PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Baise après une soirée

Voilà donc mon histoire (qui est 100% vraie !) s'est passée il y a deux mois, au début du mois de novembre 2014.

Je m'appelle Pierre j'ai 21 ans, je suis grand, brun, assez mince mais sec, et j'habite à Paris. Je suis adepte des soirées types "Batofar" ou autres raves où on est des centaines de jeunes remplis d'alcool et d'autres drogues, avec de la grosse musique techno de 22h à 6h le lendemain.

Donc bref il y a deux mois j'étais partis pour aller en soirée (dans une salle que je ne nomerais pas biensure... Mais qui se situe juste à coté de la place de la villette, pour les connaisseurs...) avec mes potes. On est un groupe de 10 à peu près, tous du même âge et on a l'habitude de passer ce genre de soirées ensemble. Sauf que cette fois ci c'est different: de tout le groupe je suis le seul à ne pas avoir pris de prévente sur le site (puisse que je m'étais décidé à la dernière minute, le site était bouclé.) et je suis donc condamné à faire la queue dans la file "sans prévente" alors que tous mes amis sont dans la queue normale. Je me retrouve donc tout seul à partir de 23h à faire la queue dans le froid et dans la foule, on était à peu près 200 jeunes dans le même cas que moi, tous à se battre pour avoir une chance de rentrer.

Le temps passe et les gens rentres très lentement, si bien que je commence à me lasser de me faire bousculer de partout et que j'ai envie de fumer une clope et qu'il m'est juste impossible de la rouler dans ces conditions (je fume des roulées). Donc je me retire de la foule et je vais sur le coté, j'en profite pour regarder un peu comment avancent les choses: les videurs font exprès d'être lent pour faire monter le suspense de la soirée ça m'énerve. Donc je roule ma clope, je commence à la fumer et je commence mine de rien à m'integrer dans un petit groupe de potes qui attendait là aussi. Il y avait 3 garçons et une fille, je sympathise avec eux, ils sont super sympas, et un des mecs est vraiment vraiment super mignon. Il s'appelle Max, il est brun, assez grand, carré et il a un visage super carré avec une machoire bien forte, bref un visage de bébé mais bien fort !

Personne autour de moi ne sait que je suis gay et en règle générale je ne suis pas une "folle" donc si je ne le dis pas, les gens ne savent pas forcement du premier coup d'oeil que je le suis (c'est pratique aussi).

On rigole, on fait tourner l'alcool qu'on a amené chacuns de nos cotés, les clopes, les joints etc... Bref je ne suis toujours pas rentré dans la soirée mais je commence à vraiment apprécier cette file d'attente (pourtant interminable !). Au bout d'un certain temps les videurs nous disent que la soirée est bouclée et que personne ne peut plus rentrer, c'est donc plus la peine d'essayer quoi.

C'est alors que le petit groupe que nous étions se separt en deux: alors qu'un groupe reste devant la boite pour attendre encore un peu (on ne sait jamais !) un autre petit groupe part acheter à boire dans une superette qui reste ouvert jusqu'à super tard dans ce quartier là. Max part acheter à boire, et moi je reste avec Ludivine et Victor (un petit couple) devant la boite. C'est alors qu'ils commencent à cracher dans le dos de leurs autres potes (je déteste ça en général, mais là ça a tourné en ma faveur !) en disant qu'ils en avait marre de Max parce qu'il parle sans arrêt, comme une pipelette et qu'il était gay. (Il est gay ??????????? mes sens se mettent en éveille). Victor dit que Max a déjà essayé de le pécho, qu'il lui envoyait des essages assez bizzars, jusqu'à ce qu'il mette un stop, et Ludivine dit qu'il avait vraiment un "allure de gay". Donc enfin bref, je sens que ce soir je pourrais peut-être pécho, surtout que c'est avec Max que je suis le plus proche.

Quand ils reviennent du supermarché la soirée reprend son cours et on part tous chez Max (comme par hasard !) pour continuer au chaud, et il habitait à 15 minutes à pieds de la boite. On était plus que 5 (Max, Ludivine, Victor, Mehdi et moi). Une fois sur place on continue à boire, à fumer etc... Jusqu'à ce que Ludivine et Victor partent, laissant donc Max, moi et Mehdi seuls. Une fois leur départ la soirée commence à s'endormir et on met un film dans la chambre. Mehdi s'endort dans le lit.

