PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Alexis

Voilà je me présente, je m'appelle Alexis, j'ai 18 ans, fils unique je vis avec ma mère dans une banlieue chic et bourgeoise de la région parisienne.

Je suis blond, les cheveux longs, des yeux bleus clairs, un visage fin et délicat, 1m68 pour 52kg, un corps mince et imberbe, j'assume mon physique de fille accentué par mes manières féminines, ma coupe de cheveux en carré tombant sur mes frêles épaules et surtout mon petit cul rond qui fait se retourner tous les mâles qui me croisent.

Vous l'avez bien sur deviné je suis gay passif, totalement assumé depuis le début de mon adolescence, ma famille, mes amis, tous le savent et me soutiennent dans mon choix de vie.

Cette histoire commence début juillet, le bac est fini, c'est la fin du lycée bientôt les grandes vacances et après c'est la fac, une nouvelle expérience que je vais vivre dans une école privée que ma mère m'a trouvé, elle a été très vague sur cette école, enfin j'aurais le temps de m'en préoccuper assez tôt.

On est samedi il est 18h30 et je suis chez moi dans ma chambre j'attends mon ptit cop Paul qui doit venir me chercher pour aller à la soirée chez Tim un pote du lycée.

Avec Paul on sort ensemble depuis 6 mois, on est très discret au lycée, il est bi mais il ne c'est pas encore déclaré, je respecte ça c'est pas évident de s'assumer quand on a que 18 ans, il est brun, les cheveux courts, de beaux yeux verts, 1m75 pour 65kg, musclé, sportif il fait du foot, un vrai bg, je le kiffe grav.

Coté sexe on n'a fait que s'embrasser, se ploter et je lui fais régulièrement des fellations sur sa belle queue mais on n'a pas encore couché, suis encore vierge mais aujourd'hui à cette soirée je vais lui dire que je suis prêt à faire le pas et c'est lui qui va me dépuceler.

Ding Dong… 

Ma mère va ouvrir.

-  Ah c'est toi Paul rentre mon grand.

-  Bonjour madame, je viens chercher Alexis, il est prêt ?

 -  Alexis prêt, tu le connais, non, il est dans sa chambre encore à se préparer.

-  ok madame je monte le bouger un peu on va être en retard. 

Paul monte l'escalier menant à ma chambre, il ouvre la porte et m'appelle.

 -  Bébé qu'est-ce que tu fais on va être en retard.

Je sors de la salle de bain de ma chambre une brosse à la main.

-  ah c'est toi mon chéri.

Je lui saute au cou pour un baisé fougueux, Paul ne pouvant résister à tant de débordement d'affection me prend dans ces bras, m'enlace, me serre fort contre lui et me roule une pelle virile et puissante en fouillant ma bouche avec sa langue, j'adoooore son coté viril quand je suis dans ces bras.

Au bout de longues minutes nous reprenons notre souffle en se regardant amoureusement.
-  huuumm ça c'est de l'accueil ma puce, mais t'es pas prêt et on va être en retard à la soirée.

-  t'inquiète mon amour on a encore le temps et puis si je ne suis pas prêt c'est que j'ai mes raisons.

Dis-je avec mon sourire coquin que Paul connait trop bien et qui annonce chez moi des idées plus que cochonnes.

-  va fermer la chambre à clé et vient j'ai envie de faire plaisir à mon homme.

Paul le sourire aux lèvres ferme la porte à clef et revient au milieu de la chambre face à moi.

-  et comment tu vas faire pour me faire plaisir ma puce ?

Sans un mot le regard pétillant je m'agenouille doucement devant mon mec, commence à défaire la ceinture de son jean, m'attaque à sa braguette et libère sa belle queue.

-  Waooo je vois que monsieur est en forme.

-  tu m'étonnes bébé et la faute à qui ? allez petite salope fais plaisir à ton mâle.

Joignant le geste à la parole, il me prit par les cheveux et dirige sa queue vers ma bouche.

 -  c'est ça que tu voulais hein alors ouvres ta bouche et suce moi petite cochonne.
J'adore quand Paul fait son macho, son mâle dominant, c'était mon coté femelle soumise et j' assumais totalement cette attitude, je commençais à administrer une belle fellation à mon mec, m'appliquant à lécher et à sucer son gros gland.

-  oohh putain qu'est-ce que t'es bonne ma chérie c'est trop bon vas-y suce petite salope aaahhh ouiiiii une vraie  suceuse de bite.
Je m'appliquais de son mieux pour faire plaisir à Paul jouant avec ma langue allant et venant sur la grosse queue de mon mec jusqu'aux couilles poilues et bien pleines.

