PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Ma première fois

J'ai 21 ans, je m'appelle Paul et j'aime les hommes matures.

L'histoire que je m'apprête à raconter est celle de ma première fois.

C'était il y a 3 ans. j'avais contacté le ravisseur de ma virginité sur un site de rencontre...

Il s'appelle Laurent et il a 60 ans et ça me plait. Je lui envoie un mail avec mes photos et il me répond un jour plus tard avec une photo de sa bite. Il m'indique la taille de son sexe : 21 fois 6. ça m'excite et je lui demande quand on peut se voir. Il me répond qu'il est dispo le lendemain et on s'échange nos numéros pour communiquer plus facilement.

Le jour J, à 16 heure, Laurent m'appelle pour me dire qu'il n'est pas loin de chez moi et qu'il veut m'emmener chez lui pour s'occuper de moi. Je sors immédiatement de chez moi, marche une centaine de mètres et le reconnaît dans sa voiture, j'y rentre rapidement et lui me sourit, dévoilant ses dents usées par l'usage de tabac. Il se met tout de suite en route vers l'autel de mon dépucelage. Arrivés à un feu rouge, je regarde Laurent timidement et lui se tourne vers moi, s'approche de moi et fait entrer nos lèvres en contact, faisant à l'occasion pénétrer  sa langue pâteuse dans ma bouche, pour un premier baiser langoureux.

Le trajet est silencieux, j'observe vers son entrejambe pendant que Laurent conduit, à la recherche d'une bosse... je ne vois rien. Moi, je bande déjà.

Je me retourne pour observer l'arrière de sa voiture et j'aperçois la tête d'un chien ressortir dans le coffre, un berger allemand. Je sursaute à la vue de cette silhouette. Laurent me regarde et sourit, il me dit : "c'est mon chien, ne t'en fais pas, il ne te fera rien de mal" il marque une pause puis ajoute : "tant que tu restes sage et que tu te montres obéissant! " et rigole. "Je plaisante, ajoute-t-il, détends toi".

Ça me rassure de savoir qu'il ne s'agissait que d'une plaisanterie.

On arrive chez lui. on sort de la voiture, son chien ne nous suit pas, tant mieux. A peine la porte de sa maison fermée derrière nous il me saisit par les fesses, baisses la tête (il est très grand de taille : 1 mètre 80. j'en fais 1m70) attire ma tête vers lui et m'embrasse. Le genre de baiser qui vous laisses les lèvres bien humides.

Il me lâche brusquement et s'avance vers son canapé, s'y assoit et sort sa bite. Elle est au repos et parait déjà bien imposante. Il me lance un regard chargé d'envie et de vices, ça m'excite tellement, j'accoure vers le canapé et m'agenouille à ses pieds pour attraper sa bite et commencer à la sucer. Je la sens durcir dans ma bouche, c'est exquis ! Lui lâche des soupirs et des "Oh oui c'est ça, c'est bien".

La façon dont il m'encourage à sucer sa bite, comme un père encouragerais son fils pendant un match de basket (il aurait tout à fait pu être mon père) m'excite tellement. Je les sens dans ma bouche, à présent, les 22 centimètres, ils sont dures comme du béton et je ne me lasse pas de les sucer.

Je le suce comme ça pendant au moins dix minutes, comme un bébé tète dans son biberon pour en tirer le lait (j'avais à l'idée d'en traitre une autre boisson pour part). Laurent se retire et m'attrape par le bras, il m'amène à sa chambre, sur son lit où il me fait m'allonger à plat ventre, me retire mon jean et mon sous-vêtements et me claque violemment la fesse gauche. Il attrape mes deux fesses et les malaxe (ill y avait matière à tripoter, j'ai un bon cul sans vouloir me vanter) comme on travail une pâte. Il les écartes et les ressers puis me redonne une fessé. Je ne sens plus son contact et me retourne, il enfile un préservatif sur son pieu de 22cm par 6.

L'excitation monte, mais la tension aussi, j'ai tellement envie de me prendre ma première bite dans le cul, mais j'appréhende aussi. Je vais enfin me faire dépuceler du cul. mon petit trou de balle allait enfin s'élargir, et pas qu'un peu du coup.

Il sait que c'est ma première fois, Il pose sa main sur le bas de ma colonne vertébrale et ma demande : "Es-tu prêt ?"

Je lâche un timide "Oui" et retourne la tête (je vais me faire dépuceler en levrette ? soit !)

