NEWS :
23 Juillet

"Sodomie"
"Handgag"
"bbk"

60 pages en accès
avant-première.
C’est quoi cet accès ?

OFFRE 50%

Valable tout 2024.
Simple,
CB ou Paypal,
Discret

Shop Gay

Cyrillo20 ans
site gay gratuit

PUBLIER

HISTOIRE

Sextoy
Sexshop

Signaler ici si l'histoire ne respecte pas les mineurs, ado, enfants (-18ans) ou toute autre infraction. Merci !

Les pieds de mon pote rebeu

Chapitre-1

C'est la première fois que je raconte mon expérience dans un blog mais vu ce qu'il s'est passé, je me sentais un peu obligé de devoir le partager.

Tout d'abord, je suis un mec bi de 23 ans et mes proches (famille et amis) sont au courant. Je suis toujours étudiant tandis que la plupart de mes potes travaillent déjà. L'histoire ici concerne un pote avec qui je ne suis pas le plus proche mais il y a un très bon feeling. On s'est rencontré lors de mes études à l'université. On était pas dans la même section, en faite je suis dans un groupe d'ami dans lequel se trouve sa meuf. C'est donc par elle que je l'ai rencontré. Il est plus âgé que moi (29 ans) et est un beau rebeu bien viril et bien costaud (pas spécialement musclés mais une corpulence assez massive). On va l'appeler Mehdi.

Avec lui, on avait déjà eu quelques discussions, notamment quand je lui ai avoué que j'étais bi. Il m'a dit que lorsqu'il avait mon âge, lui-même pensait être bi et avait déjà tenté avec un mec. Malheureusement son expérience n'était pas satisfaisante et il se considère maintenant plus comme hétéro. Avec sa meuf, ça se passe super bien, cela faisait déjà 4 ans qu'ils étaient ensemble et ils venaient d'emménager dans un appartement dans lequel, nous (groupe d'amis) nous réunissons de temps en temps pour nous amuser, faire des soirées, etc.

Par rapport à la personnalité de Mehdi, c'est quelqu'un qui me ressemble : assez calme et mature mais avec des moments un peu impusilf. Le courant entre nous deux passe très bien et je sens qu'il est assez attentionné envers moi malgré le peu de contact qu'on ait, peut-être qu'il se voit un peu en moi ? Bref, maintenant venons-en aux faits.

L'histoire s'est déroulé il y a trois semaines, durant un week-end. La meuf à Mehdi était partie avec les meufs de notre groupe en séjour au sud de l'Espagne. Elles sont parties le vendredi matin tandis que Mehdi, un autre pote et moi allions profiter de la journée. Mes deux potes avaient pris congé et moi j'ai séché mes cours ce jour-là pour faire une journée entre mecs. Nous sommes aller faire un tour en ville, faire les magasins etc. On a été mangé au resto puis le soir s'amuser dans une boite. (Ah oui, à préciser que Mehdi n'est plus musulman depuis quelques années bien qu'il vienne d'une famille religieuse). En boite j'ai un peu abusé sur l'alcool comme Mehdi qui se trouve généralement assez vite en état d'ébriété avec peu d'alcool. Seul mon troisième pote n'a pas bu car il conduit et est parti plus tôt car il devait faire quelque chose le lendemain au matin.Il était vraiment tard quand Mehdi et moi sommes sortis de la boite. Comme j'habite encore chez mes parents, je ne voulais pas rentrer seul à cette heure tardive et dans cet état. Mehdi m'a alors tout de suite proposé de dormir chez lui. Sans hésiter j'ai acccepté. On s'est donc rendu dans son appart. Là bas on a un peu discuté de tout et n'importe pendant une heure en buvant de l'eau en abondance, le temps que l'effet alcool redescend. À la fin, je lui ai proposé mon aide pour installer le canapé lit, mais il rigolait et m'a dit que je pouvais dormir à côté de lui dans son lit double sauf si cela me gênait. J'ai accepté et on s'est désabillé. C'est la première fois que je le voyais en sous-vêtement. C'est vrai qu'il avait une corpulence assez imposante et j'étais surpris de constater le peu de poils qu'il avait sur le ventre et les pecs. Lui part contre était étonné de voir la masse poilue sur mon corps. Je lui ai dit que j'avais hérité ça de mon côté espagnol. Puis je lui ai fait part de mon étonnement de son absence de poils alors qu'il était maghrébin. Il m'a avoué qu'il avait fait des séances d'épilation au lazer.

