NEWS :
12 Juin

Grosse queue
"Plan à 3"
"handgag"

145 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Le stage

Tout à commencé lorsque j’ai ouvert ma boîte mail à la fin de mon année de terminale. Les cours venaient de prendre fin mais je n’étais pas en vacances. Je devais trouver un stage pour valider mon entrée à la fac.

Je clique sur l’onglet qui s’affiche en plein écran. Je check mes mails presque machinalement. Sans d’abord m’en rendre compte, j’ouvre le message d’un certain maître Lambert. C’est en lisant le corps du mail que j’ai compris. Ma demande de stage dans le cabinet d’avocat Lambert a été acceptée. Je saute de joie à l’idée de quitter la maison pendant quelques jours.

Lundi suivant, c’est le jour J. Mon père me dépose chez son frère et son compagnon chez qui je vais rester toute la semaine. Je me rends à mon stage tout excité. Une fois ma journée finie, je rentre épuisé. Je m’affale dans le canapé. J’ai à peine le temps de sortir mon téléphone que le copain de mon oncle me force gentiment à venir faire du sport avec lui. Mon oncle a dû lui vanter mes championnats d'athlétisme. Avec une flemme immense, je refuse poliment.

En bon tonton, Guillaume intervient:

“Aller Alex, bouge toi un peu ou je le raconte à ton père !” me dit-il en rigolant.

Me sentant obligé j'acquiesce avec une pointe de remords. Il me reste une dernière carte à jouer.

“J’aurais bien voulu mais j’ai pas pensé à prendre une tenue de sport”

“T’inquiète pas pour ça, Jean a ce qu’il faut. Vous faites quasiment la même taille !”, renchérit mon oncle.

A contrecœur, je suis son copain dans la chambre parentale. Il m’ouvre la penderie et m’invite à prendre ce qu’il me faut. Me voyant hésitant, il choisit pour moi un short blanc et un t-shirt bleu. Un grand classique !

“Tiens essaye ça !” me dit-il en me tendant les vêtements.

Sans aucune gêne me voilà en boxer au milieu de la pièce devant Jean. Celui-ci se rince l’oeil discrètement. Je rougis. Avec empressement j’enfile ses affaires. Le haut bleu me moule le pecs et les biceps, résultat de deux ans de musculation. Quant au short, il me taille bien sans trop me mouler. Pendant que Jean se change, je lasse mes baskets et nous voilà partis faire du running.

Il avance vite, mais je tiens le rythme et me cale sur sa respiration. Je lui jette des coups d'œil de temps à autre. Je me surprends à le mater. Son engin fait des allers-retours dans son petit short, signe qu’il n’a rien en dessous. Il me lance un sourir, de nouveau gêné je ralentis la cadence. Erreur ! Je tente de le rattraper et ne peux m’empêcher de fixer ses fesses. Je devine un cul ferme et poilu à cause de la traînée de poils noirs sur ses cuisses galbées. Je sens une démangeaison dans mon bas ventre. Plus je le fixe, plus mon entrejambe enfle. Je fais en sorte de relâcher la pression. Mais celle-ci s’accentue lorsque Jean se débarrasse de son marcel. Des pectoraux développés suivis d’une plaque d’abdos marqués. Le tout séparés par une fine ligne de poils grisonnants qui s'épaissit avant de disparaître à l'intérieur de son short. A chaque foulée, ses muscles se gonflent laissant apparaître de grandes veines bleues. Je m’en veux d’être attiré par un mec alors que j’ai une copine depuis plus de trois ans. Je continue ma course en le traçant, laissant mon oncle dans l’incompréhension.

Une fois rentré, j’entre dans la salle de bain, me déshabille en vitesse et entre dans la douche. Je ne bande plus. Lorsque je sors de la douche la porte s’ouvre en grand sur Jean dégoulinant de sueur. J’ai à peine le temps de nouer une serviette autour de la taille que celui-ci me fixe.

