PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING
1er Épisode - Épisode précédent

Soumission & Domination 277

Espagne 5 fin et retour (2013), Août, Emma, trader, Jona et François

Nous avons du raconter par le menu notre nuit à nos comparses. Juan est jaloux et aurait bien aimé profiter aussi des sportifs de passage. Paco, ironique, le remercie et lui rappelle qu’il avait quand même asséché leurs trois paires de couilles pendant ce temps là et que cela n’avait pas eu l’air de lui déplaire.
Nous sommes curieux et c’est leur tour de nous raconter leur soirée.

De dépit (de n’avoir pu nous accompagner), Juan n’ait eu de cesse de chauffer son mec et les deux nôtres l’un après l’autre et même les trois en même temps, jusqu’à ce qu’ils lui fassent sa fête. L’apothéose étant réalisée avec une double sodo par Marc et Hervé alors qu’il se faisait défoncer la gorge par son Paco.

Quand nous entendons ça, nous l’attrapons et avec des chatouillis qui le font se tordre comme un vers, nous le balançons dans l’eau de la piscine avant d’y sauter à notre tour.

Le reste du séjour en Espagne se passe plus « normalement », si on peut dire ça, entre siestes au soleil, baises, bouffes et muscu.

 

Au retour, Marc a remplacé Ernesto au volant de ma SLS, (Ernesto et Hervé restent 3 semaines de plus à Barcelone).
Avant de partir j’avais joint au téléphone nos nouveaux amis motards (ceux de la gendarmerie) pour savoir où ils seraient affectés lors de notre trajet de retour. Nous fixons un rendez vous sur une aire de repos pas loin de Bordeaux.
Quand nous les présentons à Marc, il comprend aussitôt ce qui nous avait attiré chez eux.
Jeunes, beaux mecs épaules larges avec des muscles qui tendent leurs uniformes, plus des paquets proéminents et prometteurs et culs pareils.
Ils ne peuvent nous escorter que sur les 100 km qui viennent. Nous en profitons pour les suivre à pleine vitesse. Une toute, toute petite demi heure plus tard, nous nous séparons non sans avoir pris rendez vous chez nous pour leur prochain WE de récupération. 

L’arrivée chez Marc (à la campagne) est une fête. Bien que nous ayons plus de 1000 Km dans les bras, nos beurs ont préparés une petite réception.

Nous retrouvons Franck dont nous hébergeons les amours avec son « p’tit » Louis qui travail pour son oncle au bar du village dans la journée. Ils sont sur le départ, le grand père de Franck les ayant invités 15 jours à l’ermitage à La Baule.

Avec PH, nous tombons vite dans les bras de Morphée ! Ce n’est que 14 h plus tard que nous émergeons affamés, d’un sommeil réparateur.

Je me laisse une journée avant de reprendre la main sur mes affaires. Farnienté, piscine pour détendre nos muscles martyrisés par la position en Z maintenue la veille sur nos motos.

Je fais le point sur mes « employés ». Une tonne de mail remplit ma boite. De chacun j’ai reçu régulièrement un point sur leurs vacances organisées. Aucun n’a eu de problème (sinon je l’aurai su aussitôt, ils ont mon n° de portable).

Jona et François sont rentrés avec Emma et sont partis à leurs « stages ». Eux ne m’ont envoyé qu’un seul message où ils me remercient encore de la confiance que je leur avais témoigné en leur confiant la sécurité d’Emma. Ils me disent qu’ils auront quelques jours de libre mi août après leur initiation au parachutisme et avant d’attaquer une autre matière !
Après avoir téléphoné à Emma, je leur réponds qu’ils devront atterrir chez elle où je les rencontrerai.

En effet ma « mère » s’est attaché à leur duo/couple et à sa capacité à lui donner du plaisir. Sachant Ernesto en Espagne jusqu’à la fin du mois, elle me dit qu’elle profitera de ce WE pour faire l’amour avec nous 4 (eux plus PH et moi).
Je la taquine en lui disant qu’elle s’est encore plus dévergondée pendant ces vacances en Grèce. Elle me dit que c’est de ma faute puisque j’avais insisté pour qu’elle les emmène dans ses bagages !

EMMA
Avec PH nous passons la voir deux jours plus tard. Elle est toute bronzée et, PH comme moi, nous la trouvions plus « tonique » qu’avant son départ.