On a continuer à se mater quelques secondes jusqu'au moment où je tombe sur son caleçon. Il portait un boxer qui laissait transparaitre une belle forme de gland. Bien évidemment il était circonsci. C'est alors que je sentais ma bite bouger, je ressentais une certaine excitation quant à la scène comme je suis bi. Je me suis vite retourner pour pas qu'il remarque et je me suis couché dans le lit avec la couverture. Je me demandais si lui, comme ancien bi, il ressentait aussi de l'excitation. Après je me suis quand même souvenu qu'il avait une meuf qui était quand même une de mes potes. Mais en faite, ça m'excitait encore plus. Là ma bite était en érection totale. Mehdi me demandait si je voulais me doucher avant et me laver les dents mais je lui ai menti en disant que j'étais trop fatigué pour me relever. Il se ballada dans son appart pour prendre un essui et retira ses chaussettes devant moi. D'un coup une odeur forte frottait mon nez. Lorsqu'il vit ma réaction il s'excusa en disant qu'il transpirait souvent des pieds et qu'il puait souvent des pieds. C'est pourquoi il allait prendre sa douche. Ses chaussettes puantes étaient au sol devant mon nez. Il aurait pu quand même les mettre à la manne. D'un coup une idée me passa par la tête. Je ne sais pas pouquoi mais en entendant l'eau de la douche coulée, je me suis jeté sur ses chaussettes et je les ai senties. L'odeur m'excitait tellement. Pourtant je n'étais pas spécialement fétichiste des pieds, mais sachant que cela appartenait à Mehdi, ça m'excitait grave.

Lorsque je n'entendais plus l'eau couler, je me suis vite recouché j'ai fait semblant de dormir. Bien évidemment mes yeux étaient légèrement ouverts. Mehdi sortait de la salle de bain et s'approcha du lit. En voyant que "je dormais" il enleva son essuie. Bien que je voyais un peu flou, j'ai pu apercevoir sa belle bite. Pas très grande mais bien épaisse (finalement comme sa corpulence). Ma bite était bien levée et je me la touchais discrètement sous les draps. Il mit son essuie à sécher, ne faisait toujours pas attention à ses chaussettes et alla de l'autre côté du lit. Je suppose à ce moment là qu'il a mis un boxer et s'est couché. Je ne sais pas pourquoi mais, dans le doute, je me suis légèrement cambré, sachant que mon cul se trouvait de son côté. Il étaignit la lumière de sa lampe.

Avant de m'endormir réellement, j'avais pensé à plein de scénarios érotiques avec lui dans ma tête. Puis à un moment je me suis endormi et c'est là que j'ai fait un rêve très étrange. Je me souviens pas de tout le rêve, mais seulement d'un moment. C'était avec Mehdi, on avait fait ensemble une expédition puis il retire ses chaussures et là il s'eclame en disant que ça pue. Puis il me demande si je veux sentir. Alors je me penche vers ses pieds avec des chaussettes trouées et je sens puis d'un coup je commence à lécher. Il retire vite son pieds et m'engueule puis il met ses pieds dans un sac. (Si quelqu'un sait analyser les rêves et me dire la signification, je suis preneur). C'était la première fois que je faisais un rêve érotique de ce genre.

Ensuite, le matin j'ouvre mes yeux. J'étais un peu déçu que ce n'était qu'un rêve au final. Je vois que Mehdi était déjà réveillé et faisait du bruit dans la cuisine. J'attends que ma gaule de matin redescent et puis je le rejoins. Il me demande si tout allait bien et me faisait un café. Il était en peignoir et m'a dit que je pouvais prendre le deuxième qu'il a dans sa penderie, chose que je fais. Dans la chambre j'ai remarqué qu'il n'y avait plus ses chaussettes et qu'il avait mis ses chaussures à aérer. J'étais un peu dég, j'aurais bien voulu ressentir son odeur de pieds.

Je le rejoins à table sur laquelle se trouvait ma tasse de café et à manger. C'est alord qu'il engagea directement la conversation en me disant que je bougeais beaucoup la nuit et que je tirais souvent la couverture.

