PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Accro à la virilié

Je suis âgé de 19 ans et j'ai commencé ma vie sexuelle avec des hommes à mes 16 ans. Je suis blond, les yeux verts, mince et j'ai toujours eu du succès. J'ai su que les hommes m'attiraient dés que j'ai appris que l'homosexualité existait, donc vers mes 8 ou 9 ans. Quand on m'a appris que deux hommes pouvaient être attirés l'un envers l'autre j'ai été soulagé. Bien qu'étant masculin je craque totalement devant un mec. Les filles c'est canon et j'aime leurs formes mais j'aime encore plus la bite ainsi que la virilité d'un mec. Je me considère donc comme un mec gay et je suis exclusivement passif.

Je vais vous raconter l'intégralité de ma vie sexuelle en essayant de ne rien oublier. Les dialogues sont vrais et je suis sûr de la véracité de leurs contenus tant les souvenirs sont intacts.

Tout a commencé à mes 16ans, je savais que je n'étais pas 100% hétéro mais je n'avais jamais rien tenté avec un mec ni eu de coup de foudre donc ce n'était pas sûr et certain. J'étais au lycée depuis plusieurs mois et je voyais énormément de couples homosexuels : C'était carrément la mode et je trouvais ça ridicule de vouloir être différent juste pour dire d'être différent. L'avantage c'est que dans mon lycée il y avait très peu de discrimination de ce côté là. Voyant que ce n'était pas la honte, j'ai décidé de me tester après avoir eu mes 16 ans. J'ai été m'inscrire sur un site de rencontre et j'ai coché "Homme ch. Homme" et j'ai été surpris de pouvoir aborder des gars qui s'affichaient gay et ça m'ennuyait d'être affiché alors que moi j'étais en plein doute. Je découvre qu'un gay habite dans la rue derrière chez moi. Chouette, je comptais bien en faire mon test. Je lui parle lui explique ma situation et il m'invite chez lui directement. En arrivant je découvre un trentenaire plutôt mignon et je suis beaucoup plus timide que je ne l'aurais imaginé. Il m'explique clairement qu'il veut du physique et ça tombait bien car moi aussi. Nous étions sur le canapé et après un blanc de quelques secondes il a lancé le sujet pour de bon.

"Si tu veux savoir si t'es gay, t'as qu'à me sucer la queue." Et sa phrase m'a directement allumé, je me suis mis à genoux, je ne l'ai même pas embrassé et j'ai sorti sa queue. Elle devait faire 13 cm déjà bandée. Je la trouvais petite mais pour une première c'était suffisant.
Quand j'ai commencé à le sucer j'ai directement aimé le goût et l'odeur de l'homme. La sensation était agréable et plus le temps passait plus elle devenait rigide. Il la claquait sur mon visage et me crachait à la figure. Je trouvais ça honteux mais je n'ai rien osé dire, je voulais continuer et ce sentiment me faisait de la peine en sachant que je n'avais que 16 ans. Il était plutôt sévère :"Suce doucement, et n'oublie pas mes couilles, je veux t'entendre gémir la gueule pleine" Et il me tenait la tête. Ses paroles étaient des encouragements, et je me suis exécuté. J'ai adoré ses couilles, et je gémissais avec un plaisir démesuré. Je ne me branlais pas, l'excitation était psychologique et cela me suffisait. Il a mis une trentaine de minute à venir. "Goûte le jus, ça va bientôt venir" et j'ai alors senti son corps se crisper et tout son sperm s'est étalé dans ma bouche, j'ai avalé puis je l'ai embrassé. J'étais satisfait de ma pipe, mais j'avais honte. Il se rhabilla et me dit que j'étais gay, que c'était sûr, que je suçais comme-ci j'étais né pour. Une phrase de sa part m'a marqué pour toujours : "Désolé de te dire ça mais je crois que tu es une salope à soumettre." J'ai été vexé, je l'ai traité de vieux gars et je suis parti sans comprendre le sens de ses dires.
En rentrant, tout le monde dormait, j'ai été dans ma salle demain et j'ai vu que j'avais du foutre sur le visage, je l'ai pris avec mes doigts pour me le mettre en bouche. Je sentais le sperm et ça m'excitait, je me suis ensuite branlé et j'ai juté comme jamais.

Le lendemain un mec de 23 ans m'envoie un message : Salut je cherche un passif à remplir, t'es dispo ?
Il était looké survet basket et vivait sur Lille, j'ai accepté, il était super masculin je ne pouvais pas refuser. Je savais que je me ferais prendre, mais je voulais y goûter. Il avait une 206 grise, je suis monté dans la voiture et il me siffla en me complimentant.