Elle nous dit qu’en plus de l’avoir régulièrement approvisionné en beaux jeunes mecs, Jona et François avaient continué à l’entrainer au Krav Maga. Ça, plus les bains de mer et les parties de jambes en l’air, avait développé chez elle une musculature fine, harmonieuse et bien présente.
J’en fais les frais alors que nous luttons ensemble et que j’y vais mollement pour ne pas l’abimer. Je me retrouve le cul par terre, immobilisé entre ses jambes. Elle me libère et je la prends plus au sérieux. Après une bonne heure à jouter sous les yeux de PH, j’admets qu’elle a sacrément progressée et qu’elle est à même de maitriser la plus part des mecs susceptible de l’embêter.

Nous passons le reste de l’après midi dans sa chambre à nous rappeler les zones érogènes de nos corps respectifs.

Sa chatte est encore plus douce, l’épilation totale et permanente, ça a du bon. Sous ma langue ses grandes et petites lèvres s’écartent pour me laisser lui lécher le bord interne. J’alterne avec son clito. PH s’occupe de l’autre entrée et c’est à cheval sur nos deux bouches qu’elle prend son premier plaisir.
Aussitôt calmée, nous la faisons glisser entre nous et nos bites viennent naturellement remplir ses deux orifices bien lubrifiés par nos salives. Je sens son vagin compresser ma queue. Ses contractions volontaires m’enserrent presque autant qu’un sphincter anal. PH de son coté nous dit apprécier le fourreau dans lequel il s’est enfoncé. Nous la labourons avec fougue histoire de lui faire un peu oublier les éphèbes grecs qu’elle avait chevauchés.
Ce que j’aime par dessus tout c’est sentir la bite de mon amour frotter contre la mienne à travers les parois interne d’Emma. Nous synchronisons une pénétration en décalage complet. Cela multiplie les frottements de nos glands entre eux et donne un effet de pompe qui rend Emma folle.
Comme je suis en face d’elle, je me penche et ma bouche lui ventouse un de ses tétons. Sous ma langue je le sens gonfler et se raidir. Quand je le mordille, elle laisse échapper des soupirs proches de l’extase. Je retire ma tête, faudrait pas qu’elle parte trop vite.
Je dis à PH de venir me rejoindre dans le même trou. Il file à la salle de bain nettoyer sa bite et nous rejoint en moins d’une minute.
Pendant ce temps là nous avons changés de position. Je gis sur le dos, Emma est venu se planter ma bite dans le vagin dos à moi. Quand PH arrive elle écarte les cuisses et se renverse sur mon torse pour lui dégager le passage.
Je sens PH s’installer à genoux entre mes cuisses et bientôt son gland vient rejoindre le mien au fond d’Emma. Sans aucune parois entre nous deux, c’est encore meilleur.  Emma semble aussi de cet avis et d’elle-même bouge pour se frotter à nous.

Nous sommes si bien serrés tous les deux ensemble que nous n’avons même pas besoin de l’enculer pour jouir nous aussi.
Ça nous a fait plaisir de reprendre nos «habitudes » avec ma mère. Mais nous sommes impatients d’arriver à la mi-août et de nous la faire avec Jona et François.

TRADER
Le Trader m’appelle de Londres, il aimerait disposer de deux Escorts pour le WE à venir.
Je vérifie vite qui est libre. Entre ceux qui sont encore en « vacances », ceux qui sont vraiment en vacances et ceux qui sont en stage, il ne me reste plus grand monde.

Clem(ent) et Ben(oît) sont ravi de partir un WE en Angleterre. C’est la première fois qu’ils voyageront en première classe. Je leur donne les indications concernant le client, ses spécificités, notamment son addiction à la cocaïne et du coup ses capacités sexuelles hors norme. Ils m’assurent qu’ils seront sérieux coté « poudre » et qu’avec l’expérience acquise auprès de mes clients TTBM, ils assureront sans problèmes.
J’ai toute confiance en eux, ils sont sérieux et professionnels.

A leur retour ils me font leur rapport. Ils ont été ravis de leurs deux jours. Par contre ils me préviennent que le client avait invité deux amis à lui et qu’ils s’étaient fait enculer par les trois. Je leur demande pour la cocaïne. Ils me disent qu’ils n’en ont pas été témoins. Par contre ils en ont bien senti les effets sur les grosses bites qui les ont enculés sans relâche.
Je les engueule un peu car ce genre de problème doit m’être aussitôt remonté. Je leur rappelle que s’ils ont mon n° de portable c’est pour des cas pareils.

