NEWS :
23 Mai

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

90 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Premier épisode Épisode précédent

Les jumeaux et leur père

Chapitre 5

Salut à tous et merci pour les nombreux messages sur mes histoires avec les jumeaux. Et vu qu’on m’a demandé la suite, je vais continuer de vous raconter les aventures de Pierre et Gaël, ainsi que de leur père.

La dernière fois que j’ai baisé avec Pierre, il a commencé à me raconter comment son frère jumeau, lui-même et son père ont commencé des relations sexuelles suivies après leur découverte de plaisirs intimes ensemble. Gaël avait sa copine et le père de Pierre sortait avec Jean. Et Pierre ne le vivait pas mal : « J’avais mon père et mon frère qui s’occupaient bien de moi. » Un soir, Pierre a surpris son père en train d’être baisé par Jean, son copain black monté 25 cm. Daniel, le père, ne voulait pas que Jean soit au courant de la situation bizarre qui régnait chez eux (le père qui baisait avec ses deux fils). Mais après avoir vu Jean et sa grosse bite, Pierre était obsédé par ce morceau. Ne pouvant plus résister, il est allé sucer la queue de Jean qui a voulu baiser le beau bear. Daniel ainsi que Gaël se sont joints à eux et ils ont bien baisé ensemble. Voilà la suite de l’histoire que Pierre m’a raconté :

« Comme Jean l’avait annoncé, il est resté quelques jours de plus chez nous. Ça a été des moments merveilleux avec beaucoup de baise.

Le soir suivant, au dîner, mon père a proposé la solution suivante :

- On pourrait passer la nuit avec un mec, la nuit d’après avec un autre, ainsi de suite. Qu’en pensez-vous ?

Tout le monde a trouvé que c’était une bonne idée. On a tiré à la courte-paille et en voilà le résultat. Le soir, je dormirai avec mon père tandis que Gael pourrait profiter des 25 cm de Jean.

Après un petit film où on s’est tous embrassés et tripotés, nous sommes allés nous coucher. Je suis allé dans le lit de mon père et je me suis précipité dans ses bras. Il m’a caressé et embrassé, très tendrement.

Pour rappel, je venais d’avoir 19 ans, j’étais gras, grand, poilu, monté 15 cm. Mon père avait les cheveux très courts, coupés à la militaire, grisonnants et une barbe. Il était baraqué, avec un gros ventre rebondi et des « seins » bien marqués… mais tout était ferme. Il était poilu d’un peu partout (sur les avant-bras, les jambes, le torse et le ventre, sur le sexe et le cul) avec des poils grisonnants. Il avait le tatouage d’un dragon sur le bras gauche et un autre sur le bras droit d’un ours. Sa bite faisait 16 cm… et elle était super large.

Pressé contre son torse, je me sentais toujours rassuré. J’adorais son torse poilu ainsi que ses bras musclés qui m’entouraient. J’ai alors senti ma queue se dresser pendant que je caressais son torse d’une main et que je tâtais ses biceps de l’autre. Puis, je me suis mis à jouer avec ses tétons. Ensuite, je suis descendu, j’ai caressé son ventre. J’ai passé mes mains à travers ses poils et j’ai ensuite pris sa queue en main pour le branler. Je me suis après penché sur son corps pour prendre sa bite en bouche tandis que lui me caressait la tête. Puis je suis remonté et nous nous sommes embrassés longuement, tendrement, comme deux amants « normaux » ... puis il a décidé de prendre les commandes. A son tour, il est descendu vers ma teub et il a commencé à me sucer. Il était vraiment doué. Il me faisait des gorges profondes... je gémissais fort, sans retenue. Puis il m’a fait un peu basculer et il est descendu vers mon trou qu’il a léché. Je gueulais carrément tellement je trouvais ça bon ! Sa langue jouait tendrement avec mon trou pendant une bonne vingtaine de minutes. Puis il m’a relevé et embrassé avec tendresse. Il m’a ensuite posé sur le dos et il a présenté sa queue devant mon trou et il l’y a enfoncé lentement. C’était trop bon de la sentir de nouveau en moi.

Son cul musclé a commencé à bouger et à faire des va-et-vient dans mon trou tandis que ses couilles bien poilues venaient taper contre mes fesses. Je sentais son corps poilu contre moi alors qu’il m’embrassait à pleine bouche. Puis il s’est relevé et il m’a baisé sauvagement. Au bout de quelques minutes, il s’est retiré de moi et il est revenu m’embrasser. Puis, il a enjambé mon corps et il a enfoncé ma queue dans son trou. Il m’a alors chevauché. Je sentais ma queue bien dure s’enfoncer dans son trou bien chaud et crémeux. J’admirais son beau corps, musclé et baraqué, rempli de poils, faire des mouvements de va-et-vient au-dessus de mon corps. Il s’est penché ensuite sur moi et m’a embrassé alors que je sentais le jus monter dans ma bite.

