PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Mon année Erasmus

Chapitre -01 : La rentrée

22 septembre 2018, Malaga.

Ah que c’est beau l’Espagne ! Pays de grande richesse historique, pays de grande gastronomie. Sa culture me passionne, ses ressortissants aussi.

Lundi eut lieu ma rentrée ERASMUS+ à l’Université de Malaga. Lors de la réunion de présentation, on me confia à Mario l’un des parrains des étudiants erasmus. Mario doit mesurer 1m80, c’est un brun ténébreux qui prend bien soin de sa barbe. Il doit très certainement aimer le sport vu sa musculature.

– Salut, moi c’est Mario et je vais être ton repère pour cette année ! Comment t’appelles-tu
– Enchanté Mario, moi c’est Bryan.
Et là… LE COUP DE FOUDRE ! Sa ferme poignée de main, son doux regard, et son sourire Colgate m’éblouirent. Je restai alors bloqué sur son regard. Mais sans réponse de sa part face à mes yeux doux, je rougis et je perdis mes moyens. Il ne tarda pas à s’en rendre compte en me demandant sur un ton ironique s’il m’intimidait. – et bien s’il savait ! – Après cette petite remarque, il commença à m’expliquer que ce soir, aura lieu chez lui une soirée d’intégration et qu’en tant que filleul, je devrai être présent. Après m’avoir envoyé son adresse sur WhatsApp, il m’indiqua de venir à 18 h 30, soit deux heures avant l’arrivée des autres convives, pour que nous puissions commencer à tisser un lien d’amitié autour d’une bonne San Miguel.

Après m’être préparé, je sortis de mon appartement sur mon 31 en direction de chez Mario avec la boule au ventre par la mauvaise impression que j’ai dû laisser dans la matinée. Arrivé, je sonnai à sa porte.

Bienvenue Bryan ! Rentre et mets-toi à l’aise.

Mon Dieu, qu’il était séduisant ! Il portait une chemise et un pantalon moulant qui faisaient ressortir son corps d’apollon.

Nous partîmes nous asseoir sur le canapé, deux bières étaient déjà prêtes à consommer.

(M) Et donc Bryan, pourquoi avoir choisi Malaga ?

(B) Au départ, je voulais partir à Séville, mais je n’ai été accepté qu’ici, lui répondis-je

(M) Ah et, tu n’es pas trop déçu de te retrouver ici ? C’est une plus petite ville, mais toute aussi belle !

(B) Oh bah non, tu es là.

Que m’a-t-il pris par la tête ? Et ça allait s’aggraver au fil de la discussion.

(M) Ah, euh… d’accord ! répondit-il interloqué. Et qu’aimerais-tu faire de particulier ici ?

(B) D’un coup, je répondis «te sucer !» Conscient de ma connerie, je me repris en répondant «visiter», mais il n’était pas con – et tant mieux ! –.

À la suite de ça, je me précipitai aux toilettes pour tenter de reprendre mes esprits.

À mon retour, STUPEUR ! Mario avait déboutonné sa chemise laissant transparaître ses pecs, ses magnifiques abdos, et ses petits poils sur son torse. Il ne portait plus de pantalon ni de caleçon. Seules ses mains cachaient son sexe. Il adopta une position très «bad boy», puis posa ses pieds sur la petite table de salon. Mais quelles jambes !

Approche Bryan ! Tu veux sucer, alors tu vas sucer ! me dit-il. Ça fait une semaine que je n’ai pas pu me vider.

Immédiatement, je m’approchai de ce dieu en prenant ses mains et en les posant sur le canapé. Cela dégagea de surcroît sa magnifique bite très bien entretenue, d’une longueur de 21 cm dirais-je. Je m’assis sur ses puissantes cuisses, le regarda dans les yeux et déposa mes lèvres sur les siennes. Pendant quelques secondes, je remuais mon beau petit cul sur son membre pour bien l’exciter tout en l’embrassant langoureusement.