Moi et Max on se lance alors un regard "je suis pas fatigué !" et on laisse donc le film dans la chambre. On part dans le salon pour se fumer une clope et se servir un verre, il me sert un vieux rhum (délicieux d'ailleurs !). On commence alors à discutter et je me dis qu'il faut que je lance une approche pour pouvoir arriver à mes fins...

On était tous les deux assis sur le canapé assez loins l'un de l'autre pour qu'on ne se touche pas, mais on pouvait bien se regarder pendant qu'on parlait. Petit à petit je commence à écarter les cuisses pour laisser aparaitre une petite bosse, celle de ma queue qui ne bande pas encore, à travers mon jogging. Une fois que mes cuisses étaient assez écartées je me concentre pour pouvoir bander... Deux minutes plus tard je bande comme un taureaux, et ça m'excite de pouvoir exhiber ma bite comme ça sous mon pantalon. Dès qu'il ne regarde pas trop je m'arrange pour la mettre en valeur: je serre le tissus sur ma bosse, j'avance les fesses etc... Sans vouloir me vanter j'ai une bite assez grosse, elle fait 19 cm et elle est assez large. Je peux très facilement me branler avec les deux mains et il y a encore mon gros gland qui dépasse.

Bref il commence à jeter des petits coups d'oeils furtifs sur mon paquet et j'ose rien dire, je fais comme si de rien n'était. Et voilà que cet enfoiré se rapproche ! Petit à petit il se rapproche de moi, si bien que nos genoux se touchent. Au bout d'un moent je commence à en avoir marre d'attendre (oui je suis un mec qui prend les choses en ains assez vite !) et je pose ma main sur mon paquet en le regardant. Il me lance un petit rire géné, puis me dit

"Tu bandes"

Je lui réponds

"Oui je sais et depuis tout à l'heure tu regardes... Tu veux voir ?"

Il se met à rire parce qu'il était géné et à faire comme si j'étais fou. Je lui dis alors qu'il n'y avait pas de honte à faire ça avec un mec, que moi je l'avais déjà fais et que ça m'avait beaucoup plus, même si je ne le criais pas sur tous les toits. Qu'il me plaisait et que je savais qu'il en avait envie. Après ce spitch il changea de comportement et se mis à rire mais parce qu'il était content, il essayait de me séduire, de me lancer des petits regards... Et il posa sa main sur ma cuisse, juste à coté de ma bosse. Je baissa alors mon pantalon jusqu'aux genoux et laissa alors aparaitre mon caleçon tout gonflé. Il regarda d'abord tous mes poils sur mes cuisses et plus on s'approche de ma queue plus je suis poilu. Il ne dit toujours rien mais il regarde.

Une fois encore j'essaye d'accelerer les choses et je sors carrément ma queue et je commence à me branler doucement sous ses yeux, il a l'air très content ! Et momi j'adors m'exhiber alors de savoir qu'il me regarde me branler me fait gonfler encore plus ma queue, je penche ma tête en arrière et je commence à me mettre en scène, je respire plus bruillament, je donne des petits spasms dans le cul comme si je baisais etc... Et au bout de quelques minutes je lui demande si il avait déjà fait ça avec un garçon, il me répond que oui il s'était déjà branlé avec des mecs, qu'il avait déjà touché des bites (plusieurs même) mais qu'il avait jamais BAISER avec un mec, il avait jamais branlé personne etc... Je lui demande donc de me branler, et il le fait. Il me branle doucement, je pose ma tête sur l'appuis tete du canapé, j'écarte encore un peu les cuisses et je retire definitivement mon pantalon mais je laisse mon caleçon (il ne faut pas oublier que Mehdi dort à coté et qu'à tout moment il peut débarquer ! Il faut donc pouvoir se rhabiller vite au cas où). Pendant quil me branle il rapproche sans faire exprès sa tête petit à petit, et je pose ma main droit sur son crane pour lui faire comprendre que j'aimerais qu'il me suce, mais il retient sa tête, il n'est pas encore prêt. OK. Mais je laisse ma main pour lui faire savoir que j'attendrais, mais que je n'abandonnerais pas ! Au bout de quelques minutes il se lance et lèche mon gland, puis mon chibre, puis mes couilles, pour au final prendre ma queue dans la bouche et se mettre à sucer comme une vraie saloppe.

