PAUSE

Le garçon derrière la machine a besoin de repos, de vacances...
Rendez-vous fin septembre ;)

PUBLIER

HISTOIRE

SHOPPING

Premier épisode

Dans la clairière -2

J’ai trente ans et, après avoir assisté au coup de téléphone érotique de ce beau garçon de vingt ans dans la clairière, je m’étais promis d’essayer de le revoir (voir la clairière). Durant plusieurs après-midis, je me suis promené dans le bois et la fameuse clairière dans l’espoir de le rencontrer, ce n’est qu’après trois jours que j’ai eu la chance de l’apercevoir, il marche dans le sentier, je m’arrange pour le croiser, comme l’autre jour il porte son léger short vert et un T-shirt blanc je le salue : » Bonjour », il me répond de même puis je me décide : — Tu viens souvent te balader dans le bois ? Il sourit : — Oui, souvent, et toi ? Je fais demi-tour pour marcher à ses côtés et répond : — j’habite tout près, d’où je viens très souvent, mais je ne te vous pas souvent ! La dernière fois, c’était avant-hier et tu téléphonais à un copain... — Ah ? je ne t’ai pas vu ! Je tente de trouver un sujet de conversation et je lui demande : — Tu habite dans le coin ? — Oui, pas loin, comme toi. Je tente des questions plus personnelles : — tu as quel âge ? Tu as une petite amie ? — Je viens d’avoir vingt ans, et pas de petite amie en ce moment.

En marchant je regarde son profil, il est très beau avec son nez retroussé et ses lèvres sensuelles, je le désire, je commence à bander dans mon jean en le contemplant, et je me décide à lui demander : – A ton âge, si tu n’as pas de petite amie, comment fais-tu ? J’hésite : – Tu te branles ?
– Ben oui, mais pas tout seul ! – Ah ? Tu n’as pas de petite amie, mais tu as un petit copain ? Il rougit : – Ben oui !
Je le savais vu que le l’avais entendu lui téléphoner et même se branler dans la clairière.
J’entoure ses épaules de mon bras et nous continuons notre promenade, arrivés à la clairière, je propose : —On s’asseye un moment ? — Bonne idée. Répond-il en s’asseyant, je fais de même près de lui et je demande : — Donc tu as un petit copain, tu le fais souvent
avec lui ? Il sourit : — Presque tous les jours quand il est libre, j’ai toujours envie avec lui !
– Tu as de la chance ! – Oui, il sait me fait jouir comme jamais !
– Il a quel âge ? – Comme moi, non, vingt-quatre ans, rien que de penser à lui, je commence à bander ! Je regarde son short, en effet, une tente se dessine, poussée par un piquet ferme qui s’allonge de plus en plus, voyant cela ma bite se dresse dans mon jean. Il est beau avec son léger short qui se tend poussé par sa bite, j’ai envie de lui, de toucher son short tendu, je lui fais remarquer : – Tu penses encore à ton copain, je vois que tu bandes dans ton short !

Il sourit en baissant la ceinture de son short, il sort sa bite, elle est longue et raide, sa main commence à aller et venir, je n’y tiens plus, le renversant dans l’herbe, j’embrasse ses lèvres, aussitôt il sort sa langue et m’embrasse fougueusement tout en accélérant ses va-et-vient sur sa bite raide et dure comme fer. Couchés dans la clairière, il se branle et gémit de plaisir en m’embrassant, je bande à fond dans mon jean, je murmure à son oreille : — Tu me fais bander dur ! En réponse il détache ma ceinture et plonge la main dans ma braguette, il saisit mon épieu, en continuant à l’embrasser, je saisis sa bite, son gland humide brille dans la lumière, il est gonflé et me semble énorme ! Il me dit : — Arrête, tu vas me faire jouir ! – Déjà ?

