NEWS :
13 Juin

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

103 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Le dilemme

Introduction

Agé de 18 ans et alors en prépa militaire, Jean ressent pour la première fois et de manière violente une attirance pour l’un de ses camarades de promotion. Son large sexe n’est pas dissimulable sous les douches, ni même en slip et pantalon en cas d’excitation.

Aîné d’une famille conservatrice de cinq enfants, avec un père militaire et une mère au foyer, il choisit d’ignorer ses sentiments et à la fin de la prépa se rend à Paris pour poursuivre ses études, se détournant de la voie militaire. Là bas, il renoue avec ses habitudes : scouts, soirées dans les catacombes, messe, clubs de sport. Entreprenant et charismatique, il s’investit dans la vie de son école du mieux qu’il peut. Cette nouvelle vie loin du cadre familial lourd et oppressant est une véritable libération. Il se masturbe sans vergogne devant des films de cul, se rend dans des bars gay pour « mater » des mecs. Cependant il n’ose pas franchir le pas de télécharger une appli de rencontre ou d’aller parler à un de ces gars-là.

Une soir, un verre à la main, il se laisse aller à déboutonner d’un cran sa chemise, et les yeux mi-clos à se laisser porter par la musique et l’ambiance tamisée d’un bar du Marais un jeudi soir… Il imagine alors un homme joliment agencé se diriger vers lui avec une démarche sensuelle, s’appuyer sur les cuisses et le chevaucher, même !

« Hé oh ! » entend-il distinctement. Une voix cristalline vient de la tirer de sa rêverie : « On ne va pas tarder à fermer, est-ce que tu veux reprendre quelque chose ? », dit le jeune barman en face de lui.

Un peu désinhibé par l’alcool, Jean le fixe alors d’un regard perçant et immobile : cette homme est sublime ! D’environ une vingtaine d’année, entre 1m70 et 1m75, assez mince, brun de cheveux avec de beaux yeux noisette, de jolies fossettes, une bouche à baisers, et malgré tout un air masculin tranchant avec sa silhouette de minet.

« Excuse-moi, tout va bien, Jean ? » demande le jeune homme.

« Oui, oui, pardon, désolé... attend, Mathias, c’est toi ?!», s’exclame Jean, reprenant peu à peu ses esprits.

Il reconnut le garçon avec qui il avait parlé tout une soirée durant lors d’un évènement d’école. Mathias avait été invité en tant qu’amie d’une étudiante de l’école, et il avait été rapidement présenté à Jean, avec qui le courant était très vite passé, malgré leur différences de milieu.

« Ça alors quelle surprise, je ne savais pas que tu bossais dans un tel bar ! » lance Jean.

« Et moi que tu te rendais dans de tels bars », lui rétorque Mathias sur un ton enjoué, le devinant refoulé. A ces mots Jean rougit, et décide de reprendre un verre, auquel Mathias se joint. Les esprits s'échauffent.

« Tu veux continuer à boire chez moi ? », propose Mathias de manière la plus nonchalante possible.
Tout se bouscule dans la tête de Jean, mais il lui répond oui. Par chance il n’a pas trop le temps de réfléchir car Mathias habite tout à côté.

- Chez Mathias -

Arrivé chez Mathias, une chambre de bonne assez bien aménagée, située dans le 10ème arrondissement, ils rouvrent une bouteille et se posent par terre, adossés au lit. Ils enchaînent alors verres sur verres. Complètement désinhibé, Jean finit alors par passer alors un bras autour des épaules de son acolyte. Ce dernier, échauffé par la situation, aventure un bras autour de la taille de l’athlète blond. Leurs corps se rapprochent alors, et leurs visages se tournent l’un verre l’autre. Mathias lève la tête en raison de leur différence de taille. La tension est palpable…

Jean se savait instinctivement actif, et dominant. Mesurant 1m92, blond aux yeux bleus, avec un corps sculpté par la natation et la voile, et recouvert d’une belle toison sur le torse et les jambes, Jean transpirait une virilité hors-norme, et sa timidité le rendait sublime.

