PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode - Chapitre 5

Mon Maître

Chapitre 6

Le lendemain je suis réveillé par la vibration de mon portable qui est posé sur la table de chevet, Josh n'est plus là, je me dit que c'est probablement lui qui me l'a ramené en se levant.

Je décroche:
_" Bonjour.
_ Bonjour, tu es bien reposé ?
_ Oui j'ai passé une très bonne nuit, merci pour cette récompense, même si j'aurais préféré la recevoir de toi directement.
_ Ne sois pas impatient veux tu. Ta formation est presque achevée, pendant les quelques jours qui viennent Josh et Mathias vont te préparer à entrer à mon service. Si tu continues comme tu l'as fais jusqu'à maintenant tu devrais très bien t'en tiré. Quand tu auras l'impression que ça devient trop difficile souviens toi que tu le fais pour me plaire et que tu seras très vite récompensé. Compris.
_ Oui Billy.
_ Pour te rassurer sache que j'assisterais à tout pour veiller sur toi. Je vais raccrocher, ils vont venir te chercher pour continuer ta formation, sois courageux et rend moi fier de toi."

Il raccroche et je prend le temps de m’étirer, au bout d'une minute à peine la porte s'ouvre et je vois entrer pas un mais deux colosses absolument identiques. Le spectacle a quelque chose de terrifiant et de terriblement sexy: ces deux hommes à la musculature parfaite portent une paires de jeans pour seul vêtement. L'un d'eux, ce doit être Josh, me dis de me lever et de suivre. J'obéis car dans sa voix j'ai senti qu'il ne le répéterai pas une seconde fois. Il me guide dans la chambre de massage son frère me suis de prêt et referme la porte derrière nous. Il m'ordonne de m'allonger sur la table, encore une fois je n'oppose pas de résistance je me doute que je suis filmé et je tien a ce que Billy soit fier de moi. L'un des jumeaux entreprend de m'entraver les poignets et les chevilles tandis que l'autre positionne le portable sur le trépied et prépare du matériel hors de mon champ de vision.

Je commence à avoir très peur de se qui m'attend, je me sens fragile et vulnérable mais je m'encourage mentalement à tenir bon.

L'un de mes geôliers me relève les chevilles et me ramène les genoux vers les épaules. Dans cette position mon anus est très nettement exposé, je sens que l'un d'eux commence à me caresser ce qui me fait immédiatement bander. Entre mes genoux je peux saisir son regard un instant et j'ai l'impression qu'il me demande pardon à l'avance. Il force un peu avec son doigt et commence à me pénétrer. Sans préparation et sans lubrifiant c'est un peu douloureux mais je serre les dents et retiens mes protestations. Mon bourreau retire son doigt et demande à son frère de lui passer le lubrifiant. Il me regarde droit dans les yeux et m'explique que le moment est venu de me préparer à recevoir mon maitre. Il commence à appliquer généreusement du gel et il me masse la rondelle, c'est assez agréable puis je vois son frère lui passe un premier plug. J'essaye de me détendre au maximum et je sens mon trou s'ouvrir pour le laisser passer, ça entre facilement. Il me le retire et enchaine immédiatement avec la taille supérieure, je le sens passer ce coup ci et laisser échapper un petit cri de douleur. Mon tortionnaire fait quelques mouvement avec ce jouet histoire de m'élargir un peu, quand il me le retire j'ai l'impression de rester ouvert. Il présente un nouveau gode devant mon anus et il l'enfonce sans attendre, il doit être énorme car il force pour le faire pénétrer. Cette fois ci je hurle, j'ai l'impression qu'il est en train de me déchirer les entrailles. Sans pitié il continue de me travailler en faisant de grands mouvements de va et vient. Je sanglote, je le supplie d'arrêter, j'ai l'impression de ne plus rien sentir d'autre que mon anus. Je perd la notion du temps, il cesse enfin de me torturer et retire lentement le plug, cette fois ci je suis certain que mon cul doit être grand ouvert, il y est aller fort.

Son frère rabaisse mes jambes lentement et me détache les chevilles je reste allongé le temps de reprendre mon souffle puis il m'ordonne de descendre de la table. J'ai toujours les mains liées et les jambes tremblantes après ce traitement. Je manque de tomber et c'est un de mes tortionnaires qui me rattrape puis me rétabli sur mes pieds. Il me présente un gode qui, a vu d'oeil, fait une vingtaine de centimètre de long et au moins six de large tellement il est épais. Il me dit qu'à présent le moment est venu de montrer à mon maitre que je le veux vraiment: ce gode est moulé sur sa queue et je vais me l'enfiler moi même pour son plaisir et pour lui prouver que je suis prêt à l'accueillir en moi. J'acquiesce et son frère me détache les mains. Je lui prend le gode des mains, il est vraiment très impressionnant mais j'essaye de ne pas le montrer. L'un des jumeaux tien mon portable braqué sur moi, je pense que Billy doit être aux premières loges. Pour lui montrer ma détermination, j'ai commencé à sucer et à lécher cette réplique de son membre. J'ai mis un maximum de salive pour le lubrifier avant de me l'introduire, mais je savais à l'avance que j'allais devoir souffrir pour mon maitre. Je me suis retourné dos à l'homme qui me filmait et me suis penché sur la table, les jambes bien écartées, mon anus largement visible. J'ai présenté le gode dégoulinant de salive sur mon trou, j'ai pris une longue inspiration et j'ai commencer à l'enfoncer. J'ai eu l'impression de me déchirer, mais j'ai continué a maintenir une pression constante l'enfonçant toujours plus loin en moi. J'ai poussé un long cri tellement la douleur devenait intense, j'ai l'impression que ce gode ne finira jamais de me pénétrer. Mon cri cesse quand je sens la base contre ma rondelle, je suis à bout de souffle, je sens la douleur décroitre lentement.

L'un des jumeaux est alors venu poser sa main à la place de la mienne afin de maintenir le gode en moi et il m'a forcé à me redresser. Son frère s'était déplacé afin de me filmer de face il replace le portable sur le trépied et me dit que c'est presque terminé. Il s'approche de moi et m'enfile un cock ring en métal, je ne m'étais pas rendu compte que je bandais comme un âne. Pour finir il a placé un harnais en cuir noir qui est relié au cock ring et qui passe entre mes fesses pour empêcher le jouet de ressortir. Il place un petit cadenas pour m'interdire de l'enlever. Tous les deux reculent de quelques pas et regarde leur travail d'un oeil admiratif. Ils me rendent le portable et quittent la pièce.

Merci encore une fois pour vos commentaires et tous vos encouragements. Ma boite mail est ouverte n'hésitez pas à m'écrire.

Reyson

rey.son@hotmail.fr

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Invocation - Mon maître

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)