Quand quelqu'un te suce et qu'il en a vraient envie tu le sens parce qu'il prend un vrai plaisir à te sucer comme ça, il te regarde dans les yeux, il fait de sjeux avec sa langue... C'est exactement ce qu'il m'a fait ! Une vraie pute, et je le regardais dans les yexa vec un regard d'amour, pour l'encourager à continuer à sucer aussi bien. Au fond c'était pas si bon que ça (c'était sa première pipe quand même !) mais je simulais un petit peu pour pouvoir le récompenser. Parce que c'était MA bite qu'il suçait en premier et qu'il se souviendr ade moi toute sa vie, donc je fais comme si c'était un truc ouffissime pour lui faire comprendre que je suis content de lui.

Pendant qu'il me suce il est à ma droite sur le canapé (il e suce sur le coté) et je lui touche le cul.. Je le caresse, il est tout doux, avec des poils dans la raie, et je m'amuse à les tortiller pendant qu'il me suce, je joue avec ses poils... Et je lui carresse le trou avec un de mes doigts, jusqu'à ce qu'un de mes doigt rentre dans son cul. Je me met alors à le doigter et il pousse des petits gémissements. Je lui demande si il veut que je le baise, et malheureusement il me dit qu'il est pas encore pret pour ça, mais que des doigts c'est OK. Dommage ! Une prochaine fois. On continue alors là où on avait laché, il me suce, je le doigte.

Et je sens que je vais jouir (ça fait quand même 30 minutes je pense qu'on s'y est mis). Je décide alors de faire ma pute (lol) et de ne pas le prévenir, j'adore faire ça. Je me mets simplement à respirer très bruillament et à tirer ses cheveux pour suivre sa tête, et je me mets à balancer tout mon foutre dans sa gueule. Le premier jet lui rentre directement sur la langue, puis il se retire et je me branle pour finir, mais il laisse sa tete assez proche pour pouvoir juter sur ses lèvres. Une fois que c'est finit je le remercie et je lui dis que maintenant c'est à mon tours de le faire kiffer. Je lui dis de s'asseoir, je reitre son pantalon et son caleçon pour voir une bite toute rouge prete à exploser toute gonfler. Je la suce pendant moins d'une minute quand il se met à gicler dans ma gueule, je le branle pour lui fair ekiffer encore plus.

Alors on se met à rigoler et à essuiller le sperme de l'un de l'autre là où il y en avait. On est partis se coucher à coté de Mehdi qui dormait encore (ouf !) et le lendemain je suis partis prendre mon metro sans prendre son numero et en essayant d'oublier le chemin de son apart. J'aime savoir que c'était une histoire d'UN soir et que je n'entrerais jamais plus en contact avec lui.

J'espere que vous avec bien kiffé et que vous vous êtes bien branlés sur mon histoire, parce que moi je continue à me branler en y repensant: sa petite bouche qui suce ma bite, son petit trou avec mes doigts dedant... Je m'en branle encore. Aller a+ !

pierre rodrigues

pierre.rodrigues4@hotmail.fr

Autres histoires de l'auteur : Baise après une soirée -

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

Septembre 2019

Repos

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

Nouvelles (20)

Dépucelé par mon cousin Mecbi
Le pote de mon frère Jvicks
Plan au sauna Bonboul33
Du fantasme à la réalité Loic1972
Les oreilles d’Armand Romain
Gourmand Médi
Un domi humilé par son bâtard Franck de Nice
le prof et Karim -01 Gilou 44
Aurélie Yanno
7 mois d’abstinence James
Déjeuner torride Chopassif
Jack Yanno
Jeremy et Yohan Soroco63
Plans totalement anonymes Eric84
Premier plan hard Tardif
Après-midi au Suncity Hidalgowien
Dans l’intimité du Valo sauna Oakspirit
La Fratrie JulesP
Alexis Romain
Chroniques d’été -01 Caramel

La suite (7)

Première hard -02 Tours37
Mes dépucelages -03 XXL
Mes dépucelages -04 XXL
Mes dépucelages -05 XXL
Les potes de mon grand-frère 4-4 Marc 67
Un amour inaccessible -06 MiangeMidemon
Un Maitre marocain -02 Lope75
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"