"Raconte-moi un peu ce que t'aime petit gars !
-J'ai sucé ma première queue hier et je veux essayer de me faire enculer, tu as l'air d'être cash donc j'ai accepté, je veux être à l'aise.
-Hmm un puceau en chaleur, je vais te rendre accro tu vas aimer et j'ai de quoi te mettre à l'aise !"
Sur la route il m'expliqua que je l'attirais beaucoup et que j'avais l'air d'avoir du potentiel, je ne comprenais toujours pas ce genre de message. Arrivé chez lui il m'a servi un vers de whisky et a allumé un joint pour me le passer.
"Je veux que tu te lâche ma pute" J'avais un peu peur mais je me sentais super à l'aise, contrairement à la veille je fus très excité par ses insultes. Quand j'ai commencé à être défoncé il m'a demandé de me déshabiller et m'a mis sur le dos pour lever les jambes. Il crachait sur mon trou et le caressait tout doucement, je gémissais déjà de plaisir. Au bout d'un moment j'ai senti qu'il me mettait un doigt, la sensation était merveilleuse, j'en pouvais plus alors que ce n'était que le début. Il continua avec deux, puis trois doigts...Plus le temps passait plus je prenais plaisir, je lui demandais de m'enculer. Il refusa "Je vais faire mieux que ça". Il m'ordonna de tenir mes jambes, puis me tendis un autre joint. J'ai senti quelque chose de très gros rentrer dans mon cul, ça faisait du mal puis tout d'un coup j'ai ressenti un plaisir fou. Il était habillé et il n'était pas en train de me mettre sa queue. Je n'ai pas demandé ce que c'était, ce n'était pas si important.
"Tu as une bonne chatte de salope, bien accueillante" je lui demandais de continuer, il m'ordonna de me lever et m'emmena dans sa salle de main, j'eu beaucoup de mal à marcher sous la surprise. Arrivé dans la salle de bain il me montre mon cul au miroir et tire un plug plutot épais, j'ai crié de douleur et je me suis posé dans sa douche tout en étant surpris, je me touchais le trou bien ouvert. Il kiffait grave, et moi aussi. Quelle ne fit pas la surprise quand il a sorti sa queue pour me pisser dessus, je n'ai pas osé dire non, j'ai bandé encore plus fort et il m'a dit qu'il testait mon comportement. Et inconsciemment j'ai ouvert la bouche. C'était excitant, je me suis penché en arrière et j'ai commencé par me doigter. Il me demandait sans cesse si j'étais vraiment vierge de ce côté là, je me répétais en disant que oui. Il me lava et m'essuya, ensuite il m'ordonna de me mettre à quatre pattes sur le fauteuil, ce que je fis. Il me claquait les fesses tout en me parlant.
"Je suis très sérieux alors écoute bien. Des putes j'en ai eu plusieurs, elles étaient toutes dans un trip le temps d'un plan...Mais toi t'es une vraie pute, et je ne dis pas ça pour t'exciter ni pour triper, je peux te montrer ce que ça signifie si tu le souhaite avec plusieurs séances."
J'écoutais et je faisais le lien avec ce que racontait le type d'hier, j'avais honte mais je ne voulais pas renoncer à ça. Je n'étais pas attiré par l'amour et les manières qui en découlent, mais par le sexe brutal.
Mon lopeur commença à m'enculer et sans surprise j'adorais ça. Je me souviens m'être dit "C'est la meilleure chose qui me soit arrivé", j'ai été enculé dans toutes les positions possibles durant plus d'une heure. J'avais mal à force mais je ne voulais pas arrêter. Pour le finir je l'ai sucé. Et j'ai enfin vu sa bite en érection qui faisait un bon 22cm très épaisse, je me surpris moi-même. J'ai avalé son sperm avec un plaisir sans limites, encore une fois je ne me branlais pas.
Il me rhabilla, me donna un grand ver d'eau et me donna de l'argent pour prendre le dernier train vers chez moi. Il me dit qu'il me rappellerait et que je n'avais pas de soucis à me faire. Il me dit beaucoup de fois avant de partir que je ne devais pas paniquer face à mes goûts et que je devais plutôt les assumer, que lui aussi était dingue de sex. Je savais que la prochaine fois serait plus hard et il parla de pieds et de TN, l'idée ne me déplaisait pas du tout.

J'ai attendu son appel des jours durant.

Fin du premier chapitre, la suite bientôt.

Si vous êtes de Lille ou Arras contactez moi via mon e-mail lopeajus62800@gmail.com pour un plan.
Moins de 40 ans s'il vous plait et je kiff les lascars.

LopeMasculin

lopeajus62800@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Accro à la virilié

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

16 juillet 2019

Nouvelles (21)

Au sauna avec Nicolas Julienbogoss
Accompagnateur Martin Tche
Comment je me suis fait violer le cul chuuuut17
Un dimanche Martin Tche
Le masseur turc Martin Tche
Ma première hospitalisation Martin Tche
Mon pote Brice Thomas
Amir Thomas
Gabriel Renart
Sur la route de Bruxelles Omar-lille
5 garçons de terminale Frank
Olivier Lycrahot
Rapport de force -01 Lucif
Rapport de force -02 Lucif
Kiff Seithan
Exhibition et domination Pol
Un job d’été prometteur Tomtom69000
Virée au bar Lifeisdream
Medhi, un Maitre marocain Lope75
Chambre d’hôtel Frank
Chambre d’hôtel -02 Frank

La suite (12)

Le patient -06 d.kine.75
Un amour inaccessible -04 Miangemidemon
Le chef de chantier -06 Romain
Le chef de chantier -Fin Romain
Passion en toutes lettres 07 Cyrillo
Passion en toutes lettres 08 Romain
Passion en toutes lettres 09 Cyrillo
Passion en toutes lettres 10 Romain
Passion en toutes lettres -11 Cyrillo
Passion en toutes lettres -12 Romain
Les potes de mon grand-frère 4-2 Marc 67
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

Juillet 2019

Nouvelles

Passion en toutes lettres 01 Cyrillo
Passion en toutes lettres 02 Romain
Passion en toutes lettres 03 Cyrillo
Passion en toutes lettres 04 Romain
Passion en toutes lettres 05 Cyrillo
Passion en toutes lettres 06 Romain
Dans les airs ! Peter pan
Mon collègue Farid Hugo
Le grand frère de mon pote Julian
Éveilleur Alex
Éveilleur -02 Alex
2 ouvriers au supermarché Thomasqueutard
Soirée chez mon meilleur ami Arnaud

La suite

Le chef de chantier -05 Romain
Découverte de mon côté gay Alb29
Un amour inaccessible Miangemidemon
Les bains d’Odessa -02 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)