PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Mon beau-père

Je me présente rapidement, je m’appelle Tom, j’ai 18 ans, mes parents sont séparés depuis 8 ans, mon père a refait sa vie avec une autre femme qui avait un garçon et une fille, ensemble, ils ont eu une fille. Ma mère, elle de son côté a également refait sa vie avec un homme d’une cinquantaine d’années qui a deux enfants. Cet homme, c’est mon beau-père (un peu compliqués, avec ma mère ils n’habitent pas ensemble).

Ma mère et moi sommes assez proches, et parfois il arrive qu’elle me raconte quelques anecdotes sur son copain, par exemple ; je sais que quand on lui masse les oreilles ça l’excite, qu’il se balade souvent nu chez lui, il dort nu sur son canapé pour faire la sieste, bref elle est un peu lourde, car à la base je m’en fous, puis au fur et à mesure qu’elle me raconte ce genre de choses, je commençais a ressentir au fond de moi une excitation qui montait, hors je ne suis pas homosexuel, du moins c’est ce que je croyais. De plus en plus, je regardais des vidéos porno GAY sur redtube, contre toute attente je bandais à chaque fois et depuis je ne regarde que ça la nuit, le jour, et je me branle seulement en pensant aux hommes. Car malgré mes 18 ans, je suis encore puceau, car même quelques relations avec des filles, il n’y a jamais rien eu de sexuel. Mon beau-père venait certaines fois à la maison sans jamais rester trop longtemps, je l’aimais beaucoup, il me faisait souvent rire (un vrai déconneur), il était grand plutôt costaud sans être « gros », crâne dégarni de tout côté, musclé viril et extrêmement sexy, il me faisait baver. Un soir lorsqu’il est venu je ne me souviens plus de quoi nous parlions puis il me dit qu’il arrive à faire bouger ses pectoraux, moi bien sur l’esprit de contradiction je lui dis que je ne le crois pas. Alors, il s’approche de moi et me dit : « donne-moi ta main », j’étais gêné, mais ne dis rien, je me laissais faire par cet homme fort qui m’attirait terriblement. Une fois la main sur ses pecs, il se mit à les faire bouger et là j’étais sous le charme directement, j’avais envie de le toucher de partout, mais ma mère était à côté et je devenais de plus en plus rouge de honte et de gêne je pense, j’enlevai alors rapidement ma main puis peu de temps après il partit, j’en étais tout retourné que le contact avec l’homme de ma mère me fasse tant d’effet, je ne pus dormir, car il hanté mes pensées.

Quelques semaines après, pendant mes vacances scolaires, ma mère, elle, travaillait, je n’arrêtais toujours pas d’y penser, j’étais tout autant excité à la remémoration de ces images. Je me suis souvenu que pendant mes vacances, mon beau-père était en arrêt maladie, car il avait mal aux genoux, je me tatais à aller le voir pour prendre des nouvelles et au passage le mater sans que ma mère soit dans les parages, bien sûr, je suis tellement tête en l’air que je n’y ai repensé que vers 16h de l’après-midi, c’est-à-dire vers l’heure où ma mère finit sa journée de travail. Un peu déçu, mais toujours autant motivé pour y allé le lendemain plus tôt dans la journée.

Arrive le lendemain, vers 9h j’entends ma mère part, je finis une petite grasse matinée, pars me préparer et mange un petit morceau. Je pars donc de la maison vers 13h avec un petit quart d’heure de marche pour rejoindre le domicile de mon beau-père. Arrivé vers chez lui je me sentais stressé, une pression montée en moi, je me dis alors que je vais passer par derrière sa maison pour regarder par la fenêtre ce qu’il fait avant de rentrer le voir. Quelle ne fut pas ma surprise quand j’aperçus à travers les carreaux qu’il était en train de faire la sieste nu sur le canapé comme ma mère avait pu me raconter quelques fois, je suis resté bouche bée devant ce spectacle qui s’offrait à moi.

J’analysais chaque recoin de peau pour n’en oublier aucun, jusque dans les moindres détails, je commençais alors par son beau crane dégarni puis son visage assoupis, ses narines se contractant au rythme de sa respiration, je descendais au fur et à mesure arrivant ensuite sur ses larges épaules puis ses bras musclés et son petit ventre rebondi un peu poilu, tout ce qui m’excite chez un mec. J’arrivais avec stupéfaction sur son membre au repos, d’une grandeur, même dans les vidéos pornos aucun acteur que j’avais pu voir qu’il en avait une si grosse, un peu poilue, car je pense qu’il se rase le pubis, la vue de ce pénis éclairci par quelques rayons de soleil qui traversait les rideaux me fit bander d’un coup, jamais une telle érection m’avait fait mal tellement ma bite était compressée dans mon boxer. Je suis resté pendant au moins 10 minutes comme ça à l’observer sans bouger, je voyais enfin ce dont j’avais toujours rêvé de voir.