J’appelle aussitôt Londres et rappelle au client les termes du marché, en l’occurrence que le contrat ne prévoyait qu’un « consommateur » seulement. Il m’explique que ses amis avaient débarqués sans prévenir et qu’ils n’avaient pu se retenir devant les deux Escorts que je lui avais envoyé.
Il comprend mon déplaisir et me dit qu’il m’envoie aussitôt un virement pour s’excuser. De peur, je pense, que je le mette sur liste noire, il quadruple carrément le montant initial.
Je lui donne mon accord mais le prévient qu’un nouveau coup de ce genre et il en verra plus aucun de mes Escorts aussi bien les Français que ceux de la filiale Espagnole. Il m’assure que cela n’arrivera plus et que par défaut, il ne prendra que le forfait « multi partenaires » maximum.
Nous discutons un moment car je lui dis que je ne fais que du sur mesure. Il me demande alors si j’ai déjà « loué » pour des gang bang et pour combien. Je me remémore vite fait à ceux que j’avais organisé pour « calmer » Ric. Je lui annonce un maxi de 10 clients et ajoute que le tarif serait de 100 K par plan. Soit 10 x  les 10 K que je lui ai jusque la facturé par Escort.
Je le sens hésiter un peu et il accepte. S’il m’a dit vrai sur ses primes annuelles de plus de 5 millions, c’est pas ça qui va le gêner !

 Mi-août

Jona et François débarquent chez Emma le 15 août après avoir passé quelques jours dans leurs familles respectives.
 
La première fois où nous nous revoyons, ils me sautent spontanément tous les deux au cou. Heureusement que je suis un peu plus grand qu’eux, j’ai failli me retrouver par terre. Ils sont superbes. Encore tout bronzés de leurs vacances avec Emma, ils sont dans une forme éclatante. Faut dire que 15 jours de sport intense avec leurs collègues militaires, ça donne la pêche.

Alors qu’ils commencent à nous raconter leur stage, je sens Emma impatiente. Je les coupe et propose de migrer vers la piscine. Nous sommes vite tous les 5 à poil. Je remarque que leurs deux petits culs sont tout bronzés. Comme je m’en étonne, ils me disent en cœur qu’ils avaient quasiment passé toutes leurs vacances à poil (façon de dire vu le peu de toison qu’ils laissent pousser).

Emma plonge  la première. Nous la rejoignons et après quelques minutes, nous la coinçons. A 4 nous la sortons de l’eau. Après avoir étalés les matelas de bronzage, nous commençons à nous occuper d’elle. Nous n’avons pas trop de l’après midi pour tester les différentes combinaisons, toutes nous ammenant à remplir les trous de madame.
L’apothéose, Emma baisée par François qui se faisait enculer par PH alors que Jona la sodomisait pendant que je l’enculais (Jona). Pas très stable ni très facile à gérer mais hyper bandant.

Lorsque nous la laissons enfin, Emma n’en peut plus. Nous ne sommes en meilleur état ayant tous jutés au moins deux fois sinon trois.

C’est alors que nous sommes encore étalés à reprendre nos souffles que Pablo nous apporte de quoi recharger les batteries. Si Jona et François ont un mouvement de surprise, avec PH je me lève et viens embrasser notre ami. Nous faisons un sort au plateau pourtant bien garni qu’il nous a apporté.
Comme Emma s’est installé dans une méridienne, je note que mes deux Escorts sont venus naturellement s’assoir de pars et d’autre, l’encadrant d’une présence protectrice.

Nous discutons enfin de leur stage parachutisme. Ils nous disent que leur arrivée avait détonné à la base. Deux jeunots en voiture de sport (je leur avais laissé leur RCZ), tout bronzés, avait perturbé la routine et ils avaient passés ½ heure à prouver leur identité et à faire comprendre la raison de leur présence. C’est leur copain (ex casseur de Pd dont ils avaient cassé le cul) qui est venu les récupérer. Ils nous disent avoir kiffer les sauts, même si l’entrainement au sol les avait barbés. Ils s’étaient aussi bien débrouillés que leurs potes de la formation alors qu’eux sont déjà des militaires.
Juste une fois ils se sont fait prendre à parti par une bande de Para imbibés que leur présence énervait. Avec l’aide des autres « recrues » c’est eux qui leur avaient filé la pâté.
Jona nous a prévenus qu’à la rentrée, il gérera le physique de mon groupe d’Escort. Aux cours de krav maga et de muscu, il va ajouter un coaching personnalisé (son sujet de stage pour on année de sport étude) et alimentaire. Quand PH lui dit qu’il est en train de nous faire une petite armée, il nous assure que c’est d’abord pour la propre sécurité de chacun qu’il le fera.
J’accepte mais uniquement s’il accepte d’être payé pour cela. Brève discussion où je fini par avoir raison (après tout c’est moi son boss non ?!).