J’arrête, et la bite de l’un dans la main de l’autre, il me confie : – Il y a trois jours, avec mon copain, nous nous branlions et j’étais tellement excité et ma bite était tellement raide que je lui ai mis dans le cul ! À ces mots mon désir me rend fou et ma main recommence à aller et venir sur sa bite raide et je lui dis : — C’était bon d’enculer ton copain ? — Terrible ! En même temps, il a branlé sa bite en transpirant, il haletait, j’entrais est sortais de lui, il gémissait et d’un seul coup il a crié « AAAAAH ! » en jutant partout ! Alors je me suis retiré et je me suis approché de son visage, j’étais excité à mort, en quelques allées venues, je lui ai juté plusieurs fois dans la gueule, Il a léché mon sperme en disant que je l’avais fait jouir comme jamais ! Mais ARRETE DE ME BRANLER ! je te dis, fais durer le plaisir ! Ne me fais pas jouir tout de suite !

Ma main quitte sa bite à regret, je lui dis : – Qu’est ce qu’elle est raide ! Prête à enculer le copain ! — MMM oui ! Répond-il. Je crève d’envie de lui, je propose : — Et si on allait chez moi ?
Son regard s’allume en disant : – Ah ouais, pourquoi pas ? J’ai vachement envie ! Allons-y !
Nous rattachons nos ceintures et, bandant comme des cerfs, nous reprenons le chemin vers ma maison.

Aussitôt arrivé dans ma chambre, il enlève son t-shirt blanc et se débarrasse de son léger short vert, qu’est-ce, qu’il est beau ! Rapidement, j’ôte ma chemise tandis qu’il détache mon jean qui tombe sur mes chevilles, nous nous admirons, nus, il m’embrasse et son sexe se dresse contre son ventre n’attendant que le plaisir ! S’approchant il fait dépasser sa langue de ses lèvres, je fais de même et nous langues se titillent puis d’enlacent dans un baiser profond, dans nos mains, nos bites durcissent s’il est encore possible !

Assis sur mon lit je le regarde debout devant moi, bite dressée, il s’approche et je l’embrasse sur le torse, le ventre, je respire son odeur de garçon en chaleur, il pousse ma tête vers so épieu raide, manifestement il veut que je le suce, il saisit sa bite et pose son gland gonflé sur mes lèvres, d’un coup de reins, il introduit son épieu dans ma bouche, je bande à mort tandis qu’il donne des coups de reins furieux en haletant : – Ouais ! H !...H !...C’est bon ! Sa bite raide entre et sort de plus en plus vite, il saisit mon épieu qui n’en peut plus de bander et sa main va et vient au rythme de ses coups de reins, — C’est trop bon ! Dit-il et nous nous écroulons sur le lit, ma bite dans sa main qui me branle à mort et la sienne qui va-et-vient dans ma bouche, je parviens à dire : – Faisons durer ! — H !...J’veux bien... H !...Mais je vais juter !....IL se cambre et crie : -OOOOOH !...JE....OUUIII ! A cet instant, un torrent de son sperme jaillit dans ma gorge et sous ses doigts mon épieu se gonfle, mon sperme monte et jaillit dans sa main en spasmes délicieux.

Après s’être un peu calmé, il me dit : – Qu’est ce que c’était bon ! J’ai joui comme un dingue ! Et toi ? – Moi aussi, terrible avec toi ! — Alors, on ira encore se balader dans la clairière ! C’est bon de jouir ensemble !

Frank

fb199708@skynet.be

Autres histoires de l'auteur : Le bâton d’Éric - Mike pense à ses copains - Faire durer le plaisir - Chambre d’hôtel - Leçon particulière - Le danois - L’ange pervers - Dans la clairière - J’ai filmé mon copain - Le collectionneur - Le nouveau voisin - Faire bander un copain - Le petit short blanc - Récréation - Le cousin - Jeux - Chez Philippe - Une nuit de désir - Le voyou - Claude - Nicolas aime les garçons - Le dortoir - Le désir - Un copain très chaud ! - L'autostoppeur - L'anniversaire de mon copain - Le camp scout - Voyeur - Le petit nouveau - Les Vacances chez Claude - Souvenir de vacances en camping - La vidéo de Philippe - Le plaisir - Le jeu - Le concours - Eric invite Arnaud - Eric pense aux garçons - Mon copain prend du plaisir - Mike - Excités et lubriques - Rêveries