Sous les douches ses camarades l’avaient de nombreuses fois complimenté pour ses attributs, car il était en effet particulièrement bien doté par la nature, ce qui lui avait valu des surnoms et une réputation : 23 cm en longueur, et 7 cm de diamètre. Un véritable monstre!

Mathias commença une phrase mais il fut interrompu par un baiser de Jean alors qu’il avait les yeux clos. Interloqué, il lui rendit instinctivement son baiser avec ardeur.

« Qu’est-ce que j’attendais ça, murmura Jean ». « Moi aussi », chuchota Mathias, avant de s’enrouler autour du corps puissant de Jean.

Il était émoustillé par cette force et cette facilitait avec laquelle Jean le manipulait, et le mis à califourchon sur lui pour mieux l’embrasser. Le charme de Mathias, son parfum, sa peau, ses yeux, cette once de masculinité… tout ça l’excitait au plus haut point ! Il glisse ses grandes mains le long des hanches de Mathias pour venir les poser sur ses fesses qu’il malaxe désormais.

Le corps de Mathias réagit instantanément à cette partie sensible, et se cambre sous l’excitation. Voyant Mathias la tête relevée en arrière de plaisir, Jean enlève sa chemise ainsi que celle de son amant, passe une main dans son caleçon, et d’un large doigt prend appui sur son anus pour le basculer sur le dos à l’aide de sa force. Il s’allonge sur Mathias qu’il recouvre entièrement, entre ses jambes écartées. Son sexe est énorme, et il ne parvient plus à le maintenir à l’intérieur de sa prison trop étroite.

« Déshabille-moi », souffle Mathias entre deux gémissements (Jean a effet commencé à lui doigter l’anus).
Mathias est nu comme un verre, et il découvre Jean en boxer, qui ne cache rien de l’énorme barre prête à exploser, et surtout un énorme gland qui dépasse au niveau de l’aine. Jean contemple l’anus de Mathias : il voit le cul impeccablement lisse et entretenu du minet brun, et sa large fente brune et dénuée de tout poil.

Cette vision l’excite encore davantage, et Jean lui enfonce désormais un deuxième, puis un troisième doigt. Il est étonné que l’anus de Mathias s’adapte si bien à l’épaisseur de ses doigts, et que Mathias ne semble qu’en avoir du plaisir. Cela rassure sur sa capacité à encaisser, et l’excite inconsciemment de savoir que Mathias a déjà pas mal d’expérience de côté-ci.

Torse nu, il retire alors rapidement son boxer et s’allonge à nouveau sur Mathias, le recouvrant entièrement de son corps musclé et poilu, et l’embrasse avec fougue ! Il relève d’une main le bassin, et de l’autre il positionne son gros membre sur l’anus imberbe et palpitant. « Attend, met une capote ! », s’exclame Mathias, apeuré. Sans bouger il attrape un préservatif et le passe à Mathias. Il s’agit par chance d’un préservatif XXL qu’il utilise avec un plan cul régulier très bien monté, même si pas autant que Jean. Il ouvre des yeux comme des soucoupes en voyant les vingt-trois centimètres de ce dernier, d’une épaisseur inqualifiable, rentrer avec difficulté dans le bout de caoutchouc. C’était la première fois qu’il voyait un tel engin! Son ex, avec qui il était resté trois ans, possédait pourtant lui aussi un très gros sexe, mais loin de telles mensurations!!

Constatant la souplesse et l’ouverture de l’anus de Mathias, qui contraste avec sa minceur, Jean pose son gland gros comme un abricot sur à l’entrée des fesses de son amant, et ajoute un peu de gel. Il s’enfonce. Le gros bout élargit les parois de Mathias, et progresse dans son cul. Il constate, comme précédemment sa souplesse et son élasticité. Ce salaud n’en est sûrement pas à sa première bite ni son premier gros calibre. Cette pensée enhardit Jean, ce qui lui donne encore plus envie de conquérir Mathias...