Paul tout en m'insultant, agrippait ma longue chevelure en imprimant la cadence qu'il voulait, il kiffait grave  caresser mes longs cheveux blonds, les tenir entre ces doigts, me les tirer, ça lui donnait l'impression de me posséder et d'accentuer sa position de mâle dominant.

-  Tu m'excites grav bébé oohh  ouiii vas-y continue ça va venir, aaahhh  je vais tout te lâcher, tu vas avoir tout mon yop ma puce, avales tout régales toi saaaalooope.

Et là dans un grognement rauque et viril Paul tout en me tenant fort la tête  par les cheveux lâcha 4 longues giclées de sperme dans ma gorge.

J'essayais de tout avaler comme une grosse gourmande de salope mais malgré mes efforts des filets de sperme s'échappaient et coulaient le long de mon menton.

Après m'être efforcer de bien nettoyer le sexe de son amoureux, je me lève, remet de l'ordre dans ces cheveux, redeviens la petite princesse bourge que je suis, je fais un petit bisou à mon homme et lui dis en partant vers la salle de bain pour me laver la bouche, d'un air satisfait.

-  éh bien, pour un mec qui était pressé, tu t'es bien lâché mon chéri, suis content, j'ai encore réussi, j'ai toujours ce que je veux.

10 minutes plus tard, le sourire aux lèvres nous rejoignons ma mère dans le salon, ah si elle savait que son fils chérie c'est comporté comme la dernière des salopes.

-  ah enfin ma princesse est prête.

Dit elle en me souriant et en faisant un clin d'œil à Paul.

 -  ahahah ma mère et son humour, bon on va y aller maman, Paul me ramènera demain en fin de matinée, tu t'inquiètes pas bisous. 

-  amusez vous bien les enfants et soyez sages, Paul je compte sur toi.

-  ne vous inquiétez pas madame votre fils est entre de bonnes mains.

Une fois dehors face au scooter de Paul, je lui lance un regard noir.

-  « votre fils est entre de bonnes mains » comment il se la joue le mec, macho.

-  cool bébé fallait bien que je rassure maman sur sa fifille chérie, allez montes poupée.

En me mettant une petite claque sur mes adorables petites fesses, pour bien marquer son territoire et affirmer sa condition de mâle dominant.
Nous voilà sur le scooter en route vers la soirée de Tim qui marquera la fin de l'année pour nous et le début de nouvelles aventures…

Devant chez Tim la fête a déjà commencée et nous étions les derniers arrivés.  Tous les potes du lycée étaient là, soirée exclusivement entre mecs bien sur lol, la musique était à fond tout le monde dansait et les verres déjà pleins d'alcool. 

-  éh voilà les amoureux, enfin vous arrivez c'est pas trop tôt. 

C'est Tim qui vient de nous accueillir, me claquant une bise sur la joue et faisant un check à son pote Paul. 

-  désolé mon pote mais tu connais Alexis, il est pire qu'une meuf pour se préparer. 

-  ahahah remarque le résultat est parfait t'es magnifique ce soir ma belle, Paul t'as intérêt à pas le lâcher d'une semelle si tu veux pas te le faire piquer.

-  bon je vous laisse à vos délires de mecs , chéri je vais voir les potes la bas, on se voit plus tard bisous. 

Je remarque en partant que Tim me matte sans aucune gène mon ptit cul moulé dans un jean slim qui lui moule ces petites fesses.

-  ben mon Paul t'es le mec le plus chanceux de la terre, quel canon cet Alexis, ça va vous deux ? 

-  ouep ça se passe bien même s'il manque tu sais quoi, il veut toujours pas aller plus loin, quand je lui demande il me dit qu'il est pas prêt à le faire, c'est chiant.

-  oui mais laisse lui le temps ça va venir et ce jour là mon pote ça sera le top t'imagines waooo le pied de baiser cette bombe. 

-  éh cool Tim tu parles de mon mec là calme toi  lol. 

-  ahahahah aller vient on va s'en jeter quelque unes mon pote.

La fête bat son plein l'alcool et la musique aidant tout le monde s'amuse, sur la piste de danse, mes potes et moi on fait les fous, on danse, on se trémousse sur les airs à la mode du moment quand un mec que je ne connaissais pas se rapproche de moi et commence à me draguer ouvertement, il puait l'alcool à 100 mètres. 

-  salut ma belle, moi c'est marco toi c'est Alexis c'est ça ? 

-  oui c'est ça.