Il pose alors son gland sur mon intimité et je sens la fraicheur du lubrifiant. Il met une pression puis se retire, il remet une pression sur mon cul et se retire. petit à petit je m'habitue à sentir son gland toquer à ma porte arrière. Il sait s'y prendre, je me détends et me tord même d'envie de me la prendre dans le cul (je n'ai plus aucune appréhension). Il remarque que je  me suis détendu et se présente à mon intimité pour y rentrer une fois pour toute, il met une pression forte, celle ci ne cessera pas, mon anus se crispe sous l'attaque de cet énorme missile et résiste, mais ce dernier a été lancé au moment parfait et mon cul finit par céder, mon intimité est envahi par ce penis dans toute sa longueur. Je ne ressens pas la douleur à laquelle je m'attendais, j'apprécie cette sensation de vulnérabilité, il rentre littéralement en moi, j'ai l'impression de m'être entièrement dévoilé à cet homme dont je ne soupçonnais même pas l'existence il y a deux jours, qu'il sait tout de moi et qu'il peut tout me faire. Je lui appartiens en somme.

Il voit que je me laisse faire facilement et s'engage alors dans des vas et viens régulier et assez rapides, il ne semble pas ressentir tout ce que je ressens. Je ne vois pas pourquoi ça serait le cas après tout, lui me pénètre, puis ce n'est pas sa première fois, contrairement à moi. en même temps qu'il me pilonne le cul, il me mets quelques fessés quand l'envie le prend, et s'amuse à malaxer mon petit cul. C'est à mon tour de l'encourager, comme il l'a fait quand je l'ai sucé : "Mmm Oui vas-y ! éclate moi le trou de balle Laurent !!" "MMOUI vas y fort, vas y fort!!"

Et lui me réplique "t'aimes ça ?! t'es une petite salope toi dis donc ! N'est ce pas que t'es ma petite salope ?" et je réponds "Oui c'est vrai".

Puisque ça me plait tant de faire la salope, il accélère le rythme et me défonce à un rythme tellement soutenu que j'ai du mal à distinguer les "vas" des "viens". Il me dit "Voilà! tu la veux comme ça ?! je vais te casser les petites pa-pattes ! tu vas avoir du mal à t'asseoir pendant une semaine au moins après ça !"

Après un ultime assaut sur mon pauvre petit cul, il se retire et vide tout son sperme sur mon visage, j'ouvre la bouche, avide de ce nectar gluant et poisseux.

Mon cul est tellement dilaté que je peux sentir l'air y pénétrer comme dans une grotte... ou plutôt dans un garage, oui c'est le terme, Laurent avait fait de moi son garage à bite.

Paul

slutypaul@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Ma première fois

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

16 juillet 2019

Nouvelles (21)

Au sauna avec Nicolas Julienbogoss
Accompagnateur Martin Tche
Comment je me suis fait violer le cul chuuuut17
Un dimanche Martin Tche
Le masseur turc Martin Tche
Ma première hospitalisation Martin Tche
Mon pote Brice Thomas
Amir Thomas
Gabriel Renart
Sur la route de Bruxelles Omar-lille
5 garçons de terminale Frank
Olivier Lycrahot
Rapport de force -01 Lucif
Rapport de force -02 Lucif
Kiff Seithan
Exhibition et domination Pol
Un job d’été prometteur Tomtom69000
Virée au bar Lifeisdream
Medhi, un Maitre marocain Lope75
Chambre d’hôtel Frank
Chambre d’hôtel -02 Frank

La suite (12)

Le patient -06 d.kine.75
Un amour inaccessible -04 Miangemidemon
Le chef de chantier -06 Romain
Le chef de chantier -Fin Romain
Passion en toutes lettres 07 Cyrillo
Passion en toutes lettres 08 Romain
Passion en toutes lettres 09 Cyrillo
Passion en toutes lettres 10 Romain
Passion en toutes lettres -11 Cyrillo
Passion en toutes lettres -12 Romain
Les potes de mon grand-frère 4-2 Marc 67
Le fils prodige aime obéir -07 Charles.lope

Juillet 2019

Nouvelles

Passion en toutes lettres 01 Cyrillo
Passion en toutes lettres 02 Romain
Passion en toutes lettres 03 Cyrillo
Passion en toutes lettres 04 Romain
Passion en toutes lettres 05 Cyrillo
Passion en toutes lettres 06 Romain
Dans les airs ! Peter pan
Mon collègue Farid Hugo
Le grand frère de mon pote Julian
Éveilleur Alex
Éveilleur -02 Alex
2 ouvriers au supermarché Thomasqueutard
Soirée chez mon meilleur ami Arnaud

La suite

Le chef de chantier -05 Romain
Découverte de mon côté gay Alb29
Un amour inaccessible Miangemidemon
Les bains d’Odessa -02 Loic.1972
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)