-Tu as fait un cauchemard ? Me demande-t-il.

On en vient déjà aux faits. Que dois-je lui dire. J'ai pris mon courage à deux mains et je lui ai dit plus ou moins :

-Tu vas trouver ça bizarre mais j'ai fait un rêve où on était parti en treck tout les 2. Puis tu as retiré tes chaussures et tu m'as demandé de sentir tes pieds qui puent. Je pense que j'ai été traumatisé par ton odeur de pieds hier.

-Oui désolé pour ça, j'ai oublié de mettre mes chaussettes dans le panier à linge, peut-être que l'odeur a pénétré tes narines pendant que tu dormais !

J'ai rigolé (je pense plus par gêne) mais au moins je lui ai raconté mon rêve étrange et il a l'air de ne pas l'avoir mal pris (en même temps je suis pas aller au bout de ce qu'il s'est passé)

-Mais du coup tu les as sentis dans ton rêve ? enchaine-t-il.

Alors là, j'étais supris. Je ne savais pas quoi lui répondre. Mais comme un débile j'ai hoché de la tête en disant oui.

-Ah ouais je comprends mieux le côté bizarre du rêve maintentant ! Mais je te rassure maintenant mes pieds ne puent pas.

Il dit ça en mettant un de ses gros panard sur la tard à quelques centimètres de moi. Son pied était pas très grand (je dirai qu'il fait du 42 ou 43) par contre comme sa bite, bien gros.

-Vas-y tu peux sentir ! dit-il

-Bah non je te crois t'inquiète.

Mais même en lui disant sa, je faisais mine de baisser ma tête et je sentais ses orteils. Même après s'être lavé hier, une légère odeur persistait. Puis d'un coup il leva son pied et le plaqua sur mon visage. Mon réflexe n'a pas été de retirer tout de suite ma tête mais au contraire de reniffler et de donner quelques petits coups de langues comme dans le rêve pendant peut-être 3 secondes. Puis j'essaye de retirer ma tête mais il colla son pied encore en rigolant. Moi pendant ce temps j'essayais de faire une mine dégoutée mais je profitais pour sentire et sortir ma langue. Le contact était tellement excitant ! Puis il finit par retirer son pieds. Pour essayer de ne pas me faire cramer je fis semblant d'être dégouté.

-Beurk Mehdi c'est vraiment dégueulasse mais oui ça sens un peu mieux que dans le rêve.

-Un peu mieux, tu exagères quand même ! Je suis content que tu considères ça comme un rêve plutôt qu'un cauchemard.

Là je me suis un peu braqué mais Mehdi avait vraiment un sourire sur le coin.

-C'est bon, tu peux me l'avouer que t'es en kiff sur moi, je suis pas dupe. J'ai bien aimé ton bout de langue sur mon pied.

Forcément j'ai nié les faits en lui rétorquant qu'il se faisait trop de films. En même temps j'étais surpris de sa réaction. Il ne semblait pas remonté alors que normalement ça aurait dû être le cas. Cette situation était lunaire. D'un coup, il termina sa tasse de café, se leva et me dit :

-Viens me rejoindre sur le lit on va s'amuser un peu.

Je me lève et je proteste en lui disant qu'il était en couple et que je me sentais pas spécialement à l'aise.

-Ça restera entre nous et puis c'est pas du sérieux. Puis, toi aussi tu m'excites en vrai donc on pourrait bien se partager un petit plaisir entre mecs tu penses pas ?

Il me convainc et je le suis direct dans la chambre. Il s'allonge sur le lit et ouvrit légèrement son peignoir. Son boxer affichait une belle bosse qui grossissait. Je me mis au pied de son lit et je commence à renifler ses pieds.

-Vas-y lèche-les moi, me dit-il.

Sans hésiter je commençais à sortir ma langue qui se frottait sur la plante de ses pieds. J'allais de bas en haut puis je m'occupais de ses orteils. Je lui bouffais son gros orteil et je le suçais en lui faisant des tourbillons de langue dans ma bouche.

-Ouah, c'est la première fois qu'on me lèche les pieds, je devrais demander à ma meuf de faire de même la prochaine fois. Vas-y passe ta langue entre mes orteils.

