NEWS :
13 Juin

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

103 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode

Cousins rebeu

Chapitre 2

Comme raconté dans la première partie, Walid vit depuis 1 an à Toulouse. Il est marocain, il a réussi à avoir un visa pour pouvoir faire ses études en France. Il vit dans une petite chambre étudiante non loin de l’université qu’il peut payer grâce à sa bourse d’études. Il profite de la vie sur Toulouse pour rencontrer des mecs et des nanas. Il a toujours été attiré par les deux sexes. Au Maroc, c’était difficile de rencontrer des mecs mais il a rattrapé le retard qu’il a pris pour découvrir le plaisir dans les bras des hommes.

Mais un jour, son cousin Malik, qui habitait dans la région parisienne, vient s’installer chez Walid après la perte de son travail. Ils habitent dans le petit logement d’étudiant avec seulement un petit lit, un coin toilette et des douches et toilettes communes. Ayant cédé son lit pendant quelques nuit, Walid ne tient plus, assailli par les maux de dos. Il demande à Malik s’ils peuvent dormir à côté l’un de l’autre, dans le lit. Son cousin accepte. Cette nuit-là, Malik croit comprendre que Walid n’a rien contre les hommes (ce-dernier parle de se faire baiser par un certain Claudio). Mais même s’il n’en pas sûr à cent pourcent, le cul de son cousin le rend fou, il le caresse et il éjacule dessus. Le lendemain, Walid s’en rend compte, il est furieux mais une fois seul aux toilettes, il se branle en avalant le sperme déposé par son cousin sur ses fesses. Et Malik assiste à cette scène, le sourire aux lèvres.

Malik passe la journée à fantasmer... Il se repasse les images de son cousin qui s’est branlé en avalant son sperme. Il faut dire qu’il trouve que Walid est un beau mec... surtout depuis le premier jour, quand qu’il l’a vu nu dans les douches. Ce petit minet de 20 ans a les cheveux courts noirs et une barbe de trois jours. Il est mince avec une peau mate. Ses tétons sont gros et noirs. Il a juste quelques poils sur le pubis, le ventre et sur les couilles. Il a une petite queue de 10 cm, assez épaisse et noir avec de grosses couilles bien noires. Rien de bien exceptionnel ... Mais il a vu sa queue bandée... une bonne teub de 20 cm qui est bien marron et qui devient rose sous et sur le gland. Quel morceau ! Même s’il est mince, il a un gros cul poilu qui plait beaucoup à Malik. Il est bien bombé, bien formé.

Walid ne se doute pas des envies de son cousin... Même s’il commence à trouver certaines choses bizarres : que par exemple Malik trouve toujours des prétextes pour se retrouver à poil devant lui, à causes de certaines allusions, de ses caresses furtives, ... mais surtout le fait que son cousin l’ait enlacé et lui ait juté dessus. Walid ne sait pas quoi en penser. Et il faut dire que le corps parfait de son cousin l’obsède : ce corps fin tout en muscles, sans un poil, ce torse est bien dessiné, avec de deux jolis tétons marron, ces beaux abdos bien développés, ces gros biceps, ces jambes musclées et un peu poilues, ce cul bien rebondi, ferme et lisse. Mais ce sont surtout ses assez grosses couilles sans un poil ainsi que sa bite de 13 cm au repos, bien lourde et bien épaisse sur lesquelles il fantasme.

Pendant la journée, il reçoit un message d’excuse de Malik... mais il n’y répond pas. Il faut qu’il reste hétéro aux yeux de tous ! Il ne veut pas que sa famille apprenne sa bisexualité. Mais il a encore le goût du sperme de son cousin dans la bouche et il doit même quitter à un moment l’amphi pour aller se branler aux toilettes.

A la fin des cours, Walid rentre dans sa chambre et se met à bosser. Vers 21h, Malik rentre... un bouquet de fleurs à la main. Il le tend à son cousin :

- Tiens, c’est pour toi, c’est pour me faire pardonner.

Walid le regarde bizarrement :

- Tu m’as pris pour une meuf ou quoi ?

- J’ai rien trouvé d’autres d’ouvert après la débauche. Je m’en veux de ce qui s’est passé et je ne veux pas qu’on se fâche. Je t’adore, mon petit cousin !