- Arrête, sinon je vais jouir.

Il a continué sa chevauchée et j’ai joui de bons jets dans son cul. Il s’est relevé et son anus dégoulinait de mon sperme. Il m’a alors fait relever les jambes, m’a plongé sa queue dans mon trou et il m’a baisé avec acharnement. Il a gémi fort et alors, j’ai senti sa queue expulser son sperme bien au fond de mes entrailles en d’énormes jets bien chauds. Il est resté un moment planté en moi en m’embrassant. Il est sorti de mon trou et a posté sa langue devant. Il l’a léché à nouveau et a bu le jus qui en coulait. On s’est embrassé tendrement, langoureusement.

On a alors entendu mon frère qui gueulé. Je savais qu’il se faisait troncher par l’énorme queue de Jean et il semblait prendre beaucoup de plaisir.

Je me suis endormi dans les bras de mon père. On a baisé encore 2 fois pendant la nuit.

Le lendemain, on est tous allés au cinéma, on a mangé ensemble. Pendant la soirée devant la télé, on s’est câliné tous pêle-mêle et après le film, on a tiré au sort. Cette nuit, je devais dormir avec Jean. Je me réjouissais déjà de ce mec et de sa grosse teub.

Arrivés dans ma chambre, je me suis précipité sur lui et je lui ai roulé une grosse pelle. Ça avait l’air de lui plaire car j’ai senti sa queue se mettre immédiatement au garde-à-vous. Il m'a embrassé très longuement et langoureusement. Puis, j’ai fait passer ma main sous son t-shirt et j’ai commencé à lécher ses 2 beaux pecs tout en lui caressant la bosse de son short, tandis qu’il me tâtait le cul et passait sa main dans mon caleçon pour me caresser les fesses. Puis il a fait glisser son caleçon sur ses chevilles, s’est débarrassé de son t-shirt et j’ai pu l’admirer : Jean avait 45 ans, les cheveux courts et crépus, une peau couleur caramel. Il était grand (1,85m), mince et assez musclé, avec de larges épaules. Son corps était lisse, seul son pubis et ses couilles étaient remplis de poils noirs et crépus. Sa queue faisait 25 cm, elle était bien large, toute noire, avec un gland rose et elle surplombait de grosses couilles toutes aussi noires et poilues.

Sans perdre une seconde, je me suis agenouillé et je lui ai sucé sa belle queue qui était super dure. Sa main a commencé à me caresser la tête. J’ai levé les yeux et je l’ai regardé droit dans les siens. Ma soumission lui plaisait, ça se voyait à son regard. J'ai aspiré et suçoté son gland, j’ai léché sa bite sur toute sa longueur, ainsi que ses couilles. J’avais du mal à avaler sa queue vu sa taille ! Il essayait de m’aider en enfonçant bien sa queue dans ma gorge avec ses mains. Il a réussi à me la faire avaler de tout son long même si j'avais du mal à la garder au fond de ma gorge. J'avais le nez coller dans son pubis poilu et il a alors dit :

- Putain c'est trop bon !

Il a alors commencé des va-et-vient. J’ouvrais ma bouche au maximum. C'était dur de tenir la cadence imposée... mais j’essayais de réprimer mes réflexes vomitifs. Puis j’ai pris ses couilles en bouche que j’ai léché avec plaisir. Il gémissait doucement en me caressant la tête

Il m’a fait me relever, il m’a allongé sur le dos sur le lit et il s’est posé sur moi. Il m’a embrassé tout en frottant sa queue contre la mienne. Nos corps ne faisaient plus qu’un. Puis sa langue est descendue le long de mon cou, de mes aisselles, de mon torse, de mes tétons, de mon nombril, de mon ventre et il s’est mis à bouffer mon pubis. Il a pris ma queue en bouche et il m’a immédiatement fait des gorges profondes. Puis il a soulevé mes jambes et il a commencé à titiller ma rondelle avec son index. Ensuite, il a bouffé carrément mon trou. Il m’a léché l'anus, il m’a mangé le cul comme un fou. Moi qui adorais ça, j’étais aux anges. Puis il s’est fait rouler sur le côté, il a changé de position et on s’est retrouvé en 69. Il a continué de me lécher le trou tandis que je prenais sa bite en bouche pour le sucer de nouveau. Il alternait ma queue et mon cul.