J'exécute ses ordres tel un chien. Ça s'est fait automatiquement mais je me suis soumis à ses ordres alors que de base je ne suis pas spécialement passif. La partie entre ses orteils était la partie qui sentait le plus chez lui. Je passais ma langue orteil par orteil. Il était en plein extase et il commença à se carresser la bite. Ses pieds étaient complètement mouillés par ma langue et brillaient c'était tellement excitant que je commençais à me toucher la bite à mon tour. D'un coup il commença à coller ses pieds sur mon visage et j'ai essayé de débattre comme tout à l'heure. Puis il arrêta et se redressa sur le lit.

-Viens sur le lit.

Lorsque je le rejoins sur le lit, on commença à se carresser le corps. On ne s'embrassait pas mais on se faisait des bisous sur le cou, le torse, le ventre pour garder un côté sensuel. Puis il me retourna sur le dos et cette fois-ci c'est lui qui s'occupa de mes pieds. Il les sentit et les lécha comme je l'ai fait. Ça me chatouilla énormément et je gigotais.

-Toi aussi ils sentent tes pieds.

Pour arrêter de gigotter, il plaqua un de ses pieds sur mon visage et je le lécha. Cette fois ci, je retire ma bite de mon caleçon et je commençais à me branler.

Il arrêta de lécher mes pieds et suça ma bite. J'étais un peu pris de court, je ne m'attendais pas à ce qu'il se jette sur ma bite comme s'il était affamé.

-mmmh putain c'est bon ça, tu suces trop bien pour quelqu'un qui n'a eu qu'une expérience avec un mec.

Sur mes encouragement il s'appliqua encore plus. Il tenta quelques gorges profondes et englouti mes 17 cm tout en laissant une masse de salive.

-Maintenant occupe toi de mes couilles, lui dis-je.

Il goba mes couilles, les lécha et les massa avec sa bouche tout en branlant ma queue. C'était beaucoup trop excitant au point que je ne pouvais pas m'empêcher de déjà cracher la sauce sur sa gueule.

-Merde je suis désolé !

-Ah ouais ça t'excite à ce point ? dit-il en continuant de sucer ma bite. Prend un mouchoir sur ma table de nuit et essuie moi.

Je fais ce qu'il me demande et en l'essuyant nos regards se croisent continuellement. On ne pouvait pas s'en empêcher, la tension était trop grande. On commença à s'embrasser langoureusement. On se donnait des coups de langue. À ce moment-là j'avais tellement envie de le défoncer et je pense qu'il avait la même pensée vis-à-vis de moi. Il s'allongea sur le dos et je me mis sur lui. Je commençais à faire des bisous sur son cou, puis son torse et je descendis jusqu'à son boxer. Je fis de petits bisous sur la bosse qui n'arrêtait pas de gonfler. Puis je retire son boxer et je vis une grosse demi-molle. Je tâtais son gland et ses couilles. Il commença à me carresser mes cheveux. Sa bite grossissait de plus en plus jusqu'à être en érection totale. Elle devait faire à peu-près 15 ou 16 cm mais (contrairement à la mienne) elle était très très épaisse. Comme si je compare un cocombre à une aubergine.

-Vas-y suce moi, dit-il.

Je m'éxecute et goba sa belle bite bien épaisse. Elle était incroyable. Pas trop dure, un peu moilleuse. J'essayais de lui faire quelques gorges profondes. Il m'enfonça la tête pendant quelque seconde puis me releva. J'avais un filet de bave énorme. On se regarda et s'embrassa langoureusement. On continua comme ça pendant quelques dizaines de minutes puis on a pris la douche.

On a passé la journée ensemble et on s'est acheté des capotes et du lubrifiant. Le soir on a recommencé avec des sextoys et cette fois ci on a pratiqué la sodomie. Sa bite m'a bien élargi le trou du cul que j'ai eu du mal à m'asseoir pendant quelques jours.

C'était une expérience incroyable et assez lunaire, comme quoi qui tente rien n'a rien.

Ça fait 3 semaines que sa meuf est revenue, mais on sait qu'un jour, on se retouvera pour recommencer notre petit plaisir secret.