Walid sourit intérieurement. Même si le geste est assez étrange, il se sent flatté. Il n’arrive même plus à faire semblant d’être en colère contre son cousin.

- Moui... bon, c’était un dérapage, c’est ça ?

- Ben oui, qu’est-ce que tu crois ? Bon... je suis pardonné ?

- Oui...

- Allez, dans mes bras, mon cousin !

Malik se précipite sur lui et il le sert dans ses bras. Walid sent la bite au repos de son cousin appuyée contre sa cuisse... et il sent la sienne gonfler. Il se dégage de cette accolade en disant :

- Allez, c’est bon. Viens, on se commande quelque chose à manger.

Ils mangent en regardant la télé et ils vont se coucher, dans le même lit. Ils se tournent le dos. Mais durant la nuit, pendant son sommeil, Walid se retourne et enlace son cousin... ce qui réveille Malik. Mais il ne laisse rien paraitre et fait genre de dormir, appréciant la situation. Même sa bite s’est réveillée.

Lorsque le réveil se met à sonner, Walid ouvre les yeux et se rend compte de la situation. Il s’éloigne de son cousin qui semble dormir à point fermé. Il est soulagé et il va se doucher. Il part quand son cousin se réveille et se déshabille pour aller à la douche. Une fois de plus, il voit son cul poilu et ses couilles qui se balancent. Walid commence à bander ! Il souhaite une bonne journée à Malik et sort vite de la chambre.

Il est bien chaud. Il veut aller se branler dans les toilettes de la fac avant d’aller en cours. Dans le bus, il reçoit un message de Malik. Il l’ouvre mais le referme immédiatement ! C’est une vidéo où on voit une grosse bite. Puis une deuxième. Il n’ose l’ouvrir. Quelques secondes plus tard, il reçoit un autre message catastrophé de Malik : « Putain, ces vidéos ne sont pas pour toi ! Désolé ! ». Walid lui répond : « Merde ! Je suis dans le bus là ! Tu fais quoi là ? ». « Je voulais envoyer ces vidéos à une meuf que j’ai rencontré sur Tinder... mais je me suis trompé de destinataire ! ». Walid ne répond même pas à ce message, d’un certain côté soulagé par l’explication, d’un autre un peu jaloux de la meuf. Une minute plus tard, il reçoit un nouveau message : « Efface les vidéos stp ! ». Walid répond : « Déjà fait !!! »

Mais il n’en est rien ! Walid veut aller d’abord se branler dans les toilettes de la fac et ces vidéos vont sûrement bien l’aider. Une fois arrivé, il passe dans une cabine et ouvre la première vidéo : c’est une bite en gros plan. La caméra s’éloigne et Walid reconnait Malik qui se filme, la queue bandée à la main, en train de la secouer de haut en bas. Il se prend dans son miroir. Il est complétement nu. Il kiffe ce corps sans poil, bien musclé. Mais Walid se rend alors compte qu’il peut pour la première fois contempler la queue bandée de son cousin. Et quelle queue ! Quel morceau ! Elle est longue, elle doit bien faire 23 cm et elle est épaisse, trônant au-dessus de ses couilles d’une taille très respectable. La vidéo s’arrête. Il passe alors à la deuxième vidéo.

Sur cette vidéo, Malik est en mode selfie, nu, la queue à la main. Il se branle et au bout de quelques secondes, il regarde la caméra (comme s’il défiait Walid) et il pousse des gémissements et ce que Walid espérait de tout son cœur se produit : Malik éjacule ! Deux gros jets sortent de sa queue et viennent s’écraser sur ses abdos. Puis un filet de sperme coule de la queue et arrose ses couilles. Puis quatre autres gros jets sont propulsés dans la pièce. On entend même les « plocs » du sperme qui retombe lourdement par terre. Et un dernier jet jaillit et frappe directement son visage. Il a quelques gouttes sur les lèvres qu’il lèche et avale goulument. Puis la vidéo s’arrête. Walid est comme un fou. Il se lève, repasse la vidéo, se branle et au bout de quelques secondes, sa queue lâche trois jets qui jaillissent sur le carrelage de la cabine de toilettes. Il continue de se branler et il jute encore un peu. Le sperme tombe par terre. La cabine a bien été repeinte, Walid se rhabille vite et va en cours. Plus tard, il reviendra pour se branler de nouveau sur la vidéo et il remarquera que son sperme n’est plus là. Il semble même déceler des traces comme si une langue avait léché le mur et avalait son sperme !

