PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Abdel-Aziz

L'histoire se déroule il y a 10 ans, mais je m'en souviens plutôt bien. Je venais d'arriver dans ce collège du Val de Marne suite a mon déménagement pendant l'été. Les premières semaines m'ont été difficile, j'avais du mal a m'adapter a cette nouvelle vie en une banlieue populaire, moi qui avais toujours vécue dans une petite ville chic de la grande couronne.

A cet âge là, bien que puceau avec 0 expériences au compteur, je savais déjà au fond de moi que j'étais différent des autres garçons. Je me masturbais en penser a des bites. Il n'y avais que ça qui m'intéressait !

Un jour en cours d'S.V.T j'étais au fond de cette grande salle avec Abdel-Aziz, un grand brun assez balèze de 14 ans qui jouait au caïd dans notre classe. On s'entendait plutôt bien avec lui, sans pour autant être ami. Avec le recul, je pense qu'il avais saisis, je ne sais pas comment, que j'étais gay. Pendant ce cours, il m'a demander si j'avais déjà été sucer. Je lui répondis que non. Lui, me faisait part de ses expérience, me racontant a voix basse quel point c'était bon d'être sucer. il n'omettais pas le moindre détails, allant jusqu'à me décrire l'effet qu'une langue lui faisait sur son gland. Je commençais a être excité par ses paroles. En toute discrétion il commençait a se caresser. En effet, étant dans une salle de sciences, nos étions relativement bien caché derrière un grand bureau carler, et au fond de cette pièce, personne ne pouvais nous voir. Je pouvais voir la forme de sa bite se dessiner sous son jogging. J'étais excité mais je ne voulais surtout pas le montrer. Il libéra sa queue bandé au maximum et commença à se branler. Elle était magnifique, grosse, circoncisse avec un gros gland. Moi j'étais fou et je bandais a fond dans mon caleçon. il me proposa de la toucher mais j'ai refusé de peur d'être vue, ou qu'il le raconte à quelqu'un. La prof m'appela au tableau et quand je suis revenu à ma place, Abdel avais rangé son matériel, et je regrettais de ne pas avoir pris en main ce bel engin.

Je me suis branlé un tas de fois en repensant a cette grosse bite, plusieurs jours passèrent, mais Abdel n'y refit pas allusion. Je ne perdais pas espoir de revoir la bète un jour.

La relation entre Abdel et moi-même n'évoluait pas. Plusieurs semaines passèrent sans le moindre évenement notable. Et la suite arrivent lorsque notre prof de français décida de nous mettre ensemble pour un exposé sur le théatre. J'étais au anges. Je me disais que si quelque chose devait arriver, c'était cette fois ou jamais !

Ce soir là, nous étions entrain de travailler au CDI du collège sur notre exposé après les cours. C'étais beaucoup de travail, et le centre de documentation fermait déjà. Nous allions donc en permanence, qui restais ouvert une demi-heure après la fermeture du CDI. Nous étions seul et même la CPE étais en mouvement, et n'étais pas constamment dans la salle avec nous. Abdel commençait a ne plus travailler, et discutais avec moi. Et c'est là qu'enfin, il évoquait pour la première fois cette journée en SVT ou il m'a montré sa bite ! Il me demanda comment je l'avais trouver, si il en avais une grosse. J'étais rouge et sur la retenue, evidemment. il ne fais pas bon être ouvertement gay, quand on a 12 ans. Je lui ai sobrement répondu qu'elle était normal, alors que ça faisait des semaines que je me branlais en y pensant ! Je pense bien qu'il avait lu dans mes pensées, car il me répétais "je suis sûr qu'elle te plaît !". La CPE interrompu ce moment, en débarquant dans la salle, nous disant que la permanence était sur le point de fermé et que nous devions partir. Nous rangeons donc nos affaires et sortons dans la cours nous dirigeant vers la grille du collège. Enfin, c'est ce que je pensais… Abdel me regarda et me dis "on n'a pas fini, suis moi". Un peu inquiet tout de même, car le collège fermait, je le suivis dans les escaliers, jusqu'au dernier étage et la fin des escaliers. Nous sommes tout en haut des escaliers faisant face a un mur, et personne ne peux venir nous surprendre ici. Je me demande bien ce qu'il veut, mais notre discussion quelques minutes auparavant me laisse bien présager de la suite !