DROIT D'AUTEUR, TEXTES INSCITANT A LA HAINE, IMPLIQUANT DES MINEURS...
MERCI DE ME LE SIGNALER : CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

à propos des histoires Cyrillo

Dernière mise à jour publique

22 aout 2019

Nouvelles (20)

Douche salle de sport Noprise2tete
Sexe à l'armée -01 Martin
Sexe à l'armée -02 Martin
Sexe à l'armée -03 Martin
Sexe à l'armée -04 Martin
Sexe à l'armée -05 Martin
Sexe à l'armée -06 Martin
Sexe à l'armée -07 Martin
Sexe à l'armée -08 Martin
Excitantes retrouvailles Max
Aller en club tout seul Jh30du11
Un boss plus que pervers Private78
Le vigneron Romain
Fratrie « de Wintzt » Calinchaud
Mon voisin hétéro ? Étalon
Un magnifique voyage Passifsensuel
10 ans en arrière Bad boy
Weekend dans le sud Chopassif
La Première Fois de Mon Pote Molgax
Capotes et jus Barn

Aout 2019

Nouvelle

Abdou Romain
L’école de danse Noah93
Hétéro, juste ce qu'il faut Hugo
What a TØS Sexaddict49
Première hard Tours37
Plan à 3 en extérieur Sylou69
Fouille révélatrice à l’aéroport KarlJ
La piscine Quentin94
Un sauna de verre Glaudoun
Défonce au camping Heysi37
Pauvre Cyrillo Romain
Mes dépucelages -01 XXL
Mes dépucelages -02 XXL
Le fils du shérif -01 Matt
Le fils du shérif -02 Matt
Le fils du shérif -03 Matt
Faire durer le plaisir Frank
Faire durer le plaisir -02 Frank
M Renart
M -02 Renart
Amoureux de Dimitri Chopassif
Prof de sport Victobg
Lost in Cocktown Pititgayy
Il m’offre son c... Seithan
Jardinier bien bâti Virilbgmuscle06
Mes années de fac Louisallenk
Toilettes publiques Hugo
Anniversaire de mon beauf Linox
La Cage d’escalier Éric
Révélation au club de natation WhiteKnight
Mehdi, le livreur de pizza Pol
Les vices de l’internat Lloh
Le volleyeur et le rugbyman Dolto
Chienne à rebeu Larbin
Nils -01 Renart

La suite

Passion en toutes lettres -17 Romain
Passion en toutes lettres -18 Cyrillo
Passion en toutes lettres -19 Romain
Passion en toutes lettres -20 Cyrillo
Passion en toutes lettres -21 Romain
Passion en toutes lettres -22 Romain
Passion en toutes lettres -23 Cyrillo
Passion en toutes lettres -24 Romain
La grosse bite de mon beauf -08 Ghost writer
Un étudiant appliqué -07 Amical72
Un étudiant appliqué -08 Amical72
Un étudiant appliqué -09 Amical72
Un étudiant appliqué -10 Amical72
Un étudiant appliqué -11 Amical72
Amour inaccessible -05 Miangemidemon
Nils -02 Renart
Mariage pour tous -13 Yan
Mariage pour tous -14 Yan
Le cul -02 chuuuut17
RETOUR AUX HISTOIRES 2018
2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011 - 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
Elles ne doivent pas te faire oublier les dangers d'une relation sexuelle sans protection :
Les maladies sexuellement transmissibles.
Faites comme les gens qui aiment la vie, leurs proches :
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES!

Chercher :

Plan du site

Home page

Accueil

Cyrillo

Blog de Cyrillo - Contact - Twitter

Histoires

Ecrire une histoire - Top Auteur - Lire les dernières histoires - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 - 2011- 2010 - 2009 - 2008 - 2007 - 2006 - 2005 - 2004 - 2003 - 2002 - 2001

Photos

Amateurs - Bazard à teubes - Mon Cul

Shopping

Sex shop

Dial

Le service Chat n'est plus proposé car le fournisseur cesse son activité.
Le service n'est donc plus proposé sur ce site. Pour contacter le service chat : zone-dial.com

Merci!
Faire un don juste pour aider
(Simple et anonyme)
Ne donne pas accès aux pages "avant-première"