Je lui ai répondu d'un ton très froid pour lui montrer qu'il me saoulait grave et j'ai continué à danser avec le groupe de potes, mais le mec ne lâche pas l'affaire et continue à me brancher. 

-  Tu sais que t'es super bonne toi, sexy comme tout, je te regarde depuis un moment et je te trouve super bandante. 

-  pfff écoutes c'est sympa merci mais bon j'ai un mec tu vois alors laisses moi tranquille. 

-  lol mais suis pas jaloux ahahah ça te dirais qu'on aille dans un coin cool tu le regretteras pas je te le promets, j'ai ce qu'il faut pour un ptit lot comme toi.

Il me colla alors par derrière, me prit par la taille, me maintenant serré à lui, je sentais une bosse super dure contre mes fesses. J'ai commencé alors à crier, j'ai réussi à me retourner, et là il en a profité pour m'embrasser, j'étais dégouté beurg dégeu il sentais l'alcool.

C'est à ce moment là que Paul, alerté par mes cris  et tout le chahut , vient à mon secours, il retourna le mec et lui balança un coup de poing en pleine figure qui le fit tomber k-o sur le sol, on emmena le mec à la cuisine pour le calmer, Tim alla le voir pour lui dire de dégager de chez lui immédiatement. Paul me pris dans ses bras pour me consoler et me rassurer, le héros a sauvé sa belle lol.

-  ça va bébé, t'as rien ?

-  non merci chéri grâce à toi, quel con ce gros relou il m'a fait peur.

 -  viens ma puce on va s'installer sur le canapé, c'est de ma faute j'étais pas trop avec toi ce soir excuses moi bébé.

Il m'embrasse tendrement, longuement, me fait plein de bisous, les caresses se font de plus en plus coquines, les mains de Paul sont de plus en plus baladeuses, la situation devient de plus en plus chaude, entre 2 baisers torrides, je regarde mon homme et lui dit.

 -  Paul, J'ai envi ce soir.

 -  Quoi ma puce, t'as envie de quoi ?

-  j'ai envie de toi, d'être à toi.

Paul me regarde incrédule, il en croit pas ces oreilles, il se recule un peu, me regarde encore, il a tellement l'air de pas y croire que j'éclate de rire.

 -  T'es sérieux bébé, t'es sur ?

-  oui, oui et encore oui, comment tu veux que je te le dise ? je veux que ce soit toi qui me prenne mon pucelage voilà et ce soir ici.

 -  oh mon amour, c'est génial suis si heureux bouge pas je dois parler à Tim, je reviens de suite.

Il part voir son pote, à ce moment Julien mon meilleur pote viens s'assoir à coté de moi.   

-  ça va ma belle, ça va mieux tu te remets de ce connard qui t'as embêté ? 

-  oui t'inquiètes c'est rien, en plus Paul est venu régler l'affaire.   

-  lol ah oui ton Paul l'a régler l'affaire et bien régler vu la tête du mec mdr ton prince charmant est venu sauvé sa princesse blonde lol. 

-  En fait je dois te dire un truc Julien, je vais le faire avec Paul, on va coucher ensemble cette nuit.

 -  non !!! cool enfin bravo ma belle, tu vas voir tu vas kiffé grave, suis content pour toi. 

Paul revient, un grand sourire aux lèvres, s'assoie à mes cotés, se penche vers moi et me chuchote à l'oreille. 

-  Tim nous prête sa chambre, on pourra la prendre et rester toute la nuit seuls, cool. 

Pour toute réponse je lui souris, je viens de prendre conscience que je vais vraiment perdre ma virginité ce soir avec mon amoureux et que ce soir va changer toute ma vie, je vais connaitre ce moment magique d'être enfin défloré.

La soirée continuait tranquillement de se dérouler, jusqu'à 2 h du matin ou les invités qui ne restaient pas dormir partir par petits groupes, c'est à ce moment que Paul s'approcha de moi et me dit avec un franc sourire.

-  on y va ma puce ?

Nous disons bonsoir à ceux qui restaient encore et nous dirigeons tout sourire, main dans la main, sous les remarques narquoises et grivoises des potes, vers la chambre.

Dès que nous  franchisons la porte de la chambre Paul me pris  dans ces bras, me serra très fort et me roula une pelle d'enfer m'enfonçant sa langue dans ma bouche, un baiser très viril possessif, une façon de me monter que je lui appartenais et qu'il allait me posséder.

Toujours enlacés, Paul me porta dans ces bras sans aucun effort comme si j'étais une plume, et me posa allongé sur le lit.