C'est alors qu'il recommença son manège…

- "Je suis sûr qu'elle te plaît ma grosse bite de rebeu"

Il sorti sa bite en érection, assis à coté de moi, et se branlait à vive allure. Je bandais comme un fou mais encore une fois, la peur m'empêchais d'agir. Je profitais néanmoins du spectacle.

- "Touche-là ! "

Après un peu d'hésitation, j'ai accepter son invitation. Je pris sa queue en main et commença à le branler. C'était la première fois que je touchais une autre bite que la mienne. Elle était bien plus grosse que la mienne, chaude, et douce. Il gémissait et me disais que c'étais bon.

- "Lèche-là !"

Je lui dis que je voulais pas, qu'il allait le répéter à tout le monde, mais d'un air menaçant, il me retorqua que si je ne faisais pas ce qu'il disait, il raconterai a tout le monde que je suis un pédé.
Avec cette menace, c'était comme si il me donnais l'autorisation d'aller enfin plus loin. C'est tout ce que je voulais et je ne me fit pas prier…

Je m'approchais timidement de l'objet de mes fantasmes et commençait a mettre des coup de langue sur son énorme gland, puis très vite, à le sucer. Il mis sa main derrière ma nuque et me poussais, timidement, a aller plus loin. J'aimais qu'il fasse ça. Je me sentais salope et j'aimais cette domination. C'était fantastique, je prenais mon pied. J'étais dans mon collège, entrain de tailler une pipe a un mec qui me faisait fantasmer depuis des semaines. Lui aussi prenait son pied et remarqua mon érection sous mon jogging. Il me traita de pédé et se leva. Il s'installa debout devant moi, qui était assis et commença a me limer la bouche. Il sent que j'aime ça et je suis sûr que ça lui plaît.

Deux ou trois minutes plus tard ses va et vient s'accélèrent et il m'a dit qu'il allais "spermer" dans ma gueule. Je ne dis rien. Je suis complètement absorber par cette bite dans ma bouche que je goûte pour la première fois. J'adore ce que je suis entrain de faire. Je senti sa bite se contracter et il jouis une petite quantité de sperme dans ma bouche avant de se retirer et de gicler les dernière goûtes sur mes lèvres. Il rangea sa bite et sans un mot, nous sommes partis vers la cours, puis vers la sortie du collège. On s'est dit à demain, et nous sommes partis chacun de notre côté chez nous, comme si rien ne s'était passé.

NS77

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

14 aout 2019

Nouvelles (20)

Abdou Romain
L’école de danse Noah93
Hétéro, juste ce qu'il faut Hugo
What a TØS Sexaddict49
Première hard Tours37
Plan à 3 en extérieur Sylou69
Fouille révélatrice à l’aéroport KarlJ
La piscine Quentin94
Un sauna de verre Glaudoun
Défonce au camping Heysi37
Pauvre Cyrillo Romain
Mes dépucelages -01 XXL
Mes dépucelages -02 XXL
Le fils du shérif -01 Matt
Le fils du shérif -02 Matt
Le fils du shérif -03 Matt
Faire durer le plaisir Frank
Faire durer le plaisir -02 Frank
M Renart
M -02 Renart

La suite (9)

Le cul -02 chuuuut17
Un étudiant appliqué -09 Amical72
Un étudiant appliqué -10 Amical72
Un étudiant appliqué -11 Amical72
Mariage pour tous -14 Yan
Passion en toutes lettres -21 Romain
Passion en toutes lettres -22 Romain
Passion en toutes lettres -23 Cyrillo
Passion en toutes lettres -24 Romain

Aout 2019

Nouvelle

Amoureux de Dimitri Chopassif
Prof de sport Victobg
Lost in Cocktown Pititgayy
Il m’offre son c... Seithan
Jardinier bien bâti Virilbgmuscle06
Mes années de fac Louisallenk
Toilettes publiques Hugo
Anniversaire de mon beauf Linox
La Cage d’escalier Éric
Révélation au club de natation WhiteKnight
Mehdi, le livreur de pizza Pol
Les vices de l’internat Lloh
Le volleyeur et le rugbyman Dolto
Chienne à rebeu Larbin
Nils -01 Renart

La suite

Passion en toutes lettres -17 Romain
Passion en toutes lettres -18 Cyrillo
Passion en toutes lettres -19 Romain
Passion en toutes lettres -20 Cyrillo
La grosse bite de mon beauf -08 Ghost writer
Un étudiant appliqué -07 Amical72
Un étudiant appliqué -08 Amical72
Amour inaccessible -05 Miangemidemon
Nils -02 Renart
Mariage pour tous -13 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)