Quand nous les quittons, Emma me dit qu’elle les garde pour la fin de semaine qui vient et me dit de lui facturer ce que je veux.
Jona et François nous accompagnent à nos motos. Je leur dis juste d’être plus discrets qu’en Grèce, rapport aux voisins (même s’ils sont loin et sans vues directes sur la maison), pour Pablo, par contre c’est sans problème et s’ils ont besoins de quoi que ce soit, qu’ils lui demandent. Quand je leur dis que c’est le frère d’Ernesto qu’ils ont croisé au Blockhaus, ils sont rassurés.

Jardinier

sasha72@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur ( Top auteur ) : Vacances - Soumission - Moto - Dépucelage anal - inceste - Soumission domination

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

22 aout 2019

Nouvelles (20)

Douche salle de sport Noprise2tete
Sexe à l'armée -01 Martin
Sexe à l'armée -02 Martin
Sexe à l'armée -03 Martin
Sexe à l'armée -04 Martin
Sexe à l'armée -05 Martin
Sexe à l'armée -06 Martin
Sexe à l'armée -07 Martin
Sexe à l'armée -08 Martin
Excitantes retrouvailles Max
Aller en club tout seul Jh30du11
Un boss plus que pervers Private78
Le vigneron Romain
Fratrie « de Wintzt » Calinchaud
Mon voisin hétéro ? Étalon
Un magnifique voyage Passifsensuel
10 ans en arrière Bad boy
Weekend dans le sud Chopassif
La Première Fois de Mon Pote Molgax
Capotes et jus Barn

Aout 2019

Nouvelle

Abdou Romain
L’école de danse Noah93
Hétéro, juste ce qu'il faut Hugo
What a TØS Sexaddict49
Première hard Tours37
Plan à 3 en extérieur Sylou69
Fouille révélatrice à l’aéroport KarlJ
La piscine Quentin94
Un sauna de verre Glaudoun
Défonce au camping Heysi37
Pauvre Cyrillo Romain
Mes dépucelages -01 XXL
Mes dépucelages -02 XXL
Le fils du shérif -01 Matt
Le fils du shérif -02 Matt
Le fils du shérif -03 Matt
Faire durer le plaisir Frank
Faire durer le plaisir -02 Frank
M Renart
M -02 Renart
Amoureux de Dimitri Chopassif
Prof de sport Victobg
Lost in Cocktown Pititgayy
Il m’offre son c... Seithan
Jardinier bien bâti Virilbgmuscle06
Mes années de fac Louisallenk
Toilettes publiques Hugo
Anniversaire de mon beauf Linox
La Cage d’escalier Éric
Révélation au club de natation WhiteKnight
Mehdi, le livreur de pizza Pol
Les vices de l’internat Lloh
Le volleyeur et le rugbyman Dolto
Chienne à rebeu Larbin
Nils -01 Renart

La suite

Passion en toutes lettres -17 Romain
Passion en toutes lettres -18 Cyrillo
Passion en toutes lettres -19 Romain
Passion en toutes lettres -20 Cyrillo
Passion en toutes lettres -21 Romain
Passion en toutes lettres -22 Romain
Passion en toutes lettres -23 Cyrillo
Passion en toutes lettres -24 Romain
La grosse bite de mon beauf -08 Ghost writer
Un étudiant appliqué -07 Amical72
Un étudiant appliqué -08 Amical72
Un étudiant appliqué -09 Amical72
Un étudiant appliqué -10 Amical72
Un étudiant appliqué -11 Amical72
Amour inaccessible -05 Miangemidemon
Nils -02 Renart
Mariage pour tous -13 Yan
Mariage pour tous -14 Yan
Le cul -02 chuuuut17
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"