Là en un rien de temps nous nous retrouvâmes nus l'un contre l'autre pour la 1ere fois, Paul me regarda dans les yeux.

-  qu'est ce que tu es belle ma chérie, un véritable ange blond.

De mon coté je trouvais que Paul  avait un corps superbe grand musclé fort un vrai mâle, mon mâle qui allait me faire l'amour comme un homme l'aurait fait à une femme, j'allais devenir sa femme et rien que cette idée me rendait complétement fou de désir pour ce mec, ou devrais je dire Folle.

Paul bandait déjà très fort et je sentais le désir masculin de mon mec frotter contre mon ventre, et je pris l'initiative.

-  Laisses moi faire chéri.

Je me dégageais, je mis Paul sur le dos, m'allongeais sur lui l'embrassais sur la bouche tendrement, puis les bisous sur le torse, le ventre, jusqu'à arriver vers sa queue déjà toute droite et dure, je posais un premier bisou sur le gland puis le léchais tout en regardant dans les yeux mon homme, avec ma langue je descendis, léchant sa tige jusqu'aux couilles pleines de jus de male, je les gobais l'une après l'autre puis remontais pour tenter d'engloutir la grosse queue de Paul pour lui faire la plus belle fellation de ma jeune vie.  Paul grognait de plaisir j'étais aux anges il kiffait grave ce que je lui faisais, j'étais si fier de moi, il accompagnait ma pipe en me caressant tendrement les cheveux jouant avec mes longues mèches blondes.

-  arrêtes bébé, c'est trop bon, tu vas me faire partir et c'est pas le but ce soir, mets toi a 4 pattes je vais te préparer ta petite chatte.

 J'obéie à mon homme et me mis à 4 pattes, Paul se plaça derrière moi avec une vue imprenable sur ma rondelle, il commença alors à lécher mon ptit trou alternant les léchouilles tout en introduisant un doigt puis 2 et enfin 3 dans ma petite chatte me faisant gémir et couiner à chaque pénétration.

-  je crois que t'es prête ma chérie.

-  fais doucement s'il te plait elle est tellement grosse j'ai peur d'avoir mal.

-  t'inquiètes ma puce, c'est vrai que vu mon engin tu vas forcément avoir un peu mal mais c'est normal pour une 1ere fois je vais y aller tranquille je veux pas te faire souffrir je t'aime trop.

La il se positionna face à mon cul la queue dure comme l'acier tellement il était excité et il commença à forcer doucement l'entrée de ma chatte, un cri s'échappa de ma gorge, un cri de fille très strident qui fit rire Paul.

-  aie aahhh ça fait mal arrêtes stp c'est trop gros tu me déchires.

-  tout doux ma belle doucement calmes toi ça va aller il faut que ta chatte s'habitue à mon engin voilà t'as déjà réussi à prendre mon gland le reste va rentrer doucement, voilà tout doux tu la sens, suis presque entièrement en toi ma chérie, ça y est c'est fait, tu l'as prise toute comme une grande, huuummm. 

Paul resta un moment sans bouger pour me laisser le temps de me faire à sa queue j'avais les larmes aux yeux et l'impression d'être empalé par un pieu brulant, mais Paul avait raison, je sentis en effet la douleur laissé la place à une nouvelle sensation, celle d'avoir une belle queue en moi enfin je sais ce que ça fait d'être pénétré, et c'était trop bon je commençais à kiffé grave, ma petite bite était toute raide et me faisait mal, je me sentais enfin femelle et maintenant que la douleur avait disparu je voulais plus et je le dis à mon homme.

 -  ça va bébé tu te sens bien t'as plus mal ?

-  ooohhh ouiii c'est trop bon, viens maintenant baises moi, prends moi suis ta femelle, fais toi plaisir, fais moi plaisir, fais moi l'amour.

-  pas de problème ma puce, tu veux que je te baise tu vas être servie depuis le temps que j'attend ça, je vais te faire crier et gémir.

Il commença alors à s'activer dans mes reins, dans un premier temps doucement, par des va et viens lents et réguliers caressant au passage mes jolies globes ronds et lisses s'agrippant à mes hanches toutes fines, quand à moi je gémissais, criais mon plaisir à chaque coup de queue de son male, ce qui excita encore plus Paul et l'encouragea à accélérer la cadence du limage.

 -  ah  ouiii t'aimes ça petite salope t'aimes ma queue tu voulais te faire défoncer, tu vas être servie, tu vas prendre cher, ouiiii c'est ça chérie je veux t'entendre couiner pour ton homme, huuumm tu crie comme une meuf t'es trop bonne ma puce.