Il me déshabilla avec entièrement avec sensualité pendant ces baisés. Après cette action, je commençai à lécher son corps et à le caresser. Une fois arrivé à son membre, je commençai à lui déposer des baisés tout en jouant avec mon souffle pour lui procurer du plaisir. Après avoir reléché son corps pour bien lui donner envie, je me mis à lécher toute la partie inférieure de son sexe en prenant soin de m’arrêter au niveau du gland, ce qui le frustra. Je l’excitais, il crevait d’envie que je prenne en bouche son gland. Ensuite, je me mis à lécher du bout de la langue sa couronne avant de commencer mes va-et-vient. C’est après que j’engloutis enfin son membre : il devait apparemment kiffer mont petit jeu de pression que je faisais avec son gland vu les petits gémissements qu’il émettait. Il était aux anges ! J’avais bien capté que son plaisir s’intensifiait à mes coups de langue au niveau de son frein et de sa couronne. Il recevait un plaisir optimal, je le rendis fou.

Il ne tarda pas à prendre les devants pour ne pas déjà cracher. Il adopta une attitude très virile en posant ses mains sur mon crâne. Il bloqua ma tête de sorte que mon nez s’écrase sur son pubis puis me releva la tête en me tirant les cheveux. Avec son autre main, il en profita pour me doigter, et me procurer du plaisir. Mon sexe se frottait à ses abdos, cette sensation fut tellement satisfaisante. Ce mec était parfait jusqu’au bout : il s’occupait tant de son plaisir que du mien.

N’en pouvant plus d’attendre, je me mis à lui pomper son beau gland comme jamais. L’intention dont je portais à cette fellation le surprenait : je pense qu’il n’avait jamais été habitué à un travail aussi bien exécuté. Même moi je me choquai de par l’application que j’y laissais. Je m’appliquai ainsi à le sucer tout en jouant avec ses tétons. Je savais qu’il kiffait, car il me doigtait encore plus fort lorsque je lui pinçais les tétons, c’était mécanique. Cela me faisait encore plus mouiller qu’il me rentrait carrément 4 doigts.

Quelques secondes après avoir repris la position de soumis, il me chuchota à l’oreille qu’il alla bientôt jouir dans ma bouche, et qu’il fallait que l’on se presse, car ses premiers invités n’allaient pas tarder à arriver. C’est donc la tête bloquée sur son pubis qu’il éjacula cinq généreuses giclées de sperme dans mon œsophage.

Nous partîmes après cette intense séance de suce, les deux à la douche pour nous repréparer pour la soirée. Nous nous échangeâmes de nouveaux baisés, sourires et caresses sous la douche. En réponse à ma bonne maitrise de ma langue, il me promit de m’élever au septième ciel la prochaine fois. Il me dit d’ailleurs d’un ton très sensuel dit «Y’a pas que ton cul qui kiffera !».

Bryan

bryan.histoires@gmail.com

Autres histoires de l'auteur : Le mec de ma coloc - Mon année Erasmus

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

18/04 : 15 Nouvelles

Sauna de Sochaux Chatenois25
Une soirée partie en couille 17cmglandcompris
Un charme fou Ghost writer
Rasage coquin Jako
Plan anonyme -01 Rsexenc
Plan anonyme -02 Rsexenc
Surprise à la fac Aymeric
Militaire-Motard Militaire
Plan avec une racaille Passif-lille
Dans le vestiaire Pakito31
Voisin Marlon
L'éveil du Renart Renart
Séance sportive Pititgayy
Un Affectueux Collègue Jako
Tout a basculé à 19 ans ThomasLePassif

La suite... (7)

Mariage pour tous -09 Yan
Frenchies -11 Pititgayy
Mathieu -03 Jeanmarc
Chambres à louer -15 Jeanmarc
Kader -12 Cédric T
Kader -13 Cédric T
Dans les geoles d'Armid -03 Iwan

Avril 2014

Nouvelles

Que de changements -01 Evanaddison
Que de changements -02 Evanaddison
Que de changements -03 Evanaddison
Que de changements -04 Evanaddison
Soirée torride Caramel
À la fin de l’été Bookman
Victor Victorbg
Une aire d’autoroute. Ginger
Marché D’Amiens Nord Legarsdu80
Mon petit frère Pédale69
Un Chinois très chaud... Mat44
Thibault Theo5852
Masseur Bastien
Le Club Ganymède Jako
Soumis au livreur wantmonster86

La suite...

Que de changements -05 Evanaddison
Que de changements -06 Evanaddison
Que de changements -07 Evanaddison
5ème jour Curiosity
Frenchies -10 Pititgayy
Mathieu -02 Jeanmarc
Soumission & Domination -524 Jardinier
Souvenir d’internat -03 Benvart
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider (Simple et anonyme)