PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Épisode précédent

Je suis devenu sa pute -7

Ca fait maintenant un peu plus d’une semaine que je n’ai plus de nouvelle de «maitre Sofiane». J’ai repris mon petit train train quotidien : Boulot, métro, manger, branle devant film de boules et dodo...

Je suis content que la semaine se termine et comme j’ai posé 2 RTT lundi et mardi je ne bosse pas...tout un grand week-end tranquille.  Trop bien!

Vendredi a 17 heures, je rentre tranquille chez moi, a pied pour profiter du soleil, je me sent presque en vacance, la forme.
Je viens d’arriver a l’appart et m'apprête a me prendre une douche.

Ding ding sms : La pute tu te prend pour qui a dandiner du Q dans la rue en rentrant chez toi? Le Maitre

Moi : Je n’ai pas dandiné je suis rentré a pied pour profiter du soleil c’est tout.

Maitre : Ca fait trois jours que je t’observe, j’arrive dans la nuit tu va prendre cher salope

Moi : A quelle heure?

Maitre : Pourquoi ton agendas en plein? tu te prend pour qui sale chienne?

Comme toujours lorsque maitre m’envoi des sms je sent l'adrénaline se répandre en moi, mon poul s’accélère, je suis fébrile car je ne sais pas ce qu’il me réserve...

Des fois ça me fait chier qu’il ait mes clefs...je ne sais jamais quand il va rappliquer, mais il faut que j’assume : Je suis sa pute

Je me suis donc préparé, j’ai changé les draps, fait un poil de ménage dans l’appart et me voila en train de surfer en attendant mon maitre....21h...22h...23h00 minuit j’en peux plus je vais me coucher.

Mais hummmmmffff putain c’est qui ces mecs chez moi? Ils sont 4 cagoulés sur moi...je me débat...Flafff PAf je viens de me prendre une mandale, le plus grand me chope la mâchoire... «ferme la espèce de tafiole si tu veux revoir le soleil».

Je n’ose plus me débattre et pour me calmer pour de bon un des autres me presse les burnes de toutes ses forces...Je vais m’évanouir de douleur «Si tu bouge je te les écrase»

Soudain un chiffon sur mon nez, putain c’est quoi cette odeur...je sent que je part....Plus rien....

Frisson...j’ai froid....Ho ce putain de mal de crâne...j’ouvre les yeux....mais il fait noir...mes épaules me font mal....Mais que, que....ou suis je?  j’ai les mains attachées au dessus de la tête....il fait noir...et putain j’ai une balle en caoutchouc entre les dents.....Il faut pas que je panique....Je respire a fond histoire de retrouver mes esprits....Ha oui je me souvient, les 4 mecs cagoules chez moi....Putain je me suis fait kidnapper!

Je me concentre pour voir ou je suis mais pas une lueur....je sent quelque chose sur mes yeux...j’ai un bandeau...J’essaie de me débattre pour me détacher mais pas facile car je suis suspendu, a peine mes pieds effleurent le sol...Chaque tentative meurtrit mes épaules...Rien d’autre a faire que d’attendre....Que mes ravisseurs décident enfin de s’occuper de moi...

Soudain bruit d’une serrure, un clic d’interrupteur...Bruits de pas qui s’approchent...J’essaie de deviner combien de mecs... Ils doivent être plusieurs mais ils ne parlent pas....Ils approchent...ma respiration s’accélère...et Ho non putain....Je sent ma conne de queue qui gonfle...

Plus un bruit...les secondes passent, je suis sur le qui vive... «S A L O P E  TU  BANDES!» un mec vient de me hurler dans l’oreille droite et a peine eu le temps de sursauter que ma queue me fait plier de douleur....Un objet dur vient de la frapper violemment, incroyable comme ça fait mal un coup sur une queue qui bande...

Des claques sur les fesses, des coups dans les pecs, dans les abbdos, sur les cuisses, mains qui serrent mes burnes, qui tirent sur ma queue.... Mes tétons sont aussi pincés et tordus...Je ne voit toujours rien...je ne peux même pas me débattre suspendu comme je suis.

Shallkk, Hummmmmmf putain mon dos...je vient de me prendre un coup de fouet...ça cingle....Shlakkk Mes fesses....J’essaie de crier mais ce putain de bâillon boule...je bave c’est tout....
J’ai l’impression que depuis des heures je ne suis qu’un morceau de viande....coups, étirement des burnes, claques pleuvent et je ne sait jamais d’où ça va venir....Soudain on m'arrache le bandeau, je suis aveuglé par la lumière....Une baffe....deux.....mes yeux s’habituent...ils sont 6 autour de moi...3 arabes, un black et deux   blancs...