Il accéléra le rythme de sa possession enfonçant de plus en plus fort et de plus en plus loin sa queue me faisant crier couiner et délirer, mes cris et couinements était vraiment féminins, Paul avait l'impression de piner une meuf en levrette avec mon petit cul, mes hanches fines et mes cheveux longs étalés sur le lit, l'excitation était à son comble et Paul ne pouvait se retenir plus longtemps, de mon coté, j'étais au bord de l'évanouissement je me sentis jouir sans même avoir touché ma bite, juste avant que Paul ne lance la chevauchée finale.

-  ooohhh putain je vais venir chérie, je vais te remplir de mon foutre, je vais t'engrosser aaahhh  ça vient tiens prend tout aaaahhhh.

Et dans un râle viril de mâle il me remplit les entrailles en de longs jets puissant, ce qui me fit crier  sentant mon ventre tapissé par le liquide chaud et abondant du mâle qui venait de m'engrosser.

Paul complétement épuisé s'effondre sur moi et reste inerte quelques minutes totalement vidé, pour ma part je semblais être dans le coma tellement j'ai été foudroyé par ce plaisir intense.

Nous émergeons doucement, Paul caressant mon dos, mes fesses, mes cheveux tout en me couvrant de baisers tendres. Paul sortie doucement son sexe de mon anus défoncé et gluant de sperme et me retourna face à face pour m'embrasser tendrement pour me remercier de lui avoir donné ma virginité.

-  merci ma chérie j'ai trop kiffé t'as été formidable j'espère que t'as aimé ?

-  ooohhh ouiiii j'ai kiffé comme une folle, tu m'as donné un énorme plaisir tu es vraiment super doué huuumm ta queue est waoooo.

-  ben on refait ça quand tu veux poupée mdr.

-  oops mais pas la stp je sens plus mon ptit trou tu l'as défoncé comme une bête mon amour, laisses moi récupérer.

-  ahahahah  t'inquiètes ma belle je vais te laisser te reposer un peu mais tu sais maintenant que j'ai gouté à ta petite chatte je vais plus pouvoir me retenir lol.

Et c'est sur ces belles paroles de mâle dominant sa femelle que nous nous endormons enlacés et unis par le plaisir et l'amour.

A suivre…

Petitblondinet

ptitblondinet92@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Alexis

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

14 aout 2019

Nouvelles (20)

Abdou Romain
L’école de danse Noah93
Hétéro, juste ce qu'il faut Hugo
What a TØS Sexaddict49
Première hard Tours37
Plan à 3 en extérieur Sylou69
Fouille révélatrice à l’aéroport KarlJ
La piscine Quentin94
Un sauna de verre Glaudoun
Défonce au camping Heysi37
Pauvre Cyrillo Romain
Mes dépucelages -01 XXL
Mes dépucelages -02 XXL
Le fils du shérif -01 Matt
Le fils du shérif -02 Matt
Le fils du shérif -03 Matt
Faire durer le plaisir Frank
Faire durer le plaisir -02 Frank
M Renart
M -02 Renart

La suite (9)

Le cul -02 chuuuut17
Un étudiant appliqué -09 Amical72
Un étudiant appliqué -10 Amical72
Un étudiant appliqué -11 Amical72
Mariage pour tous -14 Yan
Passion en toutes lettres -21 Romain
Passion en toutes lettres -22 Romain
Passion en toutes lettres -23 Cyrillo
Passion en toutes lettres -24 Romain

Aout 2019

Nouvelle

Amoureux de Dimitri Chopassif
Prof de sport Victobg
Lost in Cocktown Pititgayy
Il m’offre son c... Seithan
Jardinier bien bâti Virilbgmuscle06
Mes années de fac Louisallenk
Toilettes publiques Hugo
Anniversaire de mon beauf Linox
La Cage d’escalier Éric
Révélation au club de natation WhiteKnight
Mehdi, le livreur de pizza Pol
Les vices de l’internat Lloh
Le volleyeur et le rugbyman Dolto
Chienne à rebeu Larbin
Nils -01 Renart

La suite

Passion en toutes lettres -17 Romain
Passion en toutes lettres -18 Cyrillo
Passion en toutes lettres -19 Romain
Passion en toutes lettres -20 Cyrillo
La grosse bite de mon beauf -08 Ghost writer
Un étudiant appliqué -07 Amical72
Un étudiant appliqué -08 Amical72
Amour inaccessible -05 Miangemidemon
Nils -02 Renart
Mariage pour tous -13 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)