Je tiens à préciser que cette histoire est bien réelle ce qui la rend encore plus excitante. Je reviendrais ici si jamais il y a du nouveau avec Mehdi.

J'espère que vous avez pris beaucoup de plaisir à lire mon expérience ;)

Zack

zackleon069@gmail.com

TEXTE IMPLIQUANT DES MINEURS,
UN ENFANT OU ADO (-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence et à la cruauté. Sous peine de fermer ce site !

Cyrillo.biz ne revendique aucun droit sur les textes publiés.
Les textes publiés ont tous été envoyés directement à cyrillo.biz
Les auteurs sont libres de retirer leurs textes sur simple demande à cyrillo@cyrillo.biz

💦 23 Juil. | 157 pages

Les nouvelles | 20 Pages

En cours de sport Meetmemz
Soumis à Métis SalopeaMetisdu33
Au boulot Mouai
L'homme des bois Fabrice
Mon frère et son meilleur pote Meetmemz
Visite de mon cousin Meetmemz
Les mains magiques Creamk
Daddy or not Daddy Weell59
Jeunes footeux dominateurs Lope75
Baise non-stop sur l'A6 Ceven-X
Stéphane Gay30
Ethan et ses amis Esteban
À la Piscine LeBlond39000
Vide-couille d'un saisonnier Antho93
Week-end de pipes Halex27
Orgie au poste Meetmemz
David ... Tobias
Beau CRS Stephane
Souvenirs Wqt
Périgord chaud Coolsexe

Les séries : 137 pages

Cousins rebeu | 15 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 1314 | 15
Artisan électricien | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Ascenseur | 7 | +1 Sotender
1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7
Antoine et Patrice | 12 | +1 Sylvainerotic
1 | 23 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12
Les soirées de Mr le Comte | 6 | +2 Fabrice
Saison 4 : 1 | 2 | 3 | 4 | 5
6
Mon pote Julien | 9 | +2 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9
L’amant de ma femme | 7 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7
Un Cul jouissif | 27 | +1 Cul jouissif
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16 | 17 | 18 | 19 | 20
21 | 22 | 23 | 24 | 25
26 | 27
Rencontre Twitter | 4 | +2 Shernabog
1 | 2 | 3 | 4
Maître-boulanger | 2 | +1 Meetmemz
1 | 2
Entre potes | 16 | +1 Meetmemz
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13 | 14 | 15
16
La horde sauvage | 9 | +2 Fabrice
Saison 2 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9
Panne de voiture | 4 | +1 Boydu69
1 | 2 | 3 | 4
En exterieur | 4 | +1 TheoWil
1 | 2 | 3 | 4
Job à Dubaï | 13 | +9 Dvdstaudt
1 | 2 | 3 | 4 | 5
6 | 7 | 8 | 9 | 10
11 | 12 | 13

ET CE N'EST PAS TOUT !
Il y a 60 pages en + ici

RETOUR AUX HISTOIRES

21 ans d'histoire :
2023 | 2022 | 2021 | 2020 | 2019 | 2018 | 2017 | 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 | 2005 | 2004 | 2003 | 2002 | 2001

IMPORTANT
Rêve ou réalité, ces histoires ne sont pas un art de vivre
N’oublie pas les dangers d'une relation sexuelle sans protection,
que tu sois sous Prep ou pas.
PROTEGE-TOI ET METS DES CAPOTES !

Sextoy
Sexshop

Chercher sur le site

ATTENTION

HISTOIRE AVEC DES MINEURS, ADO, ENFANT(-18ANS)
IL FAUT ME LE SIGNALER :
CYRILLO@CYRILLO.BIZ

Signaler aussi tout texte incitant à la haine, au racisme, à la violence, à l'absence de consentement ... à la cruauté. Sous peine de devoir fermer ce site !

Plan du site


Merci !

J'aime ce site et je souhaite faire un don,
du montant que je veux, juste pour aider


Simple, en CB ou Paypal, Discret.


Juin 2024 : Visiteurs : 144K

Ce site utilise des cookies uniquement pour faciliter la navigation. Aucune données personnelles ne sont collectées ni conservées pour du partage, ou a des fins marketing. ©2000 Cyrillo.biz. Hébergeur : Planethoster Canada

À jour : mardi 30 avril 2024 à 07:49 .

Retourner en haut