Le pénis hors norme de Jean s’élargit encore après le gland déjà volumineux, ce qui provoque un cri de la part du petit passif, qui tente de de stopper la progression du grand blond avec ses mains sur ses pectoraux massifs. Jean prend peur :

« Tout va bien ?! », il se retire alors instinctivement.

« Ne t’inquiète pas, vas-y doucement au début, ta bite est tellement grosse… », dit Mathias haletant. Jean recommence alors l’opération en se retirant après chaque poussée, allant plus loin progressivement pour finir par y loger près des deux tiers de son sexe. Assez rapidement Mathias parvient à accepter la présence de membre colossal dans son antre, et, le sentant prêt, Jean recommence la pénétration cette fois jusqu’au bout d’un grand coup !

Le minet hurle un grand coup, mettant ses mains sur le torse de Jean, mais Jean s’immobilise une fois à l’intérieur, et se penche alors vers le beau brun pour l’embrasser amoureusement. Mathias se sent alors rempli comme jamais il ne l’a été, par un homme magnifique, à la fois dominant et attentionné. La sensation du gigantesque membre faire des allers-retours dans son petit cul distendu au maximum le fit sentir comme une véritable chienne. Il était en chaleur, il voulait être sa femelle, se faire défoncer et élargir par Jean autant qu’il pourrait. C’est alors qu’il s’agrippa tendrement aux épaules de son amant, et lui susurra à l’oreille :

« Baise-moi comme ta femelle, élargis moi la chatte... »

A ces mots, le sange de Jean ne fait qu'un tour. Il saisit Mathias et le retourne aussi facilement qu’un fétu de paille pour le mettre à quatre patte, puis appuie ensuite sur sa nuque et son dos pour lui faire courber sa croupe. Il agrippe le pauvre Mathias par les cheveux d’une main, et dirige sa grosse queue dans son orifice de l’autre. La pénétration est brutale. Mathias en a presque les larmes aux yeux. Le sexe de Jean est si profond qu’il lui fait mal, et en même lui procure un plaisir encore inconnu, tant physique qu’intellectuel. Jean quant à lui se délecte de la vision de son sexe perforant le pauvre cul de l’étudiant en lettres, à sa merci. Le contraste est saisissant entre le corps musclé mais fluet de Mathias, et l’épaisseur hallucinante de son membre, qui donne des airs surréaliste à la pénétration.

Il accélère encore la cadence, et y met toute sa force d’athlète pour secouer Mathias qui n’est plus qu’une poupée de chiffon, et dont les gémissements se transforment en cris de plaisir sonores. Tant pis pour les voisins. Cela dure près d’un quart d’heure durant lequel il bourrine et baise Mathias dans toutes les positions possibles : tantôt avec tendresse et douceur, tantôt avec bestialité. Mathias est tout pantelant mais jouît du cul et de la bite plusieurs fois. La chevauchée trouve son paroxysme lorsque l’épieu de Jean se met à gonfler encore plus, et le rythme des va-et-vient accélérer, proche de l’éjaculation.

La suite au prochaine chapitre... (n'hésitez pas à m'envoyer des retours, c'est ma première histoire)

Antocoquin

als75.pro@gmail.com

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 2 Juin | 117 pages

Les nouvelles | 8 Pages

Balèze Gill
Mon cousin, mon mec Ascavtrln
Petit bourgeois Coolsexe
Pissotières de l'autoroute Fabrice
Poupée Gonflable Fabrice
Viens recevoir ta punition Fabrice
Canon mais timide Meetmemz
Guet-apens Meetmemz

Les séries : 102 pages

La horde sauvage | 8 | +2 Fabrice
Saison 1 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Les contes fantastiques | 2 | +2 Archangeru77
1 | 2
Bilal | 3 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3
Le quaterback | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre frères rebeus | 8 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 78
Les jumeaux et leur père | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 34 | 5
6 | 7 | 8910
11 | 12 | 1314 | 15
16
L’ensemenceur | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 103 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mai 2024 : 3 858 045 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : lundi 1 janvier 2024 à 01:07 .

Retourner en haut