“Tu fais de la muscu, j’me trompe ?”

J’approuve d’un hochement de tête. Jean s’approche et me touche les épaules.

“C’est bien mon grand, il faut garder la forme ! Et tu m’as bien laissé derrière tout à l’heure” me dit-il avec un ricanement sarcastique.

Je souris à mon tour et sors de la pièce avant qu’il ne remarque ma gaule sous la serviette. Je ferme la porte de la chambre d’amis et m’affale sur le lit double. Tout en touchant du bout des doigts ma demie-molle, je repense à ces deux dernières heures. D’un revers de main je chasse ces idées. J’enfile un caleçon large et un vieux sweat qui font office de pyjama.

Je rejoins mes oncles à la cuisine pour le dîner. Guillaume me questionne sur mon stage, Jean sur ma vie amoureuse. Bientôt je commence à en avoir marre. Je sors de table en prétextant le manque de sommeil et monte dans ma chambre.

Je ferme les yeux, Morphée me tend les bras. Mais je ne peux m’empêcher de me repasser en boucle les événements d’aujourd’hui. Je quitte mon lit, descend à la cuisine et me sert un verre d’eau, histoire de penser à autre chose.

Assis dans le salon, Jean, à califourchon sur mon oncle, l’embrasse langoureusement. Je cherche à partir mais le désir est plus fort. Assis sur une chaise, je décide de les regarder discrètement et pas plus de cinq minutes. je les regarde avec envie.

Tous les deux en slips, Jean embrasse Guillaume. Ses lèvres, son cou, ses pec. Il lèche le duvet blond qui finit dans son boxer avant de baiser l’érection qui déforme le tissu. Avec ses dents, il retire l’unique vêtement de Guillaume. Celui-ci dévoile un énorme service trois pièces. Mon sexe s’agite, je le sens qui prend de l’ampleur jusqu’a se frayer un passage par le trou à l’avant de mon caleçon. Je crache dessus et entame des va-et-vient en étouffant mes petits gémissements pour ne pas me faire remarquer.

Pendant ce temps, Jean a déjà gobé les vingt-deux centimètres de Guillaume. La bouche pleine, il toussote. De la salive s’échappe aux commissures de ses lèvres. Je bande encore plus fort. Je me branle plus vite tout en me délectant du spectacle qui se déroule sous mes yeux. Sentant la sauce arriver, je décide d’aller finir ma branlette sous la douche.

Je suis à peine levé, qu’une voix suave me parvient:

“Tu t’en vas déjà petit coquin?”

Pris de surprise, je fais volte-face. Guillaume me dévore du regard tout en continuant sa fellation. Honteux mais la bite bien raide, je m’approche. Jean quitte son jouet pour m’attraper par les hanches et appuyer ses lèvres humides contre les miennes. Sa langue se balade dans ma bouche. Encore un peu hésitant, je m'accroche à lui et commence à jouer timidement.. Nos queues se frottent. J’attrape la sienne. Surpris par la grosseur et la grandeur de celle-ci, je me contente de récolter sa mouille et de la lui étaler sur le torse.

Derrière moi, Guillaume s’approche. Je sens son sexe tendu sur ma raie. Il me baise le cou et me pince les tétons.

Mes oncles prennent soin de moi avec grande attention. Ils stimulent tout mon corps. Sous le coup des baisers et des pincements, je lâche des petits cris de plaisir. C’est lorsque Guillaume commence à jouer avec ma rondelle que je ne peux me retenir. Je hurle de plaisir et viens déverser quatre grand jets de sperme qui coulent entre les pecs de Jean. Tout aussi étonnés que moi, ils me déposent sur le canapé. Guillaume s’empare de ma trique et la suce énergiquement. Je me tortille tellement c’est bon. Jean récupère ma jouissance avec ses doigts. Je les lèche et avale tout. Le petit goût amer me chatouille l’estomac. Agréablement surpris j’en reveux. Mes oncles n’ont pas dit leur dernier mot. D’une seule main, je suis retourné. Appuyé sur l’accoudoir, je lèche la hampe de Jean, pendant que Guillaume joue avec mon orifice. Je retiens des petits gémissements quand je sens un doigt forcer le passage. Bientôt, ce sont les trois doigts de mon oncle qui me pénètrent. C’est la première fois que je me prends quelque chose dans la cul et cela ne me déplait pas. Jean entame des va-et-vient dans ma bouche, je le suce en gorge profonde. Je sens son gland taper contre ma luette. Son pénis est fin mais long avec deux grosses boules que je prends soin de malaxer, ce qui lui arrache des petits couinements.