«alors sale pute tu croyais pouvoir rouler du Q dans la rue impunément? on va te montrer a quoi cela mène de faire la pute»

moi : Vous êtes qui, que voulez vous?...» Une beigne vient de m’interrompre...

«Tu n’as rien a savoir, juste que tu es a nous jusqu’a ce que nous ne voulions plus de toi...»

Ils me détachent les mains...mes bras tombent...j’ai l’impression que mes épaules sont déboitées tellement elles me font mal....Direct je tombe a genoux et deux m’attrapent pour me redresser...

«Je te retire le bâillon mais si tu essaie de crier, je te le repose de suite et tu n’auras plus l’occasion de boire le verre d’eau qui t’attend...De toute façon ma bouche est tellement sèche que même si je le voulais, aucun son ne sortirait. Je bois le verre d’eau en quelques gorgées...ils m’en donnent un second...Je me sent mieux.

Ils m’attachent sur un fauteuil en bois, les chevilles attachées aux pied et les poignets aux accoudoirs... Après avoir été suspendu comme un morceau de viande a son crochet pendant des heures, je trouve cette position incroyablement confortable.

Deux s’en vont et les 4 autres continuent de me tripoter....de me mettre des petites claques...Beaucoup moins violents, juste stressant... «Mange salope il va te falloir des forces...» il me nourrissent comme on le ferrait avec un malade...presque normalement. Etrange ce sentiment...pour un peu je leur serait reconnaissant de prendre soin de moi...»

Ils repartent tous après m’avoir attaché allongé sur le dos à une table en bois...le dernier a partir a juste jeté un plaid sur moi avant de dire «Dors car lorsqu’on revient s’est ta fête».

La lumière s'éteint, j’ai peur mais sombre tellement je suis épuisé par ces heures de suspension..

Hurrrfff arrrrfff putain c’est froid je suis trempé...Ils viennent de me réveiller avec un sceau d’eau...

Ils m’ont détaché et me retournent...Deux m'immobilisent et les autres passent a tour de rôle dans ma bouche et dans mon Q... Ils sont montés comme des taureaux...j'étouffe, Mon Q explose.... Ils se vident tour a tour dans mon Q....ils changent de rôle pour que les deux qui me tenaient viennent se vider dans ma bouche. Je sent le foutre qui s’écoule de mon Q et j’ai avalé le foutre des deux derniers....

Il me foutent une cagoule, me font monter en bagnole et je me retrouve chez moi....avec ces 6 inconnus...qui vont encore m’enfoutrer toute la nuit, chacun leur tour...je pleure tellement je n’en peux plus mais ils finissent de m’exploser la rondelle avec leur pognes....ils tordent mes tétons, mes burnes sont pressées, tirées.... Je ne me débat même plus, je suis leur objet...

«Aller on se casse les mecs...il a son compte», la porte claque....je suis seul chez moi mais n’arrive pas a bouger....je pleure comme une femme...

Ho non ils reviennent la porte vient de s’ouvrir....

«Alors ma pute, tu as compris? tu es ma chose et si tu conteste tu morfle...» C’est Maitre Sofianne....

«Bouge pas que je regarde»

Il m’examine d’abord le visage, ensuite mes tétons, mon torse...il me regarde sous toutes les coutures...me retourne doucement...

«Rien de méchant comme je leur avait demandé, juste quelques ecchymoses, tes tétons sont limite a saigner et ton Q va avoir besoin de repos...Aller ma salope lève toi, je vais t’aider a te laver, et m’occuper des traces qui disparaitrons en quelques jours»

Il m’aide a atteindre la salle de bain, se déshabille pour m’accompagner sous la douche...l’eau pique lorsqu’elle atteint mes tetons...Il me savonne doucement, tendrement en faisant attention de ne pas trop appuyer sur les bleus qui commencent a apparaitre...ensuite il m'essuie et me raccompagne sur le lit.

Apres avoir passé de la pommades sur mes tetons, mon Q et mes bleus..il commence a me caresser juste en m'effleurant... Rapidement ma conne de queue de redresse, et j’appréhende qu’il s’en rende compte...

«Toujours Salope a ce que je vois, attend tu vas voir...»

Je m’attend au pire mais non il sort un petit flacon de sa poche, verse quelque gouttes dans sa main et commence a me masser le gland....Putain il me branle doucement avec du silicone...Je ne tarde pas jouir....Et m’endors dans ses bras...

Il restera encore deux jours a s’occuper de moi, avant de repartir en me disant «à bientôt ma salope»

Je sais c’est étrange mais malgré la punition qu’il m’a infligé, j’attend sa prochaine visite avec impatience.

Mais ça je vous le raconte si vous le réclamez...

Hegi45

hegi45@me.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Pute à racailles - Moi la pute à jus - Je suis devenu sa pute

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)