Il m’a fait mettre à 4 pattes et il a présenté sa grosse queue devant mon cul. Il a positionné son gland devant ma rosette et il a commencé à s’enfoncer. J’essayais de me détendre pour recevoir ce magnifique engin. Elle était vraiment grosse, je la sentais vraiment passer. Elle rentrait petit à petit dans mon cul. Je ressentais un peu de douleur, mais surtout du plaisir qui me faisait oublier le reste. Jean a commencé à faire de petits va-et-vient. A chaque mouvement sa queue rentrait de plus en plus loin en moi. Au bout de 2 minutes, sa queue s’est retrouvée au fond de mes entrailles. Il a alors accéléré le rythme. Je sentais sa queue taper au fond et bien me dilater le cul. Il m’a pris par les hanches et il s’est mis à me donner de bons coups de reins. Il Je sentais ses grosses couilles taper contre les miennes ! Je poussais de forts gémissements.

Puis il m’a mis sur le dos, j’ai relevé les jambes et il a continué de bien me baiser, avec force et violence. Il a accéléré son rythme, il m’a vraiment pilonné sans retenu. Je me sentais comme un pantin entre ses mains. Il me martelait le cul et la prostate.

- Putain, ton cul est trop bon, je vais pas tarder à jouir !

Son corps s’est raidi, il a bloqué sa queue en moi et il a lâché la sauce au fond de mes entrailles. Il s’est vraiment vidé les couilles en moi. J’ai senti 8 jets puissants me frapper le fond du cul. Il a continué de me baiser pendant quelques secondes. Son jus sortait de mon cul par vagues. Il a déculé et il m’a donné son engin à nettoyer... Je m’en suis chargé comme un affamé, m’abreuvant du sperme de ce beau black.

Nous nous sommes allongés l’un contre l’autre, nus, et nous nous sommes endormis dans les bras l’un de l’autre. Nous avons baisé quatre fois pendant la nuit.

Le lendemain, au réveil, j’avais mal au cul ! J’avais le trou béant. Jean m’a proposé d’aller se doucher ensemble. Je n’y voyais pas d’inconvénients. On est entré ensemble dans la cabine de douche et il a allumé l’eau. Il m’a fait passer les jets d’eau sur le corps, il m’a savonné et s’est attardé sur mon trou qu’il a bien nettoyé. Puis il a enfoncé un doigt puis deux. Ensuite, il s’est collé à moi et il m’a embrassé sous l’eau chaude. J’ai senti sa queue plaquée contre mes reins. Lentement, sa bite s’est redressée et une fois bien raide, elle m’a titillé le trou. Le black semblait inépuisable. Il s’est enfoncé doucement en moi et mon trou a happé cet anaconda. Lorsque son pubis poilu et ses couilles se sont retrouvées contre mon cul, il m’a baisé à fond. Le sperme de la nuit sortait par vagues et giclait partout. Au bout de 10 minutes, il m’a de nouveau engrossé.

J’ai vraiment passé une super nuit. Mais j’étais impatient d’être au soir. J’allais coucher de nouveau avec mon frère jumeau, après avoir baisé avec mon père et son copain. Et j’avais demandé à Jean qu’on fasse une partie de jambe en l’air tous les quatre... il était bien sûr d’accord et il m’avait dit qu’il allait organiser ça avec mon père...

A suivre…

J’espère que vous avez eu bien du plaisir en lisant cette histoire. N’hésitez à me contacter/m’envoyer des commentaires ou vos envies pour la suite. (N’oubliez pas de préciser le titre de l’histoire).

Meetmemz

meetmemz@yahoo.de

Suite de l'histoire

TOP AUTEUR 2022 + 2023 MEETMEMZ

Autres histoires de l'auteur :

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Mai | 70 pages

Les nouvelles | 17 Pages

Militaire Meetmemz
Mes aventures Devilinme
Mon Inconnu du lycée Guiome
Location estivale Plume-Gay
Service militaire Meetmemz
Chez le docteur Fesses-Rougies
Soumission, domination. Jackx
Soumission au sauna Sylou69
Initiation Yannick
Bois de Vincennes SalopeAJus
Pris en flag Meetmemz
Plage naturiste Colinot
Camping Paradis DelosFairy
Le club des 4 en colo DelosFairy
Chaleur nocturne DelosFairy
Artisan électricien Meetmemz
Pipe à l'aire de repos Halex27

Les séries : 53 pages

Cousins rebeu | 14 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314
En exterieur | 3 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3
Job à Dubaï | 2 | +2 Dvdstaudt
1 | 2
Abdoul | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Hugo & Ethan | 10 | +4 Hugo_ethan
1 | 2 | 3 | 4 | 5
678910
Sur une île déserte | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Femelle | 3 | +2 RyanSoumis
1 | 2 | 3
Baise dans sa cave | 2 | +1 Djack
1 | 2
Rencontre Twitter | 2 | +1 Shernabog
1 | 2
Chez moi | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Hésitation première | 2 | +1 MoietMoietMoi
1 | 2
Le petit pêcheur | 4 | +3 Fabiodimelano
1 | 2 | 3 | 4

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 90 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Avril 2024 : 3 388 758 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : lundi 29 mai 2023 à 09:02 .

Retourner en haut