“Je suis tiré de mes pensées par l’énorme sexe de Guillaume qui se fraye un chemin à travers mon anus serré. Par dessus mon épaule, je le vois qui peine à s’insérer en moi. Je l’aide en m'empalant d’un coup. Son gland vient frapper ma petite boule. Je sens de nouveau ma bite se tendre. D’un geste vif Guillaume l’attrape et la branle avec force. C’est une toute nouvelle sensation pour moi, mais je suis aux anges. Une queue dans la bouche, une autre dans le cul et une main qui me branle, le bonheur ! Guillaume retire son pénis en entier et l'enfonce d’un coup. Une larme apparaît au coin de mon œil. Douleur ou plaisir ? Les deux se mélangent.

Une main sur ma nuque et l’autre sur son pubis, Jean pousse de profonds soupirs virils. Je suis surpris lorsqu'il déverse six grands jets de sperme dans ma gorge. Je suis contraint de tout avaler, quelques gouttes glissent sur le bord de mes lèvres. Il retire son sexe et part s’allonger dans la chambre. Je suis maintenant en tête à tête avec Guillaume.

Il me met sur le dos. Sa main velue m’attrape la gorge pendant que l’autre me donne des tapes sur les couilles. Son côté dominateur est présent. Il m’encule avec une telle force qu’il ne lui faut que quelques minutes pour jouir en moi. Toujours sur sa pine, je m’accroche à lui. Mon oncle me porte dans sa chambre, me pose sur le lit à côté de Jean et décule. Un filet de sperme coule sur le lit. Il se blottit contre moi. J’ai mal au cul. Mon sphincter est grand ouvert. Guillaume y insère aisément et de nouveau trois doigts. Je gémis et ferme les yeux.

La semaine s’annonce mouvementée.

Alexandre

alexxautres@gmail.com

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 2 Juin | 117 pages

Les nouvelles | 15 Pages

Gavé au zob Fabrice
Cruising mai 2024 Zebulxxx
Mes débuts Yhan13
Au feu rouge Sexysilver
Cocu Dej407
Le livreur L3vicura
Association Verdunois
Moi Hamiasamira Hamiasamira
Il maestro Fabiodimelano
Brigade de nuit Ceven-X
Pause déjeuner Beardy
Imprévu Petitloupcool
La punition Hagahuk
Le branleur de l'étang Fabrice
Les pieds... Zack

Les séries : 102 pages

Un Cul jouissif | 24 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22 l 23 | 24
Bénévolat en Australie | 6 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Dans ma librairie | 8 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8
Stagiaire | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15
Abandon total | 3 | +2 Balthazar
1 | 2 | 3
Au parloir | 2 | +1 Passif17
1 | 2
Les soirées de Mr le Comte 2 | 6 | +1 Fabrice
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6
Entre vrais mecs | 12 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
1112
Mon couple en main | 5 | +5 Jolecocu
1 | 23 | 45
Vengeance sur Hétéro | 18 | +1 Miangemidemon
1 2 3 4 5
6 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18
Panne de voiture | 3 | +1 Boydu69
1 l 2 | 3

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 145 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Mai 2024 : 3 858 045 pages lues.

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : lundi 2 janvier 2023 à 12:43 .

Retourner en haut