Avant de rentrer chez lui, il efface la vidéo... non sans en avoir fait une copie sur son Cloud.

Deux jours plus tard, Walid se réveille et remarque que son réveil n’a pas sonné ! Il se précipite sous les douches et se retrouve à faire la queue : il est tard, les autres étudiants sont aussi en train de se doucher. Il voit alors Malik en tête de queue. Il l’appelle, celui-ci lui fait coucou et à ce moment-là, une cabine se libère. Malik s’y dirige, se retourne et fait signe à Walid qui va vers son cousin en s’excusant. Malik dit :

- Tu vas être en retard, non ? Si tu veux, on peut prendre notre douche ensemble, on est cousin après tout.

Walid regarde autour de lui puis accepte la proposition car sinon il risque de louper son bus et d’arriver en retard à la fac.

Walid le suit et ferme la porte. Il faut dire qu’ils sont vraiment à l’étroit. Malik allume la douche et ils se retrouvent tous les deux arrosés. Il prend son gel douche et se savonne les cheveux puis le corps. Walid ne le voit malheureusement que de dos. Mais c’est peut-être mieux ainsi, se dit-il... Il ne veut pas bander. Même si son cul est vraiment sexy... bien rebondi et ferme, sans un poil...

Walid prend son gel douche et se met à l’œuvre, essayant de ne pas penser à son cousin. Mais il se rend bien compte que Malik est en train de se laver sa bite... Il ferme les yeux et essaie de penser à autre chose. Mais il sent quand même sa queue prendre de l’ampleur. Il se retourne tant bien que mal vers la porte et il tourne ainsi le dos à son cousin qui ne pourrait pas voir sa queue bandée.

Il se savonne vite fait, ose à peine toucher sa queue de peur qu’elle bande. Il passe ses mains sur son torse, sur son ventre poilu. Puis il descend le long de ses jambes. En voulant se nettoyer les pieds, il se penche un peu et son cul frôle celui de Malik. Il se sent d’un coup comme électrisé. Mais il secoue la tête, voulant chasser ses pensées. Il se relève vite et essaie de se laver le dos. Son coude cogne les omoplates de Malik qui se retourne tant bien que mal et lui demande :

- Tu veux que je te frotte le dos ? On va pas y arriver sinon.

- D’accord, répond Walid après une certaine hésitation.

Il sent alors les mains de Malik passer dans son dos. Quelle sensation excise ! Malik fait ça doucement, lentement, comme s’il essayait de savourer ce moment. Ses mains descendent le long de ses omoplates, puis de son dos et arrivées vers le coccyx, elles savonnent vite fait le cul de Walid, sans cependant trop s’y attarder. Et de temps en temps, il sent la queue de Malik frôler une de ses fesses ou bien la raie. Walid essaie de se concentrer, mais sa bite commence à gonfler. Elle entre en mode demi-molle... puis sa queue se retrouve à l’horizontal. Malik écarte les fesses de Walid pour y faire passer sa main vite fait afin de le laver. Walid est surpris, il s’imagine alors son cousin lui enfoncer sa queue... mais ça ne reste qu’un fantasme. Il est content quand Malik arrête ses caresses... euh son lavage.

