléchit. Puis, il se dit qu’il n’a plus rien à perdre vu comment la situation a évolué. Il ouvre alors son cœur :

- Malik... moi aussi, je t’aime... de tout mon cœur. Je t’aime à la folie. Tu es mon bébé, mon amour.

Malik sourit et il embrasse tendrement son cousin en lui caressant la joue. Ils s’endorment ainsi, après s’être avoué leur amour.

A suivre...

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire.

Des commentaires ? Des retours ? Vous pouvez m’envoyer un mail (pensez à préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 2 Juin | 117 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Balèze Gill
Mon cousin, mon mec Ascavtrln
Petit bourgeois Coolsexe
Pissotières de l'autoroute Fabrice
Poupée Gonflable Fabrice
Viens recevoir ta punition Fabrice
Canon mais timide Meetmemz
Guet-apens Meetmemz

Les séries : 102 pages

La horde sauvage | 8 | +2 Fabrice
Saison 1 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Les contes fantastiques | 2 | +2 Archangeru77
1 | 2
Bilal | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Le quaterback | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre frères rebeus | 8 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 78
Les jumeaux et leur père | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15
16
L’ensemenceur | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 103 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mai 2024 : 3 858 045 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : samedi 11 février 2023 à 10:35 .

Retourner en haut