Après tout ce temps de réflexion et d’admiration, je me décidais à rentrer, je toquais et ça ne répondit point (bien entendu vu qu’il dormait profondément), j’ouvris malgré toutes mes appréhensions, car l’excitation reprenait le dessus. J’entrais donc sans claquer la porte et sans faire de bruit pour ne pas le réveiller, je m’approchais de lui le plus doucement possible, il ronflait très fort, il devait surement bien dormir, je ne voulais donc pas le réveiller il avait l’air si bien. Je voulais donc repartir, mais une idée me traversa l’esprit, je me mis à genou et approchais doucement mes mains de son sexe, la peur devenait énorme en moi, je me posais mille-et-une questions de ce qu’il pouvait arriver s’il venait à se lever, il allait tout dire à ma mère et je ne voulais point qu’elle sache que je suis également attiré par les hommes et encore moins par son copain.

Mais outre cette peur, je n’avais pas l’impression d’avoir le contrôle de mon corps, Attiré par le corps de mon beau-père, je commençais donc à caresser son pénis, je traquais le moindre mouvement qui pouvait penser à un réveil, plus je le massais plus il se dressait, je ne sais pas ce qu’il m’a prit, je l’ai pris en bouche, je titillais son gland avec ma langue, et je sentais qu’il commençait à se décalotter, j’entamais une pipe très délicate, c’était la première que je réalisais, je commençais à le pomper avec amour, sa queue se raidit au maximum, elle était énorme, elle devait au moins faire 23 cm, j’essayais de l’enfoncer au maximum au fond de ma gorge, elle était chaude et douce.

Puis au bout d’un 5 minutes je me retirais d’un mouvement sec, car j’entendis qu’il ne ronflait plus, malgré la peur qui m’envahit, il fallait que je sache s’il dormait toujours, je lui demandais alors : « Tu dors ? » ; jamais je n’eus de réponse, je repris donc mon va et viens sur son membre bien gonflé. Au bout d’un moment, je sentis qu’il allait éjaculer, je me demandais s’il fallait que j’avale son sperme ou que je me retire et dans ce cas il allait donc jouir sur son ventre, vous voyez le gros problème de discrétion pour nettoyer après, je gardais alors sa bite en bouche pour faciliter le nettoyage et aussi, car au fond de moi je voulais gouter le lait de beau-papa.

Quand il éjacula, 6 jets éclatèrent dans ma bouche, j’étais au paradis, car son sperme avait vraiment bon gout, on aurait dit qu’il était sucré ; EXCELLENT !!!
Je léchais jusqu’à la dernière goutte pour ne pas laisser de « trace de mon passage », je le laissais sur son canapé finir sa sieste pendant que je repartais chez moi heureux, comme jamais, par cette expérience juste magique.

DONNEZ VOS AVIS SVP ; c’est ma première histoire, j’en ai d’autres en réserve, la suite au prochain épisode

Au fait à vous de choisir si cette histoire et réelle ou fictive.

MonsieurTB

monsieurperfect48@gmail.com

Suite de l'histoire

Autres histoires de l'auteur : Mon beau-père

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

19/03 : 17 Nouvelles

Andrew Aeshenn
La fibre paternelle gaydu71
Parfaite femelle Femelle
Retour de soirée Vap
Le serveur de la plage Eric
Le sandwich taiwanais Jako
Cours particuliers Julespg
Les toilettes du train Marc
Combien sont-ils ? Houne66
Pas vu venir celle-là ! James
Seul… Jako
Première avec un homme mûr Curiosite40
Dernier sauna à Paris Chopassif
Lieu de drague Puteadispo
Le mec de ma coloc Bryan
Siaka, le bel Ivoirien Gregmrs
L’internat Matte070

La suite... 7 épisodes

Le moniteur moto -09 Sketfan
Ma gorge défoncée -05 Mâlelope
Mon demi-frère hétéro -05 Oldyano
Stage BTS à la ferme -09 Stéphane
Soumission & Domination -523 Jardinier
Le patient -05 d.kine.75
Mariage pour tous -05 Yan
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)