Puis Malik se retourne et demande à son cousin de l’aider aussi. Walid se retourne et se met à lui savonner le dos, plus rapidement. Il essaie d’éviter tout mouvement car sa queue a demi-bandée touche de temps en temps le cul de son cousin... qui ne semble pas s’en rendre compte... mais qui pourtant sourit intérieurement. Une fois terminés, ils se rincent. Walid se tourne de nouveau vers la porte pour ne plus toucher le cul de son cousin. Et c’est maintenant son cousin qui se retourne et lui rince le dos. Dans un mouvement maladroit, Malik se colle contre son cousin et sa grosse bite se retrouve plaquée contre le cul de celui-ci. Quelle sensation ! Il a vraiment une teub énorme, se dit Walid. S’il ne s’écoutait pas, il prendrait bien cette queue en bouche pour la sucer ! Il ressent cet amas de chair, ce bout de 13 cm, bien lourd, bien en chair, bien chaud, entre sa raie, en train de se frotter contre elle. Il se laisse faire, envahi par une sensation de chaleur. La queue est plaquée contre son cul et il la sent remuer de temps en temps tandis que Malik le savonne. Et bien entendu, Walid sent sa queue gonfler et se dresser lentement. Mais Walid sort de ses rêveries, il essaie de se ressaisir. Une fois que Malik s’arrête, Walid prend rapidement sa serviette, il la met autour de ses hanches, prenant bien soin de coller sa queue contre son ventre et il sort de la douche rapidement, suivi par Malik.

Les cousins vont dans la chambre, ils se changent comme si de rien n’était et ils partent, Malik au boulot, Walid à la fac... qui va bien entendu se branler avant le premier cours.

Le soir, les deux cousins parlent de leur journée en mangeant. Walid dit qu’il va se coucher plus tard aujourd’hui. Il n’est pas aussi fatigué que d’habitude :

- C’est peut-être parce que tu t’es levé plus tard ?

- Hm... oui ... possible.

- Ben, continue de te lever plus tard !

- Ah mais j’ai pas envie du stress de ce matin ?

- Ah pourquoi ? J’étais levé et on a trouvé une bonne solution, non ?

- Oui c’est vraiment. Mais c’est bizarre, non ? Que vont dire les autres ?

- On s’en fout ! Si ça te permet de mieux dormir. Et comme ça on gagne du temps.

Walid ne sait pas quoi à répondre à ça, donc il acquiesce et monté son réveil à sonner pour 7h (au lieu de 6h).

Et les jours suivants, les deux cousins prennent leur douche ensemble. Walid, même s’il a peur de ses érections, attend avec impatience ce moment avec son cousin. Ainsi, tout reste platonique entre eux. Les douches communes se déroulent toujours ainsi : savonnage du devant individuel, puis Malik savonne Walid, il s’attarde des fois sur ses fesses, des fois ses mains vont savonner son ventre, son pubis. Et Walid remarque que ce savonnage du dos devient toujours plus promiscuitif. Il sent le sexe de Malik se rapprocher un peu plus chaque jour jusqu’à se coller complétement contre sa raie. Parfois, Malik fait des mouvements comme s’il baisait son cousin, ce qui le fait rire. Puis ils se retournent. Walid fait trainer machinalement sa main qui frôle la bite de Malik. Mais ces jeux restent très « hétéros », au grand dam de Walid... qui en y réfléchissant bien, est content que ça reste finalement comme ça. Il apprécie ces instants où il peut mater le corps musclé et la grosse bite de son cousin. Même Walid se surprend à s’arranger de frôler la queue ou le cul Malik.

Plus les jours passent et plus le savonnage de Malik est appuyé, il s’attarde toujours plus sur le cul de son cousin. Puis il se met parfois devant lui pour lui laver le torse et le ventre. Alors, Walid sent le souffle de Malik dans son cou et sa queue bien pressée contre son cul. Il ne dit rien, il savoure. Ce qui provoque parfois une érection chez Malik qui s’excuse et dit :

- Putain, t’as un vrai cul de meuf ! T’aurais pas été mon cousin et surtout, t’aurais été une meuf, je t’aurais mis ma queue bien au fond !

Walid est gêné, ne sait pas quoi répondre à ça. Il essaie de se dégager mais Malik le maintient pour finir de le savonner, la queue dure plaquée contre son cul. Si Walid ne se retenait pas, il se serait frotté contre, il se serait retourné et il aurait embrassé le mec...

Et c’est pour ça que Walid va tous les jours se branler vite fait dans les toilettes juste avant la douche. C’est la seule façon qu’il a pour ne pas bander de façon trop visible. Et c’est ainsi qu’il arrive plutôt bien à cacher ses envies.

Un jour, quand les deux cousins rentrent ensemble dans la cabine, un mec du nom de Sébastien leur lance en ricanant :

- Allez, les petits PD, bonne douche ! N’oubliez pas de vous frotter votre gros cul !

Malik, qui ne se laisse pas démonter, lui répond :

- On est cousin, donc te fais pas trop de films. Et... si c’était le cas ? Si on était homo ? Ça te poserait un problème ? Tu as quelque chose contre les homos ? (Sébastien le regarde alors dépité et ne sait plus où se mettre) Moi en tout cas, j’ai rien contre les homos !

- Pfff, arrête de mentir ! Vous les brûleriez tous, les homos chez vous !

Walid sent la colère monter en lui... encore ces aprioris... ces préjugés ! Ce qu’il peut détester ça ! Il s’apprête à dire quelque chose quand Malik le devance :

- Je sais pas ce que tu veux dire par « chez nous ». Moi, je suis français... et je vais te prouver que je n’ai rien contre les homos !

Malik s’approche alors de son cousin et sans lui laisser la moindre chance de réagir, il prend sa queue en main et il commence à l’activer. Bien que Walid se soit branlé juste avant, il sent sa queue gonfler ! Il regarde son cousin, paniqué ! Il ne veut pas bander devant tout le monde ! Et surtout sous l’effet d’une branle de son cousin. Cependant, il ne peut plus contrôler sa queue et il se retrouve avec une demi-érection. C’est à ce moment-là que Malik se baisse et prend la queue de Walid dans sa bouche ! Ce-dernier n’est croit pas ses yeux ! Malik le suce quelques secondes. Puis il laisse tomber la queue de Walid lourdement sur ses couilles. Sébastien, surpris et vexé, s’en va. Walid, ne sachant plus où se mettre, part également. Malik l’appelle mais Walid quitte les douches. Malik hausse les épaules et va se doucher.

Walid s’enferme dans les toilettes, la queue toujours gonflée. Il se branle. Il sent le jus monter quand soudain la porte de sa cabine de toilettes s’ouvre. Il a oublié de la fermer ! C’est Malik qui regarde son cousin, amusé :

- Alors en fait, que je te suce ça t’a plutôt excité que dégoûté, non ?

Walid ne répond pas. Il est choqué de cette phrase, mais il se sent trahi. Son secret est proche d’être découvert et il a peur que toute sa vie bascule. Mais Malik sourit et lui dit d’un ton encourageant :

- T’inquiète, c’est normal. Quand on baise pas beaucoup comme toi, on bande souvent sans le vouloir. Je connais ça. Il faut faire descendre la pression. Mais tu veux vraiment te branler dans ces toilettes sordides ? Allez, on se met un porno et on se branle dans ta chambre ! Tu as des pornos ?

Walid ne dit rien mais regarde son cousin, ahuri. Malik continue :

- J’ai aussi les couilles pleines (devant le silence de Walid, il ajoute :) T’as jamais fait de plan branle avec ton frère ? Moi si ! C’est rien de grave. Tu as peur ? Se branler, ça fait pas de nous des homos, non ?

Walid commence alors à trouver la situation bandante. Et sans même réfléchir, il dit qu’il a quelques pornos sur son ordinateur. Il pense à ses cours... mais il se dit qu’en fait il veut plutôt profiter de la perche tendue par son cousin pour enfin voir sa grosse bite en érection.

Les deux rebeus se dirigent vers la petite chambre...

A suivre…

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire. N’hésitez à me contacter/m’envoyer des commentaires. (N’oubliez pas de préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 2 Juin | 117 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Balèze Gill
Mon cousin, mon mec Ascavtrln
Petit bourgeois Coolsexe
Pissotières de l'autoroute Fabrice
Poupée Gonflable Fabrice
Viens recevoir ta punition Fabrice
Canon mais timide Meetmemz
Guet-apens Meetmemz

Les séries : 102 pages

La horde sauvage | 8 | +2 Fabrice
Saison 1 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Les contes fantastiques | 2 | +2 Archangeru77
1 | 2
Bilal | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Le quaterback | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre frères rebeus | 8 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 78
Les jumeaux et leur père | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15
16
L’ensemenceur | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 103 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mai 2024 : 3 858 045 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : lundi 11 avril 2022 à